Activités

  • Catherine a adressé une note au groupe Logo du groupe La bipolarité et l'hypomanieLa bipolarité et l'hypomanie il y a 4 jours et 20 heures

    La bipolarité est une histoire de famille dans mon cas. Ma grand-mère paternelle, mon père, une tante, un oncle, un frère et une soeur sont bipolaire !
    Certains cest évident car ce sont des manies spectaculaire et psychose. Pour ma part, le diagnostique a été plus long a cause de mes hypomanies qui font partie de mon jardin secret ! On ne parle pas de sa consommation de pot à sa famille, on ne parle pas de ses infidèlités ou de sa sexualité différente des autres, on a des projets et on parrait simplement d’une personne qui fonce et atteint ses buts dans la vie.. Et même nous, on pense simplement que ça fait partie de nous et on est bien, on pense avoir trouvé le bonheur le temps que ça dur ! Après vient la déprime et les remords, lestime de sois a -1000.. Mais tout ça, moi je l’ai gardé secret. Il en a fallu beaucoup pour que je me confie a mon médecin et que peut être que… ! Ça ne m’a pas encore envoyer en psychiatrie, personne ne sest encore inquièté de mes sorties, des mes activités.. Personne. Parce que jai toujours caché. Alors quand le diagnostique est tombé, tout le monde me demande mais pourquoi, comment ??? Personne ne sen doutait, je parrais très normal, heureuse, accomplie même…

    • Bonjour,
      Et oui dans le cas de l’hypomanie c’est moins franc que dans la manie et si en plus vous gardiez tout pour vous soit parce-que vous étiez dans le déni soit parce-que vous le saviez mais estimiez que vous aviez besoin de personne pour vous en sortir effectivement cela a du en surprendre plus d’un.

    • Bonjour,

      Je suis à peu près dans le même cas que toi.

      Je fais des épisodes dépressifs cycliques, à chaque fois de plus en forts et de plus en plus longs. Je n’ai jamais eu d’épisodes de manie, mais 3 épisodes d’hypomanie. Le dernier, sous antidépresseurs, a été le plus fort. Les gens qui me connaissent pensaient juste que j’étais en super forme.

      J’ai toujours essayé de cacher au maximum mes épisodes dépressifs et d’adoucir mes épisodes hypomaniaques (en cachant mes dépenses par exemple). Les personnes à qui je dis que j’ai fait des dépressions sont étonnés. Et pourtant….Il y a quelques mois de ça, j’avais de telles pulsions suicidaires que je ne sais pas pourquoi je suis encore là.

      Je trouve notre situation difficile : pas assez en forme pour aller bien, pas assez malades pour être crédibles par l’entourage.

      • Les commentaires de surprise sont blessant.

        • Personnellement, c’est plus les commentaires du genre « Allez, ça va vite passer ! », « Faut se bouger et pas se laisser abattre », « tu sais, moi aussi j’ai été déprimée une fois », etc, qui m’insupportent.

          Je sais très bien que les gens ne savent pas forcément comment réagir et veulent bien faire, mais on dirait que notre souffrance est simulée et que notre maladie n’en est pas une.

          Je pense que c’est le lot des maladies psychiatriques : ou elles font peur, ou elles sont sous estimées.

      • Tu as surtout bcp de force de caractère pour bien le cachet…c’est ta personnalité …

Publié dans