Forum des bipotes

Besoin de conseils, séparation difficile  

 

Maire
(@khamazah)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 7
21 septembre 2017 9 h 04 min  

Bonjour,

Je me trouve devant une situation assez difficile moralement parlant. J'ai vécu une relation avec un homme bipo pendant 3 ans, la famille critiquait beaucoup par rapport à sa maladie, et après plusieurs problèmes par rapport avec eux, nous nous sommes quittés fin janvier de cette année. Etant donné que notre amour était passionnel, j'ai eu beaucoup de mal à tourner la page. Je suis toujours seule actuellement, son absence est devenue une présence au quotidien, je me suis habituée, mais il y'a toujours quelque chose qui me manque et qui me fait ressentir de temps en temps...
Nous nous étions une fois parlès deux mois plus tard, il avait déjà quelqu'un peu de temps après notre séparation, mais il me disait clairement que je lui manquais, que même si ça allait plutôt bien de ce côté, qu'il avait toujours moi présente dans sa vie.. Je n'ai plus eu de nouvelles jusqu'à qu'il revienne par message il y'a 3 semaines, en me demandant comment j'allais, ce que j'étais devenue, si j'avais trouvé quelqu'un.. 
Il m'avait demandé si on pouvait se voir, après quelques hésitations, j'ai accepté. Nous nous sommes revus le soir, et cette magie était toujours là , comme au début ou on s'était rencontrés.Après quelques discussions, nous nous sommes embrassés et il a passé la nuit chez moi. 

Nous nous sommes encore revus quelques fois, ou à chaque fois nos pensées ont déraillé les raisons... Mais voilà, la il faut penser à la réalité, et de son côté il a toujours quelqu'un... Dernièrement, il me dit que ce qu'il fait n'est pas "réglo", mais que quand on est à deux, il y'a rien d'incontrolable , qu'il avait toujours se besoin de me prendre dans mes bras, qu'il me trouve tellement rayonnante et que ce n'était surtout pas des rendez-vous pour s'amuser un coup, mais pour profiter du temps avec moi...
A chaque fois qu'il repart, ce vide réapparait aussitôt et cela me rend triste. La situation me tortille énormément l'esprit, et je ne sais absolument pas quoi faire... Si je dois définitivement couper les ponts avec lui, je sais très bien que je ne le supporterai pas, même si la vie continue, il y'aura toujours ce manque et lui même me l'a dit, qu'il ne pourrait pas m'oublier.. Mais d'un autre côté... Je ne veux pas l'avoir pour moi une fois de temps en temps et de me dire à chaque fois qu'il sort de la porte de ma maison, que je suis à nouveau seule... Et puis, il a quelqu'un et même si d'après ce qu'il me dit, ils se voient rarement etc, ce n'est pas cool pour elle non plus... Mais les sentiments sont forts, et c'est très dur à gêrer...
De son côté à lui, j'ai l'impression qu'il est tout de même perdu, quand on se voit pas et qu'il me parle, il me dit souvent, que je mérite mieux que lui ( par rapport à lui-même, la situation dans lequel il vit pour le moment, la famille.. ), mais qu'il arrive pas à se contrôler quand il me voit et qu'il ne m'oubliera jamais... Puis je sais aussi que sa maladie ne l'aide encore moins.. 

Je suis complètement perdue... Si quelqu'un a vécu ce genre de situations, qui pourrait me donner un avis ou conseil, c'est sans refus... 
Merci pour votre aide.

 

 


Citer
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 907
21 septembre 2017 13 h 20 min  

Ce que j'ai retenu de ton histoire, c'est que tu as dû quitter cet homme à cause de sa maladie qui t'a causé des soucis avec ta famille ? C'est dommage d'en arriver là si vous vous aimiez... Avez-vous essayé de discuter tous les deux de ce qu'il était possible de faire pour que ça puisse s'apaiser vis à vis de ta famille ? Est-ce que cette dernière s'est informée sur la bipolarité ? Malheureusement trop de gens encore ignorent de quoi il s'agit exactement.

Est ce que ton ami suit un traitement ? Est ce qu'il est suivi par un psy ? Je ne suis pas une spécialiste, juste une aidante qui fait ce qu'elle peut, mais au vu de tous les témoignages que j'ai pu lire, si la personne atteintes de troubles bipolaires est bien suivie et a une bonne hygiène de vie, elle peut vivre tout à fait normalement.

Pour ce qui est de votre relation actuelle, je dirais que la maladie ne rentre plus en compte. C'est juste, malheureusement, l'histoire d'un homme en couple, qui va voir ailleurs. Et ça, c'est difficile à vivre pour tout le monde. Il n'y a que toi qui peut savoir si tu veux continuer à être la 3ème roue du carrosse et à lui de choisir avec qui il veut être.

Bon courage à toi.

Nath.


RéponseCiter
Maire
(@khamazah)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 7
22 septembre 2017 10 h 22 min  

Bonjour Nath,

Merci pour ta réponse. C'est pas à moi que la maladie me posait soucis à part le fait que je me sentais souvent démunie de ne pas pouvoir l'aider au mieux.. La famille quant à eux, c'est vraiment de la méchanceté gratuite : " C'est un fou, il va te faire du mal etc"  C'est cette tension qui a fait que nous nous disputions beaucoup et qu'il avait décidé de me quitter ( en pleine phase up ).

Il a traitement dont j'avais bien surveillé à ce qu'il prenait tout les jours.. Mais je sais actuellement qu'on a du changer son traitement et qu'il y'a de nouveau possibilité d'aller en HP.. Puis sa situation financière, et les problèmes qu'il a aussi avec son entourage ne l'aide pas beaucoup...

C'est possible, en effet, que la relation actuelle que j'ai avec lui n'est juste que temporaire et que je ne suis tout simplement qu'une option, rien de plus... Mais il me semblait tellement perdu....  Le problème, c'est que je sais que si je mets un terme à tout type de contact et de rencontres entre nous, il en souffrira énormément, et moi aussi, ça je ne peux en aucun cas le nier... Mais ni l'un , ni l'autre n'arrive à rester "amicalement" en contact, sans que lui se remémore du passé ou qu'il a besoin tout simplement de moi, et vice-versa... 

C'est très compliqué, j'espère que ma route sera un peu plus éclaircie par après... 

Bonne journée à toi.

 

 


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 907
23 septembre 2017 9 h 13 min  

Bonjour, 

Nos situations sont différentes, mais personnellement j'ai besoin de m'investir pour ne pas rester sans rien faire. Alors pourquoi ne pas rejoindre l'UNAFAM si tu as envie d'aider ton ami ? Tu y trouveras réconfort et conseils pour toi et pour lui.

Et n'oublie pas une chose : tu dois d'abord prendre soin de toi pour être capable de prendre soin de lui.;-)

Bon courage et bon week end.

Nath.


RéponseCiter
Maire
(@khamazah)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 7
23 septembre 2017 9 h 57 min  

Bonjour Nath,

Je vais aller me renseigner et voir comme tu dis pour en savoir le plus possible pour l'aider lui et pour m'aider moi à réagir correctement quand il n'est pas bien.

On s'est revu hier en étant clairement d'accord que l'un avait besoin de l'autre, mais je lui ai fait comprendre qu'il pouvait pas justement continuer ainsi avec la personne avec qui il est en ce moment.. 

En attendant, comme tu as dis, il faut que je fasse attention à moi-même et à ce que je sois bien surtout, c'est important aussi.

Bon weekend à toi aussi, et merci 🙂

 


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 907
24 septembre 2017 10 h 00 min  

Bonjour,

La balle est dans son camp maintenant. A lui de faire son choix entre son amie actuelle et toi.

Quant à sa maladie, c'est à vous deux de l'affronter ensemble.

Bon courage.

Nath.


RéponseCiter
Maire
(@khamazah)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 7
25 septembre 2017 9 h 56 min  

Bonjour,

Me voilà doublement perdue.. Il m'a appelé dimanche soir en me disant de le laisser tranquille lui et sa copine, alors que c'est lui même qui est revenu à la charge... je ne comprends plus rien... 

 


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 907
25 septembre 2017 10 h 20 min  

Bonjour, 

Je ne dirai qu'une chose : protèges toi.

Tu ne peux pas l'oublier du jour au lendemain, alors sors, vois tes amis, occupes-toi l'esprit.

Et s'il revient, mets le gentiment dehors en lui disant qu'il doit choisir entre toi et sa copine.

Mais surtout, ne laisse pas la tristesse t'envahir.

Courage.

Nath.


RéponseCiter
Maire
(@khamazah)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 7
25 septembre 2017 12 h 32 min  

Bonjour Nath,

Je vais essayer de me changer les idées, je suis profondément triste , je ne sais plus quoi penser, il me semblait si sincère la dernière fois qu'on s'est vu.... 

 

Merci beaucoup Nath


RéponseCiter
Origami
(@origami)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 73
25 septembre 2017 13 h 41 min  

Comme je te comprend...

Je suis pourtant mariée... En phase up min mari m'a quitté pour se mettre avec qqun puis il est revenu mais ne veux pas couper les ponts avec elle...

Comme toi je ne sais pas me situer. Comme toi je suis effondrée...

Courage 


RéponseCiter
Maire
(@khamazah)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 7
25 septembre 2017 16 h 55 min  

Salut Origami,

C'est vraiment ça quoi, un jour il reviens, un jour il préfère me laisser tranquille parce que je mérite " mieux",  dernièrement, il voulait la quitter et hier, il m'a dit de le laisser tranquille, j'ai beaucoup me changer le moral, mais je suis complètement effondrée... Je ne sais pas quoi faire...

Courage à toi aussi !!!


RéponseCiter
Maire
(@khamazah)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 7
29 septembre 2017 8 h 47 min  
Ca fera bientôt une semaine que je n'ai plus eu de nouvelles, j'ai vu son "faux compte" débloqué, celui ou il me parlait... Mais je suis triste quand je repense à ce qu'il m'a dit vendredi passé et que deux jours après, il m'a demandé de le laisser tranquille ( alors que c'est lui, qui venait auprès de moi... ça me semblait tellement sincère ses propos de vendredi.... Je suis vraiment vraiment triste...

RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 907
29 septembre 2017 9 h 10 min  

Un chagrin d'amour reste un chagrin d'amour...

Tu ne pourras pas l'oublier, passer à autre chose du jour au lendemain... Alors essaie de t'occuper l'esprit. Sors, vois tes amis, fait du sport. n'importe quoi qui puisse empêcher les pensées négatives d'envahir ton cerveau.

Un truc  très bien : donner de son temps au service des autres. C'est très gratifiant.

Courage.


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Veuillez Connexion ou Inscription