Notifications
Retirer tout

Délaissée, humiliée, sans aucun espoir.

81 Posts
7 Utilisateurs
0 Likes
7,229 Vu
Beatrice
(@beatrice54)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 4
Début du sujet  

Bonjour à tous! Mon mari vient d’être diagnostiqué bipolaire depuis le mois de juin, nous sommes ensemble depuis 10 ans et nous avons 2 petits. Ma famille m’a abandonné depuis mon mariage et cela de mon mari aussi donc nous sommes seuls. Je suis davantage seule car vivre avec un bipolaire est un vrai enfer et je ne souhaite pas m’excuser davantage j’en veux juste trouver d’autres personnes dans le’ meme cas pour en parler. Monsieur est sous lithium et 75mg de tercian par jour, il a été diagnostiqué très rapidement et sous lithium (ou terciam?) il est encore plus agressif. Il ne pèse pas ses mots, il fait souffrir les enfants et il est vraiment insupportable. Ses crises sont plus liées à une cyclothymie (pas de délire ou envie de suicide), mais notre vie ensemble est devenu un vrai calvaire. Je souhaite partir avec les garçons car leur père est comme absent depuis des années mais en même temps il promet que tout va changer car il commencera une thérapie et que les’ médocs ne marchent pas encore. Quoi faire? Je suis mortifiée.


   
Citation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

Béatrice,Ton message me touche mais je ne peux pas vraiment t'aider. Peut-être d'autres sur le forum pourront te dire si ces reactions sont normales ou si peut être le traitement est mal adapté, auquel cas, tu pourrais essayer de contacter le psy pour lui expliquer comment ça se passe à la maison... Si c'est depuis debut juin, ça fait plus de 2 mois de traitement... Je ne sais pas...
Après, clairement, un traitement pour bipo ne se trouve pas toujours en claquant des doigts, aussi dur et douloureux que ce soit pour lui, ça l'est aussi pour toi et tes enfants, je comprends ...

Bonne chance et courage à lui, à toi et à tes petits .

 

 


   
RépondreCitation
Beatrice
(@beatrice54)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 4
Début du sujet  
Posté par: cachette

Béatrice,Ton message me touche mais je ne peux pas vraiment t'aider. Peut-être d'autres sur le forum pourront te dire si ces reactions sont normales ou si peut être le traitement est mal adapté, auquel cas, tu pourrais essayer de contacter le psy pour lui expliquer comment ça se passe à la maison... Si c'est depuis debut juin, ça fait plus de 2 mois de traitement... Je ne sais pas...
Après, clairement, un traitement pour bipo ne se trouve pas toujours en claquant des doigts, aussi dur et douloureux que ce soit pour lui, ça l'est aussi pour toi et tes enfants, je comprends ...

Bonne chance et courage à lui, à toi et à tes petits .

 

 

Merci beaucoup. J’ai l’impression que ma vie est un champ de batailles. Je me sens seule et je dois faire face à cette maladie et à cette personne que je ne reconnais plus, enfin je crois qu’il est exactement l’an personne que j’avais peur de reconnaître. Comment les épouses font avec ce genre de mari???? Nous n’avons pas de rapport, aucune intimité, ma vie avec lui est devenue intenable. Vous connaissez un groupe de parole? Merci de m’aider.


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

Non, tu n'es pas seule . Nous sommes des milliers à souffrir ... Enfin, je ne souffre plus, mais je n'oublie pas ; comment veux tu qu'un homme ou une femme à qui on dit qu'il est bipolaire,  (donc , malade mental, c'est la seule définition qui existe aujourd'hui malheureusement, mais les temps vont changer, j'espère, c'est même sur) se sente bien ?  Ton mec galère, comme j'ai galéré à en crever ! J'ai refusé 8 ans mon diagnostic ! Alors tu parles, lui le connait depuis juin ! C'est un vrai coup de massue ! En plus, on te donne des traitements à tâtons , non individualisés, parce qu'on ne peut pas faire autrement, les psy ne peuvent pas connaitre la dose utile d'emblée . Les pauvres, eux aussi galèrent, l'esprit est un puits sans fond ! 

J'ai été mieux du jour ou j'ai essayé de trouver des réponses , et encore mieux le jour ou j'ai trouvé . De ce fait, je ne laisserai personne me dire que j'ai tort, j'ai trouvé mes réponses, elles ne font de mal à personne donc personne n'a le droit de me les reprendre. Je travaille, je suis infirmière libérale, mon métier me passionne, je fais de mon mieux, je vous l'assure, et ma patientèle s’agrandit, donc, je ne dois pas faire si mal .

J'ai trouvé des causes à cette bipolarité qui m'a tant fait souffrir pour être polie,et maintenant elle est ma raison de vivre. Je pèse mes mots. 

Pour moi, dans ma subjectivité, la bipolarité n'est qu'un conflit entre la conscience et l'inconscience , avec une conscience faible, qui fléchit de plus en plus mais s'accroche quand même . Bref, je ne peux pas ici, retracer les lignes de  mon blog, mais je peux redonner l'espoir à un bipolaire, lui dire que les temps que nous vivons ne connaissent surement rien à la bipolarité , ils ne traitent que les symptômes . Lui dire, qu'il est quelqu'un de bien, qui veut régler ses problèmes de conscience, alors que beaucoup vivent bêtement  avec une conscience acquise et non réfléchie .J'ai beaucoup de choses à dire à un bipolaire, beaucoup de belles choses, mais je n'en dirai jamais assez pour contrecarrer le mal que l'ignorance du monde lui a fait ! 

Il faut redonner l'estime des bipolaires car on leur a volée ! Sans elle, il ne peuvent avancer, ils ne peuvent accepter ne serait ce que la dose utile de leur traitement, ( qui est pourtant nécessaire , je répète à dose minimale thérapeutique et individuelle, je ne sais pas si on dit ça ) Si on ne comprend pas l’intérêt du traitement, si on n'y adhère pas, il faudra toujours l'augmenter ou le changer car il ne servira à rien, il n'aura que des effets secondaires .

Annonce

Que vous dire de plus ? Je peux vous donner rendez vous dans mon blog, mais certains disent que je fais de la retape ici. En plus, mon blog n'est peut être pas d'une innocuité absolue ; il peut peut être induire un délire, car je me suis nourrie de mes nombreuses manies pour trouver des idées novatrices et originales . J'ai quand même essayé d'avertir le lecteur, et j'ai fait une partie déséquilibre psychique . Mais il peut y avoir eu des "fuites" dans le psychisme équilibré , personnellement, elle ne me gênent pas, je les assume, je préfère être la " folle " que je suis devenue que l'idiote que j'étais .

Enfin, montrez à votre mari qu'il existe des bipolaires de type 1 qui revendique leur état parce qu'ils ont réussi leur bipolarité . Il faut trouver un équilibre entre euphorie et déprime, de préférence  pencher un peu plus vers l'euphorie  sans jamais sombrer dans la manie, c'est possible avec un bon traitement, le mien c'est l'abilify 7,5 mg , mais chacun doit trouver le sien, s'il a trouvé le psy qui en est convaincu.

Je persiste et signe 

PS: J'aurais préféré faire sans traitement, mais je me suis cassée le nez pendant 8 ans, alors, je me suis rendue à l'évidence : mon inconscience est plus forte que ma conscience , mais ma conscience est plus sociable et ce n'est pas mon apothicaire qui vous dira le contraire ! lol

 


   
RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Noble Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1114
 

ver t  as un message prive

 

 

 

 

esprit et volonte font force de loi

le conscient peut maitriser l inconscient

 

il suffit d etre............plus malin


   
RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

Sans aucun médicament Roland ?


   
RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Noble Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1114
 

t aas raison, la surestimation de mon moi (qui est quand meme un trait de caractere paranoiaque) me permet d avancer plus vite

 


   
RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Noble Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1114
 

rien , que dalle,meme pas 1mg de temesta


   
RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

Ah oui, quand même.... T'étais sous lithium et depakote, non ? Depuis combien de temps tu n'as plus rien ? (On s'éloigne du post initial de Béatrice,...)


   
RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Noble Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1114
 

a vrai dire je m attendais a pire vu les descriptions catastrophiques qu l on nous fait des etats de manque

mais franchement je me sens mieux depuis que j ai arrete le traitement

j, ai quand meme un stock de xeroquel et de tercian auquel je ferais appel si necessaire si je vois que je suis sur la piste d une decompensation maniaque

50 mg de de xeroquel le premier soir

100mg le deuxieme jour

150 mg le 3eme

150 j arrete d augmenter car au dela le lendemain je suis dans les choux

ma demarche est empirique, basee sur l experience

je fais de la medecine individuelle sur moi meme

 


   
RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Noble Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1114
 

je suis un passionne et quand je m exprime avec passion

et les gens quand je m exprime croient que je les agresse alors qu au fond de moi meme je suis Zen

 

d ou parfois de mauvais diagnostics  de la part des gens qui ont affaire a moi


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

Bah, Roland, j'ai fait plusieurs fois la même chose . Jamais réussi . On se sent trop bien sans traitement, on ne veut plus en reprendre, la dopamine nous envahit, et hop! HP

Par contre, j'ai négocié mon traitement à la baisse avec mon psychiatre, et là, ça marche du tonnerre de Zeus ! Faut juste trouver la bonne dose, suffisamment et pas trop, pour être encore passionné sans être maniaque ! Voilà, lol Mais ça, tous les psy ne sont pas prêts à l'entendre, la psychiatrie devrait revoir ses dosages,; vaut mieux un malade dosé à limite tout le temps, qu'un malade qui arrête ses traitements tout le temps . 


   
RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Noble Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1114
 

environ un mois

 

quand le rapport benefice/ inconvenients devient negatif il est logique  d aborder un demarche therapeutique differente

 

Personnllement je prfere faire du parapente avec un chapeau rigolo que d etre dans un coma vegetatif decoulant d un AVC lie a mon obesite morbite acquise suite a la prescription du meme lithium


   
RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

M'à gonflée cette tablette !!!! Message effacé ! Bon, je recommence :

Rolland, tu veux dire, xeroquel si tu sens crise arriver, sinon rien, c'est bien ça ? Même pas un régulateur humeur ? D'autre part, peux-tu expliquer en quoi tu te sens mieux depuis l'arrêt ? Car moi, je trouvais épuisant de me surveiller sans cesse et de rester vigilants sans jamaïs de repos, c'est finalement ce qui m'a fait craquer (en plus des circonstances), donc oui, je suis tout de même beaucoup plus rassurée et sereine sous depakote dans mon cas...

PS: je comprends ce que tu veux dire en parlant de "passionné", mais ds le monde"normal" il faut aussi tricher avec ça... Jusqu'au jour où on craque, je suis d'accord...


   
RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 
Posté par: ROLAND

environ un mois

 

quand le rapport benefice/ inconvenients devient negatif il est logique  d aborder un demarche therapeutique differente

 

Personnllement je prfere faire du parapente avec un chapeau rigolo que d etre dans un coma vegetatif decoulant d un AVC lie a mon obesite morbite acquise suite a la prescription du meme lithium

Démarche et raisonnement respectables...

Expérience, oui, Car un mois c'est court, on croise les doigts mais tu te connais bien depuis le temps je pense, j'espère... Reste très attentif, hein ?


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@nath8)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 901
 
Posté par: Beatrice

Bonjour à tous! Mon mari vient d’être diagnostiqué bipolaire depuis le mois de juin, nous sommes ensemble depuis 10 ans et nous avons 2 petits. Ma famille m’a abandonné depuis mon mariage et cela de mon mari aussi donc nous sommes seuls. Je suis davantage seule car vivre avec un bipolaire est un vrai enfer et je ne souhaite pas m’excuser davantage j’en veux juste trouver d’autres personnes dans le’ meme cas pour en parler. Monsieur est sous lithium et 75mg de tercian par jour, il a été diagnostiqué très rapidement et sous lithium (ou terciam?) il est encore plus agressif. Il ne pèse pas ses mots, il fait souffrir les enfants et il est vraiment insupportable. Ses crises sont plus liées à une cyclothymie (pas de délire ou envie de suicide), mais notre vie ensemble est devenu un vrai calvaire. Je souhaite partir avec les garçons car leur père est comme absent depuis des années mais en même temps il promet que tout va changer car il commencera une thérapie et que les’ médocs ne marchent pas encore. Quoi faire? Je suis mortifiée.

Bonsoir Béatrice, 

Si ce n'est pas trop indiscret, tu peux nous dire si vos familles respectives vous ont abandonnés à cause de la maladie de ton mari ? Je suis désolée si ta vie a été un enfer, mais apprendre que c'était à cause d'une p...de maladie n'a pas été, quelque part  un soulagement pour toi ? Savoir que ton mari n'était pas odieux par plaisir. Pourquoi vouloir le quitter maintenant, alors qu'il y a enfin un diagnostic de posé et un essai de traitement ? C'est maintenant plus que jamais qu'il a besoin d'être entouré. Je peux comprendre que ça doit être difficile pour toi et pour tes enfants, et je ne connais pas ta vie. Mais il ne faut pas que tu oublies que si ta vie est un enfer, celle de ton mari l'est au centuple.

Beaucoup de courage à toi quelle que soit ta décision.


   
RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

Ver, on est tous différent, Roland vit depuis très longtemps avec ça, il est toubib, se connait pas trop mal on dirait, perso je ne ferai pas comme lui, en tout cas pas maintenant (peut être jamais), mais peut être lui en est capable, je l'espère


   
RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 
Posté par: ROLAND

environ un mois

 

quand le rapport benefice/ inconvenients devient negatif il est logique  d aborder un demarche therapeutique differente

HT ?


   
RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

 

 

esprit et volonte font force de loi

le conscient peut maitriser l inconscient

 

il suffit d etre............plus malin

Explications ????


   
RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Noble Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1114
 

experience de 30 ans de passe psychiatrique

 

deja en plus des effets indesirables il y a les contraintes liees au traitement

allez chez le pssy

allez chez le pharmacen

retrouver sa carte de mutuelle ou vitale

devoir penser tous les jour a la prise scrupuleuse des medicaments

bref, maintent je mesens libere


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

Tu bosses encore ? Roland


   
RépondreCitation
Page 1 / 4
Annonce
Annonce
Annonce