DIDOO

  • Les troubles bipolaires affectent des millions de personnes à travers le monde; L’humeur et le comportement sont alors troublés . Le taux de suicide et/ou de rechute ( crises ) est également très élevé chez le […]

  • Et si on écrivait un livre ???

    Un vrai livre, sans barrière . Un livre où tout le monde se retrouverait, proche comme patient …. Pas un livre qui raconte une vie ( il y en a déjà des milliers ), pas un livre qui décrit les symptômes et conséquences ( il y en a aussi des milliers déjà ), mais un livre qui dira  » c’est ça le trouble bipolaire…En afficher davantage

    • Personnellement je ne connais aucun livre, aucun site web, qui décrit réellement le trouble bipolaire de l’intérieur de chacun, il y a toujours des filtres, et c’est vraiment dommage !

      Décrire cette maladie sans qu’elle soit ressentie comme jugé pas ses lecteurs, est-ce impossible ?? De quoi a-t-on peur ??

    • Je prends des notes depuis des mois pour écrire ce genre de livre… On commence quand ????

    • Ecrire vraiment ce que je ressens parfois… en vérité vraie, sans métaphore, sans supposition, sans laisser la possibilité d’un espoir…
      Ils viennent me chercher et je passe le reste de ma vie en prison psy.
      Une certaine liberté, un certain mensonge sont ce que j’ai trouvé de mieux pour me protéger.
      Personne ne veux savoir l’horreur en dépres…En afficher davantage

      • Pour ma part, tout ce que j’ai écrit peut être utilisé pour un livre.

      • Oui, sans rentrer dans les méandres de la dépression et les limites délires de mes état maniaques un livre pour expliquer toutes les particularités, les comportements décalés,les difficultés,que l’on a quand on vit avec cette maladie je trouve que c’est pas mal. Je trouve que les maladie psychiques sont des maladies invisibles et que ce serait…En afficher davantage

    • 0n commence quand ? Je veux bien prendre tous les témoignages… J’en ai déjà beaucoup dont le mien

      Ce que j’ai ressenti c’est la douleur, la déchirure, cette envie de partir la Haut, des journées à dormir sans me laver, sans manger, à m’oublier, à oublier les autres, mon fils, irritable, agressive…au secours, aidez-moi, la solitude. Angoiss…En afficher davantage

      • Lire : fous moi la PAIX

        Si un livre est écrit , c’est pas pour le fric mais pour témoigner, pour aider les bipo, pour nous aider

        Hier, j’ai de la visite chez moi (un couple) alors que j’attends une personne que j’apprécie vraiment qui fait un One Woman Show sur Sa bipolarité . Nous devons parler de mes futures conférences entre autre. Manq…En afficher davantage

      • Comme vous dites INDESCRIPTIBLE et surtout TERRIFIANT .

        On peut écrire un livre, mais ce serait un livre dur … Il n’y a pas que les mots des patients, il y a aussi l’entourage . C’est difficile de vivre avec une maladie qu’on ne peut pas comprendre car impossible de franchir une porte fermée ou avec le vide derrière …

        Comment expliquer le…En afficher davantage

        • Je ne comprends pas votre réponse. Vous avez écrit ceci plus haut « Un livre qui ferait grincer des dents, un livre qui ferait pleurer des larmes, un vrai livre sur la bipolarité …
          Je ne crois pas que cela existe encore »

          Votre réponse me dit que c’est impossible…

          Pourquoi votre idée, proposition ????

        • Pourquoi avoir peur des reproches, des autres, des opinions. Si personne ne fait rien, les opinions resteront inchangées. Il FAUT faire avancer la bipolarité, notre bipolarité.

          Avez-vous peur des critiques ??? Moi j’ai peur de ma bipolarité.

          Pourquoi ne pas se battre, expliquer, si personne ne s’était battu dans la vie pour un but, cert…En afficher davantage

    • Je suis absolument désolé du message qui va suivre.
      Nous, bipolaires sommes malades et fragiles.
      LeBipolaire est un professionnel de la santé, qui en créant ce site peut s’attirer les foudres de la profession médicale.
      Ici, nous sommes protégés par notre anonyma.
      Ecrire un livre vrai, avec nos vraies pensées est impossible en France à l’heure…En afficher davantage

      • Ecrire un livre vrai en France est possible sous un pseudo. Ne pas citer le nom des témoignages est possible aussi.

        Pourquoi être suivi par l’ordre des médecins alors que la maladie est connue et reconnue. Nous poursuivre car nous témoignons ?? Pour quelle raison ??

        Qui a dit que les témoignages parleront de l’incompétences des psy ???on ne…En afficher davantage

        • j’aurai réussi ma vie…..

          Mercie d m’avoir lue

          Gabrielle

          • fautes de frappes mais pas grave 🙂

            Je tiens à dire que je respecte Le bipolaire qui a crée un forum extraordinaire mais les désaccords d’opinion existent aussi.:)

            • Bonsoir Gabrielle,

              Alors attention de bien me comprendre, sauf mauvaise expression de ma part, je n’ai jamais dit que j’abandonnais l’idée, juste que ce projet est dangereux et vraiment compliqué; si j’abandonnais et était contre l’idée de donner et proposer une autre idée de la bipolarité et une certaine liberté aux patients, alors ce site s…En afficher davantage

    • Nath a répondu il y a 2 semaines

      Lire un tel livre m’aurait aidé à comprendre tout ce que mon chéri refusait de me dire, quand je lui demandais de me décrire ses pensées noires, de peur de me choquer…
      Ce matin, je réalise que je parle de lui à l’imparfait… Le silence qui dure est dangereux…

      • Je comprends vos propos et je ne fais rien à la légère. Comme exprimé, je prends des notes depuis des mois. Je tiens à vous rassurer sur le fait que JAMAIS je n’ai eu pour but de me « servir » des témoignages sur ce forum . J’en fait partie et il m’a permis d’avancer dans mon histoire personnelle.
        J’ai apprivoisé ma bipolarité, ai bea…En afficher davantage

  • Et bien, même le 1er novembre il y a des gens qui pensent a faire des escroqueries . Le membre Laurence a été supprimé; merci aux membres ayant donné l’alerte ( pas reçu d’e-mail de mon côté ! ) . Ne pas répondre à ce genre de message .

  • Voici le témoignage d’une personne qui a souhaité rester anonyme . C’est un véritable récit détaillé de sa vie avant et après son diagnostic de trouble bipolaire . Adolescence, vie sociale, vie profession […]

    • Témoignages poignants,qui malheureusement me rappelle mon passée,ses souvent les même symptôme,les mêmes regrets,la culpabilisation,la peur que la maladie s aggrave,la douleur qu’ on a fait aux autres,témoignages qui doit toucher pas de personnes,car on se reconnaît après des années de maladie

      • Bonjour Isabelle! Merci pour votre commentaire. Ce n’est pas facile, mais il faut pas à pas se pardonner à soi même ce qu’on a fait à cause de cette maladie et surtout travailler fort à ne pas reproduire ces erreurs.

    • Merci pour ce témoignage qui ressemble presqu’ à 100 % au mien avec un métier différent. Votre témoignage donne de l’espoir. Je me sens moins seule dans mon combat pour arriver à cette stabilité si chère.

      Vous avez eu cette possibilité d’en parler à votre entourage et apparemment sur le lieu de votre travail. Maladie encore taboue, ce serait bien de pouvoir en parler ouvertement et en toute simplicité dans différents lieux (cliniques, monde professionnel, …) sous forme de mini-conférences.

      Bravo pour votre combat !

      • Merci pour votre commentaire. J’élargis peu à peu le cercle des personnes à qui je parle de ma maladie. Je ne la cache pas et je ne demande pas à ces personnes de ne pas en parler. Je souhaite pouvoir en parler plus et à plus de gens. J’aurais tellement à raconter. Nous avons tous un trouble bipolaire différent. Cette maladie prend de multiples visages. Les données récentes de la recherche apporte un éclairage nouveau qui illustre bien la singularité de la maladie poir chaque personne qui en vit avec.

    • Oui d’accord avec vous. Je suis occupée à créer de futures conférences. Je prends des notes depuis plus d’un an. Robin S. où souhaitez-vous en parler à plus en plus de gens ? au tavail ? connaissances?

      • J’aimerais pouvoir en parler ouvertement en publique, faire de la prévention auprès des jeunes et moins jeunes. Et pourquoi pas en conférence un bon jour…

    • Depuis que je sais, je vais plus mal!

      Agée de 71 ans j’ai été détectée bipolaire en Juin 2016 et je le vis très mal!
      Je pense être bipolaire depuis toujours, sans le savoir. Beaucoup de hauts et de bas dans ma vie qui s’est pourtant déroulée pratiquement normalement : un bon métier, 2 mariages, 2 enfants…..mais, depuis que je sais que je suis BIPOLAIRE j’ai l’impression d’avoir pris 20 ans!!!!!! plus envie de cuisiner, de faire le ménage, de sortir….envie de RIEN si ce n’est DORMIR!

      • Bonjour,
        Je viens de lire votre témoignage. C’est normal d’être chamboulée par un diagnostic, on l’a tous vécu dans un domaine ou un autre. Pour ma part, ça m’a libérée. J’attendais que ma psy m’en parle, et ça m’a semblé long. Elle n’était pas sûre…
        Ceci dit, avec un traitement par lithium, et un bon suivi chez une psychologue, je vais bien. Si je compare ma vie actuelle, et l’ancienne, y’a pas photo…
        J’ai 68 ans, divorcée, deux filles, et quatre pirates.
        Je voudrais tellement vous dire que vous irez mieux. Parlez-nous à votre psy. La saison est propice aux baisses de moral.
        Bon courage !

        • Meri Marie-Claude.
          Je vois ma psy env 2 fois par mois et suis depuis qq temps sous téralithe. On augmente les doses petit à petit et je me sens déjà mieux mais je n’ai pas encore retrouvé ma forme d’avant!
          De plus, ayant déménagé mi août (encore un effet de ma bipolarité : j’ai vendu mon appart qui était très bien, dans un endroit super) je suis allée chez ma fille aînée en attendant d’avoir mon nouveau bien; au bout d’une semaine elle m’a mise dehors (qu’ai je fait? qu’ai je dit? je n’en sais rien) cela fait plus de 2 mois que je n’ai plus de nouvelles!!!! Ca ne m’arrange pas…….j’en suis très malheureuse.

          • Bonsoir,
            Je viens de trouver votre message en espérant que vous trouviez la sérénité… Le changement est souvent source d’angoisses. Vous serez mieux dans votre logement. Laissez passer le train, comme dirait ma psy, le temps arrange les choses.Nous les hyper-sensibles avons du mal à trouver notre équilibre avec certaines personnes.
            Il m’a fallu quelques mois pour avoir les bienfaits du lithium. Maintenant, ça va.
            Bonne soirée !

            • Bonjour Marie Claude et merci pour votre réponse.
              Je commence à ressentir les effets positifs du lithium et j’ai bon espoir! Je commence aussi à m’habituer dans mon nouveau logement mais ça n’est pas évident! A 71 ans je pense que c’est un peu tard pour déménager, pour changer ses habitudes….mais bon, il faudra bien que je m’y fasse!
              2 mois 1/2 sans voir ma fille de 51 ans et ma petite fille de 19 ans alors qu’elle habitent pas loin de chez moi…pas de nouvelle bien que j’ai essayé d’appeler ma fille plusieurs fois, je lui ai laissé des SMS, mais RIEN, pas de réponse….qu’ai je fait pour mériter ça? Heureusement, ma fille cadette (48 ans) vient me voir assez souvent; j’ai tellement peur de vexer, de dire qq chose qui pourrait blesser, que je réfléchis à tout ce que je vais dire! je vis dans l’angoisse! Je prie pour que ma fille aînée me revienne, ça m’aiderait tellement à aller mieux! Je ne comprends pas, elle est aide soignante en EPADH avec des Alzheimer, elle devrait me comprendre et avoir un peu plus de compassion, non?
              Je vous embrasse. Bonne journée Marie-Claude.

    • Non. Plus de solitude. Maintenant, j’ai des gens de mon entourage personnel et professionnel qui savent et me soutiennent. C’est pas facile au debut d’en parler, mais les gens autour de moi l’ont bien compris et n’ont pas porté de jugement.

  • On se pose souvent la question de savoir si la maladie bipolaire peut causer certains troubles cognitifs comme une déficience intellectuelle ou mentale ( déficience cognitive ) et si ces 2 troubles peuvent v […]

    • Alors quoi ? Nous sommes stupide si on est bipolaire ? Super…

      (Oui, je sais, j’exagère, mais j’ai la tête à interprété les choses comme ça, ce soir. ><)

      • Meuh non…
        Toujours réducteur les études.
        Et pis c’est quoi l’intelligence ?
        Celle du coeur ne se mesure pas.

    • Ah bon ? et ? La vie est belle….

      Comment expliquer alors le nombre de bipolaires d’écrivains, génies, grands hommes et autres ???

      Il y a plusieurs sortes d’intelligences : nous sommes créatifs, humains, différents.

      Si problème de mémoire important et autre, en parler bien sûr au médecin.

      NOus avons otus une intelligence émotionnelle exceptionnelle et cela n’a pas de prix…

      • Oh oui, magnifique ! Une vie superbe avec des gens qui réfléchissent !

        Oh attends… Ah oui, il y a de plus en plus de personnes qui pensent que les maladies devraient être castré ou tué à la naissance.

        (Et accessoirement, mettre les « malades psychiatrique » dans des camps de concentrations)

        Sans parler de l’utilitarisme qui rendrai morale le fait de tuer quelqu’un sans son consentement pour lui prendre ses organes et les donnés à ceux qui seront « plus important ».

        Ou même qu’il deviendrait morale de faire des élevage d’être-humain.

        Mais non, TOUT VA BIEN, la vie est belle.

    • les malades * pas les maladies…

      • La vie n’est ni belle ni moche et oui beaucoup de gens ont peur de cette maladie car il ne l’a connaisse pas et on va pas leur en vouloir de ne pas s’intéresser à toutes les pathologies. Il faut vivre bien avec son entourage le reste….. Je ne crie pas sur tout les toits que je suis bipolaire, ni ne m’en sert comme excuse. Il y a des choses qui doivent rester personnelles et je pense que cela en fait partie. Par contre il est agréable de venir ici en discuter avec des personnes qui savent qui connaissent anonymement. Malheureusement on ne refera pas le monde aussi moche qu’il puisse être bien souvent mais on peut s’occuper de nous même de notre entourage et vivre de petit bonheur. Mon fils m’a ramené 4a il est au cm2 on s’en fout mais moi ca me rend heureuse comme ma fils qui refait la chorégraphie de sia et ma petite dernière a qui je demande ou est le bonheur et qui me répond dans le frigo lol
        Vous voyez çà ne tient qu’à un fil et puis c’est quoi le bonheur en fait ????

    • vos *

      • J’ai pas compris au risque de paraître débile.

        • Juste, que ce qui vous arrive et vous permet de vivre n’est pas forcément accessible ou possible à tout le monde. C’est un biais cognitif, mais….

          Enfin bref, désolé de paraître et d’être désagréable. N’y faites pas attention…

          • J’ai pas dit que c’était accessible à tout le monde. Il y a 6mois je priais pour qu’un cancer m’emporte car le suicide avec 3 enfants m’étaient inconcevable. Petit à petit je suis remontée et c’est pas la première fois que cela m’arrivait et j’ai peur chaque jour que cela revienne alors je me documente, j’en parle avec vous tous, j’essaie d’avoir une vie bien réglé, je sais que ça va revenir mais peut être serais je plus arme ce coup-ci.
            J’étais vraiment une loque je vous assure et vous savez qu’en en plus vous avez 3 petits être qui sont là avec qui il faut faire comme ci tout allait bien et bien je vous assure que c’est horrible. Mon bonheur a moi ne sera pas le vôtre,car avant d’être bipolaire nous sommes des êtres uniques avec des personnalités différentes.

          • Le bonheur de cache surtout en nous même. Cela dépend de la façon dont on voit les choses.

    • Pour tout le monde * Et non « à tout le monde »…

      • J’ai compris aussi que vous aviez la rage, je l’ai aussi par moment un peu comme tous je pense😤la souffrance nous fait dire tellement de chose…… Mais on arrive à se canaliser l’âge peut être. Enfin bon je suis convaincu qu’il y a des choses qui vous intéressent. Chercher bien au fond de vous. Peut être pourriez vous aider des jeunes, des enfants. N’oublier pas l’enfant et l’adolescent que vous avez été mais dites vous qu’aujourd’hui vous êtes adulte et que c’est vous qui décidez. Je vous souhaite sincèrement de trouver un apaisement

        • Je m’intéresse à la zététique et aux combats contre les sectes et les personnes cherchant à manipuler les faits scientifiques pour en faire des idéologies foireux. (eugénisme, nazisme, racisme…etc)

          Le problème, en étant bipolaire et hypersensible, tout cela me fait plus souffrir qu’autre chose…
          Ben oui, du coup je côtoie les personnes toxique assez souvent et vois un peu toutes les horreurs dont sont encore capable les gens…

          Bref, c’est compliquer ^^

          • Alors tu peux te réjouir d’être quelqu’un d’altruisme qui cherche à faire bouger les choses… Bravo tu es courageux.🍀🍀🍀

    • FOIREUSE *

      Putain mais le nombre de fautes d’orthographe que je fais, est juste astronomiquement pathétique ! ><

    • foireuses..

  • Nouvelle option de confidentialité sur le réseau : Rendez-vous dans vos réglages sur la page de votre profil, puis dans messagerie privée . Vous pouvez désormais choisir qui a le droit de vous envoyer des messages privés .

    Bonne journée ( ou nuit ^^ ! )

  • Si des personnes ne supportent pas certaines personnes étant affectées par la bipolarité, il est inutile qu’elles s’inscrivent sur un site comme celui-ci ! Et 1 profil banni de plus !

  • Vivre avec une personne bipolaire n’est pas facile; par exemple, ce n’est jamais facile de savoir quand on doit intervenir auprès de la personne pour lui apporter notre aide – dont elle a besoin – ! La majo […]

    • Facile à comprendre, simple, juste.

      Merci

    • Parler, de la douceur, ne pas juger. Conseiller la visite chez le psychiatre ou psychothérapeute.

      De l’amour encore et toujours.

    • explique

      • Je prend le cas de min mari car vous êtes tous différents dans vos façon de réagir hein…
        Je fais déjà tout va… Je ne le juge pas, je me renseigne, je me fait aider (psy pour moi psychiatre groupe de parole etc) je lui parle de tout de rien de nous de sa maladie et de ce que j’apprends… J’essai des approches (prendre dans les bras u’ petit bisous des compliments) je pense avoir tout essayé. Et avant tout je l’aime et je lui dit… Mais rien… Il est hermétique à tout ça. Me rejette. Rejette nos enfants. Se renferme. Fait comme ci nous étions pas là…

        • Je rajouterai aux propos d’Origami : pourquoi, malgré toutes les preuves d’amour, toute la patience qu’on peut avoir…pourquoi est-on rejeté ou ignoré alors qu’avec les autres, leurs relations n’ont pas changé ?
          Je croyais naïvement que lors d’une dépression, c’est tout le monde qu’on fuit ?

          • Bonjour,
            En dépression je fuis tout le monde, même si je sais que je peux être désagréable j’essaie de rester disponible pour mes enfants et mon mari. Je fais le minimum mais je ne m’en prends pas à eux, lorsque mon mari me demande si ça va et que j’ai très envie de lui crier « tu vois pas que j’ai envie de creuver » je lui réponds « pas vraiment ». Je n’ai jamais été méchante avec mes proches, ils n’y sont pour rien. Ce n’est pas parcequ’ on est malade qu’on doit s’en prendre à la terre entière. Si je m’écoutais je ne sortirais pas de mon lit !!!! Mes enfants n’ont rien demandé et je ne veux pas qu’un jour l’un d’eux ait un trouble à cause de cette maman. Conjoint protégez vous et je pense que vous avez le droit aussi de leur dire qu’à un moment donné vous aussi vous êtes exténués et que vous ne tiendrez pas longtemps. C’est un peu comme ci mon mari attrapé une maladie contagieuse et qu’il ne voudrait pas se faire soigner et rester à mon contact et celui des enfants et ben je m’excuse mais hors de question qu’il nuise aux enfants, tu veux pas te faire soigner, c’est ton choix mais tu te casses. Il ne faut pas qu’il entraîne tout le monde dans sa chute. Bon courage

            • Nath après je pense que ça dépend des caractères aussi. Mais surtout et cedt Laurent et beaucoup de mes séances chez le psy lol qui me font dire aussi que les blessures de l’enfance y jouent fortement sur leur réaction (et la je ne parle pas des symptômes)

              Tjs l’exemple de mon mari (désolée c’est celui que je connais le mieux mdr) il a eu une enfance de merde et surtout un abandon de sa mère… Du coup tant qu’il ne travaillera pas sur ça, il mettra en péril tjs ses relations amoureuses et ses enfants. J’entends par la (bon après je ne suis pas psy mais je le ressens comme ça) qu’il n’est pas bien de par sa maladie mais aussi les failles de son enfance font qu’il pense que personne ne peut l’aimer… Donc il va détruire tout ce qu’il construit et me pousser à le quitter pour dire Ha tiens tu vois je le savais je me fait tjs abandonner…

              Je me trompe peut être mdr… Mais c’est le constat que je fais à chaque crise (up ou down)

        • Je viens de te lire. Effectivement, nous sommes tous différent. POur ma part, si j »avais eu de l’amour comme tu en donnes, j’aurais certainement moins sombré . Tu me sembles adorable, ouverte, aimante. Il faut TE protéger.

          Il doit être très dépressif. Le traitement ne l’aide pas ? est-il depuis longtemps dans cet état ?

          • Gabrielle
            On a du cette après-midi qu’il rentrait dans une clinique à 300 bornes d’ici…
            Je suis partagée au vu de ses hospitalisation qui ont fait pire que mieux… Mais aussi qu’il va peut être être soigné correctement cette fois ? Je l’espère…

            Lui est soulagé et a même repris le dialogue avec moi.. Wahouuu. Pareil je me dis il est tellement content de partir qu’il est guilleret.. Pfff je préfère me rassurer en me disant qu’il se dit également qu’il sera soigné.

            Tu vois c’est ambiguë dans ma tête aussi mdr.

            Pour te répondre en 6 ans il a fait trois hypomanie et le double de dépression dont deux qui ont fini en clinque. (pendant les hypo il me quitte..) il n’est traité que depuis fin juin et « seulement » pour la cyclothymie… (le diagnostic étant cyclothymique sous réserve de bipolarité)

            Je ne comprend pas non plus pourquoi il est hermétique à mon amour… Notre amour car nos enfants sont dingue de lui… La peur ? Trop d’amour ? On l’aime mal ?

            Enfin bref.. Que de question… Mais oui malgré. Tout je sais que min mari n’est pas celui qu’il est en ce moment… Mon mari est quelqu’un de bien et un bon papa.

            • Je lis qu’il est traité depuis peu et je suppose que tu sais que le traitement met du temps à agir. Son traitement n’est peut être pas définitif.

              En ce qui concerne sa réaction de rejet, je pense que tu lui accordes un amour inconditionnel comme une maman le fait avec son enfant et qu’il sait que quoiqu’il fasse pour le moment tu seras là.

              IL y a aussi le fait qu’il est tellement mal u’il n’y a pas de place pour l’amour pour le moment; Il a tellement de choses à régler avec lui-même.Il est content de partir car il va être entouré, materné, soigné autrement qu’avec toi qui est dans l »émotion. IL espère être soigné…enfin…correctement et dans la durée.

              MAIS Origami,pense à toi, à tes enfants. Fais toi plaisir. Ne t’oublie pas. Profite aussi de son absence pour respirer un peu.

              Il veut se soigner, il y a du progres dans le sens où il a un traitement.

              Patience et amour dans le respect de chacun.

              Bravo.

    • Origami,
      Je suis contente pour toi que ça bouge enfin ! 🙂
      Tu vas pouvoir respirer un peu (enfin, pas facile avec 3 bout’d’chou^^), mais au moins tu sauras ton mari entre de bonnes mains. Et lui va pouvoir se faire soigner correctement.
      Que du positif, donc !

      • Merci les filles…

        Gabrielle c’est exactement ça… Enfin je le pense également. Car il rejette aussi son père.
        J’ai espoir que cette fois ci il va être soigné correctement… En même temps j’ai une peur bleue que ça recommence comme a chaque hospitalisatuin…

        Même maintenant je pense à moi… Je suis certes au début de min chemin mais je fais en sorte d’être bien pour que mes petits soient bien (psychologue psychiatre sport unafam par exemple) mais il est vrai qu’avec trois petits ça réduit les possibilités de sortir du quotidien lol.
        Allez in croise les doigts… Ça ira.

    • Gardes espoir…

  • Voici le 7ème et dernier témoignage sur le trouble bipolaire de notre semaine spéciale bipotes . C’est anonymement qu’une personne a voulu nous faire pat de son histoire « à chaud » car elle vient tout juste d’êtr […]

    • Magnifique témoignage.
      Etant enfant je révais de rentrer dans la marine, j’ai tout fait pour y arriver, je passe navale, ecrits ok… exemens médicaux, 1 truc cloche, les yeux. Rêve stoppé. A l’époque je croyais que la vie se limitait aux rêves… finalement c’est faux. Parce qu’il y a aussi les cauchemards, et eux non plus ne définissent pas la vie.
      La vie c’est ce que tu es à l’instant présent, et c’est le regard sur ta situation qui va soit te rendre heureuse ou pas.
      Si tu décides qu’être bipolaire est un malheur tu seras malheureuse.
      Si tu décides de faire avec ta bipolarité, d’accepter tout son handicap et de tenter de transcender, tu seras heureuse.
      Cela ne correspondra pas à tes rêves ou ceux imposés, mais ça sera bien.
      Courage.

      • Par contre, il faut faire attention.

        Certaines personnes sont toxiques. Récemment, je vais de plus en plus mal, car j’ai rencontré des personnes qui pensent que bipolaire ça n’existe pas et que tout ça, c’est un complot des psychiatres… Etc…

        Je vous conseil vivement de fuir ces personnes comme la peste…

    • Waow Marc… Tellement vrai ! Tes mots touchent, vont droit au but.

      merci

    • Salut,

      Le diagnostique peut être difficile a accepté mais une fois que se sera fait et que tu auras trouvé le bon traitement et les bons dosages tu pourras mener une vie normale, c’est mon cas en tout cas. Après 2 ans et demi pour trouver le bon traitement je suis stable depuis 8 mois et je vis normalement. Je pense que tout est possible, être bipolaire et heureux. Courage à toi

    • Bonjour
      J’ai toujours su que j’étais différente et je ne comprenais pas mon comportement, j’ai été traitée pendant des années pour une dépression chronique et au final 2 mois en clinique psychiatrique et verdict bipolaire ce dont je me doutais depuis quelques temps .
      J’ai 55 ans et j’assume totalement ma maladie que j’ai enfin acceptée comme quoi il n’y a pas de problèmes à vivre avec .
      Bon courage à tous et soyez fort .

  • Si vous êtes membre de notre réseau sur la bipolarité, vous connaissez certainement @gabrielle44, elle-même membre bipote ! C’est avec plaisir qu’elle a tenu à nous offrir son témoignage, sa propre expérienc […]

    • Un magnifique commentaire écrit par Gabrielle sur Ma bipolarité est une force.
      C’est incroyable, j’ai eu l’impression de me lire : les ressentis, le vecu, la maladie…
      Bravo Gabrielle.
      J’espère que j’aurai votre force.

      Laurence

    • Merci »femme bretonne »? C’est totalement vrai.

    • Un témoignage qui devrait donner espoir à tout ceux qui pensent ne jamais s’en sortir et à tout l’entourage qui a parfois envie de baisser les bras.
      Bravo et courage à tout ceux qui se battent pour essayer de vivre sereinement.

    • Bonjour!
      Quand je suis en colère contre la maladie voire la terre entière mon mari me rappelle souvent que la bipolarité m’a sauvée la vie et que je n’aurais pas pu traverser les épreuves de la vie, sans.
      Elle est un lierre qui s’est enroulé autour de ma personnalité et nous nous nourrissons l’une de l’autre.

    • Bonjour à toutes et à tous!
      Je suis venue sur ce site en postant des choses positives, comme quoi on peut s’en sortir, mais quand la plus profonde des mélancolies vous rattrapent alors vous vous rendez compte que le vie c’est de la xxxxx.
      Ce sentiment de solitude et de profonde tristesse vous entourent et enveloppent et quand vos proches ne comprennent pas….
      Le plus dur c’est cette empathie, car même quand on va mal, on arrive encore à comprendre les autres et à supporter leur douleur à eux aussi.
      Mais je l’aime cette vie même si elle fait mal et m’arrache les entrailles.

  • C’est le 5ème témoignage de bipote pour cette semaine spéciale, et c’est un récit qui traverse les frontières, puisqu’il nous vient du Québec ! Ginger est ce que l’on pourrait appeler une « nouvelle bi […]

  • Annie est notre 4ème bipote à témoigner pour cette semaine spéciale témoignage . Elle a tenu à nous offrir un témoignage sur les conjoints de personnes bipolaires . On a déjà pu voir, via un précédent article, q […]

    • Je connais Annie, nous nous sommes rencontrées 2 fois. J’ai fais sa connaissance grâce à ce site.

      Elle est exceptionnelle et foncièrement humaine. Elle a des idées et nous discutons librement et ouvertement.

      Cette idée de spectacle est géniale. J’avais d’ailleurs recommandé un extrait de celui-ci à voir sur youtube en activité sur le forum. Elle est dans l’action et j’aime cela.

      Beau témoignage Annie !

    • Bonjour Gabrielle, je viens de mettre le lien concernant mon clip. Un extrait de spectacle pour pouvoir expliquer la maladie avec humour et tragédie.
      J’ai tenté d’expliquer en 1h30 ce qu’étaient les crises maniaques et dépressives de MA bipolarité qui n’est pas celle des autres..
      Stabilisée aujourd’hui et plus aucune hospitalisation, c’est un véritable espoir pour tous les autres bipolaires..
      Mais beaucoup sont encore dans « le trou », et nous qui sommes stabilisés devons porter la parole de ceux qui n’arrivent pas à verbaliser.
      Prochain clip bientôt, à l’issue de mon prochain spectacle en Suisse.
      Avec mon équipe ici dans les Ardennes, nous avons pour ambition de créer une association par département ! Rejoignez-moi sur fb..et vous découvrirez ma page Tic et Tac 08. Bon courage à tout le monde

  • Lucie nous offre le 3ème témoignage de notre semaine spéciale « parole aux bipotes » ! On retrouve une véritable histoire familiale, un témoignage par séquence, de nombreux symptômes liés à son trouble bipo […]

  • 2ème personne qui témoigne pour cette semaine spéciale témoignage de bipotes sur Le Bipolaire . Et, on n’a pas fait exprès, c’est encore une personne qui se prénomme Sandrine ! Elle a déjà 10 ans de maladie der […]

    • Bonjour
      J’ai lu votre récit,et j’ai trouve beaucoup points de coma.Moi aussi 10 ans de maladie et malgré des expériences y a toujours coté obscure de maladie qui ma fait énormément mal.Des crises d’angoisse assez souvent.Etats maniaque heureusement j’ai presque effacé des achats compulsive etc etc…bref je lutte comme je peux.

  • Le Bipolaire inaugure la semaine du témoignage des bipotes et c’est Sandrine qui est la première à témoigner . On reconnaît bien une vie en dents de scie, mais on retrouve aussi une personne bipolaire avec une en […]

  • Le Bipolaire a publié une note il y a 2 mois

    Petite pause cette semaine dans les articles informatifs – Inauguration de la semaine des témoignages : 1 jour = 1 témoignage . Le premier sera en ligne dès ce soir .

  • Le Bipolaire a publié une note il y a 2 mois

    LeBipolaire est toujours à la recherche de témoignages de personnes souffrant de bipolarité . Plus précisément, on recherche des témoignages sur 5 thèmes afin d’offrir aux internautes des témoignages complets sur tout ce qui est impacté par la maladie . Les témoignages doivent donc inclure 5 paragraphes représentés par :
    – Une partie « Diagnostic …En afficher davantage

    • alma a répondu il y a 2 mois

      J’ai déjà du mal à me voir dans 5 min alors 5 ou 10 ans…

  • En afficher davantage
Publié dans