Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Conjoint de bipolaire  

 

Origami
(@origami)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 73
24 août 2017 9 h 07 min  

Bonjour 

Je crée une discutions afin de décharger ce poids que j'ai... 

Mon mari a été diagnostiqué cyclothymique sous réserve de bipolarité fin juin. Hospitalisé et sous traitement à sa sortir il m'annonce vouloir divorcer... 

 

Il est parti vivre chez une fille rencontré la bas, nous laissant moi et les enfants. 

J'en prend pour min grade à chaque fois que nous sommes en contact. 

C'est moi qui l'ai rendu malheureux, c'est moi qui l'ai mis dehors, il veut une vie sans contraintes puis me dit que finalement veut juste une autre femme. Ne veut pas des enfants puis le lendemain me dit que cela se réglera avec nos avocats. 

Il crache sur notre histoire sur notre amour et sur nos enfants... 

 

Pas facile et bien entendu quz'd j'en parle autour de moi je n'ai que des "passe à autre chose cedt un gros connard" etc... Je me sens incomprise. 

 

Alors je sais que pour min bien être et celui des enfants c'est pas plus mal qu'il ne soit plus là. D'un autre je l'aime réellement et je me dis qu'à chaque fois il est revenu donc pourquoi pas encore une fois ? 

 

Bon je suis indécise. 

Pour ma part je ne me reconnais plus. Je pleure... Je n'arrive pas à avancer bien que j'essai de m'en sortir.: psy et unafam. 

J'ai besoin de soutiens mais je ne le trouve nul part. 

Alors je me dis peut être que ici... (et je remercie ceux qui me contacte déjà en mp qui me sont d'une grande aide.) 

Je sais que le temps fera les choses mais en attendant je ne sais plus.... 

 

Il fait dire que tout me tombe dessus d'un coup (décès de mon papa fuites d'eau dans l'appartement perte de mon  taf) 

J'aimerais savoir quoi faire et comment faire. 

Je suis partagée entre le fait de me dire surmonté tout ça c'est juste un homme qui quitte sa femme et de l'autre non bat toi... Récupère le par tous les moyens c'est sa maladie qui parle la. 

 

Voilà... Merci de m'avoir lu. 


Citer
Marc ☀️
(@marco314)
Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 32
25 août 2017 23 h 26 min  

On peux lire, compatir, mais pour le choix, on est dans du cornélien.
ce n'est pas strictement lié à la bipolarité, cela semble plus personnel et lié au caractère de ton mari.
comme déjà conseillé, fait attention aux comptes commun qu'il serait prudent de fermer, protèges toi ainsi que tes enfants.
Tu peux attendre avec la sagesse dont tu semble faire preuve et voir ce qui se passera.
courage

 


RéponseCiter
maud.k
(@maux-k)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 10
26 août 2017 9 h 51 min  

maud à Marc et origami..

sage décision de fermer les comptes...et aussi et surtout protéger les enfants 

origami, cela veut dire aussi, ( je me répète ) ne pas laisser tes "amis" tenir des propos insultants sur ton mari devant les enfants qui sont des éponges...c' est leur père !... On a parlé longuement et tout ce que tu dis sur lui, toutes les confidences que tu fais,  toi tu oublieras mais ceux qui t' écoute n' oublierons jamais...               L' histoire avec une fille qui était hospitalisée avec.lui...une histoire cousue de fil blanc...je n' y crois pas une seconde. Belle journée à vous


Marc ☀️ ont aimé
RéponseCiter
Marc ☀️
(@marco314)
Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 32
26 août 2017 13 h 09 min  

J'ai vraiment l'impression qu'Origami est perdue, demande les même conseils à plusieurs, reste dans l'indécision, et redemande encore ailleurs des conseils, pour enfin ne pas tenir compte de ces conseils.
Je ne pense pas que nous puissions avancer avec vous car votre soucis est au delà de la maladie bipolaire, il est multiple, et c'est de votre vie dont vous nous parlez.
Il est des croisements dans la vie où il faut faire un choix et s'y tenir. Vous ne semblez pas comprendre que c'est vous même qui devez faire ce choix devant une situation qui touche à votre vie. 
Ce n'est plus des conseils sur tel ou tel points de la maladie, sur des attitudes à avoir, c'est la globalité des composantes de votre vie.
Rester dans l'indécision, c'est votre choix, subit ou pas, mais certainement pas la bonne solution.

Belle journée


RéponseCiter
Origami
(@origami)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 73
26 août 2017 16 h 48 min  

Bonjour à tous 

Je n'avais pas vu vos messages... 

 

Je sais bien que le vu ou c'est à moi de le faire... D'ailleurs quel choix finalement ? Il a décidé de divorcer... Je n'ai pas de choix à faire finalement. 

 

Il est bien vrai que je suis dans l'indécision.. Mais celle de me dire est ce que j'espère qu'il revienne ou non je n'espère plus rien et je fonce. 

 

C'est ça le soucis rikki c'est que dans ma tête tout se mélange. Je suis bien consciente que je dois me protéger ainsi que mes enfants mais j'ai l'impression en faisant ça de trahir mon mari. 

Oui bon après il fait aussi que tout ce que je me prend ma tête en ce moment lui s'en fiche royalement de moi. 

 

J'ai bien entendu tes conseils rikki il fait que je fasse les démarches au cas ou... Mais je ne veux pas porter préjudice à mon mari. (maladie ou pas je l'ai connu comme un homme bon et je sais qu'il l est toujours) 

 

Vous lire me rassure dans le sens où j'ai l'impression en regardant cette situation, que mon mari a fait volte face... Bon ça doit exister des hommes qui sont ainsi mais je sais que le miens non. Et je tend à la folie quz'd j'essai d'expliquer ça à quelqu'un qui me dit que c'est juste un gros salopard. 

Ma copine et même mon beau père sont étonnés de voir que je ne suis même pas en colère contre lui. Que je lui trouve des excuses etc... 

Bon peut être que je tomberais de haut le jour où... 

 

Mais voilà être ici, me renseigner, me fait moins culpabiliser de me dire que j'ai choisi me mauvais mari et le mauvais père pour mes enfants. 

 

Mais surtout ne prenez pas mal le fait que je ne fasse aucune démarche ou que je ressasse toujours la même chose c'est juste que j'ai pris encore une fois un gros coup sur la tête et que j'ai mal à mon petit cœur ? 


RéponseCiter
David
(@alien)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2102
28 août 2017 3 h 17 min  

Bonsoir

Vivre avec un ou une personne bipolaire ne pas facile du tout.Pour mon cas c'est moi qui est malade et je suis en couple depuis 4 ans avec ma copine.4 longes année remplis de délires,disputes,réconciliations,Après qu es que on a vécu ma copine es devenu fort,elle faire face vis a vis ma maladie.Comme ça deviens insupportable elle part pour 1-2 semaines chez sa mère ,histoire que je me calme.Plus les années passe plus en devient complimenter vis a notre relation. Ça demande grande effort quotidien mais ça marche.Elle et mon psy sont seuls personnes qui ma comprends, ah oui il faut pas oublier aussi ma mère qui a galéré avec moi aussi.Mon frère et ma sœur  il sont pris recul face a moi et ma maladie.Il sont fait son choix et je les respect. Avoir un taré dans la maison pendent plusieurs année ça donne pas forcement des bonne souvenirs.  Dans cet combat j'ai gagné mais j'ai aussi perdu,rien est blanc ou ni noir,face a face tout les jours.Le combat quotidien c'est ça que es que je vive maintenant.

Bon ça vas être la fin de cet article,si ça vous aide je serai très content. 

bon mâtiné a vous tous qui se batte

bien amicalement David


RéponseCiter
Origami
(@origami)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 73
28 août 2017 10 h 32 min  

Bonjour David merci de ton petit mot. 

 

Je suis persuadée aussi que l'on peut vivre avec un bipolaire (ou autre pathologie). Je sais que j'ai déjà supporté beaucoup pendant ces 6 ans et de plus ai cedt que l'on avait pas le diagnostic. 

La au contraire je trouve qu'avec le diagnostic et le traitement et les psychothérapie qui s'offrent à nous on devrait encore mieux s'en sortir. 

 

Mais même si moi je suis en phase avec ça... Lui en a décidé autrement. 

C'est son choix certe mais un choix que je ne comprend pas. 

Maladie ou pas, je l'aime.. Et je sais que l'aimer c'est le laisser faire sa route. 

Je sombre à cause de son comportement et je n'arrive plus à avancer. 

C'est un chagrin d'amour qu'il y ai ma maladie ou non au milieu... Tout le monde s'en sort. 

J'essai d'avancer chaque jour en me donnant des objectifs mais ce n'est pas facile. Chaque jour par exemple je note que je dois aller au commissariat comme me l'ont conseiller vivement ceux avec qui j'ai discuté... J'y vais mais je fais demi tour. Je ne suis pas encore prête bien que consciente que je dois protéger les miens. Cedt comme si en faisant çà je le trahissais... 

 

Bref. Aujourd'hui ça ne va pas. Pas du tout. 


RéponseCiter
maghe
(@reco)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2
4 septembre 2017 12 h 00 min  

bonjour je suis nouveau sur le site mon nom est maghe et je vis le meme moment que vous, depuis 17 ans j aime ma femme . tout d abord on est veuf tout 2 l amour etait tres fort d ailleur toujours tres fort quand tout va bien, au debut de notre union mouvementee exemple  je te quitte je ne t aime plus je n ai plus de sentiment pour toi tu n est qu une amitie pour moi etc.. cela durai une semaine ou plus et puis elle revenait sans savoir pourquoi elle agissait de la sorte en principe chaque annee si elle n a personne d autre pour passer ses nerfs je vais dire ainssi , moi je prenais cela comme des caprisse de bonne femme capricieuse et en mal d amour puisque son premier mari turc et elle aussi n etait pas une bonne personne et puis sa famille aussi sont pas trop de bonne tete soit  mais elle dis tj que c est elle qui a un probleme et que je ne doit pas l abandonne mais depuis l age de+-42 43 ans cela c est empire depuis qu elle prend medo pour menopause ses crises sont violante et meme humilliande vous voyez je lui trouve encore des excuses .j ai fait un grave cancer niveau 3 il y a 5 ans et au debut elle n a pas esite a mettre a la porte alors que j avais besoin d elle et avec des mot qui font froid dans le dos mais apres quelques mois elle est revenu comme si c etais normale pour elle je crois que dans ces moment de crise elle ne pense qu a elle et plus rien ne compte elle renoue meme avec des gens ou membre de sa famille qu elle a maudit haii avant et qu elle ne voulait plus voir mais chaque annee a cette periode j ai peur je stress , de 2015 a maintenant c etait tres bien avec des prochets realisable pcq je lui disais c est fesable mais ici elle a depasse et se retrouve dans un stress, en plus elle va etre grand mere , l autre fille je paye avec ma pension d ivalide le loyer  et cette crise ici c est le fait de tout cela mis ensemble ,on a choisit apres mon cancer  de tout vendre et vivre en turquie qui est pour ma sante un sauveur avec ses moments de crise . ce qui fait mal c est se dire on part ou courbe le dos et on attend que cela se tasse en sachant que ses a vie cette situation, mais les moments de retrouvaille sont magique et magnifiques et malgres avec un doute pour ma part et si elle ne revenait pas que je me sois tromper sur son etat que ce n est qu un jeu pour profiter ce que ma famille me dis soit ici la crise c est declanchee pcq j ai fais obstacle pourtant le mois de juillet elle m aimait elle demandait que je revienne j etais en belgique pour mes controles de sante, tu me manque revient vite etc.. et maintenant c est le denis totale je ne te veux pas tu est egoiste tu ne penses qu  a toi je n ai que de l ampathie pour toi je hai tout le monde on doit se separe et qu elle genre d homme tu es pour ne pas comprendre que je ne t aime pas que je suis malheureuse et vous pouvez dire ce que vous voulez comme mais tu m aimais il y a un mois reponse et ben on peut pas changer oui peut etre qu il il y a un mois et alors je ne t aime plus maintenant separons nous et je dis maintenant non quand on rentre pour l accouchement et pour l instant je ne vous dis pas le climat bref en fait je crois qu elle est une sorte de bipolaire et ici on se separe mais elle paye le loyer et ses petits affaires tj avec mon compte et pour elle c est plus que normale .voila j avais besoins de parler sans savoir tj si elle est bipolaire mais d apres ce que j ai pu lire je le pense donc ce vous subisez je le subit depuis pas mal d annee et comme vous je ne veux pas l abandonne ce serais lache de ma part alors je me dis le cancer ne m a pas tue et ce n est pas elle qui le fera mais et il y a tj un mais jesuis patient et un moment de fatigue  soit j ai ete tres long je sais mais cela fait du bien merci 


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !