Le Bipolaire : Forum pour bipotes

relations amoureuses en hypomanie  

  RSS

Niwrad
Micro Bipo
Rejoins:depuis 7 mois 
Msg: 2
17/11/2017 11:47  

Bonjour,

Bipolaire depuis 2003, j ai vécu cet été une phase haute assez puissante. Le declencheur a été une relation amoureuse.

Cela faisait 13 ans que je n avais plus aimé de cette maniere. Oui j avais oublié ce que cela faisait d aimer et surtout d etre aimé. Je me l etais inconsciement interdit.

Hélas je suis passé d un petit nuage a une longue chute libre. Atterrissage douloureux.

Cette fille etait en couple depuis 8 ans et malheureuse. Apres de nombreux échanges anodins des sentiments sont apparus. On ne pouvait pas s empecher de se parler. On avait envie d etre ensemble.

Elle a rompu avec lui, et m a rejoint. Le peu de temps vécu ensemble fut magique. Mais a un moment donné elle m a menti pour avoir un pretexte de retourner dans les bras de son copain qu elle n avait en fait jamais vraiment quitté. Elle etait toujours amoureuse de lui, ne voulait pas perdre sa stabilité et sauver son couple.

Je me suis senti trahi et utilisé. Abandonné.

Nous avons du arreter de nous parler. Moi devasté et elle devant sauver son couple et surtout son mec savait qu elle l avait trompé avec moi.

J ai ma part de responsabilité et c est la premiere fois de ma vie que j ai eu ce role d amant amoureux.

Ca serait une histoire de peine de coeur comme les autres sauf que je suis bipolaire.

La rupture fut douloureuse et j ai tout fait pour me detruire mais d une maniere inconsciente. Je suis intervenu pour sauver des touristes qui se faisaient agresser par un homme violent et sous cocaine, je me suis blessé de rage et j ai du etre emmené par ambulance la nuit, alcool a volonté, inquiété mes proches et été odieux avec eux, dépenses inconsiderées pour rattraper le temps perdu ( garde robe, parfum etc...) Des dettes, je draguais toutes les femmes qui me plaisaient, j aidais toutes les personnes que je pouvais aider comme un bon samaritin ( inconnus, precaires, sdf, personnes en peine etc...) , problemes administratif, je me suis trouvé dans une embrouille avec des caids, j ai usé un ami tres cher ...

Une phase haute avec une peine de coeur. Wahou.

Quelques moi plus tard, effet kiss kool. Toujours pas remis. De toutes les horreurs que j ai vecu, cherché consciement ou inconsciement, c est toujours cette peine de coeur qui est présente.

Un impact que je n arrive pas digerer.

Bien evidemment reajustement du traitement. Eviter la phase depressive. Je remarque une chose. On prend de l experience avec la bipolarité.

Pourquoi ce message ? Aimer en phase haute est il trompeur ? Dangereux ? Reel ?

D un autre coté, je n étais pas en phase haute avant cette rencontre.

Son dernier message etait rempli d excuse et elle esperait qu un jour je lui pardonne. Pourquoi pardonner a quelqu un qu on ne reverra plus jamais ? Je lui ai dis que je l avais pardonnée car je prefere toujours rester sur une note positive. Pourtant non...je lui en veux. Malgré le mal qu elle m a fait j ai toujours des sentiments. En plus elle m a precisé qu au moment ou nous avons eu notre relation, elle n etait pas bien et avait l esprit anesthésié. Qu ils travaillaient leur couple et qu elle etait heureuse maintenant.

Merci bien. Y a pas de quoi. J etais bien et elle etait malheureuse et maintenant c est le contraire. Ses sentiments etaient donc faux ? Ou je n ai pas su faire la part des choses.

Moi qui ne croyait plus en l amour je n avais pas besoin de ça.

Tout cela me parait irréel.

Je suis quelqu un de positif, j ai des amis, des passions, plutot comique, a l aise socialement, altruiste, charmant/charmeur et tres humble :P. Humilité fichue vertue. Tu dis que tu l as, forcement tu ne l as plus...

Mais j ai un enorme soucis dans ma relation avec les femmes depuis l apparition de mes troubles bipolaires.

Je finis par avoir peur d aimer et d etre aimé. De blesser et d etre blessé.

J ai envie d aller de l avant mais la je suis perdu niveau affectif amoureux. Comme si je n avais aucun controle a chaque fois.

Je souhaitais juste mettre des mots sur mes maux sur ce forum. Plus pertinent ici que de temoigner sur les forums de laines et tricots.


RéponseCiter
Maud
 Maud
Micro Bipo
Rejoins:depuis 4 semaines 
Msg: 4
17/11/2017 12:07  

Bonjour Niwrad,

Ton témoignage fait peine. Je pense que nous sommes nombreux à voir nos hypomanies déclenchées par des sentiments amoureux. A moins que ce soit notre hypomanie qui nous fasse tomber amoureux. Pour ma part, j'ai toujours un doute...

Nos emportement sont peut-être excessifs. En même temps il est difficile de se réfreiner quand on est amoureux: on a envie de vivre, surtout si on a connu des phases de dépressions où l'on est si mal et l'on a si peu d'énergie.

Pour ma part, je ne vois pas trop de solution. Il faut il me semble essayer de se mettre dans des relations claire et saines et éviter les choses trop compliquées et puis essayer de se modérer, de se calmer en sachant avec un peu d'expérience, que la chute sera plus lourde...ça motive.

Surtout, ne pas se sentir coupable: essayer de se comprendre et de comprendre sans juger. Facile à dire mais je pense que c'est une vraie voie.

Si quelqu'un t'aime vraiment un jour ce qui ne manquera pas d'arriver, elle comprendra tes fragilités et ne sera pas dans la réparations de ses manques ou malheur. Il faut trouver un véritable échange avec amitié, passion et échange physique, désir et Désir, générosité. Voilà ce que je peux te partager à partir de ma propre expérience alors que j'ai aussi fait pas mal de dégâts...j'en suis à ma 4eme vie affective et j'ai blessé alors que j'aimais...et j'ai 47 ans.

j'espère souffrir moins et moins faire souffrir à l'avenir.

Bon courage et amitiés


RéponseCiter
Niwrad
Micro Bipo
Rejoins:depuis 7 mois 
Msg: 2
17/11/2017 5:48  

Je suis bien d accord que lors d une depression, il faut eviter d etre mal et d aller encore plus mal. Essayer d aller mieux.

L ironie de la phase haute est en revanche d eviter d etre trop heureux. Mais pas d essayer d aller mal.

Plutot curieux.

De base on recherche tous le bonheur. Bipolaire ou non.

Merci Maud pour ton avis. Tres pertinent. J espere que tu prends soin de toi. C est important.

Il est clair que la situation que j ai "choisi" n etais pas la plus simple. De base je n attendais rien et on connait la suite.

Je pense de mon cote que l amour a été un declencheur. J ai vu ma medecin sur le moment. Bon reflexe. Voyons lors du prochain rdv. Le probleme est qu elle allait etre en vacance donc 2 mois apres ce rdv pour se revoir. Les psychiatres ont besoin de vacances comme tout le monde. La bipolarité elle n est jamais en vacance. Il faudrait limite avoir un psychiatre de secours. Elle a constaté les degats a son retour.

J aimerai quand meme te dire que suis entierement d accord avec toi. Accepter ses troubles bipolaires et arreter de culpabiliser. M etre interdit d etre en couple est mon unique responsabilité. J ai envie de rattraper le temps perdu mais je ne dois pas me precipiter et me proteger.

Je prefere me dire que je risque de faire souffrir mes proches surement a la prochaine phase haute mais qu ils me pardonneront malgré les difficultés. Eux aussi prennent de l experience.

Faire abstraction du regard des autres s apprend. Surtout les gens qu on ne connait pas ou peu.

J aime m inspirer des bipolaires stables et heureux. Et hélas leurs temoignages sont rares. Pas qu il n y en pas.

Les services reclamations des entreprises sont débordés de missives contrairement aux services satisfactions.

Bref je m egards. Beaucoup de gens ne devinent pas ma bipolarité. Les femmes surtout lors de nos échanges. Cela peut induire de l incomprehension, de l intrigue. Je me suis senti parfois obligé de le préciser. Je pense qu il ne faut pas le dire trop tot.

Trouver le bon traitement necessite du temps aussi. J ai testé des medocs qui marchaient sur certains mais pas sur moi. Si un effet secondaire devient un nouveau probleme, cela n aide pas a aller mieux. Le psychiatre c est le barman. Et si son cocktail est infect il faut lui dire.

 

 

 


Marie-Claude ont aimé
RéponseCiter
  
En travaux

S'il vous plait Connexion ou Inscription

Bienvenue sur le nouveau forum des bipotes au sujet de la maladie bipolaire . Un espace d’échange et de convivialité sur ce forum d’entraide bipolaire et autres maladies s’y rapprochant . Découvrez toutes les informations concernant les troubles bipolaires au travers d’articles et posts des autres membres via notre forum bipolaire . Conseils, soutien et témoignages sur les diverses solutions de traitements, les symptômes ainsi que la vie de l’entourage, les proches de la personne souffrant du syndrome de bipolarité .

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !