Bipolaire : La maladie ( syndrome de bipolarité ) en générale

    Cet article répond aux questions suivantes concernant le trouble bipolaire :
  • Comment reconnaitre un trouble bipolaire ?
  • La personne bipolaire manque-t-elle d'énergie ?
  • Bipolarité et hallucinations : Un symptôme du trouble bipolaire avec symptômes psychotiques ?
  • Comment reconnaitre une bipolarité ?
    Les réponses aux questions de cet article sur les troubles bipolaires en 30 secondes :
  1. Une personne bipolaire peut avoir des symptômes psychotiques, comme des hallucinations auditives visuelles . Toutefois, elles ne sont pas chroniques, sinon un diagnostic de schizophrénie pourrait être envisagée .
  2. Le trouble bipolaire peut avoir des conséquences graves comme la perte d'un travail, une vie sociale chaotique ou même le suicide .
  3. La maladie bipolaire est composée de symptômes et troubles qui diffèrent d'un patient à l'autre suivant plusieurs facteurs .

Caractéristiques de cette maladie

Les troubles bipolaires sont une maladie très grave, aussi appelée psychose maniaco dépressive ( PMD ), qui se reconnaît par des changements importants de l’humeur qui touchent aussi bien le physique que le mental du patient . Beaucoup de symptômes différents pour ce syndrome de bipolarité, qui varient d’un malade à l’autre ( répétition, délai, force, styles des phases, etc etc … ) . Une personne bipolaire va osciller entre moments dépressifs et instants d’excitations d’où la définition générale de « phases maniaco-dépressif  » . Ces symptômes vont altérer, plus ou moins fortement, tous les faits et gestes du malade tels que son comportement, ses sentiments ou encore son état général et ses pensées . Des troubles de l’humeur sont très variables et peuvent changer d’un instant à l’autre et font en sorte de faire de cette maladie mentale, un syndrome très difficile à diagnostiquer et stabiliser correctement . Certains bipolaires peuvent avoir des cycles de schizophrénie .

 

Les symptômes des phases dépressives

      • Désintérêt et tristesse en continu et pour tout
      • Manque d’appétit et trouble du sommeil ( insomnies régulières )
      • Craintif qui amène à un échec social
      • Manque d’énergie, fatigue chronique
      • Impossibilité de se concentrer et prise de décision impossible également
      • Idées noires allant jusqu’au suicide
      • L’intérêt et le plaisir sont au plus bas niveau
      • Manque de confiance en soi, dénigrement
      • Sentiment d’incompréhension
      • Symptômes mentaux / neuropathie ( douleurs musculaires, intestin irritable, difficulté à respirer, crise de tétanie, etc etc … )
      • Mélancolie
      • Troubles anxieux

 

Les symptômes des phases d’excitations / maniaco

      • Excitation, exagération des propos
      • Sommeil altérer
      • Accélération de la parole, discussion saccadée
      • Multitude de pensées, voulant tout faire en même temps et en grand
      • Hyperactif
      • Totalement décomplexer et sans filtres de paroles
      • Dépenses excessives d’argent
      • Sensation de force exceptionnelle et de supériorité
      • Grand appétit sexuel
      • Manque d’écoute et des difficultés à se concentrer
      • Jugements altérer
      • Irritable avec des comportements agressifs ( paroles et/ou actes violents )
      • Tendances schizophréniques, psychotiques ( délires, mensonges, hallucinations, etc etc .. )
      • Hypomanie

 

La bipolarité et ses conséquences

La bipolarité, pour la plupart, engendre fréquemment des gros risques dans le comportement, d’où une possible non-intégration sociale, professionnelle, voire même au sein du cercle familial .

 

Le suicide :

Lors des phases de dépression, les nombreuses idées noires peuvent conduire au suicide du patient . Un état psychologique constamment en souffrance . Les personnes bipolaires sont plus de 65% à avoir eu des envies suicidaires lors de la phase dépressive .

 

La vie professionnelle :

Le malade bipolaire garde rarement un emploi dans le temps . Lors de son travail, ses nombreuses agitations inexpliquées, ses échanges de force avec ses collègues et supérieurs et leur instabilité auront soit eu raison de son licenciement ou d’une soudaine envie de démission express sans aucune réflexion ….

 

La vie sociale et familiale :

Le bipolaire se sent toujours incompris par ses proches, que ce soit son partenaire conjugal, sa famille proche ou encore ses amis . Rare sont ceux qui arrivent à entretenir des bonnes relations sur la longévité, les divorces et problèmes familiaux sont fréquent avec cette maladie, d’où un échec social prédestiné .

 

Les conséquences parallèles :

Le malade atteint de ce syndrome bi polaire peut facilement tomber dans une sorte de dépendance devant un échec quelconque comme un abus permanent ou périodique d’alcool ou de drogue, de rapports sexuels avec des partenaires différents, conduites et autres comportements dangereux mettant sa propre vie en danger ….

 

Comment traiter les personnes bipolaires

Le rôle du médecin généraliste et/ou spécialisé ( psychologue, psychiatre, hypnotiseur, etc etc ;.. ) est avant tout d’informer les malades bipolaires et surtout leurs proches en les convoquant au sein de stages organisés la plupart par des associations spécialisées sur la maladie ( comme l’association argos ) et ses conséquences ainsi que le comportement à adopter avec les patients . Certains patients ayant exécuté au moins une tentative de suicide et restant à risque suicidaire peuvent faire de courts séjour en hôpital psychiatrique .

 

Les traitements médicamenteux :

Le traitement prescrit par le médecin traitant doit être pris de façon régulière, sans interruption intempestive non contrôlée. Le bipolaire devra se conformer ( et se motiver ) à prendre en continu le traitement prescrit par son médecin ( antidépresseur, lithium, etc etc .. ). Il faut savoir qu’un traitement qui marche sur un patient pourra ne pas fonctionner sur un autre … La découverte du bon traitement est parfois longue et fastidieuse, c’est pourquoi beaucoup de malades abandonnent et / ou ne continuent pas leur traitement convenablement ( effet secondaire des médicaments, séances de psy interrompus / non régulières, etc etc . ) …

 

Les séances chez le psychologue / psychiatre :

Elle est très recommandée, également pour le conjoint. Ces séances sont systématiques et presque obligatoires pour un bon traitement de cette maladie mentale . Les malades et conjoints sont souvent convoqué une fois par mois environ, en continu . Nous vous rappelons que la bipolarité est une maladie qui se base à plus de 90% sur le sentiment d’abandon que l’on pourrait nommer de trouble affectif, dont il faut s’en défaire pour aller mieux .

 

Le quotidien :

Tous les bipolaires ont une passion qui les font se sentir bien ( musique, dessin, voyage, langues étrangère, sports, etc etc … ), c’est pourquoi il faut tout faire pour planifier des activités, même s’il est vrai qu’il est difficile pour les malades de prévoir le lendemain …. Une bonne hygiène de vie est nécessaire, le sommeil doit être conforme et l’alimentation / boisson, la plus saine possible afin d’éviter toute crise éventuelle . Le bipolaire doit être continuellement en mouvement afin d’éviter tout épisode de réflexion ( rester inactif dans le temps ) qui le ramènerait à une phase dépressive .

 

Le contrôle de soi par le biais de douceurs inoffensive :

Beaucoup de médecines douces ont fait leur apparition ces dernières années . Certaines ont des résultats encourageant sur le mieux être pour cette maladie . Les séances d’hypnose et sophrologie sont vivement conseillées afin de minimiser les crises dans le temps . La cohérence cardiaque journalière est déjà un bon début . Ne jamais oublier que la personne bipolaire souffre de sa propre mauvaise santé mentale . Un soutien familial est également très important, même si parfois il faut savoir mettre de la distance avec ces personnes ….

 

bi-polaire

maladie de bipolarité

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Un commentaire sur “Bipolaire : La maladie ( syndrome de bipolarité ) en générale
  1. Benfica dit :

    You know I love your blog!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.