Notifications
Retirer tout

Elle me quitte car elle ne ressent plus rien pour moi

Page 2 / 3
 

Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3947
 

Bonsoir à tous. Je vais la faire courte parce qu'il st tard et ma tartine de tout à l'heure sur ce sujet vient de s'effacer.

Donc 2 choses 

1/ Tu dois savoir @amoureuxendetresse que ce genre de message on en a toutes les semaines. Un gars qui rencontre une fille bipolaire et qui a la fin le quitte. Alors pour faire court, ce n'est parce qu'elle est bipolaire qu'elle ta quitté.

Il y a autant de bipolaires que de bipolarités. Alors il est vrai qu'on peut perdre le sens des réalité parfois aller trop loin et faire des conneries. Cela dit être bipolaire ne nous enlève pas notre caractère, ni notre personnalité.

Je connais bcp de bipolaire qui ont une vie de famille stable malgré la maladie, d'autre qui sont incapable d'avoir une relation. Mais je connais aussi des gens tout a fait normaux qui ne peuvent pas avoir de vie de famille stable et de relation amoureuse sérieuse. Bref

 

2/ Je rappelle qu'un topic c'est, généralement, une question, une demande de conseil ou d'avis.

DONC Si le topic ne nous intéresse pas pour plein de raison ou nous agace, ABSTENEZ VOUS de répondre. Passez à autre chose. Il n'est pas nécessaire de répondre à un topic pour agresser quelqu'un parce que son topic nous agace.

@amoureuxendetresse ne sais pas qu'on a ce genre de questions toutes les semaines. Donc si vous ne pouvez pas apporter une réponse bienveillante ou aidante, je vous propose de ne rien commenter.

MERCI

Bonne soirée.

si vous n'êtes pas d'accord avec mes propos, je vous propose de passer en MP pour laisser ce topic tranquille.


RéponseCiter
Daria
(@daria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 320
 

Difficile de ne pas répondre quand on se fait insulter. Il a été agressif de suite avec Zorglub. 

Ne t'inquiète pas @Mélo. Je ne commenterai plus rien du tout. Si on ne peux pas répondre a ce genre de psychophobie, c'est bon. On doit juste répondre avec bienveillance.  Si c'est un bipolaire, OK. Mais y'en a marre de se genre de type!!!

Vous pouvez me bannir si vous le souhaitez, c'est bon. Je ne remettrais pas les pieds sur ce forum. 

Salut. 


RéponseCiter
Daria
(@daria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 320
 

Ps: décidément, je suis vraiment utile à rien sur ce foutu monde où personne ne m'accepte comme je suis. Je ne sais si j'ai envie de passer une année de plus... je suis très malade. Et pas que la bipolarité. Ça fait 1 mois que je suis allitée  j'en peux plus. Je suis une succession d'échec.je ferais mieux de faire comme mon père me jeter d'un pont. Je ne manquerai a personne. Sur ce tchao. Vous n'aurez plus de mes nouvelles. 


RéponseCiter
Amoureuxendetresse
(@amoureuxendetresse)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 11
Début du sujet  

@daria Vraiment tu doit être une personne super, je suis désolé de t'avoir parlé comme ça, j'aurais pas du mais tu a était quand même un peu sèche avec moi des le début en voulant me donner donner ton avis 😁 il ne fallait pas je suis sûre t'es une personne super et que t'a vie n'est pas une succession d'échec et non il doit y 'avoir des personne pour qui tu compte voir même dans se forum.

Mais comprend aussi que pour moi c' est une situation difficile et inédite, vous voyais des mecs comme moi toute les semaines mais moi sa je peut pas le savoir.

Doncbsoit plus tolerente  la prochaine fois car y'aura encore des millions d'homme et de femme qui reviendront avec une question dans le me genre que moi. Sur ceux bonne soirée et bonne fête 


RéponseCiter
Daria
(@daria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 320
 

David, un an de plus que moi. Rencontré au lycée. Renvoyé parce qu'il a frappé un de mes amis. J'ai défendu mon ami. Après j'ai eu le droit aux menaces téléphoniques. Puis le retrouver devant chez mes parents. 10 mois de souffrances. Je devais le laisser me violer. Il connaissait toutes mes failles. Il disait que si je ne le laissais pas faire il ferait du mal à mes sœurs. Alors comme j'étais seule ben je me taisais. Si je disais quelque chose, il répondait " puff t'es vraiment trop folle". Je me faisais frapper. J'ai eu un flingue sur la tempe. J'ai eu la force de dire stop. Et j'ai fait une tentative de suicide...

Personne ne vient jamais me voir quand je suis hospitalisée. Personne ne demande comment je vais  j'ai un portable, je ne sais pas pourquoi. Il ne sonne jamais. 

Avant un peu quand c'est moi qui demandait des nouvelles. 

J'ai plus de famille. J'ai coupé les ponts avec ma mère qui je cite "en a jamais rien eu à foutre de moi". 

Ma sœur qui est enceinte s'est rangé de son côté. Alors que quand elle a perdue son petit bout, j'étais là... je suis toujours là moi. Je dois être trop conne. Mon autre sœur que j'ai élevé pas de nouvelles. 

Une fois, j'ai fini aux urgences parce que j'ai reçu une baffe en disant que j'étais bipolaire. Je faisais la lecture aux enfants.  Mais j'ai eu le malheur de me confier et depuis on me regarde comme à oui "une sorcière". Le cap emplois m'a dit que j'aurais jamais de job de toute manière parce que les bipolaires ne s'intègre jamais en entreprises. En plus, je souffre d'endometriose. Y'a qu'un cachet pour me soulager l'antadys seulement je ne peux pas le prendre avec mon lithium et comme je n'ai pas envie de retomber dans mes dépressions profondes et bien j'ai mal et je ferme ma gueule. A la pharmacie quand je demande une avance de médocs  le patron me regarde comme une droguée qui vient chercher sa dose. Juste parfois mon médecin traitant est débordée. Quand tu es bipolaire, tu ne peux plus rien dire. Tout suite on croit que c'est parce que je suis en crise ou que je pète un câble parce que je suis surtout borderline. 

Tu vois la vie est dure pour un malade psychique. On ne nous fait pas de cadeaux. On s'en prend plein la gueule et on a rarement des gens pour nous prendre dans leur bras. Parce qu'on est des êtres humains avant tout. 

Mais honnêtement moi, je suis fatiguée de ce monde, de la violence et de la solitude. D'être toujours rejeté et incomprise. C'est tout. Et comme la seule personne que j'aime ne veut plus me voir. Je fais quoi encore içi ?


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3947
 

Bonjour.

je ne peux bannir personne. Il faut s’adresser à l’administrateur Le Bipolaire, mais impossible de retrouver ses coordonnees depuis la nouvelles MAJ du site.

bref. 

@daria. Ne t’inquiète pas trop. Ça arrive à tout le monde de s’emporter. C’est pas pour ça qu’il faut cesser de venir. Tu peux faire une petite pose et revenir après.

j’en ai fait des conneries ici et dit des choses tellement stupides et honteux. Si vraiment ça te dérange je peux effacer certaines choses. Mais clairement ne t’en fait pas.


RéponseCiter
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 12 mois
Msg: 298
 

@Amoureuxendetresse je comprends ton souhait et je t'en félicite. De nos jours, c'est plus facile de se séparer que d'essayer de faire en sorte que le couple perdure. Mon frère m'a sorti, un jour, "j'ai construit mon couple" et c'est une phrase, et une volonté, qui m'ont beaucoup fait réfléchir. 

Je crois que ce que tu peux faire, c'est juste dire à ton amie "écoute, je t'aime et je suis là, quoi qu'il arrive", peut-être même le lui écrire pour qu'elle puisse s'en souvenir quand ça ne va pas. Pour le reste, il faut malheureusement admettre que parfois on ne peut pas sauver les gens d'eux-mêmes.


Nath ont aimé
RéponseCiter
Daria
(@daria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 320
 

@Melo Je ne retire rien de ce que j'ai dit. J'ai dit quoi de honteux? Alors... j'ai dit gode . Ouh lala! Désolé, je suis allée trop loin. 

De tout le fil, c'est ton intervention qui était mal placé. Parce que deux personnes qui se confrontent violemment ben ça arrive. C'est la vie. La vie, ce n'est pas beau.

Mais vous savez, c'est ça qui est triste avec l'espèce humaine. Dés qu'il a un tout petit pouvoir, il croit avoir la science infuse. C'est comme croire que conseiller un livre pour quelqu'un qui ne dors plus, se drogue et picole est le meilleur conseil. Alors que le seul truc à dire est d'arrêter de prendre sur lui, et appeler en urgences son psychiatre. Bref, ce n'est pas le sujet.

Tu me rappelle cette infirmière qui faisait l'atelier "actualité". Elle a choisit de parler de l'alcool. Je me suis pris violemment la gueule avec un patient qui était là pour alcoolisme.  Pourtant on était plutôt copain. Moi, je disais que l'alcoolisme était un truc de lâche et de faible. Lui, me répondait que c'était parce qu'il vivait seul et qu'il n'avait jamais voulu tomber là dedans. 

Bref, l'infirmière s'en ai mêlé. Tout est partie en vrille. Elle aurait mieux fait de se taire et laissé les choses faire. Lui était furieux et moi en pleure. Bravo!!!

Le soir lui et moi, dans le calme on a discuté. Il m'a expliqué comment on tombe dans l'alcoolisme. Moi, j'ai parlé de l'alcoolisme de mon père. 

Pour finir, lui a compris le mal qu'il avait pu faire à ses enfants et moi, compris mon père et qu'il ne fallait pas juger sans comprendre. Et dans la foulée, on a jouée à la pétanque. 

Donc parfois, les choses éclatent et c'est une bonne chose. Je déteste les non dit. 

Après, je ne suis pas le genre de nana victime. On me fait des allusions au sexe, je réponds du tac au tac. Je me défends. Désolé. 

Sur ce je fais ma révérence et je m'éclipse. Et merci à @Amoureuxendetresse pour son dernier message qui était gentil. 

Voilà. C'est tout...


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3947
 

@daria 

je n’ai pas dit que tu avais dit des choses honteuses. Je me suis mal exprimé. C moi qui ai dit des choses honteuses. T’es réponses ont tjs été correctes. Je me suis permises d’intervenir car les réponses ne répondaient pas exactement à sa question, c tout. Je ne te visais pas en particulier. Je voulais juste rappeler les règles du forum.

tout ce que j’ai dit c si tu veux enlever des écrits tu peux.


RéponseCiter
Daria
(@daria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 320
 

* Souffle. Mal exprimé ? Ben voyons  pas toujours dans la discussion ? Si tu le dis. 

* Silence

*Se gratte la tête. Pense à ce philosophe incompris Jean Claude Vandamme. Cet être incompris qui a dit quand tu es con tu ne sais pas que tu es con. Mais quand tu es pas con parfois tu sais que c'est con.

*Retournant vers sa caverne, le Grinch se dit que le monde manquait de courage. Et s'éloigna à la Moundir.

https://m.youtube.com/watch?v=8nsCj7QLNUc


RéponseCiter
Lyleith
(@lyleith)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 342
 

Salut tout le monde,

@daria, si tu creuses dans les méandres de ce forum tu liras parfois des discussions sacrément houleuses. Melo n'a pas voulu t'attaquer personnellement, elle a juste fait son "boulot" de modératrice afin d'éviter que la discussion ne s'envenime. C'est pour ça qu'on a deux modos, pour chasser les bots et maintenir une entente globale sur le forum. Il ne faut pas le prendre pour toi.

Bon courage à tous pour ces fêtes de fin d'année. La bonne nouvelle, c'est que c'est bientôt fini.


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@modocool)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2279
 

Bonjour tout le monde 😀 

Moi, je peux bannir des gens, mais depuis tout ce temps ou je suis modératrice ici, je crois que je ne l'ai fait qu'une fois.

Et encore, à contre coeur, mais les propos étaient vraiment vulgaires et blessants. Et il faut que ce site reste un endroit accueillant et bienveillant, comme je l'ai toujours connu. Alors je ne pense pas que les posts de ce topic méritent qu'on bannissent qui que ce soit.

Bien sûr qu'on peut se chamailler, tant que ça reste dans le respect. Quand les esprits s'enflamment un peu trop, on demande aux gens de se calmer un peu, voire on supprime les posts, et voilà, rien de très grave.

@daria : quand je te lis, je suis vraiment très triste par tout ce que tu as traversé. Tu as toute ta place sur ce forum pour en parler et y trouver du réconfort. Tu devrais créer un topic, comme cela a été suggéré.

@amoureuxendetresse : quand une histoire se termine, ça fait toujours mal et on a du mal à y croire.

Je ne suis plus très active sur ce site car mon histoire s'est achevée avec mon amoureux ADTB, comme j'aimais l'appeler ici. Je n'aime pas dire de quelqu'un qu'il ou elle est bipolaire, car ça ne le définit pas. Dit on d'une personne atteinte d'un cancer que c'est une personne cancéreuse ? Non. Donc mon amoureux Atteint De Troubles Bipolaires s'en est allé avec une patiente rencontrée lors d'une hospitalisation. C'est la vie, ça arrive tous les jours, les ruptures.

Je comprends que tu puisses te dire que c'est peut être à cause de sa maladie. Mais peut être pas. Elle a peut être tout simplement cessé de t'aimer. Et tu ne peux pas l'attendre éternellement en espérant qu'elle te reviendra.

Par contre, tu peux veiller sur elle, de loin. Lui écrire de temps en temps pour prendre de ses nouvelles, sans l'envahir. Et si elle te dit stop, si elle veut couper les ponts, il faudra la laisser vivre sa vie. 

Tu dois être heureux, si ce n'est pour toi, au moins pour elle. Ne ne lui rajoute pas cette culpabilité de t'avoir fait du mal. Ne te laisse pas happer par la tristesse, la dépression. Profite de tes amis, de ta famille.

Melo est quelqu'un d'adorable qui fait ce qu'elle peut ici pour calmer les esprits. Elle ne se prend pas pour une infirmière, elle fait juste son job de modératrice. Et je suis bien placée pour savoir qu'on prend parfois les modérateurs pour des méchants.

Par contre, mon chéri ADTP me le reprochait parfois, de jouer les infirmières avec lui. Et c'est peut être pour ça que notre histoire s'est terminée. C'est compliqué de garder en même temps la casquette d'infirmière et de chérie.

Du coup, je me suis mise en couple avec un médecin 😆 Bon, ça, c'était pour la petite touche d'humour.

Je vous souhaite à tous un bon réveillon. Si vous êtes seul (e) ce soir ou demain, n'attendez pas qu'on vous appelle ou qu'on vous écrive : prenez les devants. Vous ferez surement plaisir à quelqu'un et vous y prendrez du plaisir.

 


Melo ont aimé
RéponseCiter
Ada
 Ada
(@adaarborardorgmail-com)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 45
 

@Amoureuxendetresse : Elle ne veut plus que vous soyez ensemble. Pourquoi tu te maltraites sentimentalement pour une femme qui t'a largué ? Qu'elle soit bipolaire ou non, c'est pas la question, la question c'est toi au milieu d'une rupture. Et comme toutes les personnes amoureuses, tu cherches à la récupérer en essayant de t'expliquer le pourquoi du comment. Là, c'est la bipolarité, dans un mois, ça sera son passif avec son paternel, dans deux ça sera votre mode de vie... On raisonne tous de cette manière après une déception amoureuse.

Quant à elle, ce n'est plus ton problème. Tu n'es pas Jésus : le réservoir à amour en chacun de nous est limité. Il faut recevoir pour donner. Elle ne va plus rien te donner et toi tu vas dispenser tes bienfaits ? Tu veux faire du Service Après Vente alors qu'elle veut t'éjecter de sa vie ? C'est comme ça que tu te traites ?

Elle a des amies, elle avait même un boyfriend au vue de ce que tu racontes. Ça va, elle est pas toute seule. Refais ta vie en pensant à toi en premier.

Si elle fait une TS ou se remet à se scarifier, ce n'est plus ton problème. C'est triste mais c'est comme ça.

Quand je me suis séparée de mes copains, je ne leur racontais pas ma vie sur mes phases up et down parce que je jugeais ça indécent. Au final, j'ai gardé de bons contacts avec eux mais je ne les appelle pas quand je suis en clinique parce que ce n'est pas à eux de me tenir la main. Qu'est-ce que je leur donne hormis des coups de fils sympatoches ? Rien donc je n'exige rien.

Pense à toi, parce que même si tu n'as pas une maladie mentale, tu peux faire comme n'importe qui une dépression.

Se pré-ser-ver est essentiel pour ne pas tomber dans une relation toxique. 


RéponseCiter
Amoureuxendetresse
(@amoureuxendetresse)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 11
Début du sujet  

@adaarborardorgmail-com merci beaucoup pour ta réponse, D'abord joyeux Noël.

J'ai bien entendu tout ce que vous dite enfaîte tous ici. Si c'était aussi simple de partir sans se retourner, oui pour moi sa serais simple et je continuerai ma vie sans elle malgré que je l'aime du fond du cœur, si au début je ne pourrais pas avoir de contacte "amicale" avec elle, je serais ravi de la soutenir pour la suite, une fois l'avoir "oublié".

Enfin bon tout ça n'est pas d'actualité car elle veut redonner une chance à notre couplé, elle était dans une mauvaise "phase", elle n'a jamais cessé le contact avec moi et heureusement, mais moi je ne lui envoyer pas de message, juste lui répondre et ne pas la presser et c' est le meilleur conseil que je puisse donner à une personne dans la même situation que moi.

Rien n'ai "gagner" pour autant c'est un combat d'une vie, un couple avec une bipolaire ou non, mais avec une Bipo les tempête seront plus fréquente, je le sais, j'en ai pleinement conscience et ont les affrontera comme un couple qui s'aime tout simplement. 

Après je sais qu'il est difficile de juger une relation sur juste un message sur un forum, vous n'avez pas toute les cartes en mains donc je pense que toutes les réponses était bienveillantes , je vous en remercie pour tout je vais essayer de rester "actifs" sur le forum. 

Joyeuse fête à tout le monde. 

 

 

 


RéponseCiter
Bubulle
(@bubulle)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 1
 

Bonjour à vous,

 

C'est donc mon premier message et il colle malheureusement parfaitement à ce qui est décrit à tous les niveaux.

@Amoureuxendetresse

 

Le message de Ada au dessus est important. Relis le encore et encore, fais en un mantra, car c'est essentiel! En tant que ex nous nous focalisont sur l'autre en négligeant notre personne, en risquant d'entrer dans le brouillard sans même s'en rendre comptes. La suite du message est égoïste.

Actuellement je subit aussi, depuis 3 mois, à peu prêt la même chose, après 3 années et une fille, pas facile de se dire que c'est la fin, surtout après avoir fait l'erreur de négliger ses troubles bipolaires (non suivis, non traités) et en faisant une dépression...

Des fois elle dérape et entretien le doute. Moi encore plus malheureusement. Je lui cours après et à la sensation d'abuser au moments où tout est rose, ou elle me prends dans les bras ou finit au lit (je parle pas de sexe... Meme si je pourrais). En pleine phase up tu comprends pourquoi... Ca reviens toujours dans la colère et la phrase "ont est plus ensemble" est la systématiquement meme si toute la journée je reagit comme si c'était le cas, en ami. Bref que du normal depuis... Le début en vrai. Suis pas commode et la défi dans ces moments de colère, l'accompagne, de moins en moins. Je parle peu, peur de la moindre interpretation de gestes ou de paroles mais quand ca sort, impossible de retenir.

Demain ou après demain je sais que elle vas appeler/textoter sans s'excuser de quoique ce soit, pour me dire de chercher mes affaires, pour parler de tout et de rien, pour débité à toute vitesse des propos divers et variés dans l'excitation du Up, pour savoir comment organisé la nounou ou même si je me barre définitivement d'ici (en projet mais ça elle le sait pas...) qu'importe.La avant de lire ton sujet je lui en ai envoyé un histoire de tâter le terrain, sachant que c'était pas cool, l'alcool rends nostalgique et prolifique certains. Et après avoir poster je vais tenter un appel. Une erreur grossière.

La période de Noël en un déclencheur très fort pour elle. Cette nuit ont étaient en soirée, imposé, arrangé,  mitoné, par elle j'avais rien demander et même organisé autre chose... Ca ce passait moyen de manière général avec les gens, les gamins et paf la phrase de trop. Ses amis qui me rzgardent genre "ta faute" moi qui en suis persuader, son doigts d'honneur, son fils qui 1 min avant me parlait de tout et rien en souriant, réponds sèchement sans me regardé par emphatie avec sa maman. Retour chez moi seul avec les cadeaux des gamins, un appel, un texto et... Merdouille quoi! Chialé? Péter un câble? Ruminer? Questionné? Tenter de communiquer à chaud? Toute la nuit encore et encore pour la énième fois? Surtout pas! Juste, répondre oui à une autre invitation, profiter d'être là pièce rapporté une deuxième fois de la nuit et être loin de tout ça, se détaché un peu plus d'elle au sens compagne, vivre pour soi malgré les inquiétudes. Ne plus se pourrir le crâne et profiter, voilà qui était décidé! Encore une fois parmi tant...

Et hop, ce sujet m'intrigue je l'ouvre, le lis et osé répondre en espérant contibuer en quelques choses. En ayant besoin d'aide aussi.

C'est une relation toxique qui depuis 2 mois est utilisé pour rendre plus forte notre relation; Ami, Amour ou Parents. Voir idéalement les trois. Ca ne fonctionne pas... Ca empire même. Sa phrase reste la même au final. Alors ce matin au lieu de préparer des pancakes et de regarder les gamins ouvrir les cadeaux je suis sur ce forum. Et en lisant Ada, paf! La grosse baffe! Ça fait mouche avec mes actions, le vécu, l'avertissement et les conseils. Car se préserver est essentiel! En l'ayant oublier et subit se manque, ces mots d'une inconnue virtuelle (mais pas que, de la famille, d'amis, de pro) apporte une lumière dans la purée de poix (merci) et aide à clore ce chapitre.

Courage à toi dans cette épreuve de la vie. Et evite d'écouter du Saez surtout! 😀

 

Une pensée pour tous les sapins coupés... Halte aux massacre!


RéponseCiter
Daria
(@daria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 320
 

@amoureuxendetresse Je suis désolée. Je crois que ce genre d'histoire. Je le prends vraiment trop à cœur. C'est un peu comme l'histoire que je racontais avec mon ami alcoolique et moi fille d'alcoolique. Et avec ce que j'ai vécu, je crois qu'on fait des transferts parfois sur le forum. 

On n'est pas des monstres. Nous sommes surtout des enfants perdus nous les bipolaires. Le truc c'est que je suis avant tout borderline. Un rien fait remonter mes démons. Bref...

Excuse moi et Joyeux Noël


RéponseCiter
Ada
 Ada
(@adaarborardorgmail-com)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 45
 

@Daria : ne dévalorise pas ce que peut apporter ton vécu aux autres parce que tu es borderline. J'ai lu tes témoignages et ils sont intéressants. Tu t'emportes mais il y a plein de gens non borderline non bipolaire qui s'emportent aussi facilement. Il suffit d'aller sur Twitter pour s'en rendre compte d'ailleurs mdr. T'as bien souffert et moi, ça me fait surtout mal pour toi quand je te lis.

@Amoureuxendétresse : je suis contente pour toi que ça se soit bien terminé. Néanmoins, veille à lui dire qu'elle ne peut pas recommencer tous les 4 matins et qu'il vaut mieux qu'elle aille vite fait voir son psy avant de prendre une telle décision quand elle est en down. On en fait des conneries quand on est down ou en up mais il faut savoir prendre ses responsabilités sinon très vite l'entourage a l'impression de servir de serpillière. Et tu n'es pas une serpillière.

@Bubulle : je te déconseille pour Noël prochain de te rendre à ce jeu de massacre, quitte à passer pour l'enfoiré de service vu que ça se passe jamais très bien visiblement. Ça atteint même quand on est philosophe sur le sujet. Ma mère nous a pourri tous nos Noël avec mes frères parce que blabla votre père est parti à ce moment-là et blabla ma dépression. Oui mais ça justifie pas que tu nous emmerdes tous alors qu'on fait tous un effort pour que ça se passe bien. Donc cette année, elle nous a encore fait un sketch quand je l'ai invitée. J'en ai eu marre : elle a fêté Noël toute seule. On a fait une visio basta. Je suis moi-même bipolaire et les gens passent de bons moments avec moi même quand je suis en down habillée comme une clodo, à me questionner sur mon avenir. On est des personnes avant tout et on fait des trucs en dehors d'être malade qui méritent d'être partagés.

Joyeux Noël à tous et toutes. 


Daria ont aimé
RéponseCiter
MadeOfStone
(@madeofstone)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 2
 

Je me permets d'apporter mon grain de sel à l'histoire. Je n'ai pas lu toutes les réponses du topic, car je trouve que vous vous êtes perdus assez rapidement, bref.

Il est parfaitement vrai qu'il faut d'abord voir en elle une personne avec des envies, des choix, et qui peuvent être tout à fait légitime en dépit de la maladie.

Par contre je ne comprends pas pourquoi les réponses que tu as reçu sont catégoriques en mode "bah non elle fait ses propres choix, respecte et pis c'est tout"

Ce n'est ni noir, ni blanc, et c'est encore celui qui a créé le topic qui a les clé pour savoir si son choix est justifié ou pas...

Personnellement, j'ai connu une personne qui m'a quitté 5 fois, à chaque fois lors d'une phase UP en mode irritable, ou elle a perdu littéralement ses sentiments du jour au lendemain. nous nous sommes retrouvé à chaque fois aprés plus de 6 mois, et j'ai eu de cesse d'entendre qu'elle s'en voulait à mort, qu'elle ne savait pas pourquoi elle avait fait ça, qu'elle regrette, etc, etc...

Elle est partie encore une fois en septembre, et je suis absolument certain qu'elle l'a encore fait sur un coup de tête pendant une mania dysphorique. Ca fait 6 mois qu'elle fait on/off sur un épisode maniaque. Va t-on me dire à moi aussi que je ne respecte pas sa décision ? Alors que je suis le premier à savoir que quand elle va redescendre, elle va se ronger, et probablement être détruite.

En bref, oui, c'est possible qu'elle soit partie à cause d'un épisode bipolaire. Par contre, il est effectivement indispensable d'avoir à l'esprit qu'il est possible que ce soit un choix justifié de sa part, dont elle se garde les vraies raisons pour elle même.

C'est à toi de démeler tout ça, mais dans ton message, tu m'as eu l'air tout à fait respectueux de sa condition, et de seulement chercher de l'aide.

Sois fort.


RéponseCiter
Ada
 Ada
(@adaarborardorgmail-com)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 45
 

@MadeOfStone :

1) On a le droit de se perdre dans une discussion, surtout qu'à la fin, il nous lisait plus vraiment étant donné que sa chère et tendre est revenue.

2) Mais tu voulais qu'on lui dise quoi ? "Elle va revenir, ne t'inquiète pas" alors qu'elle aurait très bien pu ne jamais revenir en fait. Toi, elle revient, ce qui est cool pour toi, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde. Je préfère prévenir que guérir. J'ai un ami qui a attendu 1 AN qu'elle revienne, elle ne l' a pas fait alors qu'il avait eu la possibilité de sortir avec quelqu'un d'autre. 

Enfin, je me demande pourquoi je me casse le cul à consulter un psychiatre quand je sens que le vent tourne et que ça impacte mon entourage vu qu'on peut larguer à l'infini et revenir des mois après sans problème en étant excusé parce qu'on est malade. Tu ne peux pas me donner le numéro d'un de tes potes super forts mentalement qui acceptera que je vive une relation comme ça avec lui ? Genre, en down, je lui dirais "Je ne suis pas faite pour toi, je ne suis qu'un boulet" depuis chez ma mère et en up dans un nouvel appartement trop cher pour mes moyens "je ne t'aime plus, tu comprends, je suis une nouvelle femme et j'ai des tonnes de projets que tu entraves par ta présence à mes côtés." Cela m'arrangerait, je n'aurais plus à veiller sur mon comportement pour savoir quelle est mon humeur. 

Ce message a été modifié Il y a 5 mois parAda

RéponseCiter
Fantomette
(@fantomette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2103
 
Posté par: @modocool

1 Bonjour tout le monde 😀 

2 Moi, je peux bannir des gens, mais depuis tout ce temps ou je suis modératrice ici, je crois que je ne l'ai fait qu'une fois.

Et encore, à contre coeur, mais les propos étaient vraiment vulgaires et blessants. Et il faut que ce site reste un endroit accueillant et bienveillant, comme je l'ai toujours connu.

3 Alors je ne pense pas

etc

4 Bien sûr qu'on peut se chamailler, tant que ça reste dians le respect. Quand les esprits s'enflamment un peu trop, on demande aux gens de se calmer un peu, voire on supprime les posts, et voilà, rien de très grave.

5 Je ne suis plus très active sur ce site car mon histoire s'est achevée avec mon amoureux ADTB, comme j'aimais l'appeler ici. 

6 Melo est quelqu'un d'adorable qui fait ce qu'elle peut ici pour calmer les esprits. Elle ne se prend pas pour une infirmière, elle fait juste son job de modératrice. Et je suis bien placée pour savoir qu'on prend parfois les modérateurs pour des méchants.

1 Bonjour Nath

2  Ah ? Mais qui ?

En tous cas, Il faut bien faire fuir celui qui se met à gueuler ! 

3 C est bon alors ?

si Nath ne pense pas que etc

4 Le bâillon

5 Une page de tournée. 

Pour info, t es sur quel fofo maintenant ? 

Forum de gastronomie, poésie, mlf ? 

6 Mélo a pris du galon 😁


RéponseCiter
MadeOfStone
(@madeofstone)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 2
 
Posté par: @adaarborardorgmail-com

@MadeOfStone :

1) On a le droit de se perdre dans une discussion, surtout qu'à la fin, il nous lisait plus vraiment étant donné que sa chère et tendre est revenue.

2) Mais tu voulais qu'on lui dise quoi ? "Elle va revenir, ne t'inquiète pas" alors qu'elle aurait très bien pu ne jamais revenir en fait. Toi, elle revient, ce qui est cool pour toi, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde. Je préfère prévenir que guérir. J'ai un ami qui a attendu 1 AN qu'elle revienne, elle ne l' a pas fait alors qu'il avait eu la possibilité de sortir avec quelqu'un d'autre. 

Enfin, je me demande pourquoi je me casse le cul à consulter un psychiatre quand je sens que le vent tourne et que ça impacte mon entourage vu qu'on peut larguer à l'infini et revenir des mois après sans problème en étant excusé parce qu'on est malade. Tu ne peux pas me donner le numéro d'un de tes potes super forts mentalement qui acceptera que je vive une relation comme ça avec lui ? Genre, en down, je lui dirais "Je ne suis pas faite pour toi, je ne suis qu'un boulet" depuis chez ma mère et en up dans un nouvel appartement trop cher pour mes moyens "je ne t'aime plus, tu comprends, je suis une nouvelle femme et j'ai des tonnes de projets que tu entraves par ta présence à mes côtés." Cela m'arrangerait, je n'aurais plus à veiller sur mon comportement pour savoir quelle est mon humeur. 

1) Il n'y a pas de soucis, rassure toi, je voulais surtout signaler que je n'avais pas tout lu, et pas du tout faire de reproche à qui que ce soit.

2) C'est le manque de nuance dans les réponses qui m'a un peu chagriné (le mot est fort hein, mais j'en ai pas d'autre là tout de suite). Etre noir "Non c'est mort, abandonne" ou blanc "t'inquiète elle va revenir", aucune réponse n'est bonne malheureusement.

 

Je n'ai aucune idée de ce que ça fait d'être de ton coté, ce que je peux te dire c'est que même si tu croises une personne super forte mentalement, elle aura aussi une limite. Moi ça fait 8 ans que j'encaisse ça, et en 8 ans je n'ai même pas eu le plaisir d'être avec elle + de 3 mois d'affilée.

Suis-je super fort mentalement ? Oui. Ca fait aussi de moi un super pigeon, et si je n'avais pas pris conscience qu'il faut que je m'occupe de moi, je serai également super brisé et j'aurais même pu tourner en un super-méchant à la marvel maggle.

Je ne suis pas sûr que tu aies envie de vivre le fait d'être arrivé à briser quelqu'un de super fort. Je n'ose imaginer le niveau de culpabilité qu'on puisse ressentir dans ce cas.

Mais quel que soit notre rôle dans l'histoire, tout ce qu'on peut faire c'est prendre soin de nous, être ouvert et compréhensif vis à vis du point de vue de la personne d'en face, mais aussi d'être réaliste et de savoir ce dont on est capable, ou pas.

Et enfin, dans l'histoire, on doit tous faire preuve de force, de patience, et de courage. Je te souhaite les 3!


RéponseCiter
Page 2 / 3