Notifications
Retirer tout

Bipolaire et asperger

 

mindy83
(@mindy83)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 4
Début du sujet  

Bonjour, 

Est-ce qu'il y a parmi vous des personnes bipolaires et asperger? Je voudrais savoir comment vous avez découvert que vous étiez asperger. 


Citer
Lyleith
(@lyleith)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 342
 

Salut,

En général si tu consultes un psychologue et un psychiatre, ils reconnaissent facilement les caractéristiques de ce syndrome et peuvent te faire passer un premier test en attendant que ton dossier soit traité par un Centre de Ressources Autisme (ça peut mettre des années).


RéponseCiter
Mosis
(@mosis)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 495
 

Non. 


RéponseCiter
poppy
(@poppy)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 14
 

Bonjour, 

Un psychologue a évoqué l'autisme pour moi. Je n'ai pas encore fait de démarches auprès d'un centre de ressources autisme ayant d'autres difficultés plus pressantes. Lors de mon diagnostique pour la bipolarité on m'a également diagnostiquée HPI et peut être TDAH (en cours). HPI ne signifie pas seulement "gros QI" mais implique différentes caractéristiques : troubles des sens (en ce qui me concerne hypergueusie, synesthésie) pensée en réseau. Finalement il y a beaucoup de points commun entre "asperger" et "HPI". Ce ne sont que des termes sur lesquels les praticiens ne sont même pas d'accord. Dans les pays anglo-saxons on diagnostique beaucoup plus de personnes "sur le spectre de l'autisme". En France certains spécialistes pensent qu'on sous-diagnostique, notamment les femmes qui seraient,selon certaines études pus difficiles à repérer. Pour d'autres on sur-diagnostique, c'est une mode et tout le monde veut être asperger ! Pas facile de se retrouver dans tout ça, et pourtant c'est un besoin d'être reconnu quand on est différent. Personnellement  j'ai retenu le terme de "atypique", ui n'est pas réducteur et qui permet au minima d'affirmer une différence, bien qu'on ne comprenne pas encore tout et que les recherches en neurosciences amèneront beaucoup de changements dans les prochaines années. 

Pour conclure, si vous vous sentez atypique, c'est une vous l'êtes. Essayez de ne pas rentrer dans le moule qu'on vous impose, partagez vos différences assumez-les et prenez le droit de demander qu'on vous respecte et aime comme vous êtes. 

Bon courage 😊


RéponseCiter