Notifications
Retirer tout

Besoin d'aide pour ma maman

 

Lorette
(@lorette)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 1
Début du sujet  

Bonsoir à tous,

je me permet de venir auprès de vous car j'ai besoin de conseils... J'ai 19 ans, deux petits frère, un papa et une maman. Une famille qui a l'air formidable. Mais quand on vit plus ou moins au sein de celle-ci, disons que la situation devient de plus en plus invivable.

Le problème est ma maman. Elle a eu une enfance difficile à cause de ses parents. Et plus les années passent, plus ça empire. Nous pensons que cela est dû à son passé. Elle est boulimique, à besoin de s'enfermer plusieurs fois dans les toilettes, à cause de cela, elle a plusieurs problèmes de santé (très maigre, déchaussement des dents, dégradation de la dentition, douleurs...) et prends des compléments. Mais elle ne cesse de se prendre la tête avec nous, pour "rien". Elle est fatiguée, maniaque, n'essaye jamais de se reposer. Lorsque nous l'aidons pour les tâches de la maison, ça ne va pas. Quand nous la laissons faire, et bien ça ne va pas non plus.

Je suis rarement à la maison du fait qu'entre nous ça ne va pas du tout. Je pense que je ne suis pas la fille qu'elle aurait aimé que je sois en fait. Mon père dit aussi qu'elle est jalouse de moi. Il ne se passe pas un jour sans qu'on se prenne la tête. Mais hier soir, c'est la dispute de trop qui m'a fait inscrire ici. Elle est rentré dans un état colérique... Elle s'est acharnée sur moi, comme d'habitude, mais avec des paroles très blessantes, limite haineuses. Allant jusqu'à dire qu'elle réfléchissait au suicide, et que si elle se tirait une balle dans la tête, je saurais pourquoi. Qu'elle en avait marre de nous, de sa vie, qu'on la rendait malheureuse etc etc...

Pourtant, nous ne sommes pas des enfants difficiles. Tout le monde nous apprécie beaucoup, nous sommes bien élevés, aidons à la maison, travaillons à l'école, et suivons nos parents partout alors qu'on pourrait rester auprès de nos amis...

Je n'ai jamais essayé de parler de sa "maladie" (boulimie) et ses sauts d'humeur car je sais que ça ne servirait à rien, à part la rendre plus colérique, se dire que tout le monde la prend pour une malade.

En ce qui la concerne avec nous, ses enfants, elle a toujours été là pour tout. Enfin, disons qu'elle veut que tout soit sous son contrôle. J'ai beau essayé de me débrouiller seule, il faut qu'elle repasse, recommence tout ce que j'ai fais, alors que je ne lui ai rien demandé. Et ça, elle va le rabâcher lors de nos multiples disputes, me demandant alors d'écrire tout ce qu'elle a fait pour moi, et ce que j'ai fais pour elle. J'ai l'impression qu'elle fait cela pour se prouver qu'elle est une bonne mère, pour le montrer aux autres, pour dire "regardez ce que je fais pour ma fille, pour mes gosses". Mais elle ne m'a jamais dis quelque chose de positif, je n'ai jamais rien mérité, à ces yeux je suis une rebelle, une cancre, qui n'en fout pas la rame, qui est crade, qui ne se maquille pas, qui lui fait honte. Elle est la seule personne à me dire ça. Elle est la seule personne à qui les chignons décoiffés que je me fais en vitesse choque. Lorsque je rentre chez mes parents, enfin chez ma mère, je dois faire l'effort de ne pas être moi même. Moi qui ai un style plutôt décontracté, "hipster, hippie" dirait ma mère, il faut que je fasse l'effort d'être féminine, que ma chambre soit nickel. Un cahier en trop sur le bureau et c'est la catastrophe. J'ai toujours la boule au ventre avant d'arriver, j'ai se besoin de fumer pour me détendre et j'ai ce sentiment d'être à part, de ne plus être chez moi.

J'aimerais que ma maman voit un spécialiste qui pourrait l'aider et ainsi, permettre à notre famille d'aller mieux. Le problème est qu'il est impossible de lui soumettre l'idée... J'avais penser à la faire interner, juste quelques jours, dans une maison de repos, pour qu'elle parle de ses problèmes, qu'elle se repose. Qu'en pensez-vous ? Y'a-t-ils des personnes ayant vécu une situation similaire ?

Merci d'avance pour vos réponse,

Lorette


Citer
Le Bipolaire
(@admin)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 8 ans
Msg: 107
 

Bonjour,

Je trouve personnellement que l'état de votre mère pèse beaucoup sur vous ( beaucoup de pressions morales ), avez-vous déjà envisager de voir un psychologue ? Il faut penser à vous aussi; en simple prévention .

Ensuite, si elle menace de se suicider, alors oui, vous pouvez penser à la faire hospitaliser sous contrainte pour comportement dangereux . Elle aura une thérapie et un suivi .


brigitte ont aimé
RéponseCiter
Gaëlle
(@gazlsanzl)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3
 

Bonjour Lorette,

votre souffrance fait écho sans doute en beaucoup d'entre nous. (je vais te tutoyer si tu permets)

C'est vraiment urgent que tu prennes contact pour toi et ton frère dans un CMP, là tu n'as pas à payer de consultation. Essaye de faire accélérer le mouvement par ton médecin traitant éventuellement. Dans votre cas, une demande de thérapie familiale peut être indiquée. Mais si c'est inenvisageable, commence par toi, et s'il le veut, ton frère.

c'est terrible comme la maltraitance entraîne la plupart du temps la maltraitance. Le but d'une thérapie est de rompre cette chaîne.

je vais te citer mon expérience (désolée, mais c'est pour justifier mon propos)Ma famille me dit toujours 'à quoi bon avoir fait tant de thérapies si c'est pour que tu aies toujours des épisodes difficiles?'

J'ai 54 ans. Je suis mère de 2 enfants. J'ai subi 3 traumatismes crâniens, dont le 1er à 11 mois. Toute petite, j'ai eu des soucis d'organisation. 'grâce' à ce gros défaut, j'ai vécu une enfance compliquée, une solitude précoce et une maltraitance dans un milieu où on s'attend à l'inverse.

Alors oui, pour moi les troubles bipolaires , je les ai ressentis très prématurément. 

Et dès ma majorité, j'ai osé consulter une psychiatre alors qu'à l'époque, c'était très mal perçu(encore bien plus mal qu'aujourd'hui).

Et j'affirme que sans ces multiples thérapies, j'aurais pu être une mère maltraitante aussi. La maladie bipolaire est toujours là, jusqu'à preuve du contraire il est difficile d'en guérir, mais au moins, cet accompagnement a permis que mes enfants ne pâtissent pas de maltraitance perpétrée par moi également.

Ta maman, on sent l'amour que vous avez pour elle, elle est comme une lionne blessée qui rugit et mord dès qu'on essaie de la caresser. Si elle ne peut rien entendre, tourne toi vers des professionnels qui vont vous accueillir toi , ton frère..le souci, c'est que comme elle culpabilise d'être ce qu'elle est, elle met des couches de peintures pour masquer ses blessures et celles qu'elle vous inflige. mais un professionnel ne s'y laissera pas prendre.

Donc, commence par toi, et ensuite, si c'est possible, elle y viendra , peut-être après avoir rué dans les brancards. à mon avis, essaie de faire la démarche sans lui en parler, et quand tu te sentiras en sécurité , avec la certitude d'être soutenue autrement, tu pourras peut-être l'évoquer avec elle et pour elle.

bien à toi!

 

 


RéponseCiter
Gaëlle
(@gazlsanzl)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3
 

suite .. j'aurais dû mieux lire, tu as des petits frères et un père aussi. Il n'y a pas que l'oedipe dans ton (votre) histoire.. Est ce que tu peux parler à ton père de l'importance de se tourner vers des professionnels pour que votre famille aille mieux ? sinon, agis , toi seule. le simple fait que tu viennes témoigner ici montre que tu en es consciente et capable. bon courage!


RéponseCiter