Les bipotes, la psychiatrie et la maladie bipolaire – Épisode 7

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas écrit de nouvel épisode des bipotes . Avec notre nouveau forum bipolaire des bipotes, notre communauté est encore plus libre de poser ses propres questions de santé sur leur maladie . La psychiatrie et la maladie sont au coeur même de nos membres bi polaires . C’est le 7ème épisode de notre communauté via le réseau social Facebook, mais nous avons également inclus une petite question, un sondage pour nos bipos qui nous suivent sur Twitter : Est-ce vrai que les bipolaires ne savent pas gérer leurs émotions ?

Episode bipolaire des bipotes

Bipotes, maladie bipolaire et psychiatre …

En réalité, cette question était plus une affirmation, une phrase entendue par beaucoup de monde qui ne connaissent pas vraiment la maladie, une conclusion hâtive et facile en quelque sorte . Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le résultat est très mitigé pour établir une conclusion, même si 52% pensent effectivement que la personne bipolaire ne sait pas contrôler ses émotions et cela est donc son principal problème … On ne va pas débattre sur ce sujet complexe, cette question était uniquement faîtes pour faire réagir un maximum de gens sur cette pathologie mentale . Nous concluons donc ce petit aparté sur le fait que tant que la bipolarité existera et ne sera pas correctement soigner avec une réelle cause connue et approuvée par tous, cette maladie suscitera beaucoup de préjugés, bons ou mauvais, positifs et négatifs . Et sinon, qu’en pensent nos bipotes de cette maladie bipolaire ? En ce moment, ils nous parlent beaucoup de leur psychiatre, alors écoutons-les un instant …

 

On démarre avec Virginie qui nous dévoile qu’un ami à elle a été voir un psychiatre et que ce dernier n’a pas confirmer le diagnostic bipolaire … Pourtant, Virginie pense le contraire en effectuant des recherches sur le bipolaire, qui a raison ?
—> Virginie A. : C’est tellement ça quand je pense que ça psy a dit qu’il n’était pas bipolaire.?
Virginie A. : j’ai bcp aimé car en vous lisons je pense à lui. Toute cette instabilité mais j’ai laissé tombé car c’est épuisant. Bonne chance

Séverine se revoit totalement dans un témoignage de bi-polaire …
—> Séverine D. : Je me retrouve

On vous présente Laurence, une super bipote, très active sur notre page Facebook, la bipolarité elle connaît !
—> Laurene G. : Le spectre est large …..
Laurence G. : ce qui arrivera arrivera ce qui devait arriver est arrivé ou n’arrivera pas et tout va bien

Et oui Laurence, Le Bipolaire est trop fort !!! ( les chevilles enflent …. )
—> Laurence G. : très fort

Bipolaire et addictions : petite mise au point pour Laurence :
—> Laurence G. : parfois c’est difficile MAIS C’est quand même bon de se sentir en vie
Laurence G. : tous les bipolaires ne sont pas addict…

Même sur le déni de bipolarité, Laurence à son propre avis, FORMIDABLE !
—> Laurence G. : je comprends la pilule est difficile a avaler si je puis dire….. le tout c’est qu’elle puisse accepter la maladie . c’est une maladie grave maiselle se stabilise . bon couragz à vous

Une de nos citations n’était pas très exacte pour elle …
—> Laurence G. : si les sentiments changent mais il ne suffit pas d’être bipolaire pour cela

Elle remplace même Le Bipolaire en apportant ses conseils aux autres bipolaires des fois … Cécile a trouvé une bonne conseillère !
—> Cécile B. : Moi diagnostiquée il y a 11 ans parfois très dure à gerer
Laurence G. : le plus difficile est de l’accepter si je peux vous donner quelques conseils hygiene de vie pas cigarettes pas de café pas d’alcool faire du sport se documenter sur la maladie prendre des douches fraiches quand vous êtes enervee. dormir à heure reguliere et surtout DEDRAMATISER oui c’est une maladie grave mais on peut vivre avec. Bon courage. je vous embrasse

C’est bon c’est fini pour Laurence, mais vous connaissez le proverbe : Quand il y en a plus, et bien il y en a encore !!! Oui encore Laurence, mais c’est une personne différente, une nouvelle bipote sur notre fb . Ses troubles de l’humeur, la fatigue ou encore comment essayer de tourner la page, elle nous en dit un peu sur elle-même …
—> Laurence D. : Pour moi ce sont mes changement d’humeur et ma nervosité qui me fatigue defois consciente et defois pas et un copin qui ne me rassure jamais la famille qui n accepte pas la maladie et qui pense que sa passera et maintenant un ulcère à l’estomac je suis fatigué de tout
Laurence D. : Pas la tourné car ça m’a renforcer mais pouvoir la combattre mieu et gagné contre cette foutu maladie qui est le plus dure combat de ma vie

Cette fois-ci promis, plus de Laurence pour cet épisode des bipotes, promis ! On passe à Caro et son compagnon bipolaire et aussi borderline …
—> Caro D. : mon conjoint a eu un parcour similaire drogue alcool il est bipolaire et borderline… c est le nouveau verdict du psy… les même addictions j ai bcp de mal mais je gère au mieux

Moment nostalgie émotion quand Lili nous parle de dépression majeure … Courage !
—> Lili N. : Ça deviens dur quand la phase Down dépasse plus bas que l’autre bout de la terre

Tiens, Christine commente notre question du haut ! Elle détaille pourquoi les bipolaires ont de fortes émotions …
—> Christine J. : C est pas qu’ on ne sait pas les gérer .. on est juste trop… trop up trop down .. mais au moins plus expressif.. donc peut être plus humain

Marie Helene ne prend plus son traitement bipolaire, sa lutte est dure contre cette sale maladie . L’hypersensibilté et l’hyperémotivité, elle connait aussi !
—> Marie Helene N. : Moi j ai arrêté le poison ,mais je déguste ,chaque jour est un combat …..parfois c est supportable ,parfois c est une souffrance horrible ….
Marie Helene N. : Bin on est écorché vif donc oui pour nous les émotions sont parfois difficilement supportables et les situations pas évidentes à gérer et parfois cette hypersensibilité nous porte et nous fait surmonter des événements très durs mais après souvent on le paye très cher …

Elle termine par une belle philosophie sur la mentalité psychique …
—> Marie Helene N. : Forcément ,on est malheureux car on est deux dans le même esprit donc si on arrive à plus être ensemble, on est heureux ….

Ah enfin un garçon dans nos bipotes !!! lol . C’est Florent qui est en désaccord mais qui pourrait changer d’avis, suivant si son traitement fonctionne …
—> Florent V. : Pour l’instant pas d’accord…je verrai plus tard avec les médocs !

Ouille Eric n’est pas content ! Mais pourquoi ? Que se passe-t-il ? En mp, tout est rentrer dans l’ordre pourtant, ce bipote est très gentil, on ne comprend toujours pas pourquoi cette violence en public … Certainement une incompréhension de la page fb !
—> Eric S. : C est quoi cette page de merde qui ne fait que dénigré la bipolarité

Il faut réagir comme Ophélie, elle a tout compris et est totalement d’accord avec nous !
—> Ophélie D. : Exactement malheureusement !

Les phases bipolaires sont très difficiles à contrôler, imprévisibles, Martine s’y connaît !
—> Martine G. : Exactement les memes reactions….courage à tout ceux atteints cest affreux on ne peut gerer facilement quand ca viens cest desastreux….

Josiane est heureuse d’avoir lu un témoignage d’une bipolaire, original et sincère comme elle dit …
—> Josiane D. : Quel beau témoignage, plein de sincérité et humour.? vs l’avez dompté (à 80%) les 20% restant viendront à l’usure. Encore? et quel courage??

Même les amis des bipolaires sont concernés dans cette maladie, une trouvaille pour Elodie et L’horri …
—> Elodie M. B. : L’horri B. j’ai pensée à ta maman ma belle! des bisous :*
L’horri B. : ?

S’en suit un déferlement de recommandations pour l’entourage des personnes souffrant de troubles mentaux … Martine, Magalie, Coralie ou encore Cynthia se sentent concernées …
—> Martine G. : – Coralie S. jette un oeil….
Magalie S. : – Cynthia L. regarde ma Couz !

Hélène est démoralisée quand on lui parle de trouble bipolaire …
—> Hélène C. P. : C’est terrible les maladies mentales…

Après ce moment dépressif, on vous fait part de messages d’espoir et d’encouragement de certains bi-polaires … Cindy et Sandra sont là pour remonter le moral à tous !
—> Cindy L. : Courage pour la suite. …
Sandra S. : Et Oui c’est une maladie grave,mais depuis que j ai compris et accepté cette pathologie et que je me soigne et me semble moins grave,j espère que cette personne fera ce pas en avant,qui est le plus important pour stabiliser la maladie …….courage à eux !!!!

Cynthia se reconnaît également dans un témoignage …
—> Cynthia L. : très bien écrit et décrit , je me reconnais bcp

Il y a quelque temps de cela, un homme se posait la question de savoir s’il était bipolaire ! Nous vous proposions de lui répondre . Camille parle plutôt d’un manipulateur et pervers narcissique et Mathilde est bien d’accord avec elle … Elles lui conseillent d’aller voir un psychiatre !
—> Camille C. : c’est à un psychiatre qu’il faut poser la question pas à des internautes. Il existe beaucoup de pathologies avec des symptômes communs. Cette personne me fait plus penser à un manipulateur pervers qu’à un bipolaire car il n’éprouve aucune empathie dans ses propos, il semble plus cynique que mélancolique. Mais comment poser un diagnostic médical sur la base d’une lettre ? S’il veut être fixé il devrait prendre RDV dans un CMP.
Mathilde F. : Moi je suis carrément d’accord avec toi, il me fait plus penser à un pervers narcissique qu’à un bipolaire

Mylène nous rappelle quelques statistiques sur le syndrome de bipolarité … Mathilde est réfractaire à ces fameuses stats sur les bipolaires et le diagnostic des médecins !
—> Mylène S. : La bipolarité ne touche que 2 pourcent de la population et 98 pourcent des diagnostics sont faux.Mefiance.
Mathilde F. : Et comment on peut savoir que deux pour-cent sont touchés si les diagnostiqués posés sont faux ? Les statistiques c’est juste pour rassurer les gens

Jade a effectué notre test bipolaire … Elle est contente de ne pas l’être … Soulagement pour Dorian ?!
—> Jade M. : Dorian, tranquille JSuis PAS bipolaire

Humour pour Myriam … Ça nous a fait rire aussi !
—> Myriam O. : Quand je vais être indisposé j’ai exactement les mêmes symptômes

Encore une réponse sur les émotions et leur contrôle suite au sondage sur Twitter ! Petit conseil donné par Marie .
—> Marie J. : Pas d’accord ! C’est pas qu’on ne sait pas c’est qu’on ne peut pas et là est toute la différence … ce n’est pas un choix ! Nous en sommes les 1ères victimes et c’est en nous que réside le combat quotidien ! Pour mieux comprendre lire le très bon « la bipolarité expliqué aux souffrants et aux proches » du docteur Raphaël Giachetti spécialiste de cette maladie.

Vivi, diagnostiquée bipolaire très jeune, a aussi tenu à répondre au garçon qui se demandait s’il était bipolaire …
—> Vivi W. : J’ai été diagnostiquée bipolaire à mes 16 ans c’est vrai que je me reconnais pas mal mais après faudrais qu’il aille se faire suivre par un psychiatre et qu’il ait au moins des soins adapté et une écoute neutre …

BIPOLAIRE = FOU / FOLLE ? C’est surtout l’entourage de Martine et Angelina qui pense cela … C’est bien dommage de réagir de cette manière ! Harilanto n’approuve pas du tout qu’on traite de fou les bipos …
—> Martine Garozzo : Un combat improvise à n’importe quel moment je la nomme l’araignée noire quand prend du terrain sur moi c’est pas facile à gérer SEULE quand à coté on vous fait passer pour FOLLE et la bonne réflexion …. C’est bon elle rentre dans sa folie dite par mon entourage me tue a petit feu
Angelina Da Silva : Une vrai maladie je ne retrouve dans cette lettre et comme vous dites Martine on nous traite de folle . Alors que l’on est en réel souffrance
Harilanto R. : Qui sont les fous ??
Martine G. : Les bipolaires…..on est consideré comne fou du moins cest l’avis de mon entourage!!!!
Harilanto R. : Il est vrai que la maladie psychiatrique fait peur aux gens mais de là à se qualifier de fous !!!! Nous sommes tous des névroses donc TOUS FOUS

Alexia sait que les troubles bipolaires touchent de nombreuses personnes, mais elle, elle arrive à bien le gérer . C’est très encourageant …
—> Alexia C. : la bipolarité est tres repandue et pas forcement grave, moi je le suis et je le vie tres bien

Sabra sait que la bipolarité est difficile à reconnaitre pour une personne non-informé sur cette maladie .
—> Sabra A. F. : En même temps vue le nombre de gens qui fond la tete un jours sur deux c est difficile de reconaitre la réel pathologie a aussi ne pas confondre av bordelin ou maniaco dépressif. ..

La fibromyalgie et les troubles bipolaires ont beaucoup de points en communs, Le Bipolaire en à écrit un bel article il y a peu de temps . Mag l’a lu grâce à David, et elle s’’est effectivement bien reconnue !
—> Mag A. : Waouh! Merci beaucoup David, je n’avais jamais lu cet article et pourtant il reflète tout à fait ma vie… Ca fait presque peur tellement c’est vrai!

Bon c’est l’instant léger ( light ), avec Anne qui devrait être psychiatre ou psychologue si elle arrive à diagnostiquer à l’oeil nu si une personne est bipolaire !!!
—> Anne G. : A l’œil nu je les reconnais maintenant !!??

On continue avec Laily et Jennifer qui ont fait le test pour le fun, le plaisir de passer un moment !
—> Laily L. : Jennifer L. tient fais le test ?
Jennifer L. 😕 je flirte avec la bipolarité mais je ne le suis pas?
Laily L. : ta fait moin que moi !! A la sortit c’est moi qui en ai le plus proche mdrrr
Jennifer L. : Mdrrr mais parce que ça va mieux dans ma tête? et tant mieux lol ne t’inquiète pas je te soutiendrai si tu le deviens?
Laly L . : Génial c’est gentil lool
Jennifer L : Hihi

Julie a acheté un livre sur la bipolarité pour que ses proches essayent de mieux la comprendre …
—> Julie K. : Je vais l’acheter poir moi Mais le faire lire. Mes proches leur faire un jour comprendre?

Pour qui est adressé ce conseil donné par Kelly ? …
—> Kelly T. : CERTAINS DEVRAIENT CONSULTER, jvous le dis!!!!

LeBipolaire a réaliser un journal de suivi pour les troubles de l’humeur, à télécharger pour tous les malades bipolaires qui souhaitent effectuer un auto-suivi afin de mieux se gérer et pouvoir voir si un traitement ne convient pas … Barby approuve avec Nadège qui connaît !
—> Barby N. : Nadège L. ta vu c’est pas mal
Nadège L. : OUI , c’est préconisé depuis longtemps , mais c’était sur papier
Barby N. : Je vais l’imprimer Stéphanie est bipolaire .

Stéphanie est bipolaire . Elle a été dans le déni, a perdu ses enfants à cause de sa maladie et d’autres addictions . Un bref résumé de son histoire avec des conseils pour les proches qui connaissent des personnes dans le déni de ce syndrome bipolaire .
—> Stéphanie Graux : Je suis moi même bipolaire j’était dans le Denis jusque a ce qu’on m enlevé mes filles mais je me reconnais pas dans votre histoire pas de crise mais dépenses argent dans compter plus de sommeil et aujourd’hui suivi prise de depakote et antidépresseur je me sens mieux comme si un voile c était lever ne la laisser pas tomber forcer la a reprendre un traitement et à être suivi elle vous remercia car cette maladie insidieuses détruit notre entourage et nous même tenez lui la main ne la laisser pas faites la internet pour qu’elle accepte de se soigner elle se rendra compte de la différence et ne sera plus dans le Denis courage la route et longue mais en vos le coup

François n’est pas vraiment d’accord pour officialiser sa maladie bipolaire au travers de témoignages … Après, chacun fait ce qu’il veut comme il dit !
—> François M. T. : À mon avis, ce genre de témoignage me parait poser plus de problemes et de confusion qu’autre chose. Un ressenti est légitime si il ne cherche pas à généraliser sur la bipolarité et les gens qui vivent avec et qui peuvent avoir des vécus et des ressentis très differents, notamment sur le rapport au travail, au sexe, à la psychiatrie elle-même. Il crée une confusion au delà même des personnes vivant avec la bipolarité puisqu’il compare son ressenti à des « crises de schizophrénie », il se sent « borderline » au boulot, l’accès maniaque (qu’il appelle crise de bipolarité) est jugé « pire qu’une psychose », etc. Bref, un article que je trouve contre-productif. Après, tant mieux pour lui s’il s’est fait plaisir en l’écrivant.

Parlons maintenu de type de bipolarité . Adeirense plaisante avec, tandis que An sait qu’elle est bipolaire type 2 ( TB 2 )
—> Adeirense M. S. : Les 5 c’est possible?????
An S. : D’apres mon psy moi je suis bipolaire type 2 … 

Noémie a fait le bipolaire test et a obtenu 81 … Quant à Benjamin qui a eu 56, Louis et Romain, ils voudraient bien qu’un de leur ami fasse ce test bipolaire !!! Ils pensent qu’il est vraiment bipolaire …
—> Noémie R. E. : j’ai fait le test en me basant sur ce que ma mère aurait répondu jarrive a 81.
Benjamin L. : Louis et Romain, 56 à vous mdr, j’en connais un qui aurait le score maximum!

Dada vous préconise d’acheter un livre bipolaire écrit par un psychiatre …
—> Dada K. : A LIRE ABSOLUMENT SI VOUS VIVEZ AVEC UN OU UNE BIPOLAIRE !! CA VOUS AIDERA BCP!! C EST EXACTEMENT CE QUE LES MEDECINS PSYCHIATRE PRECONISENT AUX COMPAGNONS DE CES PERSONNES

Bon, Ludivine a obtenu 62 au second test bipolaire, c’est un peu inquiétant mais rien d’alarmant non plus ! Une petite consultation chez un spécialiste bipolaire et il confirmera ou non un léger trouble mental …
—> Ludivine L. : 62 ; faut que je consulte un psychologue ou un psychiatre?

On finit avec Stéphanie et Sandrine qui ont du mal avec cette maladie, trop d’incompréhensions et de souffrances pour elles …
—> Stéphanie G. : Moi je trouve de plus en plus dur et imcomprise
Sandrine P. : ca fait bcp souffrir

 

Voilà, c’est terminé pour ce septième épisode de nos bipotes sur les réseaux sociaux, avec toujours leurs fautes d’orthographe mais c’est comme ça ! N’hésitez pas à réagir sur le forum et en commentaire si vous êtes d’accord ou pas avec eux . À très vite pour le prochain épisode des bipotes …

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

3 livres à posséder :

Inscrivez-vous à la newsletter LeBipolaire.com ! Recevez avant tout le monde nos derniers articles sur la maladie bipolaire ( conseils, témoignages et autres actualités ... )
Un commentaire sur “Les bipotes, la psychiatrie et la maladie bipolaire – Épisode 7
  1. guillaume dit :

    diagnostiqué bipolaire depuis 2007, depréssif depuis 2000, le diagnostic a été une guerre longue et épuisante. Comment expliquer ces hauts et bas quasi quotidiens, ces moments de rage envers le monde, la famille, les amis. Je n’y arrivais pas. apres ma premiere phase maniaque agressive, je me suis retrouvé dans le coma….. de là, le diagnostic est venu. Plusieurs hospitalisations, de nombreux traitements, des cliniques et des personnes différentes à chaque fois. J’en conclus pour moi que je ne suis pas fou….j’observe, je discute, quand l’humeur est bonne bien entendu. evidemment, avec des personnes néfastes, mes émotions n’étaient pas les memes, comme tout individu normal……j’ai connu bcp de relations, et évidemment bcp de séparations…..aujourd’hui, tout est différent. le traitement me rend stable psychologiquement, ma nouvelle compagne m’aide et cherche surtout à comprendre, le dialogue avec elle est inévitable ….et c’est ça que je cherchais….j’ai énormément deproblemes mais je sais que je suis soutenu. Alors pour finalement répondre à la question, nous ne sommes pas des gens sans coeur, nus avons besoin d’etre en confiance….et ça, je l’ai trouvé, mes sentiments pour elle ne changent pas à proprement parler, ils s’amplifient. J’imagine enfin un avenir à 36 ans. Voila mon témoignage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.