Notifications
Retirer tout

Besoin de conseils ...

 

Annabi
(@annabi)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 33
Début du sujet  

Bonjour à tous,

J'ai déjà fait quelques passages sur le forum concernant mon ex compagnon que je soupçonne fortement d'être bipolaire. Il a déjà été diagnostiqué borderline et avait entrepris une thérapie cognitive comportementale qu'il n'a pas menée à  bout ( déménagement, covid mais surtout phase hypomaniaque à mon avis...donc besoin de rien ni de personne puisqu'il est plus fort que tout le monde)...

Nous nous sommes revus ( et oui!!). Très très bons moments, et j'ai recraqué pour cet homme avec lequel j'ai une très grande complicité. 

Nous avons abordé ses problèmes et il m'a demandé de lui trouver un thérapeute.

Or, il a très peur des psychiatres. 

Je me demande s'il n'a pas eu une mauvaise expérience, silence total là-dessus. Il m'a quand même parlé de cycles, de phases transitoires, d'anxiété chronique ( il s'est mis au CBD qui lui fait du bien... D'ailleurs, avez-vous des retours sur les effets du CBD?). Il faut savoir qu'il a été abusé sexuellement dans son enfance et a eu une famille dysfonctionnelle. 

Problèmes avec l'alcool ( plutôt par phases et moins quand je suis là), dépenses compulsives et démesurées, hypersexualité par phases également... Logorrhées et projets grandioses rarement aboutis.. Sauts du coq à l'âne. Grande irritabilité. En revanche, il n'a jamais été violent ni verbalement ni physiquement. Il sent la colère monter et s'isole. 

Des phases d'apathie et de sommeil profond y compris dans la journée.  Pas vraiment de dépressions... ou courtes ( quelques jours...).

Des phases où il est bien, posé, raisonnable et plutôt stable( mais ce n'est jamais très long).

Il est plutôt en phase up la plupart du temps, selon moi... 

Je pense quand même qu'un psychiatre serait le bienvenu.  Mais il faut quelqu'un de bienveillant et ouvert

Bref, je voulais savoir si vous connaissiez de bons thérapeutes en TCC à Rouen et si vous saviez si certains psychiatres les pratiquaient ou si c'était seulement les psychologues... 

Il m'a dit de trouver quelqu'un de compétent qui puisse prendre en compte tous les aspects qui lui pourrissent la vie. 

Je pense qu'une porte vient de s'ouvrir. A voir maintenant s'il ira jusqu'au bout de la démarche...Évidemment...

Merci à tous pour vos conseils.  Je sais qu'on est en août mais j'ai bon espoir que quelqu'un me lira malgré tout!

 

 


Citer
Zorglub
(@zorglub)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 155
 

Je ne suis pas dans la région de Rouen, donc je ne peux te répondre sur ce point là. Comme piste, tout de même, je peux t'inviter à te renseigner auprès de ton généraliste, de ton pharmacien : ils ont des retours de la part de leur patientèle et peuvent avoir des noms à te donner.

Sur le cbd plus précisément, je m'y suis mise en juin, lors d'un épisode de stress intense. J'ai particulièrement apprécié l'effet de mise à distance de mes préoccupations, et l'effet calmant de la molécule. J'ai noté, sur moi, un effet secondaire pouvant être gênant, à savoir que ça me met en hypotension, et je me suis interrogée sur les effets à long terme de cette mise à distance par rapport à la réalité, cette sensation de détachement. J'ai pris le cbd car je n'arrivais plus à gérer le stress important lié à une situation particulière (un achat immobilier et le déménagement qui s'en suivait) et j'ai arrêté ensuite, et je sais maintenant que c'est un allié précieux dans la gestion d'un stress important et momentanée, et je n'hésiterai pas à en reprendre dans les mêmes circonstances. Par contre, sur du long terme, je ne sais pas ce que ça peut donner, mais je ne dis pas que je n'essaierai pas en cas de besoin. 


RéponseCiter
Annabi
(@annabi)
Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 33
Début du sujet  

@zorglub Merci beaucoup pour ton retour. Effectivement, le CBD a l'air de bien le détendre. Il souffre énormément du stress et j'ai l'impression que ça l'aide à relativiser et peut-être avoir moins recours à l'alcool. Pas de souci d'hypotension visiblement. Mais je suis bien consciente que cela ne suffit pas...et lui aussi.

J'ai laissé un message à l'Unafam. Peut-être qu'ils auront des pistes aussi...

Mon médecin traitant est en vacances et ma psy aussi. Je voudrais si possible battre le fer pendant qu'il est chaud...😉

Je ne veux surtout pas servir de psy ou d'infirmière mais j'ai bien compris qu'il avait besoin d'aide dans cette première démarche qui lui coûte beaucoup. 

Bon courage à toi !


RéponseCiter