Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Comment arrêter une crise violente ?  

Page 1 / 2
 

Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
17 octobre 2020 20 h 59 min  

Bonjour à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

J'ai un gros problème, la personne avec qui je vis et travaille, qui est ma meilleure amie devient au fur et à mesure de ses crises ma pire ennemie. C'est tellement fort et disproportionné que la situation est dramatique, c'était mon bras droit au taf..plus de boulot de son côté elle rétive..c'était la personne avec qui j'adorais discuter de tout et de rien, aujourd'hui elle navigue entre réalité et délires qui influencent son comportement et je n'ai plus envie d'avoir aucune discussion avec elle car elle est absente et que cognitivement moi qui la connait depuis longtemps ce n'est pas la même personne..

Bref c'est compliqué mais le plus compliqué ce sont les crises qui peuvent être déclenchées n'importe quand y compris au taf, chez des amis ect..

Lorsque je suis seule avec elle les crises sont très violentes très longues 2-3-4 jours et ça recommence une semaine après.

Comment est ce que je peux aider à faire arrêter une crise de violence ?

Merci beaucoup pour vos réponses

 


Citer
elo
 elo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2590
17 octobre 2020 21 h 33 min  

C’est quoi des crises? Elle a traitement? Un suivi psy?


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
17 octobre 2020 22 h 11 min  

Ce sont des crises de violences, insultes, objets lancés, faire peur, bouscule, les mêmes phrases dites 300 fois, ses angoisses la dépassent et elle bloque pendant des jours avec une hostilité cruelle.

Pas de psy car pas de carte vitale je lui ai proposé de payer mais elle feinte et remet a plus tard le temps passant, c'est de pire en pire la déconnexion avec les obligations du quotidien et la violence incontrôlable.

Mais effectivement pas de psy pendant ses crises elle dis vouloir être internée.

 

 


RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2590
17 octobre 2020 22 h 32 min  

Bah peut être que l’hôpital peut l’aider en effet. 


Vincentristana ont aimé
RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 302
17 octobre 2020 23 h 34 min  

Bonsoir, 

Si il y a danger, il faut appeler le 15. Même sans carte vitale on peut voir un médecin. Êtes-vous en danger ? Est-elle en danger ? 

Je vous conseille de prendre de la distance si elle ne veut pas voir de médecin et si elle ne reçoit pas de soin. Ça peut potentiellement mal tourner quand les gens délirent et sont hostiles. A-t-elle de la famille qui pourrait aider ? Ou être mis au courant de ses difficultés ? 

A plus ou moins court terme vous risquez aussi de souffrir de stress et d'anxiété ou de violence. Faîtes attention à vous. 


RéponseCiter
Jerem
(@doctor1)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 13
18 octobre 2020 0 h 03 min  

@mosis-7


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
18 octobre 2020 10 h 49 min  

Merci pour vos échanges, vos réponses.

Je n'ai plus accès en ce moment à la personne qu'elle est, ce ne sont que des insultes, des crachats, de la violence..j'attends a chaque fois qu'elle redescende, je lui demande d'essayer de redescendre mais ça ne marche pas..ça prends du temps..trop trop de temps par rapport a une vie normale..sur une période d'une semaine il n'y a plus que 3 jours max normaux ( à peu près normaux car les crises laissent des traces fatigue, prise de conscience ect..)

Jai le sentiment d'être déloyale en appelant le 15 pendant une crise, et a la fois c'est un échec pour moi car je ne peux pas aider ou arrêter ou réduire..ça va marcher sur le premier, deuxième voir troisième départ de crise où j'arrive à canaliser assez vite ce qui se prépare à sortir mais ça finit toujours par sortir plus tard ou le le lendemain..

J'aimerais avoir une solution pour réduire l'intensité et/ou la durée des crises le temps de la laisser choisir son circuit de soin et ne pas l'envoyer via le 15 vers un internement brut.

 

J'ai de l'amitié pour cette personne, je pourrai me venger de tout ce mal qui déferle mais je me souviens aussi de qui elle est et des discussions que j'adorais partager, aujourd'hui je n'y arrive plus mentalement c'est très dur et physiquement aussi.

J'aimerais pouvoir me degager de cette violence sans abandonner une situation dramatique en cours de route.


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
19 octobre 2020 17 h 25 min  

Vous avez forcément des choses qui peuvent faire du bien, qu'est ce qui vous ramène à la réalité, aux choses bonnes et mauvaises de la vie de façon proportionnée, qu'est ce qui peut arrêter la course en avant de ces crises..? 

 

J'ai lu garder son calme, écouter ect..ça sert a rien ça prends trop de temps et d'énergies pour un résultat zéro ou presque

J'aimerais quelque chose de proactif qui fonctionne

Sur vous qu'est ce qui marche ? Une glace au chocolat..un film..une phrase spéciale..?

Un peu d'humour, je suis bien placée pour savoir que c'est sérieux


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 302
19 octobre 2020 18 h 39 min  

@mk7

Ça marche pas exactement comme ça la maladie. Ecouter une musique douce ne guérit aucune maladie. Si vraiment votre amie a besoin de soins, c'est les soins qui vont l'aider. 

Vu d'ici, il vaudrait mieux qu'elle voit un médecin avant que ça dégénère franchement et qu'il y ait des conséquences dommageables. Elle a quel âge approximativement ? Vous l'avez toujours connue un peu comme ça ou il y a eu un changement marqué dans son comportement ? Elle ne prend pas de drogue ou d'alcool ? 


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
19 octobre 2020 19 h 53 min  

Bonjour @Mosis7,

Pour son âge, fin de vingtaine, zéro alcool et quelques cigarettes.

Je l'ai toujours connue sensible mais la ça n'a plus rien a voir avec de la sensibilité, des pertes de contrôle totale pendant plusieurs jours, cette violence, ce cognitif qui se fait la malle..

Événements d'avant /après je peux dird qu'il y a eu des agressions sexuelles pendant son enfance qu'elle a affrontée il y a deux ans environ ce qui a donné lieu quelques mois plus tard a un gros clash avec sa famille ( problème incestuel ect..), puis à une rupture.

Elle est seule, elle n'a plus que son taf qu'elle saborde et moi qui ne veut pas être déloyale mais je ne peux pas continuer avec des crises pareilles à gérer que je n'arrive pas a gérer

Quand je vous lis sur le forum, tout à l'air compliqué, trouver un médecin..un traitement..affronter des hospitalisations..

J'aimerai aider ..pour les crises ok j'ai compris la musique le chocolat ça sert a rien, le calme ne pas répondre.. répondre..rien ne sert

Je suis sûre qu'il y a quelque chose de possible pour faire descendre la tension 

Et pour le long cours et le début de son parcours, une bonne adresse..?

 

Merci beaucoup 🙂


RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2590
19 octobre 2020 19 h 57 min  

Un cmp 


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
19 octobre 2020 20 h 26 min  

Genre un cmp c'est ce qu'il y a de mieux ..

Ils ont déjà trop de boulot et les soins peuvent être payés je pensais plutôt à une bonne adresse conseillée 


RéponseCiter
Meiose
(@meiose)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 86
19 octobre 2020 20 h 30 min  

Il faudrait que tu profites d'un moment "calme" pour lui parler, lui dire que tu tiens à elle et que tu souffres de cette situation - parle de ce que tu ressens plutôt que ce qu'elle a pu faire ou dire pendant ses crises.

Sinon, comme ont dit les autres, protège toi aussi. La situation a quand même l'air assez invivable. Des crises de colère toutes les semaines, ce doit être l'enfer, et pour elle aussi (ça m'est arrivé d'en faire, peut être 2 ou 3 dans ma vie, c'est... affreux).

Comme tu vas sûrement me poser la question : moi ce qui me calme, c'est le regard des autres. Prendre conscience que mon comportement est excessif et ridicule. Et puis je plonge dans un moment de dépression et de culpabilité. Vu de l'extérieur, ça me calme. Mais en réalité je retourne la colère contre moi-même, et c'est la porte ouverte aux pulsions auto-destructrices en tout genre.

Mon avis : elle DOIT consulter un psy. Pour son propre bien - pas juste pour toi.


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 302
19 octobre 2020 20 h 53 min  

@mk7

La situation n'est pas facile, surtout si la famille ne soutient pas. Le meilleur truc que vous puissiez faire c'est peut-être de maintenir un contact et de continuer à parler de voir un médecin. Ça va peut-être finir par payer. 

Je vous renouvelle mon conseil d'essayer de vous détacher et de mettre de l'espace entre vous, comme vous dites, vous ne pouvez pas continuer à gérer des crises comme celles la. 

Je sais pas ce qu'elle a et même avec un diagnostic il n'y a pas de formule magique. Peut être de ne pas entrer ou maintenir un conflit avec quelqu'un de violent qui a l'air hors de contrôle. 

Voulez-vous contacter l'Unafam pour avoir un aidant au téléphone ? 

Vous pouvez aussi rencontrer un psychiatre sur RDV et commencer à discuter de votre amie et de vos inquiétudes. C'est ce que pourrait faire un parent selon moi si la situation n'est pas urgente. 


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
10 novembre 2020 20 h 54 min  

Quelques news..

Ça va pas !

Pas de surprises hein sans traitement sans suivi..bien dans le déni qui lui même est bien soutenu par le conflictuel créé..

Je sais qu'on est sur un forum friendly mais la violence de ces troubles et l'aveuglement complet pendant les crises, je trouve que c'est aussi important d'en parler en toute transparence..

Concrètement ça donne des dégâts éventuels au mieux materiels et il faut pouvoir et avoir envie d'encaisser tout ça..

Pour être franche je vous trouve peu compatissants a l'égard des proches en général, en parcourant les sujets, la stigmatisation sur nos éventuelles erreurs à gérer la relation sont légions..si c'était si simple..

Je partage une relation professionnelle et amicale avec cette personne, nous vivons dans le même endroit et tous les 4/5 jours max..une crise..de plus en plus violente..desinhibée..

 

Tout ça il faut en parler et trouver des outils pour les proches autres que aller a un cmp ou appeler les services de secours 

En fait il faut juste attendre de craquer face à cette démesure et appeler le 15..

C'est vraiment pas satisfaisant pour le quotidien


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 302
10 novembre 2020 22 h 55 min  

@mk7

Que proposez-vous ? Qu'est ce qu'on devrait dire aux proches selon vous ?


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
10 novembre 2020 23 h 26 min  

Je ne propose rien, c'est fini je vais prendre mes dispositions pour me protéger de cette personne 

Peut être que si il y a 3 semaines vous m'aviez proposé quelques outils pour mieux gérer une énième crise..ou comment faire pour a la fois avoir une consultation rapide et le consentement de la personne..plutôt que de conseiller aux proches de se comporter en traitre en appellant le 15 et de porter cette culpabilité..

Peut être que cette énième crise n'aurait pas été la dernière que j'accepte tellement les choses dérivent.

It's a joke !

Aidez les proches vous aiderez ceux qui sont comme vous 


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 302
10 novembre 2020 23 h 30 min  
Posté par: @mk7

Tout ça il faut en parler et trouver des outils pour les proches autres que aller a un cmp ou appeler les services de secours 

En fait il faut juste attendre de craquer face à cette démesure et appeler le 15..

J'ai l'impression que vous êtes dans un piège abscon, vous n'arrivez pas à en sortir sans prendre de décision. 

Quand on a un problème de santé grave ça va forcément être désagréable à un moment, qu'on le veuille ou non. 

Qu'est ce que vous conseillent vos amis ? Votre famille ? 


RéponseCiter
Mk7
 Mk7
(@mk7)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 15
10 novembre 2020 23 h 35 min  

Je ne peux rien dire a personne de cette situation.

 


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 302
10 novembre 2020 23 h 39 min  

@mk7

Je comprends, on a pas su apporter les conseils attendus et maintenant vous n'arrivez plus à gérer les crises. Vous décidez de vous protèger, de ne pas trahir la personne et lui laisser consulter un médecin quand elle sera prête. 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2793
11 novembre 2020 17 h 17 min  
Posté par: @mk7  

Peut être que si il y a 3 semaines vous m'aviez proposé quelques outils pour mieux gérer une énième crise..ou comment faire pour a la fois avoir une consultation rapide et le consentement de la personne.

À l impossible nul n est tenu, les crises telles que vous les decrivez ça se gère avec le 15, les consultations rapide c est aux urgences, et le consentement ça peut très bien ne jamais s obtenir si les patients restent avec un insight nul

 


RéponseCiter
Page 1 / 2

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !