Activités

  • Pascal a adressé une note au groupe Logo du groupe Trouble bipolaire et addictionsTrouble bipolaire et addictions il y a 7 mois et 2 semaines

    Coucou à tous, alors moi du coté addiction, j’ai réussi a arrêter le cannabis que je consommais depuis 10 ans, en quantité journalière de 10 a 12 joints. J’ai arrêter en 2014, le plus dur était le manque psychologique, se réveiller la nuit ( déjà réussir a s’endormir ! ) en sueur, mais au bout de quasiment 3 semaines c’est passé. J’étais vraiment motivé, faut dire que j’ai arrêter la cigarette ( sauf pour mes joints ) pour la cigarette électronique, ça a du surement m’aider. Maintenant il reste l’alcool … J’en consomme depuis 14 ans, donc la moitié de ma vie… dont 12 avec excès. J’ai tenter de faire une cure de fin juillet a mi août. Je me sentais bien, prêt pour sortir et m’en passé… Mais échec total, je n’ai tenu que 72h… J’essaye de m’en passer pendant quelques jours, mais bon les symptômes physiques sont la, tremblements, nausée, sueurs ect… A savoir que ma consommation est de 6 – 7 canette de bière forte de 50 cl ( 8.6% ) ou une bouteille de Vodka par jour. Et ce, malgré le baclofène ( 15 / jours ). Aujourd’hui a choisir, je préférerai fumer 2 – 3 joints le soir, que de boire a outrance. Mais le cannabis est illégal, en plus maintenant avec les test salivaires…. Puis l’alcool lui, plus destructeur est légal en vente partout, on en voit partout, tout le monde en parle, voir en consomme, certes modération, mais bon… Et puis ça reviens moins cher que le cannabis… Mais un jour, j’y arriverai…

    • je suis de tout cœur avec toi! Perso je n’ai jamais supporté le cannabis, je partais en « bad trip » systématiquement, mais l’alcool est horrible également, un des gros problème de notre maladie c’est que nos « humeurs » partent en live et que bien souvent nous passons notre temps à les détraquer encore plus avec nos addictions diverses et variées! Parfois je trouve ça tellement injuste, voir ironique : pour aller un peu mieux il faudrait en théorie ne plus être addict et en même temps nous sommes bien souvent des personnalités très très addicts ( une sorte d’automédication empoisonnée, c’est infernal ce cercle vicieux!!!)

      • Exactement, c’est un putain de cercle vicieux pfff, l’alcool c’est vraiment un poison très fort… Un jour je serai sobre, j’espère 🙂 bisous

        • Pascal,
          A combien es-tu de baclo ? Car pour chacun d’entre nous la dose qui rend indifférent est extrêmement variable.
          Tu as raison de dire que l’alcool est le poison le plus difficile à enrayer, de plus c’est une drogue dure tout ce qu’il y a de l’égal.
          Bonne journée tempétueuse chez moi.
          D.

          • Je suis a 15 / jours, mais aucun effets. J’était monter a 18 mais la j’ai eu des effets secondaire donc on est redescendu. Et depuis janvier je n’ai plus d’addictologue, car elle a démissionné et ne sera pas remplacée.

            • Bonjour Pascal,
              S’il est vrai que parvenir à l’indifférence se situe autour de 150 180 mg pour une large moyenne, il reste que pour l’autre il faut monter, monter monter encore avec toujours son cortège d’effets secondaires.

              Pour ma part il m’a fallu 300 mg pour voir levée toute envie de nourriture ou d’alcool. Certes je ne suis pas restée longtemps à ces hauteurs et pourtant je bossais à temps plein sans aucuns arrêts maladie, là je dois dire que je me rattrape. Personne ne comprenait ma démarche car depuis l’âge de 20 ans je fais le même poids 45kg 1.60 m et trois enfants à 25 ans.
              En rien je ne regrette d’avoir pris ce médoc même si à l’arrivée la bouffe c’est réglée mais l’alcool est le plus puissant anxiolytique que je connaisse et à vil prix pour adoucir l’abandon, la solitude, la détresse et l’incompréhension.
              Le 31 décembre j’ai appris que j’étais bipolaire du genre mélancolique agitée, cela me semble si juste pour ce qui me concerne mais le xeroquel me met au fond d’un gouffre au point que je ne puis songer à travailler. Je suis quasiment une sorte de larve qui sans alcool ne peut lire ou écouter de la musique, j’aime l’opéra le classique mais sans alcool je ne puis faire tout cela sans m’effondrer.
              Quant au suicide non seulement je suis lâche mais j’ai trois grandes filles magnifiques et une petite fille et je ne peux leur laisser un tel fardeau. Conclusion boire ou mourir il faut choisir, tiens ça rime encore, ben j’ai choisi.

              Ajouter tout de même que je ne dormais plus depuis 6 ans où j’avais commencé le baclo, les AD par dessus c’était plutôt pas mal. Le premier xeroquel à 50 mg pris à 23h fut la première nuit où je dormais enfin ce qui me consolait du repas du nouvel an de la clinique à 18h 30… Où je pleurais dans mon assiette, on entendait les mouches volaient hormis qu’il n’y avait pas de mouches. Je n’avais pas encore le droit de sortir mais j’ai demandé à ma compagne de chambre de rapporter du Champomy.
              A 20h j’ai débouché la bouteille, lui ai servi un verre qu’elle a laissé sur sa table de chevet puisqu’elle ronflait comme un sonneur. Et ben moi de temps à autres je me servais mon petit Champomy tant est si bien que j’ai sifflé la bouteille comme une grande jusqu’à 3h du mat, car le truc c’est que c’était le premier jour du jour où je commençais le xeroquel, ben j’ai oublié de le prendre en me disant à 4h du mat, au moins l’effet placebo ben ça marche pas hehe. Bel acte manqué.
              Le lendemain j’ai dormi, miracle du nouvel an, j’ai commencé à descendre de mes tours avec un véritable bien-être et cela a duré trois semaines avant que la mélancolie, la bile noire ne me rattrape et depuis je suis cloitrée chez moi, dans mon ile de lumière et je ne sais quand je vais pouvoir décaniller de là.
              Pardon pour les égarements, pour Pascal qui n’a plus d’addictoologue et moi avec mes deux binouzes je vais pouvoir écouter le concerto en sol de Ravel.
              D*

    • Bonsoir bravo pour le cannabis moi c’est l’inverse j’arrive à pas boire mais pas à arrêter de fumer … effectivement c’est un puits sansur fond niveau argent mais je choisi 2 pétard le soir tant pis si c’est illégal un jour jarriverai à arrêter aussi donc Oui NOUS ALLONS Y ARRIVER CHER BIPOTE

Publié dans