Activités

  • Priscilla a publié une note il y a 6 mois

    Bonsoir à tous !!!! Voilà j’ai fait une bouffée délirante aiguë il y a quelque temps heureusement je suis de nouveau parmi nous …. bref je tenais à attirer l’attention sur un sujet important : la détresse de l’entourage qui ne peut agir sans que un drame n’est lieu avant !!!! Je m’explique :pendant ma crise ma famille à appeler mon psychiatre pour minterner mais en vain car pas assez agitée sélongation lui … Donc que faire???? Perso j’ai écouté et j’ai augmenter mon traitement ce qui m’a permis de redescendre mais la actuellement il y a un ami proche bipolaire en pleine crise il est seul personne pour le surveiller donc j’ai téléphoner à son psychiatre au samu et à la police rien !!!!! En gros on doit attendre un drame avant de pouvoir faire quelque chose !!! C’est incohérent et inacceptable qu’en pensez vous ???? Avez vous déjà rencontré ce type de situation ? ??? Merci d’avance

    • Marie a répondu il y a 6 mois

      Bonsoir
      Effectivement, c’est inadmissible de ne pouvoir rien faire quand on Va mal.
      Quand je suis au plus bas, mon psychiatre ne me prends même pas au téléphone, il faut vraiment que j’explique que. Je ne suis pas bien.
      De toute façon, cette maladie presque personne ne l’a prends au sérieux.quand on est en crise, on se bat pour combattre cette crise et en plus, il faut expliquer notre mal être.
      Moi , j ‘appelle ça de la non assistance à personne en danger!!!!!!
      Je trouve inadmissible d’appeler au secours et qu’on ne puisse être aidé.

    • Oui, moi une fois j’ai appelé police, psy, pompiers pour un ami, je leur ai dit qu’il était en plein délire depuis des jours, qu’il ne buvait plus, ne mangeait plus (il s’exprimait même dans une langue qui n’existe pas tellement il était en plein délire!), il avait tout cassé chez moi et chez lui mais on m’a répondu que tant qu’il ne faisait pas une tentative de suicide, on pouvait rien faire. On habitait la campagne et j’ai mis des jours à lui faire comprendre qu’il fallait aller aux urgences psy à 100km de là. Je n’avais pas de voiture ni le permis et il a fallu trouver quelqu’un qui accepte de prendre un « fou » dans sa voiture pour aller jusque là-bas.
      Par contre une autre fois, avec un autre (oui, j’ai d’excellentes fréquentations!) qui était en pleine crise manique vraiment grave, la mère à appelé le psy et les pompiers, et ils sont venus le chercher chez lui. Je crois que c’est le psy qui avait dû faire la demande et se présenter sur les lieux pour que les pompiers puissent intervenir.
      Malheureusement ce deuxième exemple me semble bien exceptionnel, et il est vrai que les autorités attendent le drame pour intervenir. C’est dangereux pour tout le monde, famille, amis, voisins mais aussi pour le malade, qui serait plus facile à soigner si on le laissait pas aller au bout de son délire!
      Cette situation est effrayante, et je partage ta colère!
      Amicalement
      Alice.

    • Bonsoir,

      Pour information, sachez que c’est tout à fait anormal et illégal.
      En effet, si vous estimez que la personne est en grave danger pour sa vie, son intégrité physique ou morale, il est de votre devoir de prévenir les secours (SDIS et POLICE). Juste pour compléter, s’ils ne veulent pas se déplacer après que vous leur ayez fait une « demande d’assistance à personne en danger », demander le nom et le grade de la personne que vous avez au bout du fil et vous verrez que ca les fera un peu plus réfléchir. Bonne soirée et bon courage à tous et toutes.

Publié dans