Forum des bipotes

Notifications
Clear all

au secours !!

Page 1 / 2
 

gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

bonjour, je suis venue hier soir sur ce site, car je ne sais plus quoi faire ! j'ai besoin de conseils et j'espère que quelqu'un pourra m'aider !

voilà je suis mariée depuis 21 ans,  il y a 16 ans, on a eut notre fils, et je crois que ça a commencé là..mon mari me faisait ce que j'ai toujours appelé "la gueule" à intervalles assez réguliers, sans raison apparente.. mon entourage me disait que ce devait être son caractère, qu'il fallait "en parler" ! oui !!! mais bien sûr ! comment fait on pour "parler" avec quelqu'un qui justement ne veut rien dire ? à part "je n'ai pas envie de parler".. après si j'insiste il se met à crier et dire n'importe quoi, tout ce qui lui passe par la tête, entre autre, que je 'l'empêche" d'aller voir sa mère !!! ça, ça revient souvent.. chaque fois qu'il "redevient" normal, je lui disais "arrête d'agir comme ça, ça nous éloigne de + en +"...mais jamais il n'a promit d'arrêter, ni ne s'est excusé..

quand on a eut notre fils, j'ai été licenciée .. je les ai mise aux Prud'hommes car ils n'avaient pas le droit de me licencier juste après mon accouchement.. ça a duré 6 ans.. prud'hommes, tribunal.. je me suis défendue seule, et j'ai gagné 🙂 mon mari ne m'a jamais soutenue... déjà là j'aurai dû  m'apercevoir qu'il y avait un truc pas clair... je suis donc restée à la maison m'occuper du petit.. chaque fois qu' il faisait la gueule, je partais chez mes parents aux vacances scolaires, car c'était invivable ! heureusement, j'avais ma famille.. (j'étais "l'accident" comme disait ma mère, ils m'ont eus tard... )

en 2010, une "poufiasse" de son boulot, lui courait après, l'appelait sans arrêt, au début il me disait que c'était une erreur de numéro, il se cachait pour discuter avec.. ça a duré 9 mois au moins ! 9 mois sans une seule discussion possible ! cette année là, ma mère est décédée, je n'étais "pas prête".. mon père avait commencé à "perdre le sens des réalités" avant, mais ma mère ne voulait pas le faire suivre, je m'en étais donc occupée..(je suis à 2h30 de chez eux)  à sa mort, ce fut pire... je l'ai donc amené chez neurologue etc... et bim : alzheimer 🙁  je m'en suis occupée le + que j'ai pû, mon mari faisait toujours ses crises, mais j'étais focus sur mon père, donc... en 2014 je n'ai pas eut d'autre choix que de le faire placer en ehpad spécialisé (mon père).. il me restait ma tante, je l'appelais tous les soirs, elle m'a beaucoup soutenue, j'allais la voir souvent, puis elle aussi prenait de l'âge, son caractère a changé progressivement, de très gentille elle devenait agressive.. même problème que mon père, placée en 2017.. aucun réconfort toujours de "mon cher mari".. mon père est décédé fin 2018 il reconnaissait encore mon fils et moi mais .. ma tante est partie début 2020..

A cette date, je me suis retrouvée "seule" avec mon fils, plus personne à qui me confier, je ne parlerai pas de mes frères qui ne se sont jamais occupés de nos parents et de notre tante, mais qui me font des histoires maintenant pour les héritages.. et là, j'ai essayé d'en parler à sa toubib, elle m'a rit au nez, car je pensais qu'il faisait de la dépression... mon toubib, pareil, sauf que bien entendu, quand il acceptait d'aller consulter il était en phase "je ne fais pas la gueule".. plusieurs fois j'ai parlé à mon doc des problèmes avec mon mari, mais chaque fois, elle me disait "ça va passer.. parle lui ... pars en vacances avec le petit.."  avec ça !!! on se sent aidée !!décembre 2020, il y a eut encore une grosse crise, mon mari nous a planté là, avec notre chien malade, qu'il fallait se résoudre à faire piquer.. bien sûr, il a préféré partir que de s'en occuper.. voir sa mère ! il n'a même pas proposé d'amener son fils voir sa mamie.. aucun sms, ni appel, rien il nous a oubliés !!! j'ai donc dû prendre rdv chez véto, et y aller seule... il n'a même pas daigné être là à l'heure pour m'accompagner, (je lui avais dis l'heure et tout, il était censé rentrer ce matin là..)bref, il est rentré après, sans "bon courage" ou je suis désolé... rien de rien... ce fut la goutte d'eau.. je lui ai dis, "écoute, tu n'as aucune empathie, tu te fiche de nous, j'enlève mon alliance, quand tu voudras en parler... sinon, on peut divorcer, ça dure depuis trop longtemps, je n'en peux plus de ton indifférence.."  on a été voir un spécialiste en juillet, car, du côté sexuel aussi ça c'est dégradé, forcément, il ne me calcule plus, comment pourrait il avoir envie ? le doc lui a prescrit la ptite pillule qui va bien ... et a dit qu'il n'y avait aucun problème fonctionnel que c'était + dans la tête !!!

A chaque "crise" je me sentais coupable d'avoir dit ou fait quelque chose qui lui aurait déplut... j'ai essayé d'en parler à sa famille, mais... sa mère me disait que ça allait passer.. oui ...je n'ai pas connu son père, mais il n'en parle jamais, si ça se trouve, il était pareil ? chaque fois que je fais qq chose c'est jamais bien.. et pourtant ! je bricole, je cuisine etc ..je ne trouve plus de boulot depuis les prud'hommes, j'ai dû être "black listée" par mon ancien employeur.. j'ai perdu aussi en vue (dioptries) je ne peux plus exercer mon métier, quand je lui ai dis, réponse : "ton ophtalmo est un con" ! réconfort : 0.. plusieurs mois après, comme si de rien n'était, il me dit, tu pourrais postuler là ils cherchent... qd je lui dis "tu te fiche de moi ? j'ai plus le droit d'exercer !! " c'est comme s'il n'avait pas "enregistré l'info" comme si je ne lui avais rien dit... il est dans son monde 🙁 

j'ai donc regardé sur internet, il a tous les symptômes du cyclothymique, voire du bi-polaire II, se ferme à la moindre contrariété, au moindre stress, il nous fait "la gueule" qu'à nous, il lui arrive d'appeler ses collègues ou sa famille et être très jovial, alors qu'ici il nous montre une autre facette 🙁 personne d'autre que nous (mon fils et moi) ne le voit comme ça.. comment faire pour qu'il soit suivi ?? 

j'ai donc rappelé mon toubib, et lui ai demandé ce que je devais faire ? elle m'a dit, voir un psychiatre et m'a donné 3 noms, dont un, vu sur internet les commentaires très très négatifs... je lui ai dis "vous êtes sûre pour ce psy ?" oui oui...

j'ai pris rdv, déjà il ne voulait pas nous recevoir tous les 2.. ça commençait mal, puis je lui ai dis que je devais lui dire ce que mon mari avait.. il m'a répondu "ha parcequ'il n'est pas assez grand pour me le dire lui même ?" bin non, c'est moi qui ai prit ce rdv, il n'y a que moi qui peut vous dire ce qu'il se passe, mon mari ne se rend même pas compte de ce qu'il a, comment voulez vous qu'il vous en parle ?" et là il demande à mon mari ce qu'il y a ... et devinez ce qu'il lui répond ?"déjà, je n'aime pas les réfléxions, et je ne peux jamais aller voir ma mère" !!! la sempiternelle excuse bidon !!! et là le psy me répond et me dit "je ne peux pas faire grand chose, c'est une querelle entre vous".. je l'ai regardé, lui ai dit que " je venais pour qu'il fasse un diagnostique, que c'est lui le psy, que je ne peux plus vivre comme ça, et que c'est pour ça qu'on est venus le voir, qu'il a beaucoup de symptômes décris sur internet..", il m'a regardé, et m'a dit " je suis ravi moi aussi d'avoir fait votre connaissance Madame... il ne savait même pas notre nom.. je ne peux rien faire pour vous, mais sachez que votre mari n'a rien, pensez plutôt à vous séparer.. internet il ne faut pas y croire..." il n'a même pas posé de question, rien, il s'est levé et a ouvert sa porte.. ouf on n'a pas payé pour "ça" !! en sortant je lui ai dis "au contraire, internet il faut y croire, d'ailleurs sur votre nom, il n'y a QUE des avis négatifs vous concernant, je comprends mieux pourquoi" et là il a claqué sa porte...

me voilà aujourd'hui, assise là à vous raconter ma vie.. je ne sais plus que faire.. je l'aime sinon je n'essaierai même pas de le faire "soigner", j'ai peur pour mon fils car j'ai lu que c'est génétique ? qui voir ? je suis dans la région de Montauban 82, quelqu'un connait il un spécialiste fiable ? je ne peux pas retourner voir un psy pareil... comment faites vous pour être "reconnus" atteins  de ça ou autre quand les docs ne connaissent même pas ? ne cherchent pas surtout 🙁  j'ai lu quelques post où les personnes savent qu'elles sont bi polaire.. comment est ce diagnostiqué ?

qu est-ce que je dois faire ? qu'est ce que je peux faire ? comment dois je me comporter ? merci d'avoir lu mon "pavé", vous pouvez le raccourcir si vous voulez.. je n'ai jamais été douée pour résumer 🙂

merci pour vos réponses,

"cellequivacraquer"


Citer
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 3039
 

Peut être aller voir dans un centre expert. Vous trouverez les adresse sur le net.


gaelle82 ont aimé
RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@malettemerci pour la réponse, mais un "centre expert" de quoi ? Où ?


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 3039
 

Centre expert bipolarité c dans toute la France. Il faut que tu trouves celui qui est à côté de chez toi.


gaelle82 ont aimé
RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 299
 

@gaelle82

Bonjour,

Le diagnostique de cette maladie est vraiment très compliqué, sauf si vous débarquez en phase maniaque ou hypomaniaque chez le psy (moi, de mon propre chef). Sinon, on reste sur une dépression car le maladie ne va pas consulter quand il pète la forme. Les professionnels devraient toujours chercher un trouble bipolaire dans chaque trouble dépressif.

Comme le dit Melo, un centre expert est censé pouvoir l'établir. Je n'en ai pas trouvé sur Montauban, en cherchant très rapidement (vraiment). Il faut trouver le bon psychiatre ou psychologue, comme on aime avoir un bon artisan.

Si votre mari en est atteint depuis longtemps, il est dans sa normalité. Pourquoi devrait-il consulter alors ?

De mon point de vue, qui n'engage que moi. Vous êtes dans une situation très délicate dans le sens où SI votre mari est réellement bipolaire, cela reste socialement acceptable pour les autres. Est-ce que je me trompe ?

Ceci aurait été évident s'il avait traversé un épisode critique. Dans ce cas, c'est visible et cela peut conduire à la fameuse hospitalisation de force. Sauf en peut-être en hypomanie.

Nous ne pouvons pas donner de diagnostique ici, seul un pro le peut, et un en qui vous avez confiance. Cette dernière notion est capitale.

Pour vous donner une idée d'une crise, la mienne par hasard. J'ai poursuivi ma femme dans notre appart' pour qu'elle me donne mes benzo afin que je dorme/défonce, devant mon voisin-ami médusé. D'ailleurs on en a parlé 2 ans après, s'il s'était mis en travers de mon chemin, il aurait giclé. Quel beau consensus. Samu->Urgence->HP. J'étais coopératif quand même, je me suis habillé tout seul... Je ne me suis même pas débattu, j'ai juste hésité de renverser l'infirmier aux urgences pour sortir. Puis après ? Ma psy m'avait détecté en 5-10mn mais je voulais rester "dans mon jus" pour la confirmation par un prof de fac qui hésitait avec TDAH. Je n'ai pas tenu, je pense que vous l'avez compris.

Écrivez ici pour sortir ce qui vous pèse sur le cœur. Vous avez déjà bien commencé d'ailleurs. Vous y verrez plus clair en vous remémorant vos ennuis.

Le trouble bipo est bien plus qu'une envie d'aller voir sa mère. Je plaisante bien-sûr. Toutes les nuances sont dans la nature. D'un côté, j'ai été un peu un "je-tire-la-gueule" mais un déclencheur a mis tout le monde d'accord à mon sujet => Crise. Qu'en est-il de votre mari ?

Posted by: @gaelle82

en sortant je lui ai dis "au contraire, internet il faut y croire, d'ailleurs sur votre nom, il n'y a QUE des avis négatifs vous concernant, je comprends mieux pourquoi" et là il a claqué sa porte...

Pas faux mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs, moi y compris.

A vous lire,

NooN


RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@malette ok merci oui j'en ai trouvé un 🙂

 


Melo ont aimé
RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@noon coucou ! merci pour ta réponse 🙂 bon il a fallut que je cherche quelques définitions pour bien comprendre de quoi tu parlais 🙂 désolée, je suis "nouvelle" dans cette "spécialité" !!

j'ai bien compris que je n'allais pas avoir de diagnostic ici, ce n'est pas le but non plus, c'est juste que j'étais carrément "larguée" !! on ne sait pas à qui se fier, les généralistes, mis à part les bobos et cie... faut pas trop leur en demander... et certains qui se disent "psy" bof, bof !

je te tutoies ça ne te gêne pas ? merci 🙂

non alors par contre il ne "délire" pas comme pour ton exemple, je ne pense pas que ce soit le même type de bi-polarité (je ne sais pas combien il y en a lol), toujours est il que, comme tu dis, lui se trouve "normal", donc il ne comprend pas ma démarche ! même quand je lui dis : mais, tu vois bien, tu reste sur le canapé avec ton tél, tu boudes, tu n'as pas envie de nous parler et à côté de ça tu ris au téléphone avec tes collègues 🙁 qu'est ce qu'on t'a fais pour "mériter" ce traitement de faveur ?" bin c là qu'il ressasse que je l'empêche d'aller voir sa meuman, que ceci et celà... alors je lui ai dis : "no problèm, puisque de toute façon tu ne t'inquiète absolument pas de nous, vas donc vivre chez ta mère, au moins tu la verras tous les jours ! bin non en fait il ne veut pas 🙁 c'est juste quil n'a que ça à me rabâcher 🙁  

ha ! ce soir il a trouvé à m'expliquer son "je n'aime pas les réflexions".. comme je ne voyais pas lesquelles... en fait, le simple fait de dire "tiens ta belle soeur dit qu'elle n'est pas au courant (d'un truc qu'on refait) !" bin rien que de dire ça : PAF, mutisme total 🙁 hyper sensible ? capricieux ? je sais pas, en fait 🙁 donc, il ne faut "surtout rien dire, au cas où" !!! mais manque de pot, moi j'aime causer 🙁 je suis mal barrée 🙁 

j'ai re contactée ma toubib, voir si elle connait d'autres psy... elle m'en a donné 2, qui ne sont plus là depuis 4 ans !!! lol ses infos ne sont pas à jour 🙂

du coup, comme je brasse de l'air, et que je n'aime pas stagner... je vais moi même aller consulter déjà pour vider mon sac, et parler à un pro de ce que je ressens, et éventuellement de ses problèmes, voir ce qu'on m'en dit... Sinon c'est moi qui vais faire une dépression... je ne me suis jamais vue aussi mal et aussi bas qu'aujourd'hui 🙁 

reste plus qu'à trouver où aller 🙂

j'ai trouvé le "centre expert de bi-polaire".. je verrai ça plus tard du coup 🙂 mais merci pour l'info, je l'ai notée 🙂

à bientôt !

g82


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 299
 

@gaelle82

Aucun souci pour le tutoiement.

Dire qu'il est bipo est TRES compliqué.

Par contre, tu sembles être une barrière à son plaisir. C'est une situation typique, à mon avis. J'avais l'impression d'avoir la grosse crise de la quarantaine, genre je veux vivre vraiment maintenant.

Il faut que tu consultes, à mon humble avis. Ma femme ne comprenait pas car elle croyait que je supputais qu'elle était malade. Pas de conditionnel en réalité, je lui demandais de se protéger de moi. Je ne savais pas où j'allais et il fallait qu'elle tienne pour les gamines au minimum.

Je ne sais pas quoi te dire concernant ton mari. Vu ce que tu écris, j'espère que cela n'ira pas trop loin :

Posted by: @gaelle82

chaque fois qu'il "redevient" normal, je lui disais "arrête d'agir comme ça, ça nous éloigne de + en +".

Il y a tellement de familles éparpillées ici. J'espère que tu pourras tenir la barre encore.

Question comme ça, est-ce qu'il boit ou fume ou autre ? C'est assez courant mais attention, pas symptomatique.

Posted by: @gaelle82

Sinon c'est moi qui vais faire une dépression... je ne me suis jamais vue aussi mal et aussi bas qu'aujourd'hui

Protège-toi, car la dépression est malheureusement le terminus des accompagnants de patients qui ne se traitent pas. SI il est bien atteint de bipolarité, tu vas devoir composer et c'est vraiment dur. Rétrospectivement, je comprends mieux certaines froideurs de ma part envers ma femme, avant de décompenser. Et là, c'était la cerise.

Si tu ne t'aides pas, personne ne pourra le faire pour toi.

N'hésite pas à écrire.

A+

 


RéponseCiter
lolek71
(@lolek71)
Micro Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 3
 

@noon qu'en est-il de votre mari ?

Je retiens cette phrase qui me parle au plus haut point.

Rien en somme.

Une non considération du trouble.

Il faudrait se calmer de gigotter dans tous les sens ou ne pas dormir 17h d'affilée.

Il faudrait relativiser et être conscient de notre...

De notre quoi ?

Mais un psychiatre ?!? C'est pour les fous non ?

euh...oui mais non, non...c'est quoi la folie ?

Moi j'ai une folie circulaire.

C'est beau non ?

Folie circulaire -

Elle me plait, je m'arrange avec elle, c'est elle, c'est moi.

Et toi ?

Toi, je ne sais pas.

Je ne sais pas - 

 


Stoney ont aimé
RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@noon

alors non il ne boit pas ! heureusement 🙂

on fumait, il a arrêté, il vapote, moi je ne peux plus, ça me fait tousser, j'ai repris la cigarette 🙁

j'ai résisté à l'alzheimer, je peux arriver aussi à "ça" ? quoique, comme je ne sais pas non plus où je vais ... je ne sais pas trop 🙁

déjà, d'avoir des réponses, ça me fait du bien .. donc merci 🙂

je ne pense pas être une "barrière" à son plaisir, car quand je lui demande ce qu'il a envie, bin : rien 🙁

 


RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@lolek71

ha ici c tout le contraire !! il dort beaucoup !! trop peut être ? c'est bien d'être diagnostiqué ! folie circulaire : c'est joli comme nom, non ? bon après faut vivre avec !! ?

bon courage 🙂


RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@noon

ptite question : tu es toujours avec ta femme ? tu es suivi pour ce que tu as ? tu es donc "stabilisé" ? as tu encore des "délires" genre tu cours derrière ta femme etc ? comment elle gère ? tu n'es pas obligé de répondre hein ! c'est juste pour savoir 🙂


RéponseCiter
lolek71
(@lolek71)
Micro Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 3
 

@gaelle82 merci c'est gentil 🙂

la bipolaire c'est moi, celui qui trouve ça bizarre c'est lui LOL


gaelle82 ont aimé
RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 299
 

@gaelle82

Posted by: @gaelle82

ptite question : tu es toujours avec ta femme ? tu es suivi pour ce que tu as ? tu es donc "stabilisé" ? as tu encore des "délires" genre tu cours derrière ta femme etc ? comment elle gère ? tu n'es pas obligé de répondre hein ! c'est juste pour savoir

Oui, je suis toujours avec ma femme, et heureusement. La solitude est terrible en général, mais suicidaire pour un malade de la bipo.

Le "délire" est un terme mal choisi, ce que j'ai vécu est la fameuse crise. Ma première, l'inaugurale Entre deux crise, on parle de phase inter-critique, où c'est censé aller correctement (je pèse ce mot car ce n'est pas totalement vrai, c'est correct vu de l'extérieur, mais pas top). Comme tout bipo, je redoute la rechute qui peut arriver demain, ou dans 10 ans. Nous avons des déclencheurs, certains aucun, et la crise viendra.  Le stress est, je pense, le principal. Dans mon cas, j'étais à fond sur un projet dans mon taf, laissé seul, et j'ai eu un problème vasculaire sérieux qui m'a fait décompenser, par la peur de mourir à moyen terme. Tant qu'on a pas de souci de santé, on ne connait pas complètement la valeur de sa vie.

Pour ma femme, ça va. Elle redoute ma rechute, mais pour des raisons bien différentes des miennes. Je lui ai fait subir des choses pas trop sympas. En dehors de cela, elle s'est retrouvée seule, sans aucun support d'un point de vue médical et familial (aucune à proximité), avec 2 petites filles dans les bras. La plus grande me dit que j'avais été "Papa Furax". Ca fait drôle de l'entendre de la bouche de sa fille. Je me rappelle encore et à mon avis m'en rappellerai jusqu'à la fin, quand je les ai vu aller sur le canapé en me regardant, pendant que j'étais focalisé sur mon but. J'avais calculé mon déplacement afin d'éviter soigneusement mon ami, s'il s'était interposé... Je ne veux pas savoir, en fait je sais, je l'ai dit tout à l'heure. Heureusement qu'il a emmenées tout le monde chez lui.  Le SAMU m'a péché ensuite. Et là, plus d'affect, je me suis laissé faire. Puis les urgences à 23h, avec l'infirmier que j'ai "estimé".

Une belle merde, que dire d'autre.


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 299
 

@gaelle82

J'oubliais, suivi oui, par une psychiatre, mais ça ne suffit pas.

Stabilisé, bof. Je suis en arrêt de travail. Ca faisait 1 an que ça allait oui et non.

La Covid n'aide pas dans ce cadre là et maintenant on veut me dégager.

Faut que je fasse un travail sur moi-même, d'où le besoin d'une psychologue peut-être.


gaelle82 ont aimé
RéponseCiter
Lyleith
(@lyleith)
Moyen Bipolaire
Joined: 10 months ago
Msg: 187
 

Salut @gaelle82,

Je vais un peu jouer le rôle de l'avocat du diable, mais ici, le diable, c'est le psychiatre.

Comme lui je pense que le fait de poser un diagnostic soi-même en se fiant à des sites "médicaux" est dangereux. On n'est pas des médecins, même après avoir lu des articles sur le sujet. Le psy n'a pas pris de gants avec toi, il a été condescendant, il aurait pu être pédagogue. Mais les médecins doivent être épuisés d'avoir des consultations de personnes qui veulent vérifier le diagnostic de Doctissimo. Tu dis qu'il n'y connaît rien. Si, c'est son métier! Et pas le nôtre.

D'un point de vue extérieur, il y a quelque chose qui me chiffonne. Ton mari est odieux avec toi, j'en suis profondément désolée et je vois que tu es fatiguée et triste. C'est normal. Mais il est apparemment tout à fait cordial avec les autres. Sa mère, ses amis... Un bipolaire en dépression est en dépression. Il arrive parfois à faire un effort avec le cercle extérieur parce qu'il n'a pas le choix, il doit travailler, être sociable, mais en général la dépression prend le dessus et il est juste épuisé, plus bas que terre et il n'est pas soudainement joyeux au téléphone. S'il était vraiment déprimé, il ne répondrait pas au téléphone et ne trépignerait  pas pour voir d'autres gens. Et quid des phases up dans tout ça? Je n'en vois pas.

Encore une fois, vu de l'extérieur, on dirait surtout que ton mari est fatigué de CE quotidien chez vous. Chez vous, il en a marre de tout. Vous lui parlez, toi ou ton fils, il est exaspéré avant la fin de la phrase. Un.e ami.e l'appelle, il est bavard. Il aime se sauver chez sa mère. Il a tout l'air d'un homme lassé de son quotidien, peut-être plus amoureux, qui aspire peut-être à autre chose, à une nouvelle vie. Chaque fois qu'il rentre à la maison, il rêve d'autre chose. Et quand il doit reprendre son quotidien avec vous deux, ça le rend agressif.

Quand on est bipolaire, on n'a PAS deux facettes en même temps! On n'est pas déprimé avec untel et joyeux avec le voisin. On est déprimé, on est déprimé. On est (hypo)maniaque, on est incontrôlable avec tout le monde, chez soi et dehors, pas juste excité avec une personne. Le bipo à deux facettes qui rigole au téléphone et nous fait la gueule en raccrochant, c'est malheureusement l'image que les gens ont de nous, mais ça, ce n'est pas de la bipolarité.

Donc je ne pose aucun diagnostic, loin de là, je comprends tout à fait ta détresse et ce besoin d'aller lire des diagnostics sur internet, voire de faire des tests et tout le tintouin, parce que tu es désemparée. Mais si demain mon mari adoptait ce comportement, j'amorcerais juste une discussion (au moment opportun, quand il est calme et ouvert) pour lui proposer une séparation, même si je l'aimais encore, parce qu'après tout ce que tu as vécu, ça semble impossible de faire revenir son amour et sa joie de vivre auprès de sa petite famille alors qu'une fois séparés, tu auras peut-être un ex-mari, mais sans doute un ex-mari heureux ailleurs qui sera heureux de vous revoir tous les deux. Et toi, tu pourras retrouver un homme qui t'aimera, qui sera heureux dans le foyer familial et qui t'apportera enfin ce dont tu as besoin, c'est-à-dire de l'attention, du respect, de la compassion, de l'amour et des câlins. Ou alors, au lieu d'aller voir un psychiatre, j'irais voir un conseiller conjugal pour voir si quelque chose est réparable.

Je suis vraiment désolée si j'ai été maladroite ou trop franche, mais je l'ai vraiment fait parce que je suis bipolaire, que je connais plusieurs personnes bipolaires, que le comportement de ton mari ne me fait pas du tout penser à un trouble psy mais vraiment à celui d'un homme lassé de son quotidien. Si ça peut te rassurer, ma sœur a eu exactement le même problème que toi, elle a mis cinq ans à se résoudre à se séparer, et depuis que son mari ne vit plus avec elle et les enfants, ils se sont totalement rabibochés et il passe sa vie chez elle, nuits comprises.

Je te souhaite vraiment le meilleur, n'hésite pas à venir parler.


NooN et gaelle82 ont aimé
RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@lyleith

Bonjour,

Comme tu dois le savoir il y a 2 types de bi-polarité.. toi tu es + sur le type I peut être.. je ne sais pas je ne suis pas pro..

Je lui ai proposé de partir plusieurs fois, de nous séparer.. il ne veut pas.. pas plus qu'il ne veut aller chez sa mère.. il me rabâche tjs les mm excuses qui, il le sait, ne sont pas vrais.. 

J ai pensé aussi au cyclothymique.. qui y ressemble énormément.. justement le fait de cacher à son entourage ses phases dépressives.. 

Mais merci quand même pour ton message 😉


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 3039
 

Ça dépend. Dans mes phases mon entourage ne vois pas tjs ce qui se passe à part mon mari et ma psy.


gaelle82 ont aimé
RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 299
 

@gaelle82

Depuis le début, j'ai la même sensation que ce que @Lyleith a pu écrire C'est la raison pour laquelle j'écrivais au conditionnel concernant son diagnostic et que j'ai essayé de savoir s'il avait eu une phase up ou s'il consommait alcool ou drogues (masquage). Je peux avoir les chevilles qui gonflent, mais ce qui est sûr, c'est que je ne suis pas psy. Pour les infos sur internet, il y a du grain et de l'ivraie. De l'intox aussi.

Quitte a être franc, comme certains me connaissent pour, il se peut qu'il reste par "habitude", "nécessité". Je connais des couples où c'est fort Alamo à la maison, l'un contre l'autre, mais il y a les enfants dans le tas pour sauver les apparences. Plus justement, entre les deux.

Ceci n'est que mon avis Gaelle, mon but n'est pas de te froisser. Bien au contraire, je veux ton bien car le "monstre", le papa furax, dans mon couple, c'était moi.

Si je t'ai décrit mon expérience personnelle, c'était dans le but de te faire comprendre que c'est plus que "voir sa mère". Lyleith a raison, on réagit différemment selon l'affect (le SAMU pour moi), mais le fond est ce qu'il est pour tous (dépressif, exalté, mixte).

Je suis sur ce forum pour les autres, et pour moi bien-sûr. Je me "situe" et donne ma petite contribution à ceux qui sont perdus, comme tu peux l'être maintenant.

Réfléchis encore et donne ton ressenti. Lui va devoir abattre ses cartes, cela ne peut plus durer.

A te lire


Lyleith ont aimé
RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 3039
 

Je pense aussi qu’il faut qu’il explique son ressenti. Par exemple, sans traitement je me sens mal: bcp de pensées, des bas, des hauts, dés incohérences mais surtout un mal de vivre constant. En sommes, sans traitement je vis mal. Mon traitement est un traitement de confort. 
bref, selon les cas c’est à lui de dire si il est mal dans ses pompes au point d’aller voir un médecin. C’est quand il dira ce qu’il a dans la tête que le psy pourra faire qqch. par la suite du suivie c’est la psy qui verra ses changements d’humeurs ou pas. Cela peut prendre des mois, des années.

il ne faut pas oublier que le diagnostic peut prendre en moyenne 10 ans.

bon courage à vous!


gaelle82 ont aimé
RéponseCiter
gaelle82
(@gaelle82)
Mini Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 17
Topic starter  

@noon

Bonjour,

Voilà le souci .. il ne dit jamais jamais ce qu'il a..

J avais écrit mais texte c barré mauvaise manip😭

Depuis que j ai fais mon post, je comprends bien par vos réponses qu'il n a pas la même chose que vous..  

Sa mère c est son leitmotiv.. car qd il y est allé en décembre je lui ai dis d y rester il n a pas voulut.. là hier, je lui ai dis que s'il devait continuer à nous ignorer.. autant qu'il prenne ses affaires et basta, retournes chez ta mère au moins tu seras sur place... Et nous, on pourra enfin souffler.. il ne veut pas..

En fait je pense qu'il dit ça, car il n arrive pas à dire le fond de sa pensée.. sans avoir les chevilles qui gonflent, je peux dire que sans nous il n est rien.. enfin non ça c est un peu fort.. disons qu'il serait perdu plutôt 😉

Depuis des années j avais dis à mon fils, je ne quitterai pas ton père maintenant pour que tu n ai jamais à devoir aller chez lui en alternance.. je ne pouvais pas me résoudre à le lui laisser.. le peu qu'il s en est occupé qd g t hospitalisée.. j avais peur.. il ne faisait attention à rien.. le peu qu'il l a gardé il est tjs arrivé qq chose.. bref je ne lui fais pas confiance.

Heu.. ça je voulais pas le dire.. trop tard.

Après en mode "normal" on s entend très bien.. c ça qui m énerve tjs passer du chaud au froid.. moi je peux pas 😭

Je vais comme je l ai dis hier, consulter moi même, déjà voir s'il y a qq chose a faire, pitètre qu'un "vrai" pro pourra m aider.. oui je reste sur ma 1er impression pour le psy de l autre jour quoique vous en pensiez.. il n'a rien cherché à savoir bref le sujet est clos.

Vos messages me font du bien malgré tout. Merci

 


RéponseCiter
Page 1 / 2

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !