Notifications
Retirer tout

relation amoureuse difficile

Page 2 / 5
 

ROLAND
(@smartkind)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1114
 
Posté par: VERONIQUE

Bonsoir  NATH, Je ne sais si tu peux éclairer ma lanterne?  En hospital psychiatrique les pathologies mentales sont elles mélangées ou séparées selon les différents troubles mentaux, lors d'une hospitalisation Te souhaite une excellente soirée

c est variable, ça depend si t es déjà connu de l hosto ou pas

 

et  surtout du nombre de lits disponibles dans chaque service

 

il y a des pavillons de triage ou atterrissent les prismohospitalisations

 

ceux qui sont déjà connus vont dans des services specialises directement sauf s il n y a pas de lit disponible ils vont en triage…..

 

….…..gros XXXXXXXX


RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1114
 

¨vous voulez la suite?

 

 

Animaux Childish sauter style aquarelle. Chien et la grenouille, le lapin et le cochon, poule et le renard Banque d'images - 53444601


RépondreCitation
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 901
 

Véronique, je n'y connais absolument rien.

Alors merci Roland.


RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1114
 
Posté par: Nath

Véronique, je n'y connais absolument rien.

Alors merci Roland.

https://www.bing.com/videos/search?q=bruit+de+la+foule+en+en+delire&&view=detail&mid=9F7421AAE735002E5ECD9F7421AAE735002E5ECD&&FORM=VRDGAR


RépondreCitation
VERONIQUE
(@vero)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 153
 

Bonjour ROLAND , Je te remercie vivement pour ta réponse, nous nous posions cette question avec des amis hier, et personne ne savait, ds l'immédiat je te souhaite plein de bonnes choses pour cette journée qui commence Biz...


RépondreCitation
VERONIQUE
(@vero)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 153
 

Bonjour NATH, Je te remercie quand meme pour ta réponse, et, te souhaite une journée ensoleillée 


RépondreCitation
isabelle
(@zouzou95)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 15
 

Bonjour,

Comme je me retrouve dans ton histoire!

"J’en viens a croire que je suis maso et que j’aime ça." je l'ai dit aussi!

En couple depuis 30 ans, je viens juste de comprendre qu"il est bipolaire et il vient de me dire qu'il le sait depuis 2008..sans qu'il se soigne.

Les soucis de couple ont commencé début 2016 quand il m'a avoué qu'il m'avait trompé. En fait avec le recul je comprends que c'est un symptome de la maladie, cette  hypersexualité.

Après plusieurs phases dans ma tête, je pardonne.

Un an après il me dit avoir rencontré qqn et qu'elle veut voir nos enfants. Non je ne suis pas d'accord. Je lui crie mon amour, lui demande de rester puisqu'il m'aime aussi. Et cela dure depuis plus de 18 mois.Il n'arrive pas à choisir. Passe de l'une à l'autre alors qu'aucune de nous 2 ne le souhaite. Je suis allée jusqu'à le pousser le mois dernier à faire un essai de vie avec elle puisqu'il me disait être quasiment sûr que cette relation ne serait pas viable. Résultat ils ont rompu, je suis allée le ramasser en miettes (à 500km d'ici) le ramener à la maison. Et rebelotte 15 jours après son choix n'est toujours pas fait. Soit disant ils n'ont pas rompu comme il faut! Mais cette fois je lui ai dit que je ne voulais pas que cela recommence, c'est elle ou moi, que s'il partait je quittais la maison aussi. Il est parti il y a 2 jours, et je lui dis finalement que j'attends encore son choix. Mais maintenant nous avons évoqué sa bipolarité, je lui ai demandé de se renseigner sur cette maladie que cela pouvait l'aider à comprendre.

Je pense qu'il a beaucoup menti à cette femme sur sa vraie vie. Dois-je lui parler moi même?

Il communique énormément avec une amie psychologue en ce moment, je lui ai envoyé des sms pour qu'elle l'aide.

Mes enfants en souffrent aussi (20 et 22 ans) car il les a inclus dans l'histoire. Il les a fait parlé à cette femme pour prouver qu"ils existaient. Il n'arrête pas d'appeler mon fils depuis qu'il est parti pour savoir comment je vais. Mon fils ne savait pas quoi répondre. Je lui ai dit pourquoi pas lui dire que je m'inquiète bcp pour lui.

Mes enfants ont maintenant peur dêtre comme lui, d'autant plus que ma belle-mère avait des troubles psychiatriques de quel ordre je ne sais pas exactement mais elle était allée en HP!

Nous avons aussi besoin d'aide.

Merci

Des conseils svp


RépondreCitation
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 901
 

Bonjour Isabelle, 

Vous n'êtes pas maso, vous aimez votre mari, tout simplement.

Et vous supportez beaucoup par amour. Accepter l'infidélité de son mari, c'est douloureux, et il ne faudrait pas que vous sombriez dans le chagrin à cause de ça.

Vous avez déjà fait tout ce qu'il était possible de faire. Maintenant, c'est à votre mari d'accepter de se faire aider et de prendre un traitement.

Quant à vous, peut être auriez vous besoin de vous confier à un professionnel de santé ? Prendre rdv dans un CMP ou tout simplement appeler un numéro national comme l'UNAFAM ou autre ? Pour l'avoir fait, ça fait beaucoup de bien.

Bon courage à vous et vos enfants.


RépondreCitation
VERONIQUE
(@vero)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 153
 

Bonjour, Tu sais il n'y a pas grand chose à faire contre cette maladie, après il faut prendre en compte la personnalité de ton mari, et qu'il accepte le fait d'avoir une maladie psychiatrique donc"folie" mais le fond de la personnalité sera toujours là Ils  parait que cette maladie s'accentue avec l'age, en plus, sous médication ils sont plus calme anesthésiés mais tellement différents de la personne que nous aimons, difficile de gérer aussi, et cela ne fait qu'espacer les crises qui sont moins spectaculaires mais nous laissent sidérées ds l'incompréhension et finissent par nous faire peur enfin pour moi cela c passé comme ça, et puis tu sais maladie ou pas toute cette m.... entame la confiance que nous avons ds notre couple et notre compagnon moi je n'ai pas trouvé la solution ni comment faire pour rétablir l'équilibre entre nous, alors j'ai rompu, mais la aussi une autre épreuve t'attend celui d'effacer de ta vie cette amour viscéral que nous leurs portons avec de la culpabilité des "et si" et le manque tu as raison nous sommes maso,  moi aussi j'ai été ds le déni pas  voulu voir qu'il a une maladie psychiatrique RESULTATS SUIS SOUS ANXIOLYTIQUES  SUIVI PAR PSY ET TOUJOURS DS LE DOUTE DE SAVOIR SI LA DECISION DE LE QUITTER ETAIT LA BONNE APRES NEUF MOIS J'AI PERDU 10 KGS IL FAUT VRAIMENT QUE JE ME RECUPERE JE VAIS FINIR PAR TOMBER MALADE Voilà c mon expérience  mais chaque histoire avec un bipo est différente cela dépend de lui et toi c ton mari Te souhaite du bonheur sur ta vie 


RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

ohlàlà Isabelle 🙁 que de souffrances ...

D'abord, tes enfants. Bien sur, ils sont remis en cause dans d'où ils viennent donc qui ils sont. Je crois que le mieux serait de leur conseiller de voir un psychologue, dans un CMP ou ailleurs, quelqu'un qui pourra leur expliquer qu'il n'y a pas d'automatisme, pas que la génétique, quelqu'un qui leur parlera d'histoire familiale et de comment dépasser ça. Il ne faut pas qu'ils restent avec cette peur, elle retentira sur leur être, ils auront peut-être peur aussi d'avoir des enfants, de faire subir ça à des tiers, etc... Il faut qu'ils soient informés et rassurés. (si possible, essayer de savoir ce qu'avait ta belle-mère ).

Pour ton mari, je ne sais que te dire. On le dit assez, clairement ou pas, sur ce forum, si quelqu'un ne veut pas se remettre en cause et faire le nécessaire pour aller mieux, on ne peut pas le faire à sa place, hélas. Ton mari est empli de peurs, c'est sur, certainement depuis un moment puisqu'il connait son état depuis 2008. Tu as bien fait de lui dire de s'informer, il doit mal l'être effectivement, pour refuser de se faire aider. Le fait qu'il corresponde avec une psychologue est un atout, on peut espérer qu'elle arrive à "faire bouger les lignes" et à le convaincre de se faire soigner.

Ceci étant dit, quels sont ses troubles ? Car l'hypersexualité et l'infidélité ne sont pas signes suffisants pour qualifier une bipolarité..

Toi, de ton côté, tu prends tout en pleine face : 30 ans de mariage et des trahisons, la peur pour ton mari et son état, la peur pour tes enfants, le chagrin qui va avec tout ça... ça fait beaucoup... Alors, oui, lui faire dire que tu t'inquiètes pour lui, c'est bien, je comprends, tu veux qu'il sache que tu l'aimes, mais ne pas lui cacher aussi que tu vis mal tout ça, que tu t'inquiètes aussi pour vos enfants, qu'il n'est pas non plus le seul à souffrir, ça peut aussi l'aider à accepter l'idée qu'il a des responsabilités et qu'il faut peut-être penser à se faire aider.... A mon avis, même s'il faut de la patience et de la compréhension avec les "bipos", il ne faut pas les "infantiliser" (je ne dis pas du tout que c'est ce que tu fais, je ne connais pas la situation, hein ?) ni les "déresponsabiliser" (sauf en période de down profond et encore...), il faut expliquer. Il a des enfants, il a à se comporter comme parent et non comme enfant de ses enfants, il a à faire le nécessaire ou à essayer le plus possible pour le moins... par exemple. Soutenir un bipo, ce n'est pas lui cacher la réalité de ce que vivent ses proches (encore une fois sauf en période de down dangereux), donc, oui, on peut lui dire qu'on s'inquiète pour lui, qu'on est là, qu'on l'aime, mais on peut lui dire aussi qu'il y a des limites, en douceur mais quand même, lui expliquer que même si on comprend sa douleur il a aussi à faire un effort...

Je ne sais pas si je suis claire, je ne veux pas être dure ou insensible, mais, c'est vrai que je pense qu'un malade, quel qu'il soit, ne doit pas se décharger de toutes responsabilités parce qu'il est malade. Il y a des moments où effectivement, il faut peut-être lui expliquer ou lui rappeler ça...

Quoi qu'il en soit, si tu peux, toi aussi, t'appuyer sur une aide psychologique, CMP ou autre, je pense que ça ne te fera que du bien.

J'espère que ton mari acceptera bientôt son diagnostic et fera le nécessaire pour y faire face et se soigner. Je vous souhaite le meilleur à toi et à ta famille.

 

 


RépondreCitation
isabelle
(@zouzou95)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 15
 

L'infidélité je l'ai accepté.

J'ai vu un psy en début d'année mais je ne soupçonnais pas cette maladie. Je vais le recontacter ou trouver peut être une sophro.

J'ai prévu de téléphoner à l'UNAFAM aussi.

Ce matin j'ai craqué je lui ai envoyé un sms  si tu as besoin de me parler je suis là si tu n'en as pas besoin je suis là aussi. Je t'aime et ne veux que ton bonheur.

Il me réponds qu'il a rêvé à moi qu'il m'aime qu'ils n'ont pas fait l'amour et qu'il m’appellera lundi ou avant


RépondreCitation
isabelle
(@zouzou95)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 15
 

<merci>.

bien sûr chaque histoire est différente.

J'essaye de me préserver malgré tout et tous ces témoignages et soutien m'aident énormément.

 


RépondreCitation
isabelle
(@zouzou95)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 15
 

Il y a des périodes de dépression comme depuis 3 semaines où il parle de suicide, pleurt, de mélancolie profonde, plus le goût à rien, ne veut pas de contraintes, ne veut voir personne, parle de prendre une année sabatique, ne dort et mange presque pas. Il est psychorigide, tout ce qu'il dit ne peut être discuté. S"il a décidé de se coucher à 21h, plus personne ne doit faire de bruits. 

Il vient de m'envoyer un msg qu'il pense à moi tout le temps pardon de me faire souffrir qu'il m'aime.

Je vous ai suivi dans vos conseils je lui ai répondu que je souffrais effectivement que je m'inquiétais pour lui et pour nos enfants qu'il fallait quil se fasse diagnostiquer. Il m'a répondu qu'il le ferait.

Quant à la psy amie qui lui parle au téléphone, j'ai trouvé son numéro et lui ai envoyé des msg comme quoi je comprenais quelle ne puisse pas me parler mais juste lui confier mes doutes sur la bipolarité et lui dire comment je suis démunie et l'ai remercié de son soutien auprès de lui.


RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 
Posté par: isabelle

<merci>.

bien sûr chaque histoire est différente.

J'essaye de me préserver malgré tout et tous ces témoignages et soutien m'aident énormément.

 

Bonjour Isabelle que chaque rupture soit difficile à digérer mais par affection pour lui et pour ce que avez veçu ensemble vous devez vous efforcer à accepter sa décision de vous quitter. Ne le prenez pas en otage à cause de sa maladie ni instrumentaliser vos enfants  pour le retenir. Désolée si mes paroles sont dures à entendre mais l'amour exige la réciprocité .. Bon courage à vous car je suis sure que de merveilleuses choses vous attentes !! Mita


RépondreCitation
isabelle
(@zouzou95)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 15
 

Bien sûr que j'accepterai alors sa décision quelle qu'elle soit mais pour le moment il ne l'a pas prise c'est bien le problème


RépondreCitation
Marielle
(@mamita64)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 7
 

Il me semble qu il faut prévenir le médecin traitant des comportements déviants car le conjoint ne peut pas être aussi le soignant . Il doit rester père ou mère des enfants et attendre patiemment que la crise passe  ...en se distrayant . Le bipo se remettra en question plus facilement si ça vient de lui .C est mon avis mais bien sûr je peux me tromper ... 


Nath aime
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 
Posté par: isabelle

Bien sûr que j'accepterai alors sa décision quelle qu'elle soit mais pour le moment il ne l'a pas prise c'est bien le problème

En êtes vous sûre ?  Vous savez l'infidélité n'est pas anodine.. Peut être qu'il voulait vous quitter depuis mais avez peur de faire souffrir, non ? 


RépondreCitation
isabelle
(@zouzou95)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 15
 

Merci à tous.

Si vous voulez continuer la discussion, merci de le faire en message privé.. si c'est possible!


RépondreCitation
Pauline
(@polhinne)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 9
Début du sujet  

Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas douée mais je n'arrive pas à te faire un message privé :/ Quelqu'un saurait résoudre mon problème?


RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1114
 
Posté par: Pauline

Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas douée mais je n'arrive pas à te faire un message privé :/ Quelqu'un saurait résoudre mon problème? 

c est parce qu il faut que ton correspondant règle le degré de confidentialité dans son profil.

 


RépondreCitation
Pauline
(@polhinne)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 9
Début du sujet  

Merci Roland!!! Je vote pour que tu deviennes le nouveau modérateur 😀


RépondreCitation
Page 2 / 5
Annonce
Annonce
Annonce