Notifications
Retirer tout

relation amoureuse difficile

Page 5 / 5
 

 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

Oui c'est dure aussi pour les proches. 


RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

@isabelle : Isabelle, peux-tu vérifier que dans ton "profil", "réglages", "messagerie privée", tu as bien coché "tout le monde", stp ? Je n'arrive pas à t'envoyer de MP.


Pauline aime
RépondreCitation
isabelle
(@zouzou95)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 15
 

c'est bien coché "tout le monde"


RépondreCitation
Cachette
(@cachette)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 527
 

ça y est, j'y suis arrivée... Pfiou... Compliqué ce forum...


RépondreCitation
Delphine
(@albi24)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 13
 

Bonsoir, je me permet de vous demander si vous connaissez des couples bipolaire et schizo qui tiennent ?Ou équivalent ?


RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 
Posté par: Delphine

Bonsoir, je me permet de vous demander si vous connaissez des couples bipolaire et schizo qui tiennent ?Ou équivalent ?

Bonsoir Delphine, j'ai lu des témoignages dont certains couples sont restés unis et amoureux et d'autres non... Je ne sais pas si ça peut vous aider, comme réponse 🙂 


RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1114
 
Posté par: Mita
Posté par: Delphine

Bonsoir, je me permet de vous demander si vous connaissez des couples bipolaire et schizo qui tiennent ?Ou équivalent ?

Bonsoir Delphine, j'ai lu des témoignages dont certains couples sont restés unis et amoureux et d'autres non... Je ne sais pas si ça peut vous aider, comme réponse 🙂 

faut appeller Menie Gregoire au paradis


RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1114
 
Posté par: Cachette

@isabelle : Isabelle, peux-tu vérifier que dans ton "profil", "réglages", "messagerie privée", tu as bien coché "tout le monde", stp ? Je n'arrive pas à t'envoyer de MP.

je vois que tu as assimilé mes leçons

 

le glauque

 

le 


RépondreCitation
ROLAND
(@smartkind)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1114
 
Posté par: ROLAND
Posté par: Cachette

@isabelle : Isabelle, peux-tu vérifier que dans ton "profil", "réglages", "messagerie privée", tu as bien coché "tout le monde", stp ? Je n'arrive pas à t'envoyer de MP.

je vois que tu as assimilé mes leçons

 

le glauque

 

le 

Résultat de recherche d'images pour "cretins"


RépondreCitation
Lau
 Lau
(@lau)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 24
 
Posté par: Pauline

Bonjour,

Je ne sais pas vraiment pourquoi j‘écris un message. Je n’ai pas de question, pas besoin d’aide. Ça n’est pas forcement un témoignage mais je suppose que j’ai juste besoin de parler à des gens qui me comprendront.
Pardon d’avance si mon message est trop long.
Il y a un an tout pile j’ai rencontré une personne qui m’a littéralement fait chavirer, je suis tombée raide dingue amoureuse. 
Elle m’a très rapidement parler de sa maladie, je me suis beaucoup renseignée sur la bipolarité et les troubles borderlines et malgré le tableau très peu flatteur et des témoignages souvent très dur et touchant des proches de personnes bipolaires qui étaient épuisés et qui subissaient la maladie, je me suis lancée dans cette relation. 
Je tiens à précisé que je me suis battue pour qu’elle s’ouvre à moi et me laisse entrer dans sa vie car elle avait très peur de me faire souffrir et n'avait laissé entrée personne dans sa vie depuis une dizaine d'année. L’amour était trop fort des deux côtés et à force de persévérance, elle m’a laissé l’aimer.
Tout se passait magnifiquement bien, elle c’était mise à reprendre son traitement, elle allait voir ses psychologues et thérapeutes régulièrement, je l’accompagnais même. Il y avait énormément d’amour et de respect dans notre couple. Nous avons mit un point d’honneur à se parler, se dire les choses et à ne jamais laisser nos emotions négatives prendre le déçu. Malgré mon manque total d’experience avec cette maladie, j’ai toujours su lui parler, la calmer, la raisonner et la remettre à sa place en douceur quand il le fallait. Je me fais également suivre par une sophrologue/psychologue qui a beaucoup de patient bipolaire et qui m’aide également beaucoup à naviguer dans notre relation.
Mais voila, il y 5 mois, l’ex autoritaire a réapparu après l'avoir jeté 1 ans auparavant et ça l’a totalement chamboulé. En 1 mois, et parce que l’ex qui a un control total et impressionnant dessus lui a dit de me quitter, elle me quitte pour retourner avec.
Ça a été le choc et un coup très dur, la personne avec qui je me voyais faire ma vie me quitte du jour au lendemain malgré un regard rempli d’amour à mon égard et des larmes le dernier jour ou je l'ai vu. Je savais qu’elle m’aimait toujours mais impossible de comprendre cette emprise que son ex avait et pourquoi elle partait. 
J’ai essayé d’être forte et je lui ai dit que si nous n’étions pas en couple, il était impossible de garder contact donc en un claquement de doigt, elle était sortie de ma vie.
1 mois et demi après notre separation, elle me réécrit et la je sent qu’elle ne va pas, mais alors pas du tout. Je l'ai au telephone et elle est clairement en crise. Elle m’avoue que je lui manque et qu’elle passe ses journées seule chez son ex, enfermée dans l'appart à attendre qu'elle rentre du boulot et à regarder nos photos et vidéos.
J’essaye de rester neutre et je lui dit qu’elle a besoin d’être hospitalisé et que je serais la pour elle si elle le désirait. J'aurais pu à ce moment la être égoïste et tout faire pour la ramener vers moi mais mon but était sa senti et son bien être. Avant qu’elle ne rentre en clinique nous nous sommes vues et la c’était comme si nous nous étions jamais quittées. Je sais qu’il y a la maladie qui dicte beaucoup de chose mais le lien qu’on a est vrai et indescriptible, on se comprend sans se parler et on sait quand l’autre ne va pas bien. 
Elle devait rentrer en clinique et couper tout liens avec l’extérieur mais elle m’appeler les soirs en pleur et je ne pouvais pas raccrocher en lui disant nan, tu as dit 2 semaines sans parler, tu tiens le coup. Avec le recule je me rend compte que c’est ce que j’aurais du lui dire mais l’avoir en pleur au bout du fil me déchirait le coeur et il m’était impossible de ne pas répondre.
Plus les semaines on passaient, plus on parlait de futur, de maisons d’une vie à deux et nous avons decider de chercher un endroit pour vivre ensemble. J’ai fait toute les démarches, je suis partie dans le sud trouvais un maison pres de sa famille. Elle m’a même fait la surprise de sortir de clinique une semaine pour mon anniversaire. Ma mère a rencontré pour la premiere fois ses parents et sa famille, elle m’a fait une déclaration d’amour comme on en rêve tous pour mon anniversaire.
A partir de la je me suis dit c’est bon, baisse un peu tes gardes, n’est plus peur, tu l’as "récupéré". On trouvé une maison pendant que nous étions dans le sud. J’ai acheté les meubles, fais les cartons, commandais le camion de déménagement et deux semaines avant de partir elle me dit qu’elle ne descendra pas dans le sud avec moi. Pire, une semaine avant le déménagement qui n’avait plus lieu alors qu'on avait passé une semaine un peu tendue vu le rebondissement mais quand même avec de bons moment et des mots doux, elle m’annonce quelle me quitte, qu’elle a besoin d’être célibataire et de se retrouver et qu’elle retourne en clinique car elle n’avait pas tenue la promesse qu’elle c’était faite qui était de ne parler à personne.
Je suis dévastée, détruite de l’intérieur, à bout!
Je comprend qu’elle ai besoin de se retrouver et qu’elle préfère me quitter plutôt que de me faire attendre mais j’ai du mal à me dire qu’hier j’était l’amour de sa vie, son oxygène, son rock, qu’elle avait hate de vivre avec moi et que nous ne soyons plus jamais séparées et que aujourd’hui on ne se parle plus. 
Je sais que cette maladie est dur et fait souffrir mais la c’est de la torture. J’en viens a croire que je suis maso et que j’aime ça...
Je l’aime et je suis persuadée que si elle revient, je serais certes plus vigilante mais j’y retournerais quand meme. 
Je ne sais plus quoi penser ni quoi faire, je suis au fond du trou, à penser à faire une bêtise tellement je souffre et qu’elle me manque.
Je sais qu’elle est malade mais je sais aussi qui c’est une belle personne et que sa maladie ne la définit pas meme si c’est une grosse partie d’elle.
Et je sais qu’elle et moi on a développé quelque chose de très fort et ça me tue de ne pas réussir à lui faire passer cette peur bleu de se lancer avec moi et de créer notre vie. Je sais qu’elle en rêve et qu’elle le veut mais qu’elle a un blocage et une trouille panique de se lancer.
Désolée pour le pavé, j’avais besoin de raconter mon histoire à quelqu’un d’autre que ma psy et surtout à des gens qui me comprendraient parce que mon entourage est un peu sonné avec tout ses rebondissement...
 
Merci de m'avoir lu jusqu'au bout.

Bonjour @pauline, bonjour aux autres également,

j'ai lu ton histoire et je m'y retrouve pas mal dans ce yoyo de sentiments oui-non non-oui, regards et paroles qui disent le contraire des actes et au final contact rompu sur les réseaux, plus blocage et déblocage de téléphone quand ça chante mon amie. 

Pour le moment en résumé de la semaine, je suis bloquée depuis début février sur facebook et messenger (je ne peux même pas voir son profil) mais pas sur whatsapp (et instagram qu'on n'utilise pas vraiment). J'ai passé 9h de temps à lui écrire et répondre sur whatsapp la nuit du lundi au mardi, quelque heures également du mardi au mercredi à lire de ces nouvelles, pas forcément positives. C'est chaque fois elle qui vient me chercher car elle a mit son compte en privé. J'essaie tant bien que mal de lui envoyer du positif à chaque fois mais c'est compliqué, elle est en phase dépressive. Mon amie qui vit là me dit qu'elle ne sort pas de sa chambre et à perdu 4-5kg depuis un mois que je suis rentrée. A moi elle me parle de douleurs partout, de maux de tête fort et fatigues alors qu'elle dort plus que de normal etc.  Depuis mercredi, alors que rien ne me le faisait présager, je suis à nouveau bloquée sur whatsapp! Une fin de semaine terrible pleine de questions sans réponses pour moi. (qu'est ce que j'ai fait?, pourquoi je suis traitée ainsi alors qu'elle me cherche?, est ce que j'ai dit qqch qu'il ne fallait pas? et j'en passe)

Je suis restée à me demander si tu avais pu ravoir un contact ou non avec cette personne tellement chère pour toi vu qu'elle t'a également bloqué de partout ou si au final elle t'avait gardée complètement hors de sa vie?

Perso, je suis perdue car je n'ai pas d'explications à ce revirement si ce n'est que j'ai senti qu'elle n'était pas bien et cherchait de plus en plus de calme.

Et bien sur, j'ai LA grande question à un million d'euros vu que je m'en fais pour elle et sa santé : va-t'elle revenir ?

Amicalement,

Lau


RépondreCitation
Violette60
(@violette60)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 185
 

Bonjour @pauline et @lau,

Il est très difficile pour l'entourage de vivre ces moments instables. Vous ressentez énormément de mal, mais d'après mon expérience ne vous posez pas les questions "pourquoi", "est ce que je lui ai fait du mal" " qu'est ce que j'ai fait".....

Le bipo, est en souffrance, il aime, mais a conscience de faire du mal autour de lui. il préfère bien souvent la séparation. Oui et non. Aller en clinique et se soigner, prendre un traitement adéquate, avoir conscience de son mal être, comprendre d'ou vient tous ces maux est un chemin vers le mieux être, pouvoir vivre avec, car le bipo ne guérit pas. C'est une maladie à vie. L'histoire de vie y est pour quelque chose aussi. 

Je suis bipo et vous comprends très bien. Ne vous laissez pas aller, je vous souhaite, à tous les deux, bon courage.

A bientôt si vous le désirez.


RépondreCitation
lola
 lola
(@lilou)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 89
 

bonjour,

je vis la meme situation, ca fait 13 mois que je suis avec mon petit copain bipolaire, nous avions des projets de s installer ensemble cet ete, donc je fais les demarches pour trouver un emploi pour le rejoindre et la a ma grde surprise, il reprend contact avec son ex qui l a detruite auparavant, et je tombe sur des messages et fais des sex skype avec elle...

j ai decide de rompre mais me cherche, veut pas me perdre, je me sens trahie, je ne c plus s il est sincere avec moi, ou s il a profite de ma gentillesse car je l ai connu en phase depressive suite a son ex et je l ai redonne gout a la vie...

comme toi suis paumée, et je l aime .

je sais plus quoi faire ...

aidez moi!


RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 

Appelle moi


RépondreCitation
Booster75
(@booster75)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 19
 

On retrouve quasiment toujours ces mêmes comportements.

Je suis également en plein dedans après 7 ans de relation. Le temps ne fait rien à l'affaire comme disait Brassens ;).

L'instabilité des comportements est extrêmement déroutante mais après avoir lu des livres, des articles et des témoignages sur cette maladie, force est de constater que les schémas sont très souvent identiques.

Il faut avoir une patience et une abnégation à toute épreuve et je me demande si finalement nous ne nous complaisons pas nous aussi dans ces va et vient permanents.

En gros, est-ce que cette névrose ne résonne pas avec nos propres névroses et nous fait accepter ce que nous ne devrions pas ? Plus j'y pense et plus je me dis que oui !


RépondreCitation
Melonia
(@melonia)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 20
 

Bonsoir,

vraiment une très très bonne question 


RépondreCitation
Melonia
(@melonia)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 20
 

Je vais écrire plus longuement la prochaine fois, je viens à peine de m’inscrire.

Mon but est de faire savoir que, ok on aime une personne malade (bipolaire) mais on vit aussi une relation amoureuse (NE JAMAIS OUBLIER) donc, AIMER et COMPRENDRE, d’accord mais, il ne faut pas S’OUBLIER : on ne doit jamais le rôle d’un PARENT 


RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 

C'est une psychose, pas une névrose 


RépondreCitation
Yanis
(@yanis)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 237
 

Bonjour à tous

Je disais plus haut que la bipolarité était une névrose amplifiée, mais les phases UP  renvoient effectivement à des psychoses. En conclusion la bipolarité est bien une psychose. Navré ma névrose à moi est d'essayer de relativiser😂


RépondreCitation
Yanis
(@yanis)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 237
 

Désolé

Mais il me semblait avoir posté ce message dans le topic la bipolarité n'est pas une névrose mais bon😱


RépondreCitation
Page 5 / 5
Annonce
Annonce
Annonce