Forum des bipotes

Notifications
Clear all

En couple avec un bipolaire et Addict ?..  

 

daisyanna
(@daisyanna)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
28 mai 2020 23 h 41 min  

Bonjour à tous, je m'appel "Daisy", j'ai 25 ans, et je suis en couple avec un garçon depuis 3 mois, dont deux mois de souffrance pour ma part.

Nous nous sommes mit en couple 3 semaines avant le confinement, je ne commence donc vraiment à le connaître, lui et ses parts d'ombre, que depuis le déconfinement.

J'ai commencé une thérapie au bout de deux semaines de confinements car ma nouvelle relation me mettait dans une grande anxiété (étant assez anxieuse de base). Et je commence à comprendre que c'est peut être mon corps qui m'alertait que quelque chose n'allait pas dans cette relation naissante.

Ma psy m'aide à analyser les comportements de mon copain qui me perdent totalement. Selon elle il présente des traits de bipolarité, de dépressif et de personne atteinte d'addictions. Il s'agit de quelqu'un qui va mal et je commence à voir ce qui se cache derrière son masque.

J'écris ici pour avoir des points de vue de personnes ayant des relations de couple avec une personne bipolaire, pour voir si ce que je vis pourrait s'expliquer de la sorte... voici les actions qui me font douter fortement de cette relation car je sais pas si j'ai les épaules pour, et qui me font du mal au quotidien :

- il lui est impossible de prévoir quelque chose, même avec moi. C'est soi-disant "le pire mec pour prévoir un truc". Il sait jamais ce qu'il fera en avance, sauf chose extrêmement importante à ses yeux. Il vit au jour le jour, et fait souvent des plans sur la comète. Une fois sur deux, les rendez-vous qu'il me propose il les annule quelques heures avant ou n'en reparle même pas. On ne se voit qu'en fonction de lui, de ses envies et de son emploi du temps. J'ai essayé de renverser la vapeur mais il est si volatile et indisponiblr ou changeant que ça deviendrait impossible de se voir et moi j'en ai envie.... Il fait tout le temps des plans pour nous : resto, soirée en amoureux, entre amis, week end ensemble... mais les jours où ça doit arriver : y'a souvent plus personne, soit il dort car il va mal, soit il fait autre chose car il a toujours "pleins de trucs à faire" ou qu'il doit aller voir sa famille.

Son excuse c'est aussi souvent "on se voit peut être, je te redis". J'en ai trop marre, ma psy pense qu'il vit en fonction de ses humeurs et addictions, et ne peut donc rien prévoir mais j'en ai marre je sais jamais quand je le verrai... je suis souvent frustrée et déçue, surtout quand je me suis fait une idée du week end que je passerai avec lui, que je me suis fait belle pendant des heures... le nombre de fois où sur le point de le retrouver je me suis retrouvée seule chez moi, toute prête, triste, déçue.

Déjà avant d'être ensemble quand il me draguait pour qu'on se voit il était déjà insaisissable, il me proposait que des RDV pour le soir même (que je déclinais), et si je proposais un RDV en avance, le jour même il ne relançait pas ou faisait autre chose.

Il fait même des faux plans à sa famille car il préfère passer des nuits à boire, se droguer et faire l'amour.. il n'est pas fiable pour sa propre famille. Ces derniers lui ont reprochés la semaine passé de ne jamais le voir et de faire n'importe quoi alors qu'en ce moment il a tout pour lui : famille, travail, copine, appart...

La semaine dernière il était démotivé du travail. Il a donc passé une nuit en pleine semaine à boire et se droguer (cocaine) avec ses potes et a loupé le taff le lendemain puis a dormit pendant deux jours presque. Ce we là on était censé fêter quelque chose ensemble et sortir... etc...

Il boit tout le temps, pas au point d'être saoul mais il a toujours un prétexte pour boire des bières et s'énerve en disant que c'est rien si on lui fait une remarque : "ça va c'est le week end" ou "c'est juste une bière". Que ce soit en ballade dans un parc, devant la télé, en voiture.... et le week end il boit énormément la nuit entière puis dort pendant un jour ou deux. Les premiers temps je pensais que ça allait arriver une fois ou deux mais là je commence à comprendre que c'est récurrent, en fait c'est tout les week-ends, accompagné de cocaine aussi.

On aime bien faire l'amour toute la nuit quand on se voit en week end mais du coup il ne peut le faire sans alcool et cocaine... et boit jusqu'au petit matin. Il a donc un appétit sexuel très intense. Et au petit matin il est assez ennivré pour se reconnecter à ses sentiments et c'est généralement à ce moment là qu'il s'ouvre sur sentiments me concernant et qu'il est super câlin, et tendre, j'adore ces moments là, c'est triste à dire mais car au quotidien il est très peu tactile et démonstratif.

Son père était alcoolique. Il dit qu'il ne veut pas finir pareil et ne pas déconner, et ça fait deux fois que de lui même il dit qu'il va arrêter l'alcool et la cocaine mais il reprend toujours...

Certains jours il dort la journée entière et ne donne aucune nouvelle, voir deux jours à la suite... en disant "qu'il va faire des petites siestes". Ca arrivait souvent pendant le confinement, maintenant c'est surtout le week end vu qu'il travaille la semaine.

Certains jours il m'appel pleins de fois dans la journée et me raconte tout ce qu'il fait, et m'écrit pleins de sms drôle ou affectueux, ou même où il parle de ses sentiments, puis d'autres jours c'est le désert : il est inaccessible, impossible de savoir ce qu'il fait, comment il va, d'avoir de l'affection. Il répond pas au téléphone. Ecrit des messages courts. Des jours je nous sens fusionnels et d'autres pas du tout.

Des fois il est très tactile et m'embrasse beaucoup, et d'autres très très peu.

En semaine il parle pas de sexe, mais en général en fin de semaine dès qu'il a bu il devient différent et m'envoie pleins de messages pour me chauffer et que je vienne chez lui. Mais hier ça lui a même prit en pleine semaine et il voulait qu'on aille pas au travail aujourd'hui pour faire l'amour toute la nuit alors qu'il a déjà loupé la semaine dernière. Je suis sûre qu'il avait racheté de la cocaine et bien bu.

Il est super jaloux et possessif mais ne se gêne pas pour avoir pleins de filles sur les réseaux sociaux, et les mater / commenter devant moi dans la rue, ou faire des blagues exprès pour me rendre jalouse et me faire stresser. Je le vois trop sur un piedéstal, je me sens pas à la hauteur pour lui.. pourtant je sais que j'ai mes qualités, que j'ai pleins de choses pour moi mais je sais pas pourquoi je me sens totalement dévalorisée face à lui... l'impression de n'aimer que dans un sens et de devoir lui courir après la majorité du temps. Pourtant au début c'était pas comme ça... 

L'autre nuit où il a bu toute la nuit avec ses potes il s'est couché à midi. Mais le matin avant qu'il dorme je l'ai vu connecté sur instagram, ajouter pleins de jolies filles de notre ville et commenter leur photo comme une sorte de crise de boulimie sexuelle. Un de ses commentaires sous la photo d'une très jolie fille a été trop pour moi "envoie un DM". A ce moment là j'ai compris qu'il était pas au travaille, qu'il devait sûrement etre plein d'alcool et de cocaine et qu'il avait une très forte envie d'avoir des rapports sexuels. J'ai pas laissé passer ça, il s'est excusé, dit qu'il regrettait et ne savait pas pourquoi il avait fait ça mais j'ai plus du tout confiance... je me dis à la moindre soirée trop arrosée ce sera pareil et ce sera quoi s'il est entouré de filles dans la vraie vie à ce moment là et que je suis pas à côté....

- Puis il fait des actions bizarres, je sens qu'il ment souvent sur ce qu'il fait ou qu'il cache des choses, des parties de ses journées / semaines me restent totalement floue. Une fois on devait se voir en fin d'aprem et il a repoussé d'heure en heure jusqu'à minuit en prétextant des papiers à faire... j'ai finit par le rejoindre quand il m'a donné le feu vert, en pleine nuit, en bonne idiote amoureuse. Il m'a alors avoué qu'il buvait en fait avec un ami à lui. 

J'ai plus aucune confiance en lui... j'ai l'impression qu'il me trompe ou pourrait le faire sans souci, que n'importe quelle fille pourrait me remplacer, j'ai plus aucune confiance en moi, je vis que pour lui et ses signes d'attentions. Je sais pas qui il est, j'ai l'impression qu'il ment tout le temps. Cette relation m'obsède, je parle que de ça à mes amis, car ses actions me tourmente, je le comprends pas.

Je suis malheureuse, sauf à certains moments, quand il me montre son amour. Je suis triste et pas loin de revenir en dépression ces jours-ci. J'ai tout le temps la boule au ventre et plus d'appétit. Envie de pleurer tout les après-midi.

Pourtant il fait quand même des trucs positifs sinon je resterai pas. Quand on se voit on sort, on découvre des lieux, on parle, on rit, on se confie sur pleins de choses, on est super complices et sexuellement c'est super aussi... il m'a présenté ses amis, toute sa famille sait qui je suis, il m'expose sur ses réseaux, il me parle d'habiter ensemble, on va partir en vacances ensemble...

Quand on se confie je sens que c'est vrai, je vois que c'est une belle personne à l'intérieur, il me touche grave.

Il m'a avoué aller mal la semaine passée, qu'il se dégoutait, que quand ça allait pas il s'isolait et disait rien et que ces derniers temps il déconnait trop, qu'il gâchait toujours tout, qu'il avait des hauts et des bas, pleins de problèmes, des flashbacks douloureux de son enfance, il a vécut des choses très dures dans sa famille.

J'essaye de l'aider, le comprendre et le soutenir du mieux que je peux sans le juger mais en restant dans la douceur et la compréhension. Mes amis à qui j'en parle énormément me disent que j'ai pas à le sauver ni subir tout ça... certains sont catégoriques sur le fait que je devrais le fuir mais je suis perdue.. je sais pas si c'est voué à l'échec. Je sais que je suis la seule à pouvoir trouver la réponse mais en parler ici pourra peut être m'aider

Et je l'aime. Je me vois pas sans lui il me plait énormément, je craque trop pour lui, je tiens trop à lui. Je sais pas quoi faire, je suis torturée, je vis que quand je le vois, que je suis dans ses bras... 

J'espère que certains d'entre vous, de leur regard extérieur, sauront peut être m'éclairer ou m'apporter un certain soutient dans ce que je vis. Et j'espère que mes propos seront assez clairs et pas trop maladroits...

Je n'en peux plus d'avoir cette boule au ventre au quotidien et de n'avoir que lui en tête. Je ne profite plus de la vie et j'ai perdu ma joie de vivre alors qu'au début cette relation m'emplissait de joie et de bons sentiments amoureux.

Merci à ceux qui me liront jusqu'ici et qui auront peut être quelques mots pour pouvoir me guider


Citer
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 262
28 mai 2020 23 h 57 min  

Quitte-le!!!

Je me reconnais beaucoup en lui en fait, l'an dernier j'étais en relation avec quelqu'un que j'ai à peu près aussi malmené qu'il te malmène. Des faux plans à n'en plus finir, de l'amour à l'indifférence... J'ai fini par le quitter dans un élan de lucidité. Et ça n'a duré que 2 mois. La plus sage décision de ma vie. Je l'ai bien fichu en l'air. Là il est heureux avec une fille super-saine-d'esprit et super-gentille, tant mieux pour lui. Tant pis pour moi.

 

Je comprends à quel point cela doit t'être difficile. Tu dois vraiment l'aimer pour laisser passer tout ce qu'il te fait. Mais tu ne devrais pas. Fuis tant qu'il en est encore temps. 

L'amour, je ne sais pas vraiment ce que c'est, mais ce n'est pas ça. 


daisyanna et Lilusan ont aimé
RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 121
29 mai 2020 7 h 27 min  

Bonjour, 

Bienvenue sur le Forum, 

J'ai lu votre histoire qui est complexe, courte, mais qui présente déjà beaucoup de difficultés. 

J'ai le pressentiment que votre relation ne va pas déboucher sur une vie rangée avec une maison et des enfants dans la sérénité. 

Effectivement, votre compagnon présente des traits limites et vous avez eu une excellente intuition en allant consulter un psychologue. 

J'ai trois conseils pour vous dans l'immédiat: 

Rendez-vous sur le site drogue info service pour voir comment tournent les histoires autour de la cocaïne en général et ensuite appelez la ligne téléphonique pour avoir un regard extérieur. 

Lisez sur le concept de codependance, regardez si vous arrivez à identifier des codependants autour de vous. 

Continuez votre suivi psychologique, parlez de la situation autour de vous, amis et famille. 

N'hésitez pas a nous recontacter dans le futur. 


daisyanna ont aimé
RéponseCiter
daisyanna
(@daisyanna)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
29 mai 2020 12 h 10 min  

Hello @marlasinger (j'adore la réf 😉 )

J'avoue que ce message est dur à lire mais en même temps je suis venue ici pour avoir des regards objectifs et extérieurs... et essayer de voir la situation telle qu'elle est

Ca fait des semaines que je voyais pas ce qui se passait sous mes yeux et que je lui trouve toujours des excuses pour ses agissements car je veux trop rester avec lui et le voir etc, puis me dire qu'il changera, et fera des efforts pour aller mieux et que moi aussi j'aille mieux. Mais j'ai beau lui exprimer mes besoins et lui dire ce que j'accepte pas il recommence, et passe chaque week-end à faire les mêmes actions.

J'essayais d'interpréter chaque chose positivement, d'être patiente et de chercher les preuves d'amour dans chacun de ses actes. Mais oui rien que le fait qu'il me mette si souvent des faux plans et ne me respecte pas, puis fasse comme si de rien n'était quand il agit mal me prouve qu'il ne m'accorde pas la même importance que moi je lui porte.

Mais vraiment là je regarde en arrière et je comprends toutes ces actions étranges et ses comportements.

Et oui là ça me fiche en l'air aussi.. il me parlait pas depuis hier soir puis là j'ai eu un message de lui et ma boule au ventre est revenue.

Le confinement m'a fait perdre du temps dans le sens où je pouvais absolument pas me rendre compte de tout ça mais là il peut plus y cacher, et je crois qu'il est tout le  temps comme ça.. au début je pensais que chacune de ses actions étrange, même envers sa famille, était quelque chose qui allait arriver une fois mais ça semble se répéter. Il savait bien le cacher jusqu'ici mais là je le vois

Bref merci pour ton message qui m'a mit une sorte de coup de pied au cul, puis même en écrivant mon récit et le relisant je me disais, wow je vis vraiment ça..

Je commence à prendre du recul et de la force, je me pose vraiment la question de le quitter et arrive à imaginer ma vie plus légère sans lui. Surtout qu'il commence à m'enfermer par jalousie, au niveau de mes projets pro et relations amicales car je suis dans l'audiovisuel, beaucoup entourée d'hommes en général et il le supporte pas et me le reproche, fait la tête ou dénigre un peu mes projets, du coup je m'efface trop en ce moment... ça me détruit peu à peu

Je vais essayer de le quitter, et voir si je peux faire en sorte qu'il comprenne qu'il devrait chercher de l'aide et ne pas s'empêtrer dans ce mode de vie et cette situation comme il est en train de le faire...

Merci pour ton message, très belle journée à toi

 

 


marlasinger ont aimé
RéponseCiter
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 262
29 mai 2020 12 h 16 min  

@daisyanna

Je t'envoie du courage et de belles énergies. Prends soin de toi!


RéponseCiter
daisyanna
(@daisyanna)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
29 mai 2020 12 h 17 min  

Hello @mosis-7

Merci beaucoup pour vos conseils ! Je vais regarder cela en détail durant le week, merci.

J'espère que cela m'aidera, m'ouvrira les yeux et m'aidera à prendre la bonne décision pour moi comme pour lui... j'aimerai alerter ses proches car je sais pas s'ils se rendent compte de ce qu'il vit et fait, il semble le cacher à tout le monde, je suis une des très rares personnes à qui il cache pas tout niveau cocaine et alcool..

Merci pour votre aide et bienveillance, bonne journée à vous


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 265
29 mai 2020 21 h 25 min  

Bonjour,

J'ai bien lu tout ton post, et il confirme exactement ce que je pensais dès que j'ai lu "depuis trois mois, dont deux mois de souffrance pour moi". Je vais être directe: Cette relation débute à peine et tu en souffres déjà, imagine si vous viviez à deux? Ce garçon ne t'apportera rien de bon, je te conseille vivement de le quitter, ça t'évitera un beau paquet d'emmerdes et de souffrance supplémentaire. Tes amis ont raison, tu ne pourras pas le sauver, c'est à lui de le faire, tu ne peux rien faire s'il ne veut pas s'aider lui-même (ni sa famille d'ailleurs). C'est pas facile je sais, surtout qu'au début c'est toujours le grand amour et on a que l'autre en tête. Mais crois-en mon expérience avec ce genre de gars, c'est la meilleure chose à faire. Et je parle en tant que bipolaire moi-même.


RéponseCiter
Lii_
 Lii_
(@lii_)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 13
2 juin 2020 18 h 00 min  

Hello Daisy,

Je suis dans la même situation sauf que moi cela faisait 6 mois et non 3, et qu'il m'a quitté il y a moins de deux semaines.

Pour ma part il a été diagnostiqué en 2015 et n'a rien fait pour ce prendre en charge depuis... Nous aussi c'était un vrai film romantique les 3 premiers mois, puis dès qu'il y avait un léger désaccord ou que monsieur était frustré sexuellement, il abusé de moi émotionnellement et était à la limite de la violence. Il y a mis fin car il devait se reprendre en main "se faire soigner" mais il me dit de ne pas l'attendre ( il est dans le déni et donc refusait ). Là je vois qu'il est sur les réseaux sociaux pourtant, et une très grande indifférence de ca part alors qu'il y a deux semaines, il aurai pu me tuer si j'essayais de le quitter. Je pleure tous les jours parce que j'ai supporté ces crises tout le confinement sans pouvoir me confier, me suis occupée de lui avec tjr autant d'amour parce que je sais qu'il est malade. Pourtant ajdh, cst comme si je n'ai jamais existé pour lui... J'espère qu'il revienne car c'est un choque pour moi et je l'aime malgré tout. Mais j'ai conscience qu'il devra faire un pas vers l'accompagnement médical pour qu'on ai un jour cette chance.

J'ai du moi même me faire suivre par une psy, et elle m'a dit que je risque de finir traumatisé par cette histoire si celle-ci continue ainsi.

Si tu as la force de le quitter, quitte le et avance. Moi je n'arrive pas encore à m'imaginer sans lui malheureusement. Puis si ce n'est pas toi, il finira sûrement par le faire. Il est difficile d'être dans une relation stable avec une personne bipolaire qui ne se soigne pas. C'est marcher constamment sur des oeufs surtout si tu es la personnes avec qui il risque de passer le plus clair de son temps...


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 121
3 juin 2020 8 h 48 min  

@lii_

Bonjour, 

Je me permets un conseil, la santé mentale (sans parler de la vie tout court) est trop précieuse pour la risquer dans une relation amoureuse. Si la relation est toxique, peut importe les raisons et les responsabilités, il n'y a aucun gène à avoir pour y mettre un terme. Savoir quand mettre un terme à une relation peut être aussi un acte d'amour, envers soi et les autres. 

L'amour des autres quand il prend le pas sur l'amour de soi même peut se révéler très toxique. 

 


Elona ont aimé
RéponseCiter
daisyanna
(@daisyanna)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
6 juin 2020 10 h 13 min  

@lii_ je sens ta souffrance dans ton témoignage. Je te remercie de m'avoir écrit et je t'envoie vraiment tout mon soutient, j'espère que tu vas arriver à t'en détacher car personne ne mérite de vivre ça. Et même si tout le monde nous dit qu'il suffit de les quitter ce n'est vraiment pas si simple... Prends soin de toi vraiment et parles en au max dans ton entourage, ça aide grave à prendre du recul tout comme écrire sur ce forum. Tu peux encore t'en sortir, comme tu me dis le plus tôt c'est le mieux...

Pour ma part, je lui avais beaucoup fait part de mon mal-être dans notre relation ces deux dernières semaines et de ce que je n'accepterai plus et il avait fait beaucoup d'efforts.

Mais hier soir... il m'a fait une crise, je ne le reconnaissais pas. Ma psy m'a dit que ce que j'avais vu de lui pour l'instant ce n'était que la face émergée de l'iceberg, et qu'il avait sûrement une grosse part d'ombre qu'il me cachait encore. Et là j'ai commencé à la voir.

Hier soir on devait se voir, mais il a finit par annuler car il était trop fatigué. Du coup un ami scénariste m'a proposé de venir passer la soirée chez lui pour travailler sur nos scénarios. J'ai décidé d'y aller, et j'ai prévenu mon copain de mon plan pour la soirée.

Et là...... de 17H à 22H, par SMS, il m'a fait une crise de jalousie / parano insupportable. Un peu de jalousie c'est sain dans un couple mais là c'était n'importe quoi... En plus il faut savoir que mon ami chez qui j'ai été est gay.

Bref j'ai tout fait pour rassurer mon copain hier soir, j'essaye toujours de lui montrer que je suis totalement transparente et honnête avec lui. Je lui ai envoyé une photo de nous en train de travailler nos scénarios, j'ai essayé de l'appeler il voulait pas répondre, je lui ai dis "si tu veux j'y vais pas, je passe te voir maintenant et on parle, ou je viens dormir avec toi après" il ne voulait pas, on aurait dit un gamin. Par contre par message il y allait !..... Il me parlait comme si j'allais le tromper, il me menaçait de me faire pareil, il me disait que je l'avais perdu, qu'il me quittait blablabla.... au début j'avoue m'être écrasée mais après il m'a vraiment mit hors de moi ! Ses menaces me faisaient ni chaud ni froid, même là j'y pense je m'en fou. Il m'a dégoûté. 

Il comparait le fait que je travaille chez mon ami hier au jour où je l'ai pris en flagrant délit de drague sur insta et en me disant "tu fais ça alors arrête de casser les couilles avec mes copines sur Instagram t'as rien à dire", et ses menaces "tu verras quand j'irai seule chez une fille" ou "si j'apprends quelque chose tu en subiras les conséquences". Ou encore il me disait que je le décevais, il retournait la situation pour que je m'excuse. Il me parlait vraiment mal, c'était vraiment quelqu'un d'autre, super mesquin, il se moquait de moi. Il me disait que je le dégoutais et que si je voulais jouer on allait jouer, vraiment dans la parano je comprenais rien... J'en riais nerveusement tellement.

Bref je vais m'arrêter là, j'en suis encore énervée. Et hier soir il a finit par se calmer et dire qu'il était désolé, qu'il s'était emporté de fou et qu'il se faisait des films mais qu'il m'aimait. Il est allé dormir. J'attends qu'il revienne la queue entre les jambes, je le vois déjà. Mais personnellement j'espère vraiment réussir à le quitter cette fois. Je sais déjà que je ne vais pas accourir vers lui et le faire galèrer, et je serai dure et ferme sur le fait que je n'ai rien à me reprocher.

 

 


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 265
6 juin 2020 10 h 46 min  

@daisyanna Wow, tant de prise de tête... Ca risque de fonctionner par cycles. Explosion comme maintenant, puis il va s'excuser, puis il y aura une phase de lune de miel où il sera vraiment adorable et fera plein d'efforts, puis un jour il explosera de nouveau, et ainsi de suite. Je viens de te décrire le cycle de la violence conjugale, y a pas que les coups physiques, il y a aussi la violence verbale et psychologique comme ici. Plus le temps passera, plus les phases de lune de miel seront courtes.

J'ai eu un ex comme ça, enfin des exs toxiques et destructeurs j'en ai eu un paquet. Celui-là était colérique et imprévisible (de la vraie dynamite, une simple étincelle et il explosait), parano (jusqu'à penser qu'on irait mettre du poison dans sa nourriture), ultra possessif. Ses crises de jalousies étaient limite délirantes, je devais envoyer des photos pour prouver que j'étais bien à tel endroit avec telle personne, "va bien te faire b... par un autre espèce de grosse p..." en public, il allait raconter partout que je le trompais en permanence donc j'ai eu une réputation de salope. Une prise de tête pas possible, chaque fois qu'il me larguait et puis qu'il revenait en pleurant, je le reprenais. Je te jure que la dernière rupture a été la délivrance, cette fois c'était moi qui l'avait largué et il m'avait fallu beaucoup de force pour ne plus céder à ses pleurs, ses "je te jure que je vais changer", ses menaces de suicide, ne pas céder à la peur suite à son harcèlement (il m'appelait jour et nuit et m'attendait en haut de ma rue pour me suivre dès que je sortais). Il n'a arrêté que quand il a trouvé une nouvelle proie quelques semaines plus tard. Ca a été très dur mais c'est la meilleure chose que j'ai pu faire avec lui. Donc je sais de quoi je parle.


RéponseCiter
Als83
(@als83)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
7 juin 2020 14 h 01 min  

@lii_coucou je vis la même chose son comportement me choc il m’a tellment aimer je vis vers lui rien à faire !! Il veux plus de moi ! Je t’aime plus je vis av depuis 2 ans je n’ai pas de famille rien je suis venu vivre dans ça ville c’est mon double. Il est parano av moi il s’imagine des trucs dans ça tête. Par contre pas encore diagnostiqué bi polaire mais c est crise sont récurrentes et ce mure dans un silence ou Aparament je suis la coupable de ces crises ! Une pute il veux plus  un autre visage. Ce n’est pas uen personne très démonstrative de base mais jetait persuader d’un m’aimai. Mais là je vie l’enfer il me calcule plus je veux pas le quitter. Il s’énerve car je le soûl a être bienveillante .. me supporte pas je me demande si je part si il serai pas hyper content. Ça me choc je peix pas réaliser cela que moi aurai une peine immense 


RéponseCiter
Lii_
 Lii_
(@lii_)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 13
10 juin 2020 0 h 52 min  

Bonsoir @dasyanna et merci pour ton soutient ! Alors tu en es ou après cette dispute ? As-tu essayé de complètement t'anesthésier de son comportement ? Cad ne pas le prendre à coeur/ personnellement lorsqu'il réagit ainsi ou accepté ces excuses puis faire comme si e rien été ? Je sais cst bcp demander et injuste, mais c'est ce que j'avais compris ( peut être trop tard ) avec le mien. Il ne faut pas leur en tenir rigeur lorsque ca arrive, et en discuter plus tard. Après tu peux aussi dire stop cst trop... Je t'envois à mon tour tout mon soutient !

Hey @als83 ma pauvre, tu dois rien y comprendre je connais cst juste horrible et je vis encore cette situation ( toujours pas ensemble mais il recommence à m'appeler ).

Lui as- tu demandé ce qu'il veut ? Comment se passent vos journées du coups ? Il faut se montrer forte devant eux... Moi j'ai bien appris ma leçon.


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !