Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Besoin d'aide en urgence

 

maceo
(@maceo)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 2
Topic starter  

Bonsoir,

Le fils de mon amie, 27 ans et diagnostiqué bipolaire depuis 5 ans, a fait une TS il y a 4 jours. Par je ne sais quel miracle il s'en sort (saut du 2eme). Il est actuellement pris en charge aux urgences psy et le verdict du médecin d'aujourd'hui nous affole ! Il sort vendredi !!!

Nous ne comprenons pas qu'un tel geste soit pris à la légère par un professionnel et que ce dernier s'est laissé berné par les dire de son fils, qui est en boucle à vouloir sortir sans se rendre compte de son acte !

Nous ne somme pas rassurés et n'y songeons même pas du tout et cherchons en vains les possibilités qui pourraient s'offrir à nous pour qu'il soit pris en charge de suite. Il est inconcevable qu'il retourne dans son appartement, et nous savons également que nous serons dans l'impossibilité de le protéger en le prenant avec nous.

Nous avions pensé en le laissant dans un appartement qu'il allait arriver à gagner une certaine autonomie, mais son état ne fait que ce dégrader. Mauvaise gestion de son traitement et prise constante de substances qui "l'apaisent" . Il ne sait plus gérer son quotidien, son hygiène, ... en fait plus rien du tout. Il n'a plus aucun contact sociaux a part ses parents. Et il est devenu complètement déconnecté de la réalité.

Nous allons quand même rencontrer son médecin avant sa sortie pour lui faire part des choses, mais somme vraiment inquiets.

Besoins de conseils, d'aides ...

Merci par avance.

 

This topic was modified Il y a 3 mois 4 times by maceo

Citer
NooN
 NooN
(@noon)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 725
 

@maceo

Bonjour,

Vu ce que vous avez vécu et l'état dans le quel vous le décrivez, il semble être en détresse, en effet. Il parait d'autant plus surprenant qu'il ne le garde pas sachant qu'il aurait attenté à sa vie. Ne s'est-il rompu aucun os dans sa chute ? Quelle est la raison de sa sortie, vu vos dires ?

Posté par: @maceo

un professionnel et que ce dernier s'est laissé berné par les dire de son fils

Les professionnels prennent en compte des faits et l'état clinique, pas plus, pas moins.

Je ne suis pas médecin ni psy, et personne ici ne pourra vous donner d'avis tranché, au mieux des conseils sans aucune "garantie".

Posté par: @maceo

Nous allons quand même rencontrer son médecin avant sa sortie pour lui faire part des choses, mais somme vraiment inquiets.

C'est le mieux que vous ayez à faire. Il ne restera que l'option de l'internement par un tiers en dernier recours.


RéponseCiter
maceo
(@maceo)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 2
Topic starter  

@noon 

Bonjour,

Non pas de séquelles importantes par miracle. Un véhicule en stationnement a amortis la chute. 

Geste désespéré surement, mais c'est malheureusement son état permanent qui revient en boucle et de plus en plus récurent. D'où notre inquiétude.

Nous arrivons à termes de cette impuissance à pouvoir mettre en place des choses adaptées à son cas.

Nous espérions que cette action allait servir de levier pour qu'il soit pris en charge par des moyens radicaux.

Le résultat de cette entretien avec son médecin nous guidera peut-être.

Nous pension qu'ils allaient le garder un certain temps pour le faire se rattacher à un semblant de réalité. Réévaluer son diagnostique en réadaptant son traitement. Le ramener vers un semblant d'équilibre pour être en capacité d'avoir un échange objectif et lui permettre d'admettre la possibilité d'être pris en charge dans un ACT. Cette solution pour lui est à ce jour totalement inenvisageable. Il ne veut en aucun cas qu'on lui retire ses "libertés".

La solution extrême et de derniers recours de passer par un internement est affectivement une torture pour sa mère et son père. Mais qu'elle autre option ?  


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 725
 

@maceo 

Bonjour,

Posté par: @maceo

Le résultat de cette entretien avec son médecin nous guidera peut-être.

C'est la première chose que vous avez à faire. Ceci vous permettra de comprendre leur réaction (corps médical) tout en les informant de ce qu'ils ne savent pas.

Posté par: @maceo

La solution extrême et de derniers recours de passer par un internement est affectivement une torture pour sa mère et son père. Mais qu'elle autre option ?  

Si ses parents sont dans l'incapacité de "s'occuper" de lui, il ne reste en effet que peu de choix. Ceci sera le rôle des urgences d'évaluer la situation. Pour leur décharge, les urgences psy sont déjà à la limite en temps normal, avec la Covid, elles sont plus que saturées.

Avant cela, vous pouvez aussi contacter les associations UNAFAM et Argos2001 qui sont spécialisées dans les troubles psychiques.

Je ne sais pas si les numéros du lien ci-dessous sont encore valables. Rien ne vaut un  tour sur les sites respectifs. N'hésitez surtout pas !! Je suis dans un groupe de parole de l'UNAFAM et cotise en retour. Ils sont sérieux.

https://www.lebipolaire.com/forumpourbipotes/main-forum/numeros-de-telephones-utiles/#post-71923

Je vous rappelle que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Ceci n'est que l'avis d'un quidam.


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !