Fibromyalgie ou Bipolaire : Maladies parallèles ?

    Cet article répond aux questions suivantes concernant le trouble bipolaire :
  • Quelles sont les différences entre la fibromyalgie et la bipolarité ?
  • Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ?
  • Une personne bipolaire a-t-elle des crises de douleur ?
  • La fatigue chronique fait-elle partie de la bipolarité ?
  • Bipolaire et fibromyalgique : Est-ce pareil ?
    Les réponses aux questions de cet article sur les troubles bipolaires en 30 secondes :
  1. Selon plusieurs années d'expériences, la fibromyalgie pourrait être causée par un déni de bipolarité durant plusieurs années ( non-traitée également ) . La souffrance psychique ( interne ) ne suffisant alors plus à vivre, une nouvelle douleur est alors créée par le cerveau au niveau physique cette fois-ci .
  2. On parle de 100 symptômes pour la fibromyalgie, mais on pourrait en rajouter plusieurs autres, suivant chaque patient et leur trait de caractère de base ( comme parler de ses douleurs en continu ) .
  3. Beaucoup de personnes fibromyalgiques ont été diagnostiquées bipolaires avant .
  4. La fibromyalgie s'estomperait avec les années; beaucoup d'exceptions existent ...
  5. Les associations entre la bipolarité et la fibromyalgie sont trop peu nombreuses, ce serait pourtant une grande avancée médicale pour ces 2 maladies ...

Nous le répétons assez souvent : Fibromyalgie et trouble bipolaire ont beaucoup de points communs . C’est comme une puissante connexion qui les unit, 2 troubles psychiques qui sont longs et difficiles à diagnostiquer . Souvent, une personne bipolaire peut-être atteinte du syndrome de bipolarité puis quelques années plus tard, être considérée comme fibromyalgique . Le Bipolaire n’est pas un site qui vous diagnostiquera bipo ou fibro, mais nous allons vous expliquer les différences et points communs entre les symptômes et autres caractéristiques de ces deux maladies complexes, avec, en dernier paragraphe, un avis personnel . ( Le Bipolaire étant également spécialiste en fibromyalgie )

 

Les différents diagnostics

Le lien entre la fibromyalgie et la bipolarité débute par une même cadence qui fait surgir tous les symptômes mentaux simultanément . Selon une étude Américaine réalisée il y a plus de 2 ans, la personne souffrant de fibromyalgie a près de 200 fois plus de (mal)chances de souffrir tôt ou tard de troubles bipolaires qu’un patient atteint de polyarthrite rhumatoïde … Même si nous n’avons pas encore de réelles preuves indiscutables afin de comptabiliser le nombre important de malades concernées par ces 2 pathologies . Pour résumer, il est officiellement impossible d’affirmer que le syndrome fibromyalgique peut conduire un patient vers celui de la bipolarité et vice-versa .

 

Symptômes parallèles

Pourquoi le diagnostic de ces deux maladies est si compliqué ? Tout cela vient principalement de leurs symptômes comparables qui se ressemblent étrangement . La fibromyalgie et le trouble bipolaire ont énormément de symptômes en commun :

  • Changements d’humeur – Troubles de l’humeur
  • Insomnies, sommeil non-récupérateur – Troubles du sommeil
  • Irritabilité
  • Agitation
  • Douleurs chroniques ( musculaires, intestin irritable, etc etc … )
  • Dépression

Ces états émotionnels cités ci-dessus ont toutefois une cause qui diffèrent d’une maladie à l’autre et suivant les crises . Le stress, les phases maniaques ou hypomaniaques, les phases dépressives ou encore les manifestations psychiques au niveau des douleurs musculaires qui sont purement chroniques, psychosomatiques .

 

La distinction d’une personne bipolaire

Le bipolaire souffre réellement de phase maniaque dans leur intégralité, contrairement aux personnes fibromyalgiques qui assimilent certaines périodes d’agitation à des phases de manie . Bien évidemment, comme indiqué plus haut, si le maniaco-dépressif est également diagnostiqué fibro, alors les périodes d’euphorie sont aussi intenses ! On peut tout de même très bien arriver à distinguer le trouble bipolaire par rapport à la fibromyalgie :

  • Des difficultés à se concentrer
  • Une grande impulsivité
  • Une multiplication des pensées simultanément, logorrhée rapide
  • Des comportements du quotidien à risque

Ces nombreux symptômes maniaques avec une forte intensité font partie exclusivement des troubles bipolaires . Arriver à les déceler et les différencier, voilà le secret qui peut vous permettre de découvrir si une personne souffre de fibromyalgie ou de bipolarité .

 

La distinction d’une personne fibromyalgique

Le principal ressenti des fibromyalgiques est la douleur permanente . Elle est légèrement moins intense mentalement mais terriblement forte au niveau musculaire, les points de concentration de la douleur sont différents de ceux du trouble bipolaire . C’est spécifique à la fibromyalgie, on compte 18 points de douleur pour cette maladie, mais si le patient souffre sur seulement 11 points, alors il sera diagnostiqué fibromyalgique . Comme pour un diagnostic bipolaire, celui de la fibromyalgie est complexe et les spécialistes ne pourraient définir quoique se soit tant que le malade n’endure pas de souffrance pendant plus de 3 mois consécutifs, en dehors de tout stress et crises de panique augmentant alors les douleurs dîtes psychosomatiques .

 

Le test fibromyalgie

Contrairement aux troubles bipolaires, qui est même encore aujourd’hui très peu fiable, le test de fibromyalgie est totalement illusoire . Pour ces 2 troubles mentaux et psychiques, nous savons que les principaux symptômes dégénérateurs peuvent être causés par un problème au cerveau, un trouble affectif ( sentiment d’abandon ) ou encore héréditaire . Les psychiatres peuvent mettre un certain temps avant d’établir un diagnostic pour la fibromyalgie, privilégiant même le trouble bipolaire avant toutes autres maladies mentales . Les multiples radios et autres imageries spéciales peuvent parfois confirmer le syndrome fibromyalgique (rare), car, en général, le diagnostic de fibromyalgie est officialisé après élimination de tous les autres troubles  …

 

Le Bipolaire donne son avis personnel sur la fibromyalgie

La fibromyalgie, ah quelle sale maladie de merde, autant pour le malade que pour l’entourage . C’est beaucoup plus difficile que de vivre avec un bipolaire … Connaissant très bien cette maladie, la fibromyalgie est certainement le syndrome supérieur de la bipolarité, voici pourquoi :

  • Le fibro a énormément de troubles de l’humeur, en permanence, c’est pourtant le symptôme principal du trouble bipolaire .
  • Le fibro n’a pas le sommeil récupérateur, il peut dormir énormément, mais son sommeil est tellement déréglé qu’il n’arrive jamais au 3ème stade, comme le bipolaire c’est un trouble du sommeil .
  • Le fibro est dépressif, certes ce n’est pas une dépression bipolaire, mais beaucoup de fibromyalgiques font des dépressions saisonnières par exemple …
  • Le fibro change très souvent de traitement pour sa maladie, même si les médicaments naturels semblent bien marcher, d’où la maladie dîtes « psychique » …
  • Le fibro a de gros problèmes de concentration, il est également facilement distrait, comme le bipolaire .
  • Le fibro a une très bonne mémoire visuelle, bien meilleure que sa mémoire mentale, qui est très souvent défaillante sur l’instant passé proche par rapport au passé lointain, ça fait parti des reproches qu’une personne bipolaire peut émettre .
  • Le fibro, en période de non-douleur, peut avoir une forte activité sexuelle, il se sent bien et veut en profiter, cela fait partie des phases maniaques du bi-polaire .
  • La fibromyalgie est basé sur la douleur chronique musculaire, le déverrouillage des muscles chaque matin par exemple, il ne faut pas oublier que le malade bi polaire peut également souffrir de douleur chronique au niveau des jambes et des bras principalement . Elles sont certes moins fortes en intensité que celles de la fibromyalgie, mais bien présentes si le patient ne se soigne pas convenablement .

Par rapport aux derniers symptômes, voilà pourquoi la fibromyalgie est certainement la maladie supérieure de la bipolarité . Admettons qu’une personne bipolaire est diagnostiquée à l’âge de 30 ans, la maladie était là depuis déjà de nombreuses années, ce laps de temps a donc détruit psychiquement une partie du cerveau du patient . Si celui-ci ne se soigne donc pas convenablement, alors les douleurs s’intensifieront pour commencer à se centraliser sur le corps et les muscles / membres du malade . Décharges électriques, picotements, crises d’angoisse ou d’épilepsie, maux de ventre ( colon irritable ), etc etc … Le bipolaire ne comprend plus son corps, ni sa maladie, les médecins connaissent encore très peu la fibromyalgie, donc pour le soigner c’est encore plus difficile … Le patient est alors encore plus dans l’incompréhension ( il se plaindra souvent de ses douleurs et parlera très souvent de sa maladie ) ! Rappelons-nous que le malade bipolaire, afin de faire sortir sa souffrance intérieure, peut aller jusqu’à s’auto-mutiler, vouloir se faire du mal physiquement . Pourquoi, quand ce stade serait passé, et donc que ces blessures réelles ne lui suffiraient plus à faire sortir cette douleur psychique, il ne se créerait pas psychiquement et mentalement des douleurs atroces ? …

Petite aparté : Nous rappelons que l’être humain n’utilise même pas 10% de son cerveau en temps normal – Et si certaines personnes arrivaient à utiliser 20% ? …. Il faut cependant noter que, selon certaines personnes, il s’agirait d’un mythe, tandis que d’autres spécialistes confirment l’éventualité qu’il existe une façon différente d’utiliser son cerveau et surtout le nombre de ses capacités simultanément …

On le sait, les bipolaires sont très intelligents, créatifs et assez extraordinaires, si un patient atteint de ce trouble mental arrivait alors à faire fonctionner son cerveau bien plus qu’un individu lambda, pourquoi cela ne serait-il pas pour se créer des douleurs qu’on ne sait encore gérer aujourd’hui, en bien ou en mal ? Élocution rapide, plein de projets, euphorique, très peu besoin de sommeil, cela relève tout de même du génie ! Tout faire en même temps est possible pour un bipo ou un fibro, certes pendant un court laps de temps, mais c’est possible … Beaucoup de personnes souffrant de fibromyalgie ont énormément travaillé avant d’avoir leurs terribles douleurs, elles sont très intelligentes également au niveau études – Pourquoi « la passation » d’une maladie ( le trouble bipolaire ) à l’autre ( la fibromyalgie ) ne serait pas causée par un burn-out ? Personnel ou professionnel bien sûr . Beaucoup de questions susceptibles de faire partie des réponses . Comme dit précédemment, les troubles bipolaires se soignent avec des médicaments prescrits la plupart du temps par des psychiatres, des traitements sous stabilisateurs d’humeur, antidépresseurs ou encore anxiolytiques et autres antipsychotiques . Pour un bon traitement de la fibromyalgie, c’est totalement différent mis à part les antidépresseurs lors des dépressions et anti-épileptiques pour calmer des crises d’angoisses importantes, les remèdes naturels sont généralement bien plus bénéfiques aux fibros . Un suivi psy est également nécessaire comme pour le bipolaire . Cohérence cardiaque, shiatsu, kinésithérapeute, balnéothérapie, yoga, sophrologie et autres séances d’hypnose sont très plébiscitées . Malheureusement, tout cela a un coût financier important, surtout que la fibromyalgie n’est vraiment pas bien reconnue par la santé nationale … Les remèdes pour booster, dormir ou encore calmer la douleur ( Lexomil, Melatonine, Booster, Lamaline, Zopiclone, etc etc … ) sont très mal remboursés … Il est très fréquent que les médecins généralistes, non-spécialistes fibromyalgie, ne savent pas comment soulager cette maladie et donnent des anti-douleurs en pagaille, peu importe les effets secondaires … Il est cité plus haut « Le fibro », or ce n’est pas tout à fait correct, car on dénombre vraiment bien plus de femmes que d’hommes qui sont atteints de ce syndrome, ce serait donc plus logique de citer « la fibro » ! Cette maladie invisible et handicapante touche également des personnes qui ont passé la quarantaine d’années en général, même si certains cas évoquent des trentenaires voire même des enfants … À vérifier tout de même pour ces derniers ! Il existe tellement d’autres hypothèses sur la cause de la fibromyalgie, on dirait qu’ils s’en créent tous les jours, allant même jusqu’au plombage ou l’alignement des dents !!!
Ce léger avis personnel à pour beaucoup été écrit par connaissance de cette maladie, en immersion auprès des personnes malades dans leur quotidien et l’hypothèse de la maladie parallèle et supérieure à la bipolarité et allié à l’intelligence . ( Sous l’influence d’un film très connu de Luc Besson : LUCY . Une jeune femme qui n’était pas malade, mais plutôt droguée afin de lui donner une intelligence illimitée . Cette jeune femme pouvait alors ressentir tous mouvements intérieurs et extérieurs de son corps, toutes les douleurs comparables à des décharges électriques – Un film à voir et une hypothèse à méditer … ) Qu’en pensez-vous ? Pour finir, pour vous donner une idée de ce que peut être la vie quotidienne d’une personne fibromyalgique, cette maladie a 100 symptômes à elle toute seule !!! Parmi lesquels la fatigue chronique, les acouphènes, perte de l’audition, la mémoire défaillante, hyperhidrose, l’hypersensibilité ou encore des allergies et autres troubles de la vue …

 

Vous pouvez réagir à cet article sur la fibromyalgie et la bipolarité sur notre forum bipolaire, n’hésitez pas à intervenir si vous souffrez de cette maladie invalidante !

 

Symptômes de la fibromyalgie

La fibromyalgie et la bipolarité – Les symptômes

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

3 livres à posséder :

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
3 commentaires sur “Fibromyalgie ou Bipolaire : Maladies parallèles ?
  1. Bulteau dit :

    Bonjour
    Je souffre de bipolarité
    Maladie génétique et non apparaissant comme ça. Se révèle par un gros choc émotionnel.
    Peut-être ai-je la fibro mais soft, sommeil non récupérateur, décharges électriques dans les membres et grande fatigue.
    Mais la bipolarité est HÉRÉDITAIRE.
    Merci

  2. Klrtocnery dit :

    Petite aparté : Nous rappelons que l’être humain n’utilise même pas 10% de son cerveau en temps normal – Et si certaines personnes arrivaient à utiliser 20% ? …. Il faut cependant noter que, selon certaines personnes, il s’agirait d’un mythe, tandis que d’autres spécialistes confirment l’éventualité qu’il existe une façon différente d’utiliser son cerveau et surtout le nombre de ses capacités simultanément …

    /////////

    Oui, ok mais … C’est faux ! ^^

  3. canada dit :

    Bonjour,
    Je reviens d’une clinique psychiatrique connue (100 patients environ) et il se trouve que ,par rapport à l’an passé, énormément ont des pathologies bipolaires et fibromyalgiques) je viens de tester la fibromyalgie, cela n’a rien à voir en intensité de douleurs et en angoisses extrêmes.Pour moi, les deux pathologies regroupées font un cocktail explosif et il serait temps de se tourner vers les pays à la pointe pour réussir à accepter la fibromyalgie et à la soigner réellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.