Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Pensées du moment, vrai ou pas vrai?

 

Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 2925
Topic starter  

La destinée, qu’est ce que c’est?

C’est une force supérieur qui influe sur votre vie. Elle a la main mise sur votre chemin de croix.

Mais vous avez le choix de la laisser faire ou de vous battre contre elle.

Elle n’a pas le contrôle, mais vous si. Lorsqu’elle vous met des bâtons dans les roues elle vous met au défis? Arriverez vous à surmonter ses obstacles ? Il faut être fort, devenir guerrier pour la combattre. Elle peut prendre des formes différentes. Une maladie, un chef mal attentionné ou même des amis qui tout d’un coup vous tourne le dos. Pourquoi me direz vous?! Hé bien tout simplement pour vous tester. Laisserez vous tomber? Ou au contraire continuerez vous votre chemin? Elle vous met à l’épreuve, elle veut vous faire plier les genoux! C’est à nous de garder la tête et haute et poursuivre notre chemin. La vie est un puzzle dont on essaie de recoller les morceaux pour que tout prenne sens enfin. Seule la destinée en connaît la fin, mais elle ne nous dira rien. C’est à nous de le découvrir.

Difficile de parler de cela aux incroyants, ceux qui n’ont pas l’esprit ouverts, ceux qui ne sont pas éclairés, qui sont non voyants.

Il faut être lucide et clairvoyant pour voir et comprendre qu’il y a une forme supérieur qui tire les ficelles et qui veut nous voir disparaître sous le poids de la société, de la culpabilité. Nous sommes liés par les sens et l’esprit mais aujourd’hui on veut nous isoler et couper ses liens qui nous unissent.

Ils veulent nous isoler, nous faire passer pour des fous. Nous donner des petites pilules bleues, blanches ou roses. Nous laisser sur le côté ou nous droguer pour entrer dans les craquants d’une société malade de sa solitude. Nous écarter des autres pour diviser et mieux régner. Les lobbys pharmaceutiques se lèchent les babines et nous mettent sous anxiolytiques afin de nous rendre docile. Des petits toutous inoffensifs.

Ne pas se laisser faire, combattre le mal et rester fort. Savoir reconnaître l’ennemi et lui tenir tête. Montrer à tous qu’on est fort et qu’ils sont en réalité tout petit, ridicule dans leur guerre de pouvoir. On est grand et fort on est prêt pour cette révolution morale et spirituelle. Il faut être plus malin qu’eux.


Citer
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 2925
Topic starter  

Texte de Gaël faye, intitulé irruption.

On sort en trombe, en nombre, on se déverse en plaine
En centaines, en millions, en milliards ou en millièmes
De quelques simples gouttes à des marées humaines
Des jaillissements d'aurore pour éclairer des emblèmes
Des lanternes dans la tête, si l'on plonge dans les ténèbres
On nous appelle "PD", "blancos", "bougnoules" ou bien "nègres"
On vit dans la riposte, on réfléchit après-coup
On vit extra-muros donc on arrive par vos égouts
Nous sommes des cargaisons d'femmes voilées, des youyous stridents
Des rastas, des casquettes tournées, des voyous prudents
Des espoirs accrochés, des paradis assassinés
Des parents épuisés enfantant des gosses méprisés
De la marmaille bruyante, des petits morveux frisés
Engraissés d'allocations qui donnent des prétextes à voter
Trouver des bouc-émissaires, les égorger pour l'Aïd
Mourir dans une clairière sans treillis pour ce pays
L'affiche est couleur sang, et Manouchian vient pas d'Auvergne
Le tirailleur t'emmerde, il a fécondé ta grand-mère
On investit Brongniart, le dos au mur comme Jean-Pierre Thorn
On s'en fout du grand soir parce que la nuit, c'est bien trop morne
On veut même pas d'soleil et des éclipses pour faire l'amour
Pour que l'instant soit bref, intense comme un fruit qu'on savoure
Aux armes miraculeuses on a lu Césaire et Prévert
On viendra vous faire la guerre avec la parole poudrière
On n'désigne plus l'ennemi, parce qu'il est partout même en nous
On va mourir debout parce qu'on a vécu à genoux
On est sourds aux slogans élimés par trop d'manif's
On devient arrogants on veut rimer comme des canifs
On n'a plus 20 ans mais on n'en aura jamais 60
Car on bouffe du bisphénol à l'heure d'une planète suffocante
On fait d'nous des enfants pour nous interdire des luttes
Donc non, pan Peter-Pan on va redevenir adultes
On a coincé nos rages entre l'mérite et l'héritage
Et les puissants confisquent ce que les pauvres se partagent
À leurs chaises musicales, personne ne joue, personne s'assoit
On occupe du terrain, être indigné ça va de soi
Angela ké fend'tchou aw pendant qu'ton papa est pas là
On va ouvrir les portes de Soledad ou Attica
Pharmaco-dépendants des OGM pour nous doper
J'ai recraché l'assiette, monté le cheval et galopé
Braqué un RER-dilligence, l'Apache de Belleville
Viendra crier vengeance comme Balavoine arrive en ville
Ils veulent nous assigner des places, et nous faire saigner
Les amoureux aux bancs publics n'arrêteront jamais de s'aimer
Depuis qu'nos checks ressemblent à des poignées de main de Montoire
On ne laissera personne parler au nom de nos espoirs
On n'est pas des victimes, encore moins des condamnés
On arrivera de l'aube en irruption spontanée


marlasinger ont aimé
RéponseCiter
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Joined: 11 months ago
Msg: 363
 

@malette wow très joli texte, merci Elo

Pour la question de destinée, on est en effet un peu les jouets de forces extérieures. Les règles et normes sociétales, les prédispositions génétiques, le contexte historique, environnemental... tout ça agit sur nous comme des contraintes féroce, un peu comme des pions prédisposés à la soumission ou à la rébellion. On est ce qu'on a fait de nous. Pas la peine de broncher ou de taper du pied, choses qui prouveraient seulement que nos gestes sont des réactions plutôt que des actions volontaires et individuelles. 

Où se trouve notre liberté? Nos terrains d'actions? A quel point sommes-nous faits, à quel point pouvons-nous êtres défaits, désenchainés... Je ne sais pas. Tentons le coup?


Melo ont aimé
RéponseCiter
Meiose
(@meiose)
Petit Bipolaire
Joined: 6 months ago
Msg: 98
 

Ça me fait penser très fort à cette réplique du film Into The Wild :

"C'est la société !  _ Ouais, la société, mec ! _ LA SOCIÉTÉ ! !" (Hurlé très fort, accoudé au comptoir d'un bar et très bourré)

Ça donne envie d'aller vivre (et/ou mourir) au fin fond de l'Alaska.

 


marlasinger ont aimé
RéponseCiter
Meiose
(@meiose)
Petit Bipolaire
Joined: 6 months ago
Msg: 98
 

Trouvé l'extrait, en VO sous titré

https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18788593&cfilm=110101.html


RéponseCiter
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Joined: 11 months ago
Msg: 363
 

trop cool, merci 😀


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 2925
Topic starter  

Même auteur. Titre : lundi méchant.

Comment ça va? Lundi? Mardi? Mercredi? Jeudi? Vendredi? Bien dormi?
Le week-end, bien passé? T'as glandé? La famille?
Les enfants? Les amis? Le barbec' annulé par la pluie?
Est-ce que ça va? T'es sûr que ça va?
Tu m'caches pas quelque chose que je devrais savoir?
Un divorce? Un cancer? Ta belle-mère? Une mauvaise dépression?
Le moral est-il bon?
Comme un lundi, comme un lundi
Comme un lundi, un lundi méchant
Comme un lundi, comme un lundi
Comme un lundi, un lundi méchant
Et chaque semaine, on reprend la rengaine
En se disant demain sera peut-être mieux
On affronte et combat certains problèmes
En achetant de petites pilules bleues
On n'est pas toujours aussi fort qu'on veut l'être
On essaye de faire comme l'on peut
On court après le bonheur à tout prix
Le lundi au soleil le moral est pluvieux
Comme un lundi, comme un lundi
Comme un lundi, un lundi méchant
Comme un lundi, comme un lundi
Comme un lundi, un lundi méchant
Une semaine s'achève, au compteur s'ajoute
On nous parle de crise et tout le monde a la frousse
On s'endort dans des volutes de drogues douces
Pour oublier que tous les jours l'État détrousse
On se console en consommant, notre confort
Nous rend souvent si seuls et puis sans solution
Chaque dimanche revient ce cafard incessant
Demain, lundi sera méchant
J'vais pas m'laisser démonter
Par bad vibes et morosité
Pas s'contenter mais tenter
Sinon tes rêves enterrés
Chauffez, chauffez ouais t'entends
Les pulsations dans tes tympans
Chantez, chantez ce cancan
Écoutez, goûtez lundi méchant
Comme un lundi, comme un lundi
Comme un lundi, un lundi méchant
Comme un lundi, comme un lundi
Comme un lundi, un lundi méchant

RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 2925
Topic starter  

Je vous mets les liens, c’est du rap, du beau rap.

https://m.youtube.com/watch?v=juAORsvotSQ

https://m.youtube.com/watch?v=2CT2p4adHXA&list=PLHeUe3FP4UGe752FobxKkAStNZX3oJ8JW


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !