Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Rupture brutale avec fille bipolaire non assumée  

 

Jo12345
(@jo12345)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
1 juillet 2020 15 h 15 min  

Bonjour à tous,

J'ai rencontré une fille très jolie via Tinder en janvier dernier.

Ça a tout de suite accroché avec elle, elle était hyper attachante, tendre etc...

Généreuse, aimante, vraiment top. Vraiment on était hormis le boulot, quasi tous les jours ensemble et ça se passait bien. Parfois des petites crises de sa part que je ne comprenais pas trop car issues de taquineries qu'elle surinterprétait et quelques crises de larmes qui s'en allaient très rapidement.

On est parti en mars en Normandie ensemble et c'était top, on est revenus pile avant le confinement et on a fait le choix de rester ensemble pendant le confinement, chez elle en région parisienne.

On a fêté son anniversaire ensemble en avril, toujours quelques petites incompréhensions mais rien de grave, parfois je la sentais un peu absente mais mettais ça sur le compte du confinement.

On passait nos journées à regarder des films, séries, à discuter compte tenu du temps qu'on avait avec le télétravail.

Arrivés fin avril, 15 jours environ avant la fin du confinement, elle me dit "en tout cas on se rappellera de cette période de confinement, ça aura été cool et peut être qu'on va être amenés à se séparer mais ça sera une bonne aventure" et se met à pleurer. J'ai mis ça sur le compte du stress du confinement et ne pouvant rentrer chez moi, l'ai consolée comme si de rien était, comme s'il s'agissait de paroles insensées.

Deux semaines plus tard, avec la fin du confinement on a fait un break de 15 jours, je suis rentré chez moi, on restait en contact par messages et le 26 mai, elle m'appelle pour me dire qu'elle a pris sa décision et que c'est terminé.

Sur le cul, je ne voulais pas y attacher trop d'importance, je suis allé la voir dans la foulée et on a bu une bouteille de vin, commandé des pizzas, recouché ensemble comme avant et enfin avons pu profiter du déconfinement, en se promenant dans les parcs, squares etc. Elle avait dit à 2 reprises "je ne me sens pas bien" mais ne voulait pas épiloguer la dessus. Je rentre chez moi le jeudi matin, on reste en contact, je m'imagine que tout est réglé et le samedi matin, rebelotte, elle m'écrit qu'elle a réfléchi et veut mettre un terme à la relation (les raisons étaient vraiment anecdotiques et ne faisaient pas sens de mon point de vue). Je repasse la voir le samedi matin et on craque tous les deux en s'avouant nos sentiments réciproques, ce qu'on avait déjà fait de nombreuses fois dans le passé mais cette fois ci je lui fais comprendre que je ne veux pas la perdre...

J'étais vraiment sonné après cette soirée, je vois des amis et on sort sur Paris en ayant en tête cet après midi passé à ses côtés.

Rebelotte, deux jours plus tard, lundi matin, elle me dit qu'elle a reçu à son adresse un colis que j'avais commandé durant le confinement et me demande si je veux le récupérer au niveau du tram. Je n'en croyais pas mes oreilles.

J'arrive le lundi après midi avec un cadeau qu'elle a pris sans aucun sentiment ni égard m'a donné mon colis et est partie comme si de rien était.

J'ai cherché à comprendre son attitude après coup pendant de nombreux jours, j'étais vraiment sonné. Je l'ai eue au téléphone 1 semaine plus tard et elle était dure, en mode reproches, et surtout trouvait la rupture normale et m'a dit qu'elle ne souhaitait plus qu'on se voie malgré mon insistance et mon incompréhension. Le lendemain sur WhatsApp elle me confirme qu'elle ne souhaite pas qu'on se revoit, et me bloque dans la foulée en me souhaitant une bonne continuation, ne répond plus à mes SMS, mails, appels etc.

Je suis normalement quelqu'un qui se fout des ruptures mais je m'étais énormément, comme jamais, attaché à cette fille.

J'ai compris après coup, après avoir fait des investigations et recoupé des éléments (sa série préférée était Homeland et le mot de passe de son ordinateur était Carrie Mathison, qui est bipolaire et à laquelle elle s'identifiait) qu'elle était bipolaire et chose qu'elle m'a cachée pendant les 5 mois où l'on était ensemble.

Ça s'est donc déroulé début juin et depuis bien qu'ayant compris ce qui échappait à ma cohérence et recommençant à rencontrer des filles, je n'arrive absolument pas à l'oublier ni à tirer un trait sur cette relation.

 

Merci d'avoir pris la peine de lire ce long message. Bonne journée.


Citer
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 2050
1 juillet 2020 16 h 38 min  

Pas évident les ruptures surtout quand on s’y attend pas. Ça a peut être rien à voir avec la bipolarité.

bon courage à toi.


RéponseCiter
java
 java
(@java)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 6
5 juillet 2020 20 h 08 min  

Bonsoir,

je te comprends tellement... J'ai vécu 2 fois la même chose, avec la même personne, et la 2ème fois, c'était aussi après le confinement..et cette fois, c'est fini pour de bon. (4 ans de relation , quand même, avec des hauts et des bas.)

Si réellement elle est bipolaire, je pense qu'elle ne se rend même pas compte de la souffrance qu'elle cause. Mais bon, ça n'excuse pas forcèment son comportement et de le savoir n'empêche pas de souffrir.

Bon courage à toi et occupe toi pour ne pas trop y penser.

 


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
5 juillet 2020 21 h 33 min  
Posté par: @jo12345

 

J'ai compris après coup, après avoir fait des investigations et recoupé des éléments (sa série préférée était Homeland et le mot de passe de son ordinateur était Carrie Mathison, qui est bipolaire et à laquelle elle s'identifiait) .

WHAT. Pardon mais... J'adorais la série "The L word" et pourtant je ne suis pas lesbienne. C'est quoi cet argument caricatural à la con 😮 Carrie n'est pas que bipolaire, on est pas que bipolaire.

Elle est peut-être bipolaire, soit. Mais exactement les mêmes circonstances de ruptures arrivent tous les jours avec les gens non-bipolaires. Que viendrait faire sa bipolarité là dedans? Faut arrêter de tout mettre sur le compte de la bipolarité, j'ai l'impression que chaque ex conjoint de bipolaire pense que son ex l'a quitté car il/elle a pété une durite à cause de la maladie. On peut très bien prendre des décisions et de quitter nos conjoints comme des gens normaux quand même. Ca me fatigue depuis un moment chaque fois que je lis un post dans cette partie du forum, désolée que ça tombe sur toi mais fallait que ça sorte.


RéponseCiter
Jo12345
(@jo12345)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
6 juillet 2020 11 h 23 min  

@elonawasikowska Non mais j'en suis 100% sûr, je ne vais pas rentrer dans les détails, c'est un élément parmi tant d'autres m'ayant permis de déterminer qu'elle m'avait caché sa bipolarité durant toute la durée de la relation.

 

Par ailleurs, elle me disait m'aimer 2 jours avant d'avoir rompu sans aucun sentiment lorsqu'on s'est revu le jour de la rupture. Je suis venu avec un cadeau, elle l'a pris sans mot dire, son attitude était incroyable de froideur, ça m'a mis la puce à l'oreille car elle n'avait jamais été comme ça auparavant.

This post was modified Il y a 1 mois by Jo12345

RéponseCiter
Jo12345
(@jo12345)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
6 juillet 2020 11 h 25 min  

@java Merci beaucoup, c'est une grande souffrance mais ça m'a permis de me recentrer sur moi-même, de faire un grand point dans ma vie, du rangement, de reprendre le sport de manière intense. Bref de me bonifier.

De ce malheur surgira quelque chose de positif.

Bonne journée à toi !


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
6 juillet 2020 12 h 31 min  

@jo12345 Plein de gens non-bipolaires quittent comme ça. Elle a pu mentir, décider qu'elle ne voulait pas de cette relation finalement et le faire savoir de manière un peu brutale et lâche, se rendre compte qu'elle n'a pas de vrais sentiments contrairement à ce qu'elle disait, peut-être même qu'elle a rencontré quelqu'un d'autre et ne le dis pas pour ne pas te faire de mal,... Encore une fois rien de spécifique aux gens bipolaires. Aucun de mes exs n'étaient bipolaire, pourtant j'en ai un qui, après 6 ans, m'a larguée par SMS du jour au lendemain sans explication avant de me bloquer de partout et refuser de me voir pour en parler, et un qui a soudainement décidé de me quitter pour retourner avec son ex après 5 ans de vie commune. Tous disaient aussi m'aimer quelques jours avant aussi, aussi des décisions qui semblent folles et des attitudes qu'ils n'avaient jamais eu avant, pourtant ils n'avaient aucune maladie mentale. Qu'elle soit bipolaire ou pas (seul un médecin est habilité à le conclure), ça pourrait très bien ne pas être lié. Je sais que c'est difficile, ça fait mal de se faire larguer comme ça et on cherche désespérément une explication, mais il est possible qu'il n'y en ait pas.


RéponseCiter
Jo12345
(@jo12345)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 4
6 juillet 2020 12 h 43 min  

@elonawasikowska Non mais elle n'a pas pu rencontrer quelqu'un car nous étions confinés ensemble 2 mois durant chez elle (tu admettras que ce n'est pas la meilleure période pour rencontrer quelqu'un) et qu'elle a évoqué l'hypothèse qu'on se sépare 15 jours avant le déconfinement et a ensuite changé à trois reprises d'avis.

Bref, il faut lire l'ensemble du message, sinon on répond à côté de la plaque. 


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
6 juillet 2020 14 h 49 min  

@jo12345 Tu peux rencontrer quelqu'un en ligne et décider de partir avec avant de l'avoir rencontré, les applications de rencontres ont été très utilisées pendant le confinement. Changer d'avis comme de chemise n'est pas non plus un signe de bipolarité. Enfin soit, c'est pas ça qui t'aidera à tourner la page.


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@modocool)
Super Bipote
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 2221
12 juillet 2020 16 h 46 min  

C'est vrai que c'est toujours facile de penser qu'on a été largué à cause d'une maladie. Mais est-ce le plus important au final ? Ce qu'il faut réussir à faire, c'est se débarrasser de cette douleur qu'on ressent de ne plus être avec l'être aimé. Si celui-ci ne veut plus nous voir, il faut l'accepter. Que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons. On sait que les maux finissent par s'estomper au fil du temps. Alors il faut avancer et essayer d'être heureux, malgré tout.

Bon courage à tous. 😘 


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !