Le Bipolaire

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 2 semaines

    Bonjour Alma,

    Oui je comprends très bien votre réaction .

    Ce qui est encore plus intéressant est de savoir ce que vous faites depuis 10 jours pour essayer d’aller mieux ? Vous savez que vous pouvez demander de l’aide sur ce réseau, il est uniquement là pour cela . Massacrer d’autres personnes n’est pas la solution pour sortir d’une crise; pour…En afficher davantage

  • Un petit article qui semble être d’actualité sur le réseau, à découvrir ou à redécouvrir …

    On peut avoir une baisse de moral, mais on peut aussi VOULOIR savoir qui est là pour nous, TOUT DE SUITE; les 2 ne vont pas ensemble et ne doivent pas être associés .

    Quand on affectionne une personne, si son moral est down, alors cela peut être « con…En afficher davantage

    • Arricle tres interressant! Je suis plutot d accord!

    • alma a répondu il y a 2 semaines

      Beau blabla tout ça mais en crise depuis 10j plutôt envie de massacrer la terre entière !!!

      • Bonjour Alma,

        Oui je comprends très bien votre réaction .

        Ce qui est encore plus intéressant est de savoir ce que vous faites depuis 10 jours pour essayer d’aller mieux ? Vous savez que vous pouvez demander de l’aide sur ce réseau, il est uniquement là pour cela . Massacrer d’autres personnes n’est pas la solution pour sortir d’une crise; pour…En afficher davantage

    • J’ai beaucoup aimé cet article, merci !
      Je vais essayer d’écrire mes émotions une fois mes crises passées (parce que pendant c’est effectivement impossible…).

  • Les cycles rapides d’une personne souffrant de troubles bipolaires se définissent par la présence de plusieurs périodes de manie et de dépression au cours d’une même année . Le nombre d’épisodes ( maniaques ou […]

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 1 mois

    Bonsoir Gabrielle,

    Alors attention de bien me comprendre, sauf mauvaise expression de ma part, je n’ai jamais dit que j’abandonnais l’idée, juste que ce projet est dangereux et vraiment compliqué; si j’abandonnais et était contre l’idée de donner et proposer une autre idée de la bipolarité et une certaine liberté aux patients, alors ce site s…En afficher davantage

  • Les troubles bipolaires affectent des millions de personnes à travers le monde; L’humeur et le comportement sont alors troublés . Le taux de suicide et/ou de rechute ( crises ) est également très élevé chez le […]

    • Bonjour Stéphane,

      Votre témoignage est intéressant, j’espère que vous pouvez travailler à présent. Je ne suis pas pour les médicaments, j’essaie aussi de trouver d’autres solutions.

    • Bonjour Stéphane,
      Effectivement, je confirme, c’est un très bon film, je suis cinéphile. Hier, j’ai vu « Brio » au ciné, c’était pas mal.

      Je vis dans les mêmes circonstances actuelles de ce que vous vivez : à l’abri du besoin matériel, j’ai pris la décision avec mon conjoint de ne plus travailler depuis cet été, mon dernier emploi, ma dernière crise, mon licenciement, etc..
      Donc, comme vous l’argent n’est pas un problème. J’ai eu une enfance terrible, une mère maniaco-dépressive, et un père malsain…
      Pour faire court, TS à 18 ans,anorexie depuis l’age de 16 ans, anxiolytique, enceinte puis marié à mon premier mari. Puis divorcée à 21 ans, seule avec mon gamin d’un père qui ne s’en occupe pas, mon mal-être persévère, ma vie professionnelle est un vrai parcours chaotique…très isolée sans aide.
      Enfin, sur mon chemin un être exceptionnel, que je n’ai pas l’habitude de croiser, que m’écoute, sans relâche, qui me respecte, qui m’entoure… C’est mon conjoint, depuis 24 ans maintenant que je suis entourée d’amour, grâce à lui.Je n’ai pas eu d’autres enfants, il ne me l’a pas demandé, nous sommes heureux ainsi. C’est un intellectuel,intelligent, nous pouvons échanger nos passions pour la lecture, le cinéma. Il est curieux de tout, comme moi. Nous sommes un couple fusionnel.
      Je suis d’accord avec vous, l’amour demeure le soin, la solution idéale, un environement calme et adapté. Mes troubles surviennent plus virulent lorsque je travaillais.
      Actuellement, je lis, j’apprends, je peins, je fais de la calligraphie, je joue du piano. J’expose de temps à autres mes toiles et je vends un peu.
      Mais, j’aimerai que nous ayons des amis, des relations, une vie sociale même si mon mari me dit que cela lui est égal. Dès que je rencontre de nouvelles personnes, je suis en état de fortes anxiétés. C’est aussi pour cela que je suis sur le site, pour essayer de trouver une solution.
      Je fais aussi beaucoup d’exercices physiques, je prends soin de mon apparence,et ce la me plait, surtout moralement le sport m’est très bénéfique.
      Ou En êtes-vous de votre vie sociale ?
      A bientôt de vous lire

    • Bonjour Stéphane,

      Vos explications sur les accès maniaques sont claires et bien expliquées.
      Cela me permet de comprendre ce que j’ai vécu à des périodes de ma vie.
      Je me souviens d’un détail en plus de ce que vous décrivez. J’avais dans la bouche, un gout de médicament à tout ce que je mangeais, enfin le peu que je mangeais les jours qui suivaient. Même ce que j’aimais le plus, rien n’avait un goût habituel, suite à ces crises de folie extrême. C’était très étrange, mais je me souviens jamais de ce que je dis. C’est mon conjoint qui me le dit par la suite.
      Ensuite, je suis tellement fatiguée, déprimée. C’est très dur de remonter la pente, je perd du poids. Il faut que je me batte pour m’envoyer des images positives. Mon conjoint n’a jamais voulu m’hospitalisé, mais je ne sais pas comment il a pu faire pour arriver à endiguer ces crises.
      Cela fait longtemps que je n’ai plus fait de crises de fureur extrême.

    • Bonjour,

      Je viens de vous lire et c’est avec émotion que je vous réponds.
      Pour vous dire à quel point votre analyse est juste et intelligente.
      Cela me réconforte et fait écho à ce que je ressens pour notre couple sans y trouver les bons mots.
      Je suis tellement d’accord avec ce que vous décrivez sur l’hospitalisation. Votre mère demeure un pilier pour vous et j’en suis heureuse pour vous, elle est précieuse.
      Sur notre chemin, nous croisons quelque fois quelqu’un qui nous révèle, qui nous inspire, il faut en saisir la chance. Je peux citer mon professeur de piano dans mon enfance, et plus récemment une Artiste-peintre renommée (je ne peux dire son nom ici) qui m’a révélé dans ses cours lors de ma formation artistique.
      Depuis 10 ans, j’ai trouvé une voie artistique créatrice, je me tourne dans cette voie plus intensément, cela fait partie de mes projets.
      Car il est important de se projeter, l’avenir nous tire vers le haut et nous permet d’espérer se grandir, toujours, d’apprendre, de se perfectionner.
      J’ai aimé la description des aliments : banane, noix et jaune d’oeuf. Ce que cela nous apporte pour lutter contre le stress et l’anxiété.
      J’en ai toujours mangé sans me rendre compte de ses bénéfices.
      Je suis un peu plus en paix avec moi-même, je trouve mon chemin, je suis dans ma bulle. Je me sens différente, mais je ne vais pas me forcer, je vais plutôt m’écouter. J’aime la solitude, apprendre de nouveaux centres d’intérêts et je vais me laisser aller dans ce quotidien auprès de mon amour et continuer à prendre soin de lui.
      Je suis certaine que vous aurez sur votre chemin une femme qui va correspondre à votre tempérament.
      Vous aimez la culture, étudier, apprendre, il n’y a aucune raison pour que votre future moitié ne soit pas ainsi. Il y a des couples qui fonctionnent de cette façon où l’homme s’occupe de l’intérieur. Vous êtes jeune et la vie est devant vous, cher Stéphane.

      PS : Mon conjoint a aimé votre message, cela lui a fait chaud au coeur.

      Très bonne journée à vous

    • Bonjour cher Stéphane,

      Je vous avais adressé une longue réponse hier mais j’ai omis de m’inscrire, de me connecter en tant que Maria. Je l’ai publiée, je l’ai signalé en message privé en Arnold, au site. J’espère qu’elle sera publiée.

      Vos projets sont passionnants, le lyrisme poétique, c’est magnifique. J’adore la poésie.
      Le monde de l’opéra m’est inconnu, mais ce doit être beau.
      Je fais du piano depuis l’age de 6 ans. J’avais laissé un témoignage sur le site, dans le groupe « les goûts musicaux » où je racontais mes émotions quand je joue du piano, les morceaux classiques, ma préférence pour Chopin et Mendelssohn. Mon émotion intense, les frissons sur les bras. Parfois je pleure quand je joue. Le son de cet instrument est pour moi unique, il fait corps avec mon âme. Je joue seule pour mon plaisir, et seul mon conjoint m’écoute, le soir.

      Enfant, je me réfugiais dans ce monde musical dans une famille non mélomane, où régnais la violence, les cris, personne ne m’écoutais jouer du piano. Dans mon quartier, j’habitais dans ce que l’on appelait la ZUP, il y avait une association très peu chère, c’était un quartier pauvre.
      Ma professeur de piano m’avait encourageait, m’avait révélé, m’expliquant que j’avais des facilités au piano.
      J’avais passé quelques concours au conservatoire mais j’ai dû, hélas, m’arrêter, car trop timide. J’étais d’une timidité maladive.
      A l’oral, à l’école, j’avais souvent la note de 0, car aucun son ne sortait de ma bouche.

      Le couple que vous décrivez et qui est le nôtre, est dans le vrai et m’a ému.
      Parfois, nous rions de nous, car nous faisons une sorte de surenchère : Nous avons 50 ans tous les deux, et aucun cheveux blancs, on s’en amuse et surtout quand les gens nous donnent 10 ans de moins.

      Cette période de l’année, est pour moi, difficile, car chaque année la société nous rappelle à quel point, la différence nous met de côté. J’ai toujours peur de basculer dans la dépression. Mon conjoint redouble de vigilance, mais j’ai envie que les fêtes passent vite. C’est une des raisons qui fait que l’on a plus de télé depuis longtemps, nous détestons tous les 2 deux la télé, c’est souvent idiot.

      Ma solution est de beaucoup créer en art pictural mais j’ai peur de basculer dans un trop plein d’activités et ensuite de m’effondrer de fatigue. C’est une chose que je n’arrive toujours pas à gérer, car je ne m’en rend pas compte à chaque fois.
      Je veux m’occuper l’esprit tout le temps, mais mon conjoint reste vigilant car je me lève la nuit pour peindre et c’est là que je bascule ensuite car je suis trop fatiguée et je peux dormir après cette période d’activités intenses, jour et nuit. Je suis alors totalement démotivée, déprimée. Difficile de trouver le juste milieu, j’ai tellement envie de faire de choses en ce moment.

      Un bon dimanche à vous,

      A bientôt de vous lire

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 1 mois et 1 semaine

    Beaucoup de personnes diagnostiquées bipolaires ne savent pas de quel type de bipolarité elles sont, or, bien souvent, une grande majorité de ces « inconnues » ne sont pas stabilisées ….
    Alors, personnellement, je dis OUI, c’est très important de savoir; et surtout que votre psy le sache et vous le dise . Tout le système du traitement sera beauc…En afficher davantage

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 1 mois et 1 semaine

    Bonjour,

    Vous allez sur le profil de la personne que vous souhaitez contacter et cliquez sur message privé . Si ce bouton n’apparaît pas, c’est que cette personne ne souhaite que recevoir des messages de ses amis, donc il vous faut le demander en ami et qu’il vous accepte .

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 1 mois et 1 semaine

    Comme vous dites INDESCRIPTIBLE et surtout TERRIFIANT .

    On peut écrire un livre, mais ce serait un livre dur … Il n’y a pas que les mots des patients, il y a aussi l’entourage . C’est difficile de vivre avec une maladie qu’on ne peut pas comprendre car impossible de franchir une porte fermée ou avec le vide derrière …

    Comment expliquer le…En afficher davantage

    • Je ne comprends pas votre réponse. Vous avez écrit ceci plus haut « Un livre qui ferait grincer des dents, un livre qui ferait pleurer des larmes, un vrai livre sur la bipolarité …
      Je ne crois pas que cela existe encore »

      Votre réponse me dit que c’est impossible…

      Pourquoi votre idée, proposition ????

    • Pourquoi avoir peur des reproches, des autres, des opinions. Si personne ne fait rien, les opinions resteront inchangées. Il FAUT faire avancer la bipolarité, notre bipolarité.

      Avez-vous peur des critiques ??? Moi j’ai peur de ma bipolarité.

      Pourquoi ne pas se battre, expliquer, si personne ne s’était battu dans la vie pour un but, cert…En afficher davantage

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 1 mois et 1 semaine

    Personnellement je ne connais aucun livre, aucun site web, qui décrit réellement le trouble bipolaire de l’intérieur de chacun, il y a toujours des filtres, et c’est vraiment dommage !

    Décrire cette maladie sans qu’elle soit ressentie comme jugé pas ses lecteurs, est-ce impossible ?? De quoi a-t-on peur ??

  • Et si on écrivait un livre ???

    Un vrai livre, sans barrière . Un livre où tout le monde se retrouverait, proche comme patient …. Pas un livre qui raconte une vie ( il y en a déjà des milliers ), pas un livre qui décrit les symptômes et conséquences ( il y en a aussi des milliers déjà ), mais un livre qui dira  » c’est ça le trouble bipolaire…En afficher davantage

    • Personnellement je ne connais aucun livre, aucun site web, qui décrit réellement le trouble bipolaire de l’intérieur de chacun, il y a toujours des filtres, et c’est vraiment dommage !

      Décrire cette maladie sans qu’elle soit ressentie comme jugé pas ses lecteurs, est-ce impossible ?? De quoi a-t-on peur ??

    • Je prends des notes depuis des mois pour écrire ce genre de livre… On commence quand ????

    • Ecrire vraiment ce que je ressens parfois… en vérité vraie, sans métaphore, sans supposition, sans laisser la possibilité d’un espoir…
      Ils viennent me chercher et je passe le reste de ma vie en prison psy.
      Une certaine liberté, un certain mensonge sont ce que j’ai trouvé de mieux pour me protéger.
      Personne ne veux savoir l’horreur en dépres…En afficher davantage

      • Pour ma part, tout ce que j’ai écrit peut être utilisé pour un livre.

      • Oui, sans rentrer dans les méandres de la dépression et les limites délires de mes état maniaques un livre pour expliquer toutes les particularités, les comportements décalés,les difficultés,que l’on a quand on vit avec cette maladie je trouve que c’est pas mal. Je trouve que les maladie psychiques sont des maladies invisibles et que ce serait…En afficher davantage

    • 0n commence quand ? Je veux bien prendre tous les témoignages… J’en ai déjà beaucoup dont le mien

      Ce que j’ai ressenti c’est la douleur, la déchirure, cette envie de partir la Haut, des journées à dormir sans me laver, sans manger, à m’oublier, à oublier les autres, mon fils, irritable, agressive…au secours, aidez-moi, la solitude. Angoiss…En afficher davantage

      • Lire : fous moi la PAIX

        Si un livre est écrit , c’est pas pour le fric mais pour témoigner, pour aider les bipo, pour nous aider

        Hier, j’ai de la visite chez moi (un couple) alors que j’attends une personne que j’apprécie vraiment qui fait un One Woman Show sur Sa bipolarité . Nous devons parler de mes futures conférences entre autre. Manq…En afficher davantage

      • Comme vous dites INDESCRIPTIBLE et surtout TERRIFIANT .

        On peut écrire un livre, mais ce serait un livre dur … Il n’y a pas que les mots des patients, il y a aussi l’entourage . C’est difficile de vivre avec une maladie qu’on ne peut pas comprendre car impossible de franchir une porte fermée ou avec le vide derrière …

        Comment expliquer le…En afficher davantage

        • Je ne comprends pas votre réponse. Vous avez écrit ceci plus haut « Un livre qui ferait grincer des dents, un livre qui ferait pleurer des larmes, un vrai livre sur la bipolarité …
          Je ne crois pas que cela existe encore »

          Votre réponse me dit que c’est impossible…

          Pourquoi votre idée, proposition ????

        • Pourquoi avoir peur des reproches, des autres, des opinions. Si personne ne fait rien, les opinions resteront inchangées. Il FAUT faire avancer la bipolarité, notre bipolarité.

          Avez-vous peur des critiques ??? Moi j’ai peur de ma bipolarité.

          Pourquoi ne pas se battre, expliquer, si personne ne s’était battu dans la vie pour un but, cert…En afficher davantage

    • Je suis absolument désolé du message qui va suivre.
      Nous, bipolaires sommes malades et fragiles.
      LeBipolaire est un professionnel de la santé, qui en créant ce site peut s’attirer les foudres de la profession médicale.
      Ici, nous sommes protégés par notre anonyma.
      Ecrire un livre vrai, avec nos vraies pensées est impossible en France à l’heure…En afficher davantage

      • Ecrire un livre vrai en France est possible sous un pseudo. Ne pas citer le nom des témoignages est possible aussi.

        Pourquoi être suivi par l’ordre des médecins alors que la maladie est connue et reconnue. Nous poursuivre car nous témoignons ?? Pour quelle raison ??

        Qui a dit que les témoignages parleront de l’incompétences des psy ???on ne…En afficher davantage

        • j’aurai réussi ma vie…..

          Mercie d m’avoir lue

          Gabrielle

          • fautes de frappes mais pas grave 🙂

            Je tiens à dire que je respecte Le bipolaire qui a crée un forum extraordinaire mais les désaccords d’opinion existent aussi.:)

            • Bonsoir Gabrielle,

              Alors attention de bien me comprendre, sauf mauvaise expression de ma part, je n’ai jamais dit que j’abandonnais l’idée, juste que ce projet est dangereux et vraiment compliqué; si j’abandonnais et était contre l’idée de donner et proposer une autre idée de la bipolarité et une certaine liberté aux patients, alors ce site s…En afficher davantage

    • Lire un tel livre m’aurait aidé à comprendre tout ce que mon chéri refusait de me dire, quand je lui demandais de me décrire ses pensées noires, de peur de me choquer…
      Ce matin, je réalise que je parle de lui à l’imparfait… Le silence qui dure est dangereux…

      • Je comprends vos propos et je ne fais rien à la légère. Comme exprimé, je prends des notes depuis des mois. Je tiens à vous rassurer sur le fait que JAMAIS je n’ai eu pour but de me « servir » des témoignages sur ce forum . J’en fait partie et il m’a permis d’avancer dans mon histoire personnelle.
        J’ai apprivoisé ma bipolarité, ai bea…En afficher davantage

  • Et bien, même le 1er novembre il y a des gens qui pensent a faire des escroqueries . Le membre Laurence a été supprimé; merci aux membres ayant donné l’alerte ( pas reçu d’e-mail de mon côté ! ) . Ne pas répondre à ce genre de message .

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 1 mois et 1 semaine

    Bonjour et bienvenue .

    Les groupes de discussion sont surtout crées pour répondre à des sujets généraux .
    Le posts du forum sont pour des questions plus personnelles .
    On pose des questions précise sur le forum et on raconte un peu nos états d’âme sur le réseau .

    Bonne journée,

  • Voici le témoignage d’une personne qui a souhaité rester anonyme . C’est un véritable récit détaillé de sa vie avant et après son diagnostic de trouble bipolaire . Adolescence, vie sociale, vie profession […]

    • Témoignages poignants,qui malheureusement me rappelle mon passée,ses souvent les même symptôme,les mêmes regrets,la culpabilisation,la peur que la maladie s aggrave,la douleur qu’ on a fait aux autres,témoignages qui doit toucher pas de personnes,car on se reconnaît après des années de maladie

      • Bonjour Isabelle! Merci pour votre commentaire. Ce n’est pas facile, mais il faut pas à pas se pardonner à soi même ce qu’on a fait à cause de cette maladie et surtout travailler fort à ne pas reproduire ces erreurs.

    • Merci pour ce témoignage qui ressemble presqu’ à 100 % au mien avec un métier différent. Votre témoignage donne de l’espoir. Je me sens moins seule dans mon combat pour arriver à cette stabilité si chère.

      Vous avez eu cette possibilité d’en parler à votre entourage et apparemment sur le lieu de votre travail. Maladie encore taboue, ce serait bien de pouvoir en parler ouvertement et en toute simplicité dans différents lieux (cliniques, monde professionnel, …) sous forme de mini-conférences.

      Bravo pour votre combat !

      • Merci pour votre commentaire. J’élargis peu à peu le cercle des personnes à qui je parle de ma maladie. Je ne la cache pas et je ne demande pas à ces personnes de ne pas en parler. Je souhaite pouvoir en parler plus et à plus de gens. J’aurais tellement à raconter. Nous avons tous un trouble bipolaire différent. Cette maladie prend de multiples visages. Les données récentes de la recherche apporte un éclairage nouveau qui illustre bien la singularité de la maladie poir chaque personne qui en vit avec.

    • Oui d’accord avec vous. Je suis occupée à créer de futures conférences. Je prends des notes depuis plus d’un an. Robin S. où souhaitez-vous en parler à plus en plus de gens ? au tavail ? connaissances?

      • J’aimerais pouvoir en parler ouvertement en publique, faire de la prévention auprès des jeunes et moins jeunes. Et pourquoi pas en conférence un bon jour…

    • Depuis que je sais, je vais plus mal!

      Agée de 71 ans j’ai été détectée bipolaire en Juin 2016 et je le vis très mal!
      Je pense être bipolaire depuis toujours, sans le savoir. Beaucoup de hauts et de bas dans ma vie qui s’est pourtant déroulée pratiquement normalement : un bon métier, 2 mariages, 2 enfants…..mais, depuis que je sais que je suis BIPOLAIRE j’ai l’impression d’avoir pris 20 ans!!!!!! plus envie de cuisiner, de faire le ménage, de sortir….envie de RIEN si ce n’est DORMIR!

      • Bonjour,
        Je viens de lire votre témoignage. C’est normal d’être chamboulée par un diagnostic, on l’a tous vécu dans un domaine ou un autre. Pour ma part, ça m’a libérée. J’attendais que ma psy m’en parle, et ça m’a semblé long. Elle n’était pas sûre…
        Ceci dit, avec un traitement par lithium, et un bon suivi chez une psychologue, je vais bien. Si je compare ma vie actuelle, et l’ancienne, y’a pas photo…
        J’ai 68 ans, divorcée, deux filles, et quatre pirates.
        Je voudrais tellement vous dire que vous irez mieux. Parlez-nous à votre psy. La saison est propice aux baisses de moral.
        Bon courage !

        • Meri Marie-Claude.
          Je vois ma psy env 2 fois par mois et suis depuis qq temps sous téralithe. On augmente les doses petit à petit et je me sens déjà mieux mais je n’ai pas encore retrouvé ma forme d’avant!
          De plus, ayant déménagé mi août (encore un effet de ma bipolarité : j’ai vendu mon appart qui était très bien, dans un endroit super) je suis allée chez ma fille aînée en attendant d’avoir mon nouveau bien; au bout d’une semaine elle m’a mise dehors (qu’ai je fait? qu’ai je dit? je n’en sais rien) cela fait plus de 2 mois que je n’ai plus de nouvelles!!!! Ca ne m’arrange pas…….j’en suis très malheureuse.

          • Bonsoir,
            Je viens de trouver votre message en espérant que vous trouviez la sérénité… Le changement est souvent source d’angoisses. Vous serez mieux dans votre logement. Laissez passer le train, comme dirait ma psy, le temps arrange les choses.Nous les hyper-sensibles avons du mal à trouver notre équilibre avec certaines personnes.
            Il m’a fallu quelques mois pour avoir les bienfaits du lithium. Maintenant, ça va.
            Bonne soirée !

            • NOELLE a répondu il y a 1 mois

              Bonjour Marie Claude et merci pour votre réponse.
              Je commence à ressentir les effets positifs du lithium et j’ai bon espoir! Je commence aussi à m’habituer dans mon nouveau logement mais ça n’est pas évident! A 71 ans je pense que c’est un peu tard pour déménager, pour changer ses habitudes….mais bon, il faudra bien que je m’y fasse!
              2 mois 1/2 sans voir ma fille de 51 ans et ma petite fille de 19 ans alors qu’elle habitent pas loin de chez moi…pas de nouvelle bien que j’ai essayé d’appeler ma fille plusieurs fois, je lui ai laissé des SMS, mais RIEN, pas de réponse….qu’ai je fait pour mériter ça? Heureusement, ma fille cadette (48 ans) vient me voir assez souvent; j’ai tellement peur de vexer, de dire qq chose qui pourrait blesser, que je réfléchis à tout ce que je vais dire! je vis dans l’angoisse! Je prie pour que ma fille aînée me revienne, ça m’aiderait tellement à aller mieux! Je ne comprends pas, elle est aide soignante en EPADH avec des Alzheimer, elle devrait me comprendre et avoir un peu plus de compassion, non?
              Je vous embrasse. Bonne journée Marie-Claude.

    • Non. Plus de solitude. Maintenant, j’ai des gens de mon entourage personnel et professionnel qui savent et me soutiennent. C’est pas facile au debut d’en parler, mais les gens autour de moi l’ont bien compris et n’ont pas porté de jugement.

  • Damien et Illustration du profil de Le BipolaireLe Bipolaire sont en contact il y a 2 mois

  • Le Bipolaire a commenté une activité il y a 2 mois

    Saujon se trouve en charente vers la rochelle et les thermes d’allevard les bains se trouvent après grenoble

  • En afficher davantage
Publié dans