Notifications
Retirer tout

Etre un enfant de bipolaire

23 Posts
8 Utilisateurs
4 Likes
1,454 Vu
Jubo
 Jubo
(@jubo)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3
Début du sujet  

Bonjour à tous, 

J'espère que mon témoignage pourra aider d'autres personnes qui sont dans le même cas. C'est la première fois que je m'inscris sur ce type de forum et que j'écris "mon histoire" et mon vécu en tant qu'enfant ayant un parent atteint d'un trouble bipolaire. 

Pour présenter rapidement les choses, ma mère (aujourd'hui la cinquantaine) a été diagnostiquée "maniaco-dépressive" vers l'âge de 16 ans et a vu de nombreux spécialistes (psychiatre, neuropsychiatres et) et essayé plusieurs traitements. Malheureusement, le trouble est très important chez elle et très handicapant. Elle alterne des phases de dépressions et des phases maniaques qui peuvent durer plusieurs mois sans parler ses changements d'humeurs. Le soucis étant qu'elle refuse souvent son suivit et surtout son traitement sur du long terme. 

Après 26 ans auprès d'elle, j'arrive à saturation. J'ai beau avoir rencontré ses médecins, avoir lu de nombreux articles, m'être renseigné sur les traitements qu'elle prenait et tenté de l'aider à de multiples reprises, je me sens impuissante face à sa maladie. En effet, mon enfance, mon adolescence et ma jeune vie d'adulte ont été marqués par son agressivité, sa violence (verbale, physique) et sa perversion. Elle alterne entre phase "gentille" où elle devient une personne adorable, à l'écoute et des "phases" agressives où elle devient un monstre. Malheureusement depuis quelques années (depuis que je construit ma vie.. enfant, bébé) elle devient de plus en plus agressive, s'immisce dans ma vie de couple, me fait du chantage, me menace, m'insulte etc. 

Plusieurs fois j'ai tenté de couper les ponts, de prendre du recul. Mais à chaque fois je craque car c'est ma mère. J'ai peur pour elle, elle est si fragile et isolée que je m'en voudrais s'il lui arrivait quelque chose. Mais plus j'avance dans ma vie, plus je ne supporte plus les crasses qu'elle me fait. Le pire dans tout cela, c'est que souvent elle n'a même pas conscience de ce qu'elle fait. 

Je ne sais plus comment faire pour prendre du recul et surtout dédramatiser tout cela. Cette maladie (qui ne me touche pas) me ronge, m'empêche de me construire psychologiquement (j'ai du faire plusieurs thérapie pour comprendre pourquoi ma mère me rejettais, me méprisait et pour m'aimer moi même). Depuis deux ans je vis un enfer, pourtant j'ai de nombreuses bases pour m'en sortir (grandes études, conjoint, futur bébé, un métier qui me plait) mais ma mère est ultra présente dans ma vie même quand je m'éloigne d'elle. 

 

Si vous avez des conseils... je suis preneuse. Je sais qu'il faut que j'apprenne à lacher prise.... Mais c'est plus facile à dire qu'à faire....

 


   
Citation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 

Bah en tant qu enfant de bipolaire aussi, j ai pris du recul, mais il y a plein d autres réponses viables qui peuvent être mises en place 

Si vous n y arrivez pas peut etre qu il faudra se demander si vous n avez pas aussi récupéré un cerveau qui ne marche pas comme il faut

Annonce

   
RépondreCitation
Jubo
 Jubo
(@jubo)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3
Début du sujet  

@kust

 

Un cerveau qui ne fonctionne pas comme il faut... 
Qu'entendez-vous par cela ? 


   
RépondreCitation
Jubo
 Jubo
(@jubo)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3
Début du sujet  

@kust

J'ai beau chercher un sens à votre message, malheureusement rien ne me vient. Hormis l'impression que vous prenez pour argent comptant votre capacité à passer au dessus. Tant mieux et bravo surtout. 

Je suis assez choquée par votre hypothèse. Je vous rassure mon cerveau marche très bien et d'ailleurs (scoop) la bipolarité n'est pas nécessairement (et heureusement) héréditaire. 

 

Si je viens sur ce forum, c'est pour trouver des histoires similaires, des témoignages qui peuvent m'aider ou du moins me faire entrevoir d'autres manières d'appréhender cette maladie. 

Je vous rappelle également que la bipolarité ne se manifeste pas la même manière d'un individu à l'autre. Il est certain que j'ai des séquelles (et dommage qu'on en parle pas assez souvent) vis à vis de la maladie de ma mère. Quel enfant n'en aurait pas après avoir été en famille d'accueil, avoir vécu des sévices corporelles, morales, s'être fait insulté toute sa vie. Je suis capable de prendre du recul, pour preuve je suis toujours là pour ma mère malgré les traumatismes. Mais oui, j'arrive à saturation. Effectivement, je ne supporte plus son harcèlement (téléphonique, sur les réseaux, par la poste etc), ses menaces/chantages au suicide, ses attaques (sur mon physique, ma manière d'être, mes choix etc) et quand je prends mes distances elle arrive à s'attaquer à moi via mon conjoint, mon travail, ma belle famille (appelle les gendarmes, prend à parti mes voisins etc). 

J'ai beau avoir un équilibre de vie, excusez moi, mais sa pathologie est un enfer. Malheureusement, je n'arrive pas à couper les ponts et mettre des stops car c'est une personne isolée qui a détruit toutes ses relations amicales/professionnelles et quand elle va mal je suis la seule à devoir/pouvoir l'aider. C'est la quatrième hospitalisation que je gère (et sa me fend le coeur) dont la première j'avais 15 ans. 

Alors, si vous avez des conseils je suis preneuse car je reste ouverte et dans l'espoir qu'un jour elle puisse se stabiliser (et surtout que je puisse trouver la force de faire la part des choses et lui accorder la place qu'elle mériterait). 

 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Parfois la séparation est difficile mais si vous souffrez vous devez couper les ponts sans vous retourner.

je n’est pas votre passif mais chez moi c’était dur aussi. Bcp de maltraitance physique et psychologique. Un jour j’ai coupé les ponts et je n’ai pas vu mes parents pendants deux ans. Quand ma colère c’est estompé j’ai pu les voir un peu. Encore aujourd’hui je ne les vois que 1 ou 2 fois par an. Surtout je veux être en dehors de toutes les histoires de famille je ne m’en mêle pas.

bon courage!


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @jubo

Je suis assez choquée par votre hypothèse. Je vous rassure mon cerveau marche très bien et d'ailleurs (scoop) la bipolarité n'est pas nécessairement (et heureusement) héréditaire. 

la bipolarité non (je n'ai pas dit ça d'ailleurs)

mais (scoop), la prévalence de troubles cognitifs et d'autres troubles psychiatriques chez les apparentés au premier degré de patients bipolaire est telle que cette situation est considérée comme normative

il y a de quoi être choqué

ça n'en reste pas moins vrai

quand elle va mal je suis la seule à devoir/pouvoir l'aider

si c'est une réalité, peut être que c'est par là qu'il faut commencer

personne ne sait à part vous si vous devez prendre du recul, couper les ponts, vous impliquer différemment, ou que sais je encore 

bon courage


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 

Bonsoir,

 

Difficile de conseiller ....Moi, j'ai mis 8 ans avant de me soigner correctement . Ma famille en a vu à guette et à brouette puis ils m'ont donné des ultimatum, ils en avaient marre, et j'avais aussi exploré mes manies de fond en combles , alors, j'ai bien voulu me soigner . Tout va mieux alors. Je viens de faire un up, et même au tel, mes enfants le voient . Ma fille m'a demandé d'augmenter mon traitement, elle est pharmacienne, et je l'ai fait, heureusement ! Voilà comment ça se passe chez moi .

 

Parfois, il faut en passer par " être moins gentil " ..Pour qu'un déclic se fasse, mais je ne connais pas votre mère, je ne sais pas comment il faut procéder avec elle . En tout cas, quoique vous fassiez, vous faites ce que vous pouvez, il ne faut rien vous reprocher , parce que c'est loin d'être évident quand un bipo. ne veut pas se soigner !


   
RépondreCitation
nicobip
(@nicobip)
Reputable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 351
 

Bonjour @jubo,

Je viens vers toi concernant la réponse de @kust. Là où tu attends une main aidante, tu te prends un pic, voire une offense. J'y ai eu le droit également, de sa part, et nous sommes plusieurs. Pas d'insultes, rien de grossier (ou très rarement) mais des formules lapidaires et rabaissantes. Ce texte n'est pas une plainte, mais plutôt une notice d'utilisation.

Aussi après avoir lu l'ensemble de ses messages et avoir échangé un moment (avec ou contre lui !) je peux dire que son avis n'est intéressant que d'un point de vue pharmacologique (et c'est déjà bien et beaucoup plus que ce que je peux apporter sur ce forum !).

La maladie psychiatrique est au centre de sa vie, un ou ses parents, sa conjointe et lui-même en sont frappés. C'est pourquoi, il ne prend pas le risque de transmettre ce fardeau par voir génétique et ne jure que par la bible DSM 5. Il a probablement aussi étudié la médecine (au sens large) car il était personnellement touché dans son quotidien par cette discipline, se spécialisant probablement en psychiatrie... sans être praticien pour autant : travaillerait-il dans un labo ? Ce qui expliquerai que ce forum soit un outil de travail pour lui ? Enfin, cette riche connaissance nous est très utile si jamais nous avions affaire à psychiatre à la ramasse ou un généraliste dépassé , quel dommage quelle soit dispensée avec tant de narcissisme...

A bientôt les bipotes !


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 
Posté par: @nicobip

Bonjour @jubo,

Je viens vers toi concernant la réponse de @kust. Là où tu attends une main aidante, tu te prends un pic, voire une offense. J'y ai eu le droit également, de sa part, et nous sommes plusieurs. Pas d'insultes, rien de grossier (ou très rarement) mais des formules lapidaires et rabaissantes. Ce texte n'est pas une plainte, mais plutôt une notice d'utilisation.

Aussi après avoir lu l'ensemble de ses messages et avoir échangé un moment (avec ou contre lui !) je peux dire que son avis n'est intéressant que d'un point de vue pharmacologique (et c'est déjà bien et beaucoup plus que ce que je peux apporter sur ce forum !).

La maladie psychiatrique est au centre de sa vie, un ou ses parents, sa conjointe et lui-même en sont frappés. C'est pourquoi, il ne prend pas le risque de transmettre ce fardeau par voir génétique et ne jure que par la bible DSM 5. Il a probablement aussi étudié la médecine (au sens large) car il était personnellement touché dans son quotidien par cette discipline, se spécialisant probablement en psychiatrie... sans être praticien pour autant : travaillerait-il dans un labo ? Ce qui expliquerai que ce forum soit un outil de travail pour lui ? Enfin, cette riche connaissance nous est très utile si jamais nous avions affaire à psychiatre à la ramasse ou un généraliste dépassé , quel dommage quelle soit dispensée avec tant de narcissisme...

A bientôt les bipotes !

@nicobip ,

 

Kust est un dilemme pour moi, il parait effectivement dur et cru avec tout un chacun, mais c'est peut être une façade . Ou peut être qu'il ne prend pas le temps d'être diplomate ? J'en sais rien . C'est sa cuirasse . Être bipolaire et médecin, ça doit être terrible, déjà bipolaire et infirmière ! C'est un sport ! On n'accepte pas ! Désolée de dire ça pour les autres ! Mais j'ai connu un chirurgien qui s'est suicidé pour ça ! Alors, oui, kust est un peu raide, mais on peut le faire évoluer, avec notre gentillesse, sur ce site,  pas en le critiquant . En tout cas, il m'a beaucoup aidée dans ma quête du savoir vivre .


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Vous vous prenez trop la tête sur ce gars surtout. Faut pas faire attention a ce qu’il dit surtout ou tout du moins prendre avec des pincettes ses dire. On ne sais pas qui il est et dans ce cas là prendre pour argent comptant ce qu’il raconte est une erreur.


   
ver00 and marlasinger reacted
RépondreCitation
nicobip
(@nicobip)
Reputable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 351
 

@malette Bonjour Elo, content de discuter de nouveau avec toi ! Merci de ta fraîcheur et ton dévouement positif !

@ver00 Bonjour ver, je t'ai retrouvé sur ce forum, complètement désorientée... Pourquoi ne pas continuer les méthodes qui te permettaient de te tenir à flots ?

J'ai fait une fixation sur kust aussi auparavant, je dois l'avouer. J'attendais des réponses de sa part, mais ce ne sont que des réponses de fin de non-recevoir qui m'ont été retournés ou des silences. Mais c'est passé, je ne rage plus. Je suppose que kust est quelqu'un de pas forcément heureux et qui a besoin de dominer : c'est ce qu'il fait en écrasant les naufragés. Toujours est-il qu'il blesse beaucoup de personnes par ses réponses... et ça, ça m'agace.

Kust n'est pas médecin ! 


   
Melo reacted
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Comme tu dis kust n’est peut être pas médecin. En l’absence d’informations il vaut mieux ne pas prendre complètement ses infos au sérieux. Tout du moins il faut les vérifier et demander à son psychiatre avant.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Nico, je suis contente que tu aies repris le boulot et que ça se passe bien.


   
RépondreCitation
nicobip
(@nicobip)
Reputable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 351
 

@malette

Merci Elo. Deux ans de trou noir et pour moi tout (semble) repartir comme avant. Reste en suspend : quand une nouvelle crise va-t-elle resurgir ? ou,  suis-je vraiment bipolaire ?

Ces questions ne monopolisent plus mon esprit... Il adviendra ce qu'il adviendra. J'ai vraiment la chance d'être bien entouré par ma famille et mon psychiatre qui m'a proposé d'aller voir... une psychologue qui a parfois tendance à poser des diagnostics opposés au sien... en effet, il me dit que ses confrères utilisent les mêmes méthodes que lui et qu'ils arriveront très probablement aux mêmes conclusions (soit bipolaire type 2): n'est-ce pas la preuve d'une grande sagesse ? J'ai pleine confiance en lui, ce qui ne m'interdit pas de la contredire par moment.

Très belle journée à tous.

Nicobip.


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 

Cette fixation que font certains sur moi est tout aussi incompréhensible que malsaine

"Dans un labo, le forum lui sert d outil de travail, il est malheureux"

Lol

Pour mettre les choses en perspectives, je réponds quand j attends au feu rouge ou que je suis sur les chiottes

Faudrait réfléchir à prendre un peu de recul sur ce que vous dit un inconnu sur internet

Aucun doute que ça vous passera


   
ver00 reacted
RépondreCitation
Elona
(@elonawasikowska)
Reputable Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 381
 

Bonjour, 

Ce que je vais dire en a déjà choqué plus d'un, mais c'est entre autres pour ça que je veux pas de gosses. Pour ne pas avoir un enfant qui souffrira à cause de moi comme tu souffres à cause de ta mère, et comme j'ai souffert à cause des problèmes psy de mes deux parents.

Malheureusement, la seule chose que je vois pour le moment est de lâcher prise comme tu dis. C'est ta maman donc forcément il y a un lien unique, c'est difficile. D'autre te diront que tu es une fille indigne car "c'est quand même ta mère", mais eux tu leurs dis merde. Mais elle te pourrit l'existence, elle est toxique. Tu as besoin de vivre ta vie aussi, et il est possible qu'un parent ou proche fasse partie des personnes toxiques à supprimer de ta vie. Si elle détruit ses relations et sa vie, même si c'est du à sa maladie, c'est son problème et pas le tien. Et je dis ça en étant bipolaire aussi.


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 3016
 

nicobip,

 

Bah, en fait, j'ai eu un moment de flottement, j'ai fait un up, et maintenant je suis mieux qu'avant . Plus dans l'action, en fait, et ça roule bien, alors, je ne regrette rien . Et puis mon blog, j'en ai fait le tour, il faut que je vive aussi pleinement ma vie ! En tout cas, merci à toi . Et bonne chance pour le boulot !

 
What do you want to do ?

New mail

 

   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 
Posté par: @kust

Cette fixation que font certains sur moi est tout aussi incompréhensible que malsaine

"Dans un labo, le forum lui sert d outil de travail, il est malheureux"

Lol

Pour mettre les choses en perspectives, je réponds quand j attends au feu rouge ou que je suis sur les chiottes

Faudrait réfléchir à prendre un peu de recul sur ce que vous dit un inconnu sur internet

Aucun doute que ça vous passera

Tu vas souvent au chiottes dis donc!! Ou t’es souvent dans les bouchons ^^


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @malette
Posté par: @kust

Cette fixation que font certains sur moi est tout aussi incompréhensible que malsaine

"Dans un labo, le forum lui sert d outil de travail, il est malheureux"

Lol

Pour mettre les choses en perspectives, je réponds quand j attends au feu rouge ou que je suis sur les chiottes

Faudrait réfléchir à prendre un peu de recul sur ce que vous dit un inconnu sur internet

Aucun doute que ça vous passera

Tu vas souvent au chiottes dis donc!! Ou t’es souvent dans les bouchons ^^

week ends et feriés j'suis avec madame j'ai plus de temps : p


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Relou les bonnes femmes 😂


   
RépondreCitation
nicobip
(@nicobip)
Reputable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 351
 

@kust La BLAGUE : 2462 messages !

Cela fait plusieurs semaines que je ne viens plus. Je ne suis pas concerné par la fixation au sujet de ton ego sur-dimensionné au demeurant très compréhensible au vue de tes posts brutaux et auto-proclamé savants.

 Je te souhaite bcp de bonheur à vivre avec ses illusions narcissiques* ... Bon courage lorsqu'elles s’évanouiront !

________________________________________________________________

Le trouble de la personnalité narcissique est un trouble de la personnalité dans lequel un individu se manifeste par le besoin excessif d'être admiré et par un manque d'empathie.

_______________________________________________________________

Soigne-toi bien,
À dans quelques semaines !


   
RépondreCitation
Page 1 / 2
Annonce
Annonce
Annonce