Notifications
Retirer tout

Rupture brutale avec une femme bipolaire

Page 5 / 6
 

 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 
Posté par: Laurent
Posté par: Mita

Trouver un psychothérapeute en qui il aura confiance et saura l'aider. Il croit tout savoir mieux que tout le monde.  C'est ce qui l'empêche de bien se soigner.  Et je trouve que tu es de bon conseil. 

Justement la cause de ma colère, le psychiatre ne est force pas voir même ne te pousse pas à voir un thérapeute (analytique ou comportementale), il suggère à peine, d’où ma colère vis à vis des psychiatres...

ton ami doit vouloir faire la thérapie de lui même, faut juste le convaincre, d’où moi.😊

Re bonjour Laurent, 

Je partage tout à fait votre opinion et votre colère à ce propos, car elle est tout à fait légitime. 

Heureusement que ce forum existe car il nous aide vraiment à y voir plus claire et à trouver de vraies solutions pour faire face à cette maladie complexe et dévastatrice. 

De mon côté je le soutiendrai au maximum pour qu'il se raisonne à aller consulter un thérapeute et plus tard y aller à deux... 

Merci infiniment encore et bonne matinée à vous ! 

FaMita

 

 


RéponseCiter
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 1813
 
Posté par: Mita
Posté par: Laurent
Posté par: Mita

Trouver un psychothérapeute en qui il aura confiance et saura l'aider. Il croit tout savoir mieux que tout le monde.  C'est ce qui l'empêche de bien se soigner.  Et je trouve que tu es de bon conseil. 

Justement la cause de ma colère, le psychiatre ne est force pas voir même ne te pousse pas à voir un thérapeute (analytique ou comportementale), il suggère à peine, d’où ma colère vis à vis des psychiatres...

ton ami doit vouloir faire la thérapie de lui même, faut juste le convaincre, d’où moi.😊

Re bonjour Laurent, 

Je partage tout à fait votre opinion et votre colère à ce propos, car elle est tout à fait légitime. 

Heureusement que ce forum existe car il nous aide vraiment à y voir plus claire et à trouver de vraies solutions pour faire face à cette maladie complexe et dévastatrice. 

De mon côté je le soutiendrai au maximum pour qu'il se raisonne à aller consulter un thérapeute et plus tard y aller à deux... 

Merci infiniment encore et bonne matinée à vous ! 

FaMita

 

 

Ce sera un autre thérapeute qui vous verra à 2...😉

ne le raisonne pas trop, dis lui plutôt que toi t’en a rien à foutre et que c’est pour lui avant tout , veut-il être heureux?, préviens le en toute lucidité que ce n’est pas vivable en l’etat Et que tu ne pourras pas rester avec lui si rien ne change. A lui de choisir ...

 

vous etes gentilles les nanas mais un couple ce n’est pas 1 , ça reste 2 individus...


lola ont aimé
RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 
Posté par: Laurent
Posté par: Mita
Posté par: Laurent
Posté par: Mita

Trouver un psychothérapeute en qui il aura confiance et saura l'aider. Il croit tout savoir mieux que tout le monde.  C'est ce qui l'empêche de bien se soigner.  Et je trouve que tu es de bon conseil. 

Justement la cause de ma colère, le psychiatre ne est force pas voir même ne te pousse pas à voir un thérapeute (analytique ou comportementale), il suggère à peine, d’où ma colère vis à vis des psychiatres...

ton ami doit vouloir faire la thérapie de lui même, faut juste le convaincre, d’où moi.😊

Re bonjour Laurent, 

Je partage tout à fait votre opinion et votre colère à ce propos, car elle est tout à fait légitime. 

Heureusement que ce forum existe car il nous aide vraiment à y voir plus claire et à trouver de vraies solutions pour faire face à cette maladie complexe et dévastatrice. 

De mon côté je le soutiendrai au maximum pour qu'il se raisonne à aller consulter un thérapeute et plus tard y aller à deux... 

Merci infiniment encore et bonne matinée à vous ! 

FaMita

 

 

Ce sera un autre thérapeute qui vous verra à 2...😉

ne le raisonne pas trop, dis lui plutôt que toi t’en a rien à foutre et que c’est pour lui avant tout , veut-il être heureux?, préviens le en toute lucidité que ce n’est pas vivable en l’etat Et que tu ne pourras pas rester avec lui si rien ne change. A lui de choisir ...

 

vous etes gentilles les nanas mais un couple ce n’est pas 1 , ça reste 2 individus...

Bonjour Laurent,  

Oh combien vous avez raison sur ces deux points ! 

En amour ce qui compte pour moi se sont nos actes et non nos paroles ! De plus me prendre pour une imbécile que je ne suis pas mettra définitevement un terme à tout !! 

C'est à lui de choisir désormais vers voie il souhaite se diriger. pour la dernière fois. Moi je saurai où j'irai quoiqu'il arrive vers le respect de moi même et celui de l'autre. 

Si on conscient pour commettre un malveillant on est conscient également de ne pas en commettre, si réellement on éprouve de l'amour. 

On a toujours le choix, bipolaire bordeline ou pas.  Fatim


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 

La fatalité n'existe pas,  selon moi. Mais actes et nos agissements peuvent être fatales ! 

 


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 

A 38 ans indépendant,  autonome et intelligent même atteint de trouble bipolaire borderline on est capable de choisir le bonheur "bipolaire le bonheur est possible" premier livre d'une femme bipolaire rétablie que j'ai lu il y a deux ans. 


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 

Blessé l'autre dans sa chair une première fois peu être considéré comme accidentel mais jamais une seconde fois. 


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 

Tout comme une personne la semaine dernière, j'essaie de prévenir afin que personne ne commette d'acte irrémédiable. 


RéponseCiter
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 1813
 
Posté par: Mita

Blessé l'autre dans sa chair une première fois peu être considéré comme accidentel mais jamais une seconde fois. 

Il t’a déjà blessé physiquement ?


RéponseCiter
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 1813
 

Appelle moi


RéponseCiter
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 1813
 
Posté par: Laurent

Appelle moi

Ou si tu as l’application Line

pour protéger ton numéro, mon ID: lo9761


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 
Posté par: Laurent
Posté par: Laurent

Appelle moi

Ou si tu as l’application Line

pour protéger ton numéro, mon ID: lo9761

Non merci Laurent je ne suis une femme comme ça jamais je n'ai trahi un partenaire, jamais ça n'arrivera. La Fidélité et le Respect sont essentiels et fondamentaux pour moi. 

 


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 

Le BONHEUR se mérite en se battant chaque seconde qui passe !! C'est ce qui donne goût à la vie ainsi que le respect et l'estime de soi !! 


RéponseCiter
lola
 lola
(@lilou)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 89
 

bjr mita,

tout à fait d accord avec toi, moi mon copain se contente d aller voir son psychiatre pour juste renouveller ses ordonnances de médocs, alors que je lui ai conseillé de faire une thérapie , voir mm familiale, mais ne veut pas...alors que ca lui enleverai pleins de doutes sur ses peurs, la perte d abandon, ....

je ne peux pas le forcer, je reste avec malgre tout car je tiens à lui, et le soutiendrai du mieux possible, mm si parfois c compliqué.

courage!!


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 
Posté par: lola

bjr mita,

tout à fait d accord avec toi, moi mon copain se contente d aller voir son psychiatre pour juste renouveller ses ordonnances de médocs, alors que je lui ai conseillé de faire une thérapie , voir mm familiale, mais ne veut pas...alors que ca lui enleverai pleins de doutes sur ses peurs, la perte d abandon, ....

je ne peux pas le forcer, je reste avec malgre tout car je tiens à lui, et le soutiendrai du mieux possible, mm si parfois c compliqué.

courage!!

Bonjour Lola, merci pour votre message. Mais la différence entre vous et moi c'est que je lui dis pas cela par devoir, intérêt, reconnaissance ou je ne sais quoi... Mais tout simplement parce que je l'aime très très très profondément et que forcément je m'inquiète énormément pour sa santé ! 

Mon désir le plus cher est qu'il soit en bonne santé pour toujours !  

Bonne journée à vous et prenez soin de vous. 

Mita


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 

Bonjour, 

Je suis bipolaire de type 2 et je suis venue ici pour chercher des réponses sur ce que je vis actuellement (une séparation amicale avec une amie qui me plonge dans un grand désespoir, car elle me jette parce que je suis bipolaire et dans une mauvaise phase).

D habitude, je lie uniquement, mais je viens de m inscrire exprès pour réagir à ce topic.

Oui, on nous accusse de bcp de choses et ça fait très mal.

Il y a des manipulateurs, des menteurs, des accrocs du sexe partout. On a pas besoin d être bipolaire pour ça.

Je ne suis pas accrocs au sexe, je ne suis pas manipulatrice, je ne ment pas, je ne retourne pas chez un ex. Je n'ai pas de bouée de sauvetage.

Je me terre dans ma solitude. Je peine à écrire ce message vu mon chagrin. J'ai accusé tout les reproches de mon amie en m excusant. Elle m'a fait beaucoup de mal dans ces messages et j en pleure, je me vide de mes larmes.

Je n'ai pas cherché la confrontation avec elle. Je ne lui ai pas dit ce que je lui reproche. Je suis d un côté en colère de tout ce qu elle m'a balancé, mais je me tais et m effondre. Je ne vais plus communiquer Avec elle, car elle m'a fait trop mal avec ces paroles. Avec les années, j'ai appris à me contrôler, mais c très dur. A des moments, je n arrive pas du tout à gérer mes colères en phase d hypomanie et je souffre de mes excès, mais je m excuse tjs. Je prends tout les tords à ma charge, je me culpabilise de tout. On souffre des paroles des autres et on se cloître dans le silence, car on souffre.

Bien sûr, il y a des bipolaires qui accusent tjs les autres. C un grand travail de se contrôler, chaque jour, certains ne le font pas et ne se remette jamais en cause, d autres si, comme moi, mais malgré des excuses, on nous met dans des cases, qu il faut nous fuir et ca peut nous plonger en grande dépressions, à nous laisser aller. Ne plus manger. Avant de tomber sur un bipolaire, il faut savoir dans quel état il est. Il faut arrêter de se faire des films sur les bipolaires. Nous aussi, on se fait bcp de films. 

Ou est la part du caractère et où est la part de la maladie, je ne sais pas. Je ne sais pas qui je suis vraiment. Je n'ai pas de phase normal. J alterne dépression et hypomanie. Je déteste qui je suis. Oui, on fait du mal et on le regrette, mais on souffre aussi bcp, pour ma part, je souffre chaque jour et dans toutes les phases, c pourquoi je m isole pour ne pas faire souffrir. Très rare sont les gens qui cherchent vraiment à savoir ce que c que la bipolarité et comment agir avec un bipolaire. Mon fils de 16 ans et le seul qui me comprends. Il c que quand je suis en phase haute, je ne contrôle rien et il déguste. Il c qu il ne doit pas chercher à me crier dessus pour ne pas aggraver la crise. Il faut laisser la personne se calmer, seul dans son coin. Quand je suis en bas, il me soutien, car il c que sinon je vais plus m enfoncer.  

A lire vos généralités sur les bipolaires, vous faîtes peur aux gens qui côtoie des bipolaires et on nous fuis.

Moi aussi j'ai vécue avec une personne qui je pense être bipolaire, mais dans le déni. Il m'a menti, trompée, manipulé plein de fois. Je ne sais pas s'il m a aimé un jour. Je voudrai aussi des réponses, mais chaque paroles qu il me dit, je n arrive plus à le croire. J'ai voulu l aider, pendant des années, même après la rupture. J'ai fini par laisser tomber, je lui ai dit de faire un suivi. malgré que je l aime tjs, je ne sais pas si je lui reparlerai. On ne saura jamais la verité. La seule chose que je c, c qu il va continuer à alterner dépression et euphorie. Je lui ai dit qu il doit faire un travail sur lui, comme chacun de nous. Même sans êtres bipolaire, il arrive à tout le monde d avoir des excès, de faire du mal. On doit tous se remette en cause dans nos réactions. Le dernier point important, il ne faut pas haïr un bipolaire, il n est pas responsable d être bipolaire. On a pas demandé à être bipolaire. Nos actions, paroles a un bipolaire peut le détruire, l envoyer en HP ou au suicide.

Cordialement.

 

 

 


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 

J'ai un suivi psy, j en ai changé plusieurs fois. Les psy n ont que 15-20mn par patient, tout les 1 mois, 1 mois et demi.  Chaque psy a sa méthode de travail, change les traitements de l autre psy, ainsi que de diagnostic. On nous fait pas de thérapie, on doit s énerver pour être écouté chez le psy sur nos symptômes, ce que l on fait. C très dur de tenir, d avancer avec les psy. On est juste un patient parmi plein d autres. Ils veulent tjs baisser les calmants, voir baisser le thymorégulateur au lieu de l augmenter. On ne peut pas les joindre en cas de crises. On est vraiment livré à nous débrouiller seul entre 2 séances,  donc c plus dur de nous gérer nos crises et on déguste ainsi que l entourage. Je comprends certains bipolaires qui renonce à discuter ou voir un psy.

La psychiatrie est le parent pauvre de la médecine. Le système ne fait rien pour nous aider à aller mieux et quand l entourage s en prends à nous, on craque, on peut faire des conneries, détruire des liens, s en foutre des conséquences car on se sent abandonnée de toute part et l abandon est notre pire ennemie avec nous même. On s auto détruit et plus la descente est profonde, plus dur est la remontée et plus longue et mis le diagnostic plus la maladie a avancé. Il faut bcp de courage, de patience, de compréhension et éviter le stress pour qu on aille bien, mais l entourage ne fait souvent pas attention à ne pas nous stresser. On peut voir une crise arriver en voyant le stress monter. C un apprentissage de la connaissance de nos symptômes qui peut nous aider à calmer la situation, mais l entourage doit aussi apprendre à reconnaître les symptômes. C un travail d équipe quand le bipolaire ne voit pas son stress. 

Si vous n'êtes pas à la hauteur d aider un bipolaire, vaut mieux partir sinon vous ferez des dégâts et le bipolaire peut surrencherir et vous faire mal. Il ne faut pas s énerver avec un bipolaire, il faut lui parler calmement et le laisser souffler et ça s arrange avec le temps, il redescendra, ça peut aller vite, comme mettre bcp de temps. Mais vivre avec un bipolaire non stable, c dur. Certains  y arrive, mais pas tout le monde.

Il faut profiter des bons moments et ne pas les oublier. 

Courage à tous ceux qui se batte pour aider un bipolaire.

Les autres, faite juste en sorte de le laisser tranquille, ne pas lui faire du mal, il souffre déjà assez. Je c, ce n'est pas facile, on balance des choses méchante face à l aggressivité qu on reçoit et le silence des fois nous rends méchant. C une question de maturité du bipolaire, on peut ne pas être aggressif, répondre par la gentillesse, il faut apprendre à l accepter. Si on reçoit de l aggressivité face à notre gentillesse,  soit on répond par l aggressivité, soit on coupe les ponts.


seb ont aimé
RéponseCiter
seb
 seb
(@seb40)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 225
 

Bonjour clémentine et courage là!

Visisiblement ,c'est pas ton " amie" si elle te fait cela..change d'amie...

pleure pas...et sombre pas pour cela,rebondie!

Tu as ton fils,c'est LA VIE!!!

 

Sinon c'est bien ce que tu nous ecrit la,j'espere que des"normaux" lirons également car tu as bien analyser, synthétiser l'état et le parcours d'une Bipolaire,ton parcours

Une sorte de mode d'emploi du relationnel avec une BIpolaire

Merci Clémentine pour ton témoignage qui m'a apporter


RéponseCiter
VERONIQUE
(@vero)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 153
 

Bonjour Clémentine, Comme je me retrouve dans ton témoignage pourtant je ne suis pas bipolaire mais une relation de presque 7 ans avec un homme bipolaire, m'a détruite, et malgré une rupture depuis maintenant 2 ans  et le faitqu'il a  rencontré lors de son hospitalisation et installé chez lui à sa sortie soit après 15 j d'hospitalisation une patiente probablement bipolaire.... il continu régulièrement à m'envoyer des sms ou il est soit agressif soit il me raconte sa relation avec cette autre femme qui est partie peut etre revenue et qui le trompe, son humeur varie selon ses sms entre" tu me manquesl" et je vais te faire beaucoup de mal tu vas voir attend..... Je vis ds la peur de ses possibles actes  je ne réagis pas m'a demandé de lui rendre ou règler les kdo qu'il m'avait fait à l'époque je l'ai fait mais c l'escalade maintenant me demande de régler des choses qui ne me concernent en rien et me menace si je ne le fais pas de dévoiler certaines choses sur moi pour me nuire, entre chaque période de sms plus ou moins longues  il marque un silence et recommence, ses sms sont incohérents entre me confier ses peurs face au futur sa grande agressivité et ses secrets d'alcoveJe ne sais que faire ni quoi penser je suis comme toi je souffre en silence Te souhaite Clémentine un avenir serein 


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 
Posté par: VERONIQUE

Bonjour Clémentine, Comme je me retrouve dans ton témoignage pourtant je ne suis pas bipolaire mais une relation de presque 7 ans avec un homme bipolaire, m'a détruite, et malgré une rupture depuis maintenant 2 ans  et le faitqu'il a  rencontré lors de son hospitalisation et installé chez lui à sa sortie soit après 15 j d'hospitalisation une patiente probablement bipolaire.... il continu régulièrement à m'envoyer des sms ou il est soit agressif soit il me raconte sa relation avec cette autre femme qui est partie peut etre revenue et qui le trompe, son humeur varie selon ses sms entre" tu me manquesl" et je vais te faire beaucoup de mal tu vas voir attend..... Je vis ds la peur de ses possibles actes  je ne réagis pas m'a demandé de lui rendre ou règler les kdo qu'il m'avait fait à l'époque je l'ai fait mais c l'escalade maintenant me demande de régler des choses qui ne me concernent en rien et me menace si je ne le fais pas de dévoiler certaines choses sur moi pour me nuire, entre chaque période de sms plus ou moins longues  il marque un silence et recommence, ses sms sont incohérents entre me confier ses peurs face au futur sa grande agressivité et ses secrets d'alcoveJe ne sais que faire ni quoi penser je suis comme toi je souffre en silence Te souhaite Clémentine un avenir serein 

Bonjour Véronique, 

Mon ex aussi avait rencontré une patiente en psychiatrie et c était installé chez elle. 

Une relation de 8 ans avec lui, très mouvementée à cause de nos 2 états. Ça fait 6 ans qu on est plus ensemble et il nous arrive de communiquer par msg. 

J'ai eu droit aussi à des menaces sur ma vie, de me faire tout perdre, crever les pneus de ma voiture. Comme toi, j'ai vécue dans la peur. Il avait écrit des long courrier sur moi à mes employeurs. Je n'ai pas pu être aussi forte que toi. J'ai répondu par l aggressivité et c était l escalade. Après un an et demi de silence j'ai reçu des messages que j étais la femme de sa vie. Il était avec une autre et me racontais combien elle était tyrannique. Quand nous étions ensemble, il disait la même chose sur moi à ces amis, nos amis et à des femmes sur le net. Il a fait le vide dans ma vie point de vue amicale.

Je ne savais pas à l époque que j étais bipolaire et on s accusait mutuellement de nos problèmes. J'ai était aussi aggressive et à la dernière rupture avec lui, je suis allée voir une psy, tellement dévasté par cette relation. Tu peux essayer de consulter pour retrouver ta sérénité, apprendre à comment réagir, si tu en a besoin, même juste une séance. Moi, au fil des années mon état c aggravé et j ai appris que je suis bipolaire et je vois maintenant combien c dur de vivre avec un bipolaire, combien on est imprévisible, impulsif. Je n en veux plus à mon ex, je c qu il traverse des hauts et des bas comme moi et des fois on arrive à se soutenir, des fois on devient aggressif, tantôt lui, tantôt moi. Je déteste ma maladie, elle me fait souffrir tout les jours et il m arrive de faire du mal, de m énerver, mais c'est plus très fort, ni long.  J ai mal d avoir fait du mal, mais maintenant sous traitement qu on augmente chaque mois, je me rends compte très vite, j arrive à éviter des catastrophes, mais pas tjs, mais j essaye de rattraper mes dérapage. J'ai plutôt tendance maintenant à m excuser de tout, même quand c les autres qui m ont fait du mal. Je reçois bcp de coups cette année, de personne non bipolaire, car tout le monde à ces énervements et les gens n accepte pas un écart, un stresss, une angoisse, une montée dans mon comportement parce que je suis bipolaire et à part mon fils, personne ne prend en compte ma maladie. Je cherche maintenant tjs la paix avec tout le monde et fais silence quand on m agresse après avoir dit dans quelle état de détresse ils m'ont mis. Un bipolaire peut évoluer.

Ton ex, soit il t écris parce qu'il est en phase haute, en colère soit parce qu'il est en bas, perdu dans ces problèmes qu il ne c pas comment résoudre, çà peut être un appel au secours d aide. S il est dans le déni de sa maladie, il peut te tenir responsable de ces états, problèmes. Ton silence peut le faire souffrir et le rendre aggressif. Avec mon ex, on arrive à avoir des petites périodes où on communique paisiblement, complicité et joies. Il n est pas diagnostiqué, ni suivi, ni médoc, mais il n y a plus de menaces vis à vis de moi, de me nuire .... depuis des années. Il a ses difficultés, j ai les miennes. 

Ne lui en veux pas trop, je sais, c très difficile, mais il a une maladie et on regrette tjs nos excès.

Tu ne vas pas en vouloir à une personne qui a une maladie physique, par exemple un paralysé qui n arrive pas à marcher. La bipolarité est une maladie.  Essaye de sortir de ta peur. Ce n est pas facile, je c, je n y arrive pas à 100%, mais toi, tu n es pas malade, tu vas y arriver. A toi de voir si tu veux l ignorer, tu peux changer de numéro, mais surtout ne lui répond pas agressivement. Un bipolaire a besoin de calme, de gentillesse. Quand il t écris, je pense qu'il a besoin d avoir une réponse, d apaisement, de solutions. Un bipolaire quand il a besoin de silence, il n écrit pas, enfin, mais je comprends très bien que tu as peur et voudrais tourner la page. Il s appaissera avec le temps seul ou avec quelqu'un d'autre.

J espère que mon long message t aura un peu aidé pour mieux comprendre ton ex, la bipolarité, les phases, comment réagir et t apaiser que ce qu il te fait vivre maintenant peux évoluer en plus paisible.

Courage à toi et merci de ton message.

J espère que ton ex va aussi aller mieux.

 

 

 


RéponseCiter
VERONIQUE
(@vero)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 153
 

Bonsoir Clémentine, je te remercie pour ce message mais tu sais je ne lui en veux pas je suis habituée à ses hauts et ses bas donc je reste calme mais se sont ses menaces qui me font peur car a été violent avec toutes ses ex pas avec moi mais il  me repproche de l'avoir fait hospitalisé alors que c lui qui m'avait laissé un message alarmant et plus répondu au tel donc j'ai tel aux pompiers qui l'ont hospitalisé de part son état c la raison de ma rupture moi je ne suis pour rien ds cette hospitalisation mais m'en veux terriblement Excellente soirée à toi


RéponseCiter
 Anonyme
Inscription: Il y a 52 ans
Msg: 0
 
Posté par: seb

Bonjour clémentine et courage là!

Visisiblement ,c'est pas ton " amie" si elle te fait cela..change d'amie...

pleure pas...et sombre pas pour cela,rebondie!

Tu as ton fils,c'est LA VIE!!!

 

Sinon c'est bien ce que tu nous ecrit la,j'espere que des"normaux" lirons également car tu as bien analyser, synthétiser l'état et le parcours d'une Bipolaire,ton parcours

Une sorte de mode d'emploi du relationnel avec une BIpolaire

Merci Clémentine pour ton témoignage qui m'a apporter

Merci seb,

Je ne sais pas ce qui m'a pris d écrire et si longuement 🙁

J étais contente de ne plus écrire sur le net, c loupé, j'ai recommencé :/

Je ne sais pas si je vais remonter ou retomber en dépression. J étais en phase mixte depuis mi septembre et depuis 3j on a augmenté mon thymorégulateur et l antidépresseur c plus que un jour sur 2 et le seresta il me l a baissé de 80 mg à 10 mg d un coup !!!

J'ai rien pu faire de la journée, au lit, téléphone en mode avion. Impossible de manger et je suis en maigreur depuis 4 mois. Depuis avril trop de changements dans ma vie. Dépression total depuis hier. C était pas le moment de m affaiblir davantage. L entourage néfaste ou le manque d entourage est un désastre pour un bipolaire.

C mon fils qui va devoir encore me soutenir 🙁 et cette "amie" et la mère de son meilleur ami et mon fils y va là-bas presque chaque jour 👿

Je suis tjs blessée.  Par moment en pleure, mais moins que hier et par moment en colère de ces messages et plus la force de me relever. Elle m'a dit qu'elle reviendra me voir quand j aurais retrouvé mon humeur et qu il ne doit plus y avoir de dérapage !!! Je suis bipolaire, jamais stabilisé, donc j aurais tjs des dérapages !!! Elle m'a plongée dans le trou, merci. Je suis trop gentille, je risque de lui pardonner, mais elle, ne va pas s excuser de m avoir mise à terre, en dépression. Je dois l oublier, mais difficile, vu que je m attache facilement. Je vis ce qui c passé comme un abandon, donc souffrance.

Je me suis isolée des gens pour ne plus souffrir et ne plus faire vivre mon instabilité, ni devoir faire semblant d aller bien. Je l ai laissé rentrer dans ma vie et je souffre de nouveau 🙁 Ma famille ne comprends rien et ne veux rien savoir de la bipolarité donc soit je m isole d eux, soit je dis que tout va bien et cache ma détresse, ma situation, ma vie. Chose que bcp de bipolaires connaissent. Il n'y a plus qu avec mon fils que je ne suis pas obligée de faire semblant. Il est courageux et formidable et je me bats pour lui.

L impression que ce Monde n est pas fait pour les bipolaires, trop hypersensible. 

Désolée, mais j en peux plus de ce monde, de cette maladie. Non, je ne vais pas faire d acte, juste, je vais me laisser continuer à me détruire comme je fais depuis 4 mois, sauf si la maladie ou l augmentation du thymorégulateur me fais remonter, mais malheureusement quand je fais de l hypomanie, je monte trop haut et irritable 🙁 

Les conjoints non bipolaires souffrent, ou ex, mais ils doivent aussi apprendre et comprendre combien qu on souffre et ce n'est pas demain que les bipolaires seront bien vu, bien accepté, bien aidé 🙁 Je n ai pas fait souffrir cette amie, ni mal répondu, c une bonne chose déjà, mais en colère contre ces personnes qui peuvent nous détruire en 1 sms.

Je crois que je commence à aller un peu mieux. Écrire finalement sur ce site me fait peut-être du bien, au lieu de garder pour moi, mais j'ai envie de me prendre un verre. La remontée, le travail à la maison, je verrai demain mon état qui peut très, trop vite changer. Espérons que demain je serai productive.

Merci seb de ton message et tiens bon aussi.

 


RéponseCiter
Page 5 / 6