Notifications
Retirer tout

déni et destruction

 

Zoe
 Zoe
(@zoe)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 2
Début du sujet  

bonjour, c'est la 1ère fois que j'ose échanger sur un forum.Mon conjoint (ou ex-conjoint), dans une phase d'euphorie non contrôlable m'a quitté il y a  un an et demi. D'un coup. Pour la 2ème fois en 10 ans. Tous ses arguments étaient contradictoires, confus mais toujours accusateurs à mon égard. Et lui très excité, très attiré par le sexe sans limite et sans respect, ce qu'il a trouvé avec une partenaire. Puis au cours de cette année et demi, par 3 fois il a souhaité revenir, argumentant que sa vie était avec nos enfants (14 ans et 9 ans) et moi. A chaque fois, rebelote, une phase d'euphorie liée au sexe et à l'argent l'a "emportée". Ses propos sont à chaque fois accusateurs, extrêmement violents à mon égard : aucune empathie, aucune remise en cause. Pendant tout ce temps, j'ai suivi une thérapie (que je suis toujours), j'ai encaissé les coups, j'ai douté, je me suis remise en cause. Je me suis épuisée et détruite. Heureusement, je suis très entourée. Mes enfants suivent également une psychologues. Ils sont très clairvoyants sur ce qui se passe.

Je pense qu'il souffre d'un trouble bipolaire certainement, sa mère étant elle même bipolaire et diagnostiquée. Je l'ai vu dans différentes phases. Impressionnant.

J'ai proposé à mon ex-conjoint de suivre une thérapie. Ce qu'il a refusé en bloc, prétextant ne pas être "malade" et que sa vie actuelle (phase d'euphorie qu'il n'identifie pas) lui convient très bien.Il est dans le déni.

Je suis convaincue qu'il a des phases de lucidité pendant lesquelles il souffre beaucoup, il culpabilise. J'ai l'impression qu'il se détruit et qu'il détruit tout ce qui l'entoure. Son père est épuisé d'avoir vécu et soutenu sa femme bipolaire toute sa vie.

Moi aussi je suis épuisée. Poser un diagnostic me permet de prendre du recul et de moins culpabiliser. Pour autant je ne connais pas l'issue de tout ça.

Avoir pu l'écrire est important pour moi. Merci de m'avoir lu.


alice aime
Citation
Noellebubu
(@noellebubu)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 1
 

Bonjour Zoe 

Je me permet de te répondre car je me retrouve beaucoup dans ton histoire,cette relation que tu a avec cet homme bipolaire. D'ailleurs as t il été diagnostiqué où est ce juste une suspicion de ta part?

en ce qui me concerne j'ai vécu moi aussi pendant 7 ans avec un homme bipolaire. Il a attendu plus de 5 an avant d'accepter d aller voir un psy,au bout de nombreuses séparation et infidélité. À cause de lui j'ai tout perdu,ami,famille,etc etc... Je l'aimais,pas d'enfant, et heureusement car lors de ses crises il était tres violent avec moi alors qu'en temp normal ce pouvai être un amour.je pleurais tres souvent,me cachait... Un beau jour j'ai appeler du secours auprès de mes voisins car je n'en pouvais plus.s'en ai suivi des mois de menaces de sa part pui des excuses,des promesses,des menaces,etc etc. Je me suis rendu compte que c'était un danger pour moi,ma santé, j'étais en dépression sans m'en rendre compte à cause de lui car il m'épuisait. 

Aujourd'hui il se soigne mais je ne retournerai plus avec lui car j'ai trop peur qu'il recommence comme avant et arrête son traitement.j'essaye de l'oublier,suivie, je resouris à la vie.si une personne te fait du mal il ne faut pas rester avec. Moi j'en ai conclu que je n'étais pas assez forte pour vivre avec une personne malade.

je vous souhaite beaucoup de courage car c'est éprouvant. Une personne bipolaire dans le déni est très dangereuse pour elle mais aussi pour ses proches je suppose.


RépondreCitation
georgestexeiras
(@georgestexeiras)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 5
 

Il faut qu'il aille voir un psychiatre absolument pour son bien-être et pour ceux qui l'entourent,sinon il va creuser sa tombe petit a peti. C'est dommage car vous avez des enfants,comment réagissent-ils par rapport a leur pere?


RépondreCitation
Lamouche
(@keno)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 8
 

C'est ce que fait mon ex-amour, elle creuse sa tombe... j'en suis d'accord.

Alcool, shit, relations sexuelles à risque avec des quasi inconnus rencontrés sur Adopt"..., skype (elle accepte n'importe qui en ami....).

Déjà un mois de prison avec sursis pour conduite en état d'ivresse en ayant insulté et levé la main sur un pandore, une autre convocation prochainement pour un autre délit routier avec plus 0.8 g dans le sang d'alcool + thc.

Dans le déni constamment, refuse le diagnostique posé il y a vingt ans en dépit de vingt ans d'échecs amoureux, sociaux, de trauma (probablement abusée à plusieurs reprises dans des états avancés d'alcoolémie ou/et de prise de stup...).

Sa famille s'est protégé, d'être régulièrement la cible d'injures, de menaces.

46 ans aujourd'hui et moi qui je l'avoue souhaitait la reconquérir, j'ai renoncé. Une ami bipo me disait que c'est déjà pas toujours facile la vie amoureuse avec une personne souffrant de bipolarité  mais qui se soigne alors, dans le déni, c'est une bataille perdue d'avance. L'amour n'est pas toujours suffisant.

 


RépondreCitation
Lamouche
(@keno)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 8
 

Oui, les phases de lucidité....  ou ton conjoint devait prendre conscience du nombre de choses abîmées après l'ouragan. Mon ex traversait et traverse toujours aussi ces phases, c'est le cas de beaucoup souffrant de trouble bipo, après une phase maniaque.

Et la culpabilité qui doit s'en suivre... je n'imagine même pas... l'idée de renoncer aussi.... de partir..... c'est terrible.


RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce