Intelligence et volume du cerveau chez la personne bipolaire de type 1

Après plusieurs études sur le long terme, il a été démontré que les personnes atteintes de troubles bipolaires de type 1 ont un QI ( Quotient Intellectuel ) plus faible que les personnes ne souffrant pas de bipolarité . Le volume de leur cerveau est également plus petit qu’une personne en bonne santé . Le QI est généralement lié à un volume de cerveau plus petit chez les personnes non-bipolaires, une étude a donc été réalisée pour savoir si les pertes de QI chez les patients bipolaires type 1 sont directement liées à des petits volumes de cerveau . L’étude a également comme objectif de savoir comment on peut expliquer les écarts entre les calculs de QI avant le diagnostic de bipolarité et ceux après .

 

Le Lithium serait responsable d’un faible QI …

Les rapports d’examens ont été repris à l’aide de l’IRM, avant et après, auprès de 200 personnes souffrant de troubles bipolaires et d’environ 150 personnes en bonne santé . Il a été étudié précisément le rapport entre le volume du cerveau ( total, cortical et sous-cortical ) et le QI . En complément, il a été examiné la concordance entre la prise d’antipsychotiques et de Lithium, les traumatismes de l’enfance et le QI .

Même si les volumes du cerveau sont restés en accord dans la relation du trouble bipolaire et du QI, les résultats montrent que le rapport entre le QI et le diagnostic sont restés significatifs . La prise d’antipsychotiques ou de lithium ainsi que les traumatismes durant l’enfance n’ont pas affectés le rapport entre le QI et le volume du cerveau . Toutefois, la prise de Lithium a été directement liée à une baisse du quotient intellectuel chez les personnes maniaco-dépressives .

 

La prise de Lithium est une des causes de la baisse du Quotient Intellectuel chez les patients bipolaires de type 1 .

 

On peut donc conclure qu’il existe un rapport identique ( ratio ) entre le QI et le volume du cerveau chez les personnes en bonne santé et les personnes atteintes de bipolarité de type 1. Les plus faibles volumes de cerveau ne sont donc qu’à moitié « responsables » des pertes de QI chez les patients bipolaires . Ces résultats démontrent bien qu’en complément de la prise de Lithium et des volumes de cerveau, d’autres éléments de la maladie doivent avoir une part de responsabilité dans le faible score du quotient intellectuel chez les patients atteints de troubles bipolaires 1 .

 

Qi et troubles bipolaires

QI et bipolarité

 

Source : Journal of Affective Disorders

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Publié dans La recherche sur le trouble bipolaire
29 commentaires sur “Intelligence et volume du cerveau chez la personne bipolaire de type 1
  1. Marc dit :

    Drôle d’article, qu’apporte t’il ?
    T’as pas de chance bipolaire, en plus d’être bipolaire t’es crétin.
    La souffrance que tu vis rabougri ton petit cerveau et te rend con.
    C’est peut-être pour cela qu’il y a tant de suicides chez les bipolaires,
    c’est parce qu’ils sont bêtes.
    Mais alors, il faut sortir les statistiques de suicides chez les psy de tout bord, largement supérieure à la moyenne, mais chut, on cache.
    En attendant je vais continuer ma vie d’imbecile mais heureux, autant que faire se peux.

  2. Mariange dit :

    Quel intérêt rien compris

  3. Le Bipolaire dit :

    À aucun moment il est indiqué qu’une personne bipolaire est imbécile !!! Cet article fait plutôt ressurgir les conséquences que peut avoir le Lithium sur les facultés mentales avant et après …
    Je pense qu’il est très important de savoir quels peuvent être les éléments qui impactent sur le cerveau et qui sont liés à la bipolarité pour pouvoir mieux la comprendre, et peut-être la traiter …

    • Gabrielle dit :

      J’avoue que cet article m’a surpris.

      Ma psychiatre m’a toujours dit que bipolarité, haut potentiel , borderline étaient souvent liés. Pas toujours mais souvent.

      Je suis de type II et haut potentiel (surdouée), mon père l’était et mon fis l’est. Ce n’est pas un cadeau. Nous avons une intelligence différente des autres.

      Les bipolaires, en général, ont souvent une créativité hors norme.

      Cet article parle d’un effet du lithium sur les bipo de type I. TOUS les médicaments ont des effets secondaires et ces effets ne sont pas vrais pour tout le monde. Chaque cas est différent.

      Peu importe le QI pourvu qu’il y ait de l’humanité, de l’intégrité, du vrai et de l’amour.

      Le lithium soigne, m’a sauvé la vie, c’est tout ce qui compte.

      Belle soirée à tous

      • Eric dit :

        Bonjour Gabrielle.
        Intéressant ce commentaire.
        Je viens d’être diagnostiqué bipolaire, cela ne m’étonne pas,je le présentais depuis des années.Cependant autres RDV avec le psychiatre prévus,le type n’est pas encore déterminé.
        Je suis de plus hypermnésique, souvenirs (bruits, odeurs,sons…) quand j’avais 6 mois, un an, j’en ai 53…
        Je peux réciter des dizaines de numéros de téléphone, des dizaines de poèmes à la virgule près… Mon psy dit que c’est lié. Je n’ai jamais passé de test de QI. Trop inhibé, enfance et adolescence difficile, échec scolaire…Je n’aurais même pas la moyenne.
        Cependant y-a-t-il un lien entre bipolarité et QI élevé ?
        Cet article des types 1 qui ont des QI faibles m’étonnent car généralement j’ai toujours entendu dire le contraire.
        Bonne soirée à vous.

    • leroy dit :

      je prends pas de lithium dc c’est réglé

  4. Le Bipolaire dit :

    Attention à ne pas tout mélanger .
    Par exemple, la personne bipolaire ou fibromyalgique , est très créative et peut utiliser plus de 10% de son cerveau ( plus que les personnes en bonne santé donc ) . C’est donc une pensée différente ( qui fait peur d’ailleurs à beaucoup de personnes ) mais pas obligatoirement conforme et donc adaptable aux tests de QI …
    Simple exemple : Une personne bipo ou fibro a une excellente mémoire visuelle, par contre en ce qui concerne la mémoire générale, il peut y avoir des pertes, encore une fois suivant les symptômes de chacun .
    Les médicaments changent certaines fonctions cérébrales, c’est bien connus, après ils restent nécessaires dans tous les cas .

    • Tosba dit :

      6mois après être diagnostiqué bipolaire type 1 , je me suis lancé le challenge de faire un BTS Électrotechnique en alternance. Plus de 10 ans arrêt d études, je ne vais pas vous cacher qu au commencement plusieurs moments de solitude lol .j ai validé ma première année avc 12 de moyenne en parallèle ds ma quête de guérison intérieur et de stabilité d humeurs , en 1,5ans j ai changé 3fois de Psychiatre.Rien est impossible, à lire cette article ça me fait sourire …Nous sommes pas que des bipolaire, avc un qi diminué , célibataire, au chômage etc..bcp de représentation et de préjugés nous concernant à mon sens sont erronés !! Ça fait 12ans que je suis marié, père de 3enfants , j ai tjrs bossé et actuellement en bureau étude méthodes dans la pétrochimie société en bourses 🙂 j envisagé de faire une licence pro et je m eclate à me cultiver.Nous sommes des hommes avant tout et pas qu un statut de bipolaire … courage à vous tous et toutes

      • leroy dit :

        exactement on est pas des plantes vertes !!! On est curieux ,on a une bonne culture générale justement peut ètre plus que les gens dits normaux entre guillemets d’ailleurs des moments qd je lis ,vois ou entends des trucs je me demande qui est le plus normal lol !!!bref qu’on arrète de nous mettre ds des cases je suis stable depuis 10 mois sans thymorégulateur juste un seroplex 20MG et un lysancia 10mg le matin et le soir un lysancia et qq fois un noctamide ms pas systématique ,ce fut long et dure ms je vais mieux et franchement je me sens pas diminuée niveau intelligence bien au contraire je me trouve moins conne que certains intellectuels

  5. Marc dit :

    Très respectueusement:

    Lorsque vous écrivez en début de l’article « Après plusieurs études sur le long terme, il a été démontré que les personnes atteintes de troubles bipolaires de type 1 ont un QI ( Quotient Intellectuel ) plus faible que les personnes ne souffrant pas de bipolarité »,
    cela revient à dire que que les bipolaires sont plus bêtes que les autres.

    Par ailleurs, dans votre dernière réponse en indiquant que dans la phase de créativité les bipolaires peuvent utiliser plus de 10% de leur cerveau (donc que les personnesen bonnes santé),
    je me permets d’indiquer que c’est un mythe urbain, remis au gout du jour avec le film Lucie de Besson.
    C’est faux, nous en utilisons la totalité, et lorsque l’on essaie de retracer l’évolution de l’hominidé, justement, la taille du cerveau augmente dans le temps et semble t’il les capacités de l’être humain. Pourquoi le cerveau aurait-il augmenté de taille s’il n’était pas utilisé .
    Je vous mets le lien vers wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mythe_de_l%27utilisation_incompl%C3%A8te_du_cerveau
    Parmi les explications, on utilise diverses parties du cerveau en fonction de son activité, cela se voit à l’IRM. Vu l’energie que consomme notre cerveau, les partie inutiles aurait disparu au fils des générations…

    Enfin, peut être que la réaction vous semble disproportionnée.
    C’est parce qu’habituellement tous vos articles sont très positifs.
    Celui ci mets le doute, n’est pas clair (je vous l’assure, la deuxieme partie est presque incompréhensible).
    En plus de la douleur que nous pouvons avoir à vivre cette maladie, le message ressenti est très négatifs pour les bipolaires.

    Pour rire, la dernière fois que j’ai fait un test de QI, il y a bien longtemps, c’était les 35 autres qui étaient plus cons que 2 dont moi.

    Très respectueusement.

    • Le Bipolaire dit :

      Il n’y a aucun soucis, juste des avis différents .

      Personnellement, je n’aime pas ce terme d’imbécile ou de « bête » … Cet article est loin de vouloir dire cela, après il est certainement mal expliqué, chacun à sa propre perception et retiens ce qui l’intéresse; c’est le principe libre de lire et comprendre un article .

      En ce qui concerne les 10%, je ne suis pas d’accord ( même avec l’article et ses références wikipédia ) . Pourquoi ? Il ne s’agit pas réellement du terme de 10% de son cerveau, mais de 10% des capacités de son cerveau, je pense que c’est un peu différent . Ce n’est que mon avis par rapport à ma propre expérience avec plusieurs personnes souffrant de bipolarité ou maladies avoisinantes; je ne reprends que très rarement ce qu’on peut lire à droite ou gauche . D’ailleurs, voilà ce qu’il se passe quand je prends des résultats cet article ^^ ! Après, cela ne veut pas dire que cette source est non-valable, bien au contraire .

      En ce qui concerne la généralité des articles du site, oui la plupart peuvent être positifs, mais ils sont surtout informatifs ( comme celui-ci ) . Je pense qu’il est important de savoir que certains facteurs peuvent faire diminuer le quotient intellectuel ainsi que de savoir qu’il y ait ou non des relations avec le volume du cerveau . Alors, c’est certains que si on est concerné ( bipolaire 1 ), on peut se sentir insulté, mais ce n’est pas le but . Et ce n’est pas non plus une généralité, juste une étude basée sur un pourcentage faible de patients . Les études sont importantes car, par exemple, si demain on trouve des contres-traitements pour remédier à cette diminution du QI que provoquerait le Lithium sur certains patients, alors je pense que les personnes concernées seraient très contentes de le savoir …

      Enfin bref, pour résumé cet article, on peut dire qu’il est négatif, mais il n’est pas contre les personnes souffrant de bipolarité . Il n’est pas là pour mettre l’accent sur une possible infériorité intellectuelle chez certains patients, mais pour prévenir sur certains facteurs favorisant une baisse de QI – selon une étude . On sait très bien que des personnes atteintes de troubles bipolaires de type 1 peuvent aussi avoir un QI élevé ( on le voit souvent d’ailleurs divulgué sur ce site ), encre une fois, la généralité n’existe pas dans la bipolarité, il s’agit bien souvent de cas cliniques concentrés en groupes ( échantillon de patients sur une même période et selon des critères bien précis ) .

      Ne pas oublier que c’est en ayant des avis différents qu’on peut faire avancer les choses sur des sujets « sensibles », en ayant bien sûr des expériences / compétences ou des sources significatives .

  6. Marie-Claude dit :

    Bonjour,
    Pourquoi cette publication ? Quel public touche-t-elle ?
    Je pense qu’on n’a pas tout compris, moi la première…
    Ici, on vient échanger sur nos symptômes, et le moyen d’y remédier. Vous nous recommandez de bien prendre notre traitement. Le lithium nous a sortis du trou pour la plupart. On connaît tous les effets secondaires, et nous n’avons pas le choix.
    Je pense que cet article peut demoraliser. Nous ne souhaitons pas aller à Ste-Anne, bien que je respecte ce lieu de soins.

    • Gabrielle dit :

      Cet article n’est efffectivement pas clair, certainement mal compris par certains, trop compliqué pour d’autres et angoissant pour d’autres encore.
      Je suis bipolaire et pour ma part, si on m’annonçait que mon QI diminue à cause du lithium je répondrais : oui et ? reprendre un traitement pour augmenter mon QI ???
      Je sais que les échantillons de personnes ne représentent pas toute la population, etc , etc…
      Mais cet article bof bof… Il a engendré un débat, des avis mais il n’était pas trop nécessaire.
      Heureusement que les autres articles sont géniaux, intéressants.

      • Le Bipolaire dit :

        Vous avez très bien, même PARFAITEMENT résumé la situation et cet article . Merci ! ( Je devrais vous embaucher pour répondre aux commentaires dorénavant ^^ ! – un peu d’humour – )

      • veronique dit :

        bonjour GABRIELLE
        Je dois vous dire je suis une de vos « fans »( j’ai lu tous vos commentaires je crois ) vos réponses sont toujours très claires et surtout surtout elles placent l’humain avant toute chose; je connais des universitaires très brillants qui sont des vrais salauds et des gens moins cultivés plus « simples » qui donnent sans compter et des mixtes bien entendu
        En tout cas merci pour vos commentaires et à tous ceux qui tendent la main vers ceux qui souffrent

        • Gabrielle dit :

          Merci Véronique. Je suis touchée.

          Je suis universitaire …. Mais ayant été très pauvre étant jeune , je n’oublie pas et je privilégie effectivement l’humain, la simplicité, l’intégrité. Il y a des êtres malsains dans tous les milieux mais pour les pires sont les bourgeois (une catégorie de bourgeois)… Brel le chante très bien..

          Belle soirée Véronique

          • Gabrielle dit :

            lire : pour MOI les pires

          • veronique dit :

            j’ai fait des études de lettres et vraiment les textes de brel sont superbes; un chanteur mais un vrai poète aussi moi aussi je viens d’un milieu plutôt modeste; et je pense que chaque être humain mérite qu’on l’écoute mais qu’on l’écoute vraiment ; souvent on plaque ses propres valeurs et on écoute pas vraiment.j’ai compris que tu étais stabilisée et c chouette que t’oublie pas ce qui souffrent encore; bien sur on ne le répétera jamais assez il y a le traitement mais la parole rassurante joue aussi pour bcq…

            belle journée GABRIELLE inondée de joie et de soleil

          • Pilou dit :

            Gabrielle, je vais dire mon avis , c’est mon vécu. A 20 ans issue de la petite bourgeoisie provinciale, je me suis révoltée envers les faux semblants et la vie boulot dodo de mon père, je me suis fondue avec des jeunes qui me paraissaient être plus cool. Mais j’ai découvert un monde de perdition sans foi ni loi et connue l’horreur. Donc, l’apparence ne fait pas l’homme, tout est question de personnalité , telle ou telle classe ne veut rien dire. Brel chantait son dégout du système qui nous est imposé et dans les Bourgeois ou Ces gens là, à la fin de la chanson il rentre chez lui et devient lui même bourgeois. Ce qui diférencie les personnes c’est le coeur. je vous aime fort

          • Gabrielle dit :

            Pilou,

            Je suis d’accord avec vous, je privilégie l’humain et peu importe le milieu… Mais lorsque j’étais petite, pauvre, mère allemande, ET première de classe dans une école catholique coincée, j’ai beaucoup souffert. Pauvre et très bon élève cela ne colle pas dans leur milieu. J’avais interdiction d’aller jouer chez les bourgeois du village, ils me repoussaient, me crachaient dessus. Maman, allemande se prénomme Gertrude (surnom Troudi) et les enfants me hurlaient : sale Bosche, Troudi – trou du cul. Cela a été longtemps un trauma. Raconter toute ma vie ici est impossible , je devrais faire un film…. J’ai longtemps cru qu’ils étaient heureux avec leur fer forgé et leur crocodile sur leur t-shirt. Mon combat a été de gagner de l’argent pour être comme eux avec des vêtements de marques et des t-shirt de marque. Lorsque j’ai eu tout cela, je n’étais pas heureuse. J’ai donné cours d’allemand chez moi durant 10 ans aux enfants et petits-enfants des ces gens, dans ma maison de maître avec du fer forgé mais TOUS les enfants pouvaient participer.(les enfants et petits-enfants de bourgeois, les fameux de mon enfance venaient au cours mais les donnes étaient différentes : j’avais la plus grosse maison du village et mon père maire depuis 18 ans…) Je ne faisais pas payer les pauvres et ce sont ceux-là qui m’ont le plus marqué. Trop long à expliquer. Il y a bien sûr des enfants géniaux dans tous les milieux et j’ai rencontré des enfants malheureux dans tous les milieux. J’aime l’humain, l’authenticité, le vrai.

  7. Le Bipolaire dit :

    Bonjour,

    Pourquoi cette publication ? Voir commentaire plus haut .

    Quel public touche-t-elle ?
    Comme vous le mentionnez, la plupart des personnes bipolaires depuis plusieurs années connaissent les effets secondaires du Lithium, mais les nouveaux non ! Nombreux sont les messages à demander quels sont les effets secondaires du lithium, les risques, etc etc … Y compris pour les risques rénaux ou cardiovasculaire, pourtant beaucoup les connaissent aussi … LeBipolaire répond aux questions des internautes, ceci en est une de la forme « Quels sont les effets secondaires graves sur le long terme avec la prise de Lithium sur la bipolarité de type 1 ? » . Personnellement, je ne pense pas que beaucoup étaient au courant de ce dysfonctionnement . La plupart des articles sur le site sont sont en réalité des sujets connus des personnes maniaco-dépresisves depuis longtemps, mais peu des nouvelles personnes diagnostiquées . Après, il est toujours nécessaire de rappeler les bases et les avancées, les études, etc etc … Encore une fois, le site s’adresse aux patients de longue date, au nouveaux diagnostiqués, aux personnes qui s’interrogent, aux proches …

    Enfin, ici est aussi un espace communautaire d’entraide, donc, si des personnes s’interrogent sur des possibles baisses de leurs facultés mentales, elle seront satisfaites de connaître certaines causes de ce déficit soudain .

    Pour espérer une stabilité, il faut analyser ses symptômes et les comprendre pour mieux y remédier .

    Pour finir, l’intelligence et la bipolarité est un sujet de désaccord entre beaucoup de personnes, à croire que le QI est en relation avec l’intelligence, mais laquelle d’intelligence ? Ce n’est qu’un test avec des questions conformes à certains critères; c’est comme avoir le BAC pour montrer qu’on est plus intelligent soi-disant, mais ce n’est pas pour cela que l’obtention d’un emploi sera plus facile, pourtant on est plus intelligent si on a son bac, non ??!!!! … À croire que c’est important d’être super intelligent et qu’il faut l’être à tout prix, alors qu’en pensez-vous ?! Je ne pense pas que ce le soit, bien au contraire . La personnalité est bien plus importante et cela concentre la créativité et la pensée . Il ne faut pas oublier que les enfants surdoués sont souvent en échec scolaire, alors c’est quoi l’intelligence ??!! Qui a un – Où est le – problème dans ce cas-là ?…

  8. Christine dit :

    Bonjour.
    J’étais depuis toute petite passionnée de lecture (deux à trois livres par semaine) et cela a continué adulte.
    Après mon deuxième épisode maniaque crise paranoiaque (je croyais qu’un de mes collègue venait chez moi pour me tuer avec la complicité de mon chef), mes facultés intellectuelles sont diminuées. J’ai repris le travail en 2014 et je ne pouvais plus m’adapter professionnellement aux nouveaux produits et process informatiques. Mon psychiatre m’a mis en nouvel arrêt de travail parce pour me « sanctionner » on a voulu me muter sur Paris ce qui aurait entraîné une décompensation. Depuis je suis en invalidité catégorie 2 et suivie en hôpital de jour en plus de centre médico-psychologique. J’ai abandonné en juin un atelier de stimulation cognitive car je n’arrivais pas à suivre.
    Bref je me sens très diminuée intellectuellement, je ne lis plus pas même Télérama et le Canard Enchaîné auxquels je suis abonnée.
    Je suis sous Dépakote 1000 mgr par jour, Baclofène 90 mgr, Tercian 100 mg au coucher et VALIUM 5 mgr. Ces traitements ont-ils les mêmes effets secondaires que le lithium ?
    A vous lire.

    • Le Bipolaire dit :

      Bonjour,

      Je n’ai pas encore vu d’étude sur ces traitements associés à un possible déficit des facultés mentales . Cependant, ce que j’aperçois dans votre message, est peut-être plus un gros problème de concentration ou une sensation de brouillard, ce qui peut prétendre à des sensations d’être diminué intellectuellement .

      • Pilou dit :

        ça c’est vrai, car moi même je dis toujours que les neuroleptiques m’ont anesthésié 10 ans mais en fait je crois que c’est un grand ralentissement mental du à la bipolarité et ensuite le lithium m’a bien stabilisé et hop mes facultées sont revenues. D’ailleurs mon entourage à été stupéfait voir dérangé de se retrouver avec une Pilou passionnée et combative comme lorsque que j’avais 20 ans.Alors faut pas se découragé car les choses s’améliorent.Espoir.

  9. Priscilla dit :

    Personnellement j’aime savoir quels médicaments je prend et quels sont les effets secondaires meme si ca peur ou que cest dur a entendre donc cet article à sa parte d’intérêt

  10. Priscilla dit :

    J’écris trop vite désolé pour l’orthographe

  11. ciels blancs dit :

    Bonjour, c’est le premier article que je lis sur ce site et effectivement il n’est pas très clair, je suis déçu, heureusement les commentaires relèvent le niveau, et laissent aussi penser que les autres articles sont meilleurs.
    Merci toi Gabrielle pour nous avoir fait profité de ton esprit critique, car effectivement cela prête à confusion, voire cela rabaisse ou angoisse !
    Bonne journée à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.