Notifications
Retirer tout

Séparation avec ma conjointe bipolaire

90 Posts
26 Utilisateurs
41 Likes
4,988 Vu
Monica38
(@monica38)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 13
 

@lilou9092

Désolé que ça se passe comme ça mais si la personne tout soin y a que l’hp comme solution parce que ça se guéri pas tout seul


   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@sas78

merci, merci oui c est une bonne idée l'ecrit, dans 5 ans en restant dans cette situation aucun avenir je pense, c est juste que les sentiments sont la pour moi et pas évident de les renier,j aimerais l aider mais comment.... 


   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@monica38

ma conjointe quie est bipolaire mais ne l admet pourtant elle a été diagnostiqué ...


   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@lilou9092

C est exactement pareil pour moi,  le psy elle y a ete deux fois et puis stop, il y toujours des pretexte, toujours a cause de moi ci ça va pas ... et je suis aussi conscient que sans traitement ce sera toujours le yoyo affectif, la colère ,les crises etc mais comme tu dit quand les sentiments s y mettent c est très dur de prendre une décision.. et elle en a autant j en suis sur... c est ça le pire, elle est partie mais me reproche de pas avoir de nouvelle, que je veut quelqu un d autre et deux jours apres c est je suis toute seule je me réalise etc etc ,j y perd mes plumes la, et ne sait plus sur quel pied danser...

courage a toi en tout cas 

Annonce

   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@kust

tu ne prend pas de traitement pour dire ca?


   
Cham reacted
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @vison8

@kust

tu ne prend pas de traitement pour dire ca?

Si pourquoi ?


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

Se barrer, rester. On peut écouter la raison, mais aussi son coeur.

Si la lassitude se fait sentir, si l'amour s'atténue, si on se sent sombrer, alors il est temps de prendre de la distance. Mais prendre de la distance, ce n'est pas forcément quitter l'autre. On peut faire une pause, on peut ne pas se voir quelques temps. On peut réfléchir chacun de son côté. Et si vraiment il n'y a pas d'autre issue que la séparation, on peut rester amis et continuer à se soutenir.


   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@kust

ben de dire que ton ex c est barrée... et qu elle a eu raison


   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@modocool

merci bien pour ce message , oui j été entrain de sombrer , ça m aide a me retrouver la distance mais j ai mal coeur , c est une belle vision des choses, oui j aimerais vraiment l aider mais elle est toujours dans le déni et c est quasi impossible d y faire entendre quoi que ce soit...  mais vous avez une belle approche des choses merci


   
RépondreCitation
Lilou9092
(@lilou9092)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 4
 

@vison8

Dans mon cas, malgré tout l'amour que j'ai pour lui, j'ai décidé de mettre un terme à cette relation qui va finir par me détruire. Et lui ne changera pas tant qu'il sera dans le déni de la maladie. Ca fait plus de deux ans que ça dure, avec des cycles de trois mois qui se répètent. Le premier mois après nos ruptures, nous nous retrouvons plus amoureux que jamais, le 2ème mois est, à peu près stable, et le 3ème mois son agressivité et ses reproches commencent à s'amplifier jusqu'à la rupture.

C'est très dur, mais il faut aussi penser à soi. Je vois une psy pour me faire aider dans cette démarche. Il ne faut pas culpabiliser car ils sont malades, et rien n'évoluera dans le bon sens tant que nos compagnons respectifs ne voudront pas se soigner.

Bon courage, et pensez à vous.


   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@lilou9092

c est la même chose pour moi, cette relation ma beaucoup détruit a croire que je changerais les choses... depuis la séparation je me reprend en main, je m était oublier et perdu... c est une décision dure a prendre mais oui il me faut en faire de même et penser a moi . Je n est pas vu les cycles mais ça correspond a ce que vous vivez, plus on avance et plus ça ce gatte et va vers de la colère et agressivité, jusqu a plus supporter... 

oui je confirme c est très dur en ayant des sentiments de prendre cette décision. je voit aussi une psy pour m aider a avancer et franchir le pas, oui c est ce qui il y a aussi ,elle ma fait beaucoup culpabiliser alors qu au fond ça ne vient pas de moi,oui c est la maladie, merci de votre aide , ça fait du bien de pouvoir échanger avec quelqu un qui vit la même chose

 

merci encore

bon courage a vous aussi 


   
RépondreCitation
Perdu
(@perdu)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 20
 

Je me reconnais dans beaucoup de vos témoignages.

Je pense que ma femme est bipolaire.

Cette façon de toujours vouloir reporter une faute sur vous, la manière de vous faire culpabiliser quand elle va mal c'est votre faute, si les autres son méchant avec elle C'est parceque je les ai monté contre elle. 

Si j'oublie un truc qu'elle m'avait demandé de lui faire penser c'est que je l'ai fait exprès pour la faire ch...

Seul on peut se faire un avis. Mais avec les enfants cela complique le raisonnement.

Les séparer de leur mère ou tanter coûte que coûte de la convincre? Plus j'attends plus les dégâts sont importants. Très dur dilem quand les sentiments sont là sans savoir si c'est vraiment réciproque. Vivre également dans le doute d'un adultère et des mots dit vraiment dur a encaisser en Sachant que beaucoup sont dit sur la colère, mais force de les répéter c'est vraiment dur, très dur, vraiment inimaginable.

 


   
RépondreCitation
Lilou9092
(@lilou9092)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 4
 

@perdu

Dans votre cas il faudrait être sûr qu'il s'agit de bipolarité. Il est difficile de faire entendre à l'autre qu'il est malade et qu'il a besoin de se faire soigner …. 

Bon courage à vous


   
RépondreCitation
Vison8
(@vison8)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 14
Début du sujet  

@perdu

salut!

 

oui je pense que nous vivons la même chose, après je ne suis pas docteur, mais moi dans mon cas elle a été diagnostiquée mais ne me la jamais dit.. c est ça sœur qui ma mit au courant..  ta femme a t elle vu un médecin ou psy? je n est pas d enfant avec mais je comprend ce que tu vit, c est très difficile a vivre et même ci ce n est pas vrai les reproches finissent par rentrer en toi et a ressentir de la culpabilité, moi je me suis oublier a vouloir l'aider et le constat est pas jolie... j ai perdu gout a beaucoup de chose, j ai réagit mais tard , je suis en dépression actuellement et suivit par une psy pour y voir plus clair... ne te laisse pas enfermer dans ce mal! ca ne veut pas dire rompre mais prend du temps pour toi et tes enfants , c est tres difficile de faire entendre les choses... moi ca fait deux mois qu elle est partie,on a garder contact mais c est toujours la même chose... je lui est ramener des affaires entre noel et le jour de l an en esperant qu elle aille mieux, qu on ce retrouve dans un autre cadre mais elle ma fait deux crises et envoyer chier et 1h après c était je t aime je tien a toi ne part pas... je suis rester et rebelote le soir même... Le lendemain j aller la voir a son nouveau boulot et la elle etait ravie de me présenter a ses collegues, a mon départ on s est prit dans les bras en pleurant tous les deux et elle ma dit je t aime... Depuis quelques texto mais elle n avoue plus de sentiment, veut penser a sa vie et avancer et ne sais pas pour nous? c est tres dur en tant que proche, je sais plus comment qualifier notre relation...  Enfin voila tu n est pas le seul dans cette situation, et ci sent que ca devient trop dur fait toi aider,parle en, j ai cru pouvoir gerer seul mais c est trop pesant ,

 

je t envoie du courage  et pense a prendre soin de toi


   
RépondreCitation
Azureus14
(@azureus14)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3
 

@perdu

Bonjour,

Quand je te lis, je vois EXACTEMENT "mot-pour-mot" ma situation et je compathie sincèrement.

En effet, en couple depuis 20 ans avec ma femme, mariés depuis 10 ans, avec 4 ados de 13 à 18 ans, je me vois entrain de revivre pour la énième fois cette situation des plus anxiogènes et continue aussi de croire que nous sommes seuls à comprndre réellement ce qui se passe.

J'ai toujours aussi, comme vous, l'impression de vouloir l'aider, à se se rendre compte et adresser le problème médicalement afin qu'elle s'aide elle-même. Notre malheur en l'occurence, c'est que cette condition est une des plus difficiles à mettre n lumière d'une part, mais également une des plus insidieuses dans ses moments avec souvent de sévères répercusions.

Je soupçonne ma femme d'avoir des troubles Bi-Polaires (ou Borderline - très dur à déterminer exactement en fonction de l'intensité des cas) C'est une situation très difficile à vivre pour l'un comme pour l'autre. Avec le temps, cela devient un rapport de force presque constant sur le plan quotidien, afin d'éviter de froisser l'autre par peur d'une crise ou de se faire écraser par manque de résiliance.

Pour te dire: Ma situation actuelle est la suivante -

Au cours de notre vie ensemble, au début les crises étaient courtes et minimes, et j'arrivais encore à gérer, bien qu'a cette période je ne savais encore rien sur ce sujet.

Avec le temps, les choses ont commencé à s'emplifier et un beau jour j'ai menancé de la quitter alors qu'elle était en pleine crise. Elle s'est alors effondrée en larmes en me disant "Ne me quitte jamais, j'ai besoin d'aide, j'ai des soucis dans ma tête..." Malheureusement, ne connaissant pas ce trouble à l'époque, j'ai pris sur moi de rétablir le choses en étant patient et compréhensif avec beaucoup de dialogue.

Le temps passant , des crises se sont répétées mais avec des dégâts collatéraux, elle avait eu une aventure avec un autre garçon 5 ans plus jeune qu'elle. A ce stade ou pourrait encore se dire "Ok, bon, elle à dérappé, personne n'est parfait, je pardonne une fois..." Mais cela m'avait quand-même mis la puce à l'oreille.

Quelques années passent et voilà que les crises s'emplifient et sont de plus en plus rapprochées et ont augmentées en intensité ainsi qu'en durée. Les phases montantes étaient plus visibles et je commençait avec ma fille aînée à comprendre, voir même à détecter les crises avant qu'elles arrivent.** J'epliquerais ces quelques symptômes que j'ai repérés comme fiables en fin de lecture.

Au bout de 16 ans de mariage, elle à fait une crise énorme et relativement assez agressive et violente. Très choquante et véhémante dans ses propos, puis physiquement. Et m'a avoué avoir eu une relation extra-conjugale et couché à plusieures reprises avec un des membres de son groupe de Rock de l'époque, un guitariste qui pour ne rien arranger portait le même prénom que moi. (C'était très arrageant pour elle pour la dissimulation dans un sens). Le mes à fini par la rejeter après avoir eu ce qu'il voulait, ayant à ce moment là plein de groupies à sa disposition. Nous avons alors décidé (à se demande) de se séparer quelques temps chacun chez soi, mais sans divorcer. Elle m'expliquait avoir besoin de recul quelques temps, de se retrouver, se ressourcer.

Au bout de 1 an et-demi, au moment ou je commençait à désespérer et baisser les bras, convaincu que tout était mort, j'ai décider d'entrer dans une nouvelle dynamique et essayer de reprendre le cours de ma vie. Voilà qu'après 1 ou 2  semaines ou commence à se textoter différamment que pourle fonctionnement de la garde des enfants. Je détecte un chagement d'attitude et lui dit simplement "Tu me manques bcp, tu sais..." et elle me répond la même chose. Après quelques jours et quelques sorties pour un café par-ci par-là, elle commence porgressivement à revenir au domicile conjugal, puis fini 3 semaines plus tard par ré-emménager.

Pendant un temps tout allait bien, même mieux qu'avant. Notre entourage s'en réjouissait et même elle, exultait en disant que c'était beaucoup mieux qu'avant et plus intense. Presque 3 années passent, pendant lesquelles nous avons essayé de nous remettre des dégâts collatéraux de la séparation (dettes dépenses à outrance etc...) Mais nous avancions et étions heureux jusuq'en Octobre 2019 (très récent), lorsque santant venir un peu de monotonie dans notre couple, et la sentant ennuiyée, je lui ai accordé de nouveau la possibilité de faire comme la pormière fois, s'évader un peu et faire ce qu'elle aime le plus chanter. Elle à donc retrouvé un groupe de Rock du côté de Caen, puis dans la foulée s'est éprise d'un des membres du groupe qui habite sur Ouistréham.

Voyant le schéma se redessiner  de loin, je reste alerte et garde un oeil sur elle. Quelques semaines passent, les choses ne s'arrangent pas à la maison, elle devient agressive, violente verbalement et parfois même physiquement, envers moi et les enfants. A ce stade, elle voyait déjà l'autre mec, mais je ne l'avais pas encore découvert. Voilà que je découvrequ'elle nous refais EXACTEMENT le même scénario que la première fois. Commence à avoir des comportements d'irritabilité exacerbée, de chagement d'humeure, de mentir effrontément alors que je connais la vérité, d'être dépensière à outrance (surtout en fringues) mais par dessus tout, plus de rapports moins de rapports sexuels jusqu'à plus en avoir du tout. (Ce qui à également eu pour effet de me poser des questions quand à ma propre performance au lit avec elle et de culpabiliser à mon tour).

Vers le 15-18 Décembre, je constate qu'elle passe le clair de son temps avec converser en ligne sur son mobile , même en étant à côté de moi dans le lit conjugal, mais tout en essayant de rester "semi-discrète" (Essayait'elle de me faire vomprendre quelquechose pour que je m'en rende compte....??) - Bref.

J'ai fini par mettre les pieds dans le plat dès le lendemain, excédé par cette attitude désinvolte à mon égar et sa froideur inhabituelle. Elle m'admet que ca ne vas plus, qu'elle se sent étouffée, qu'elle à besoin de temps, de recul et qu'i serait souhaitable que l'on se sépare. En creusant cette même discussion, je fini par lui faire avouer quelques instants plus tard qu'elle à une aventure extar-conjugale encore une fois, et admet même ouvertement avoir couché plusieures fois avec le mec et ce, volontairement (sur un ton presque agressif , comme une attaque).

Je décide alors que le divorce s'impose (mauvaise réaction de ma part? Sûrement, mais peut-être pas) - Ce sur quoi elle réponds immédiatement être d'accord.

Elle est restée encore 15 jours sous notre toît, en continuant son manège ouvertement, et faisait alors des aller-retours entre la maison et son amant. (791 Km en une semaine quand-même, il habite à 49 Km de chez nous) -

J'ai fini par avoir assez de cette situation, compte tenu du fait que mes enfants , tous bien au courrant de la situation et en ayant témoignés au premier plan directement avec le compoprtement déviant et agressif de leur mère, j'ai décidé de lui demander de partir. Ce qu'elle à fait.

Elle est donc provisoirement aller habiter chez sa mère et nous avions convenu d'une garde alternée provisoire une semaine sur deux. Mais elle continuait de fuir et laisser ses enfants chez sa mère pour voir le mec. Sa mère s'est embrouillée avec elle, elle à littéralement coupé les ponts du jour au lendemain avec TOUS nos amis, à tousles niveaux, même sur FB. 0 téléphoné à certains de nos meilleurs amis pour les incendier au téléphone de tous les noms , pretextant que c'était moi le fautif, que je n'avais pas fait ce qu'il fallait... Bref - faisant un transfert émotionnel et me mettant tout sur le dos.

Elle a fini par me rapeller pour me dire en pleine crise d'hystérie qu'elle ne serait jamais partie si j'avais fait des efforts, que j'aurais du lui porter plus d'attentions et être plus avec elle.

La vérité, c'est que j'aime ma femme incroyablement fort. C'est une personne avec de très garndes qualitées artistiques, et surclasse intellectuellement beaucoup de gens dans biend es domaines, ayant une mémoire extraordinaire...MAIS !

Elle passait son temps à dormir la plupart du temps depuis le début de sa phase dépressive. Quand elle était reveillée, elle montrait clairement des signes d'hyper-activité, hyper-irritabilité, hyper-émotivité, Hyper agressivité, Hyper-suceptibilité et surtout une hyper-sexualiité extra-conjugale complètement débridée, (oui j'ai intercepté des messages) s'autorisant même des choses qu'elle na jamais faites avec moi. Tout ca avec un mec qu'elle connaît depuis à peine 3 mois !!

** LES SYMPTÖMES que j'ai identifié pour ma part :

-Mensonges à répétition

-Dépenses à outrance

-Agressivité, irritabilité, suceptibilité

-Perte de communication et enfermement (auto-isolement)

-Perte totale de libido, même quelque temps bien avant de rencontrer le mec. (correspondant à une Phase "Down" Hypo-Maniac dépressif)

-Ingérance et datachement des responsabilités familiales.

-Prises de riques multiples à répétition sans réflexion des conséquences

-Tremblement inhabituel et constant des mains.

- MAIS TOUT Particulièrement - dans notre cas, ma femme avant d'avoir une crise, à un signe annonciateur qui sont ses yeux. Oui, ses yeux changent, il passent d'une pupille normale ou décontractée à une toute petite pupille en permanance. (Comme si vous regardiez le soleil en face avec les yeux grands ouverts) - Quand cela arrive , en général dans les 72h on à un pétage de plombs en règle et droit à la totale. On a alors la confirmation de nos doutes, on sait quand ça commence, mais jamais quand ça va s'arrêter. Quelqu'un as-t'il déjà constaté ce symptôme aussi au niveau des yeux, du regard avec les pupilles?

Donc pour résumer, j'ai tout essayé. proposé daller voir quelqu'un, même de l'accompagner. Lu des Km de documents sur le sujet de puis des années, et n'arrives toujours pas à la faire sortir de son dénis de reconnaissance du mal qui la saisi. J'ai essayé autant pour autant de lui porter secours, car je prends cela comme un appel. Je connais ma femme depuis 20 ans , et JE SAIS qu'elle est entrain de subir une violence personnelle en elle dont le contrôle lui échappe totallement. On a tout essayé. Mais elle refuse de se prendre en main et de se sauver elle-même, de cet enfer à répétion qui finit par démolir tout ce qu'elle touche ou construit autour d'elle.

J'ai donc opté cet dernière fois pour la séparation totale avec Divorce par consentement mutuel amiable et garde alternée. On essaie de faire çà bien quand-même, pour les enfants et nous aussi. Mais comme elle est toujours en phase "UP" actuellement, la crise n'est pas terminée et c'est très très compliqué de communiquer et s'organiser avec elle.

J'aime ma femme plus que tout au monde, mais à un certain stade, répéter un schéma de ce genre fini par détruire si on succombe de nouveau. Je me dois alors, pour ma préservation et celle de mes enfants de mettre un terme à cette union qui, en les circonstances est totalement toxique et invivable.

En outre - Je ne ferme JAMAIS complètement la porte. Nous sommes liés à vie, et je reste malgré tout son meilleur allié dans ce combat qu'elle n'a pas encore choisi de commencer. Je ne sais pas de quoi demain est fait, mais je sais que tout est possible et que si les gens font ce qu'il faut pour se soigner, d'autres portes peuvent s'ouvrir et d'autres avenirs, certes différents sont possibles.

C'est une maladie très insidieuse, très difficile à mettre en lumière car il faut un recul de temps. Le temps en revanche à le puvoir de faire beaucoup de choses, tant est qu'on y mette quelques efforts et de la bonne volonté.

J'espère que cela saura te rassurer. Ne baisses pas les bras , rien n'est jamais perdu avec cette maladie, il s'agit surout de savoir comment aborder la chose et la traiter.

Amicalement.

 

 

 


   
Nath reacted
RépondreCitation
Lily
 Lily
(@lily)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 42
 

@azureus14

Bonsoir,

Je me retrouve parfaitement dans ton histoire, sauf que moi je n'étais pas marié, ni enfants avec mon ex et au mois de novembre on venait de fêter nos 2 ans, pour qu'un mois après, pris d'une ième crise de manie, il est parti en quittant le domicile en prétextant que je cherchais à contrôler sa vie, que je voulais qu'il sois mon petit toutou et le tenir en laisse et que j'essayer de lui faire tourner le dos à ses amis et sa mère... Enfin c'était toujours plus où moins les mêmes reproches et ensuite reviens 2 mois après en phase dépressive, en ne comprenant pas ce qui s'est passé.

Tout comme toi au début ses crises étaient gérables mais celle-ci pas du tout, j'ai vraiment eu peur pour moi, il est entré dans une crise d'hystérie complètement démesurée où il était en train de retournait tout l'appartement, et effectivement l'histoire des yeux je m'en suis rendu compte de ça aussi, ça faisait la 2ème fois d'ailleurs, c'est sous l'effet de la colère sauf que pour lui ses pupilles se dilatent, ce qui lui rend des gros yeux noirs; j'en ai encore la chair de poule 😱 
Tu sais moi aussi a force de côtoyer cette pathologie, je reconnaissais les 1ers signes de la crise de manie arrivée : 

- La veille il a un débit d'élocution rapide;
- Insomnie;
- Rumination excessive;
- Le jour J comportement agité;
- Calomnies, mensonges, hallucinations;
- Acharnement en mon égard, me pousse à bout;
- Harcèlement téléphonique et sms;
- Tactiques de manipulations;
- Décharge ses responsabilités sur moi;
- Se victimise;
- Me rend coupable de tout en me faisant passer pour le tyran de son histoire;
- Me rejette et me largue;
- Pulsions sexuelles, se tape tout ce qui bouge.

Cela fait donc 1 mois et demi qu'il est parti et comme dab silence radio, il est ancré dans un profond mutisme en mon égard, il me prend pour sa pire ennemie.
Et de ce que je sais, c'est que depuis qu'il est parti il l'a fait avec 3 femmes....

Je ne cherche même plus à avoir de ses nouvelles car me prendre des vents au bout d'un moment ras le bol, je dois attendre qu'il reprenne contact; sauf que là pour moi c'est fini j'en peux plus, car comme tu dis effectivement cela est invivable et la relation devient toxique, mais je pense peut-être quand même à rester ami avec lui, enfin s'il le souhaite bien sûr.
J’appréhende donc le jour où il va refaire surface, car il m'a laissé des affaires et des meubles qu'il va certainement vouloir récupérer... 🤕 

Mais si je peux me permettre comment fais-tu pour prendre aussi bien le fait qu'elle t'a été infidèle ? Moi honnêtement j'aurai pété un câble à ta place ! 😡 

Je te souhaite un bon week-end et bon courage.


   
RépondreCitation
Infinity
(@infinity)
New Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 2
 

Bonjour à tous,

Moi aussi je suis dans une situation très difficile. Mariée, 1 enfant mon époux bipo ma quitté brutalement du jour au lendemain pendant l'été me laissant seule et dans une détresse totale. Un mois après, il rencontre une femme qui aujourd'hui est enceinte de 5 mois. Nous sommes en instance de divorce et je n'arrive pas à complètement m'en sortir. 

Je me sens abusée. Il ma trompé a plusieurs reprises et revenait toujours en pleurs me demandant de lui pardonné. Moi je l'aimais comme une folle donc je l'acceptais. 

Aujourd'hui sa nouvelle compagne est sur son ptit nuage et ils attendent l'arrivée de leur enfant.

Je suis devenue sa pire ennemie et ment à son entourage sur ce qui s'est réellement passé. Il semble heureux et moi je n'arrive pas à remonté la pente complètement.

Il a gagné la partie; pourtant j'étais la femme de sa vie, ma promis monts et merveille et tout s'est envolé en 2 jours. Il n'est pas soigné car il est dans le déni total. Selon lui ses réactions de colères et d'infidélité était de ma faute. En gros c'est moi qui le poussait à faire des choses  contre sa propre volonté.

Est-ce qui peut vivre une vie seine avec sa nouvelle compagne? Je me dis que finalement avec une autre peut-être qu'il connaîtra une vie apaisée.

La vérité sur sa maladie éclatera t-elle un jour?

Je suis devenue la méchante au yeux de tous et j'en souffre.

 


   
RépondreCitation
Lily
 Lily
(@lily)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 42
 

@infinity

Bonjour infinity,

Je suis exactement dans le même cas que toi en ce moment, mon ex me fait passer pour le tyran de son histoire, tout ce qui arrive c'est bien évidemment de ma faute, lui est juste une pauvre petite victime qui s'est échappé de mes griffes. 
Sauf que dès le lendemain de son départ, il était déjà à l'hôtel avec une autre...

Je sais exactement ce que tu peux ressentir quand tu dis "je suis devenue la méchante aux yeux de tous...", SUPPRIMÉ : Ne parlez que de votre cas personnel et pas de toutes les personnes atteintes de troubles bipolaires. Vous n'avez pas le droit de généraliser : toutes les personnes ADTB ne se comportent pas comme ça. Merci. , mes vrais amis(es) savent réellement comment je suis au quotidien et j'ai surtout ma conscience pour moi, ce qu'ils n'ont pas encore retrouvé.

Honnêtement, pour répondre à tes questions, s'il n'est pas soigné il y a très peu de chance qu'il est "une vie saine et apaisée" avec elle ou qui que ce soit d'ailleurs, y aura un moment ou un autre où ses crises vont reprendre le dessus, surtout si en ce moment il est dans le déni, cela veut dire que sa crise de manie n'est pas encore terminée. 
Je ne pense pas qu'il soit véritablement heureux, enfin en tout cas en ce qui me concerne, j'en suis certaine, car mon ex a un énorme mal être qui le bouffe depuis des années et a une fâcheuse tendance à vivre dans son passé.

Nous n'avons pas le choix, pour notre bien-être nous devons passer à autres choses et enfin fermer ce livre, même si je le conçois cela n'est pas si évident que ça, MAIS il le faut... 

Je te souhaite beaucoup de courage et n'hésite pas à échanger cela fait énormément de bien.

Prend-soins de toi !


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

Tous vos témoignages sont bouleversants et c'est douloureux ce que vous traversez.

Si vos conjoints refusent de se soigner, bien sûr que vous devez vous protéger. Divorcer est-elle la meilleure solution ? Je ne sais pas. Peut être qu'une simple séparation pourrait provoquer un jour un déclic ? En tout cas, c'est sûr que vous n'allez pas attendre des années qu'ils se décident à prendre soin de leur santé. Vous devez penser à vous, à vos enfants si vous en avez.

Bon courage à vous tous.


   
RépondreCitation
Lily
 Lily
(@lily)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 42
 
Posté par: @lily

@infinity

Je sais exactement ce que tu peux ressentir quand tu dis "je suis devenue la méchante aux yeux de tous...", SUPPRIMÉ : Ne parlez que de votre cas personnel et pas de toutes les personnes atteintes de troubles bipolaires. Vous n'avez pas le droit de généraliser : toutes les personnes ADTB ne se comportent pas comme ça. Merci. , mes vrais amis(es) savent réellement comment je suis au quotidien et j'ai surtout ma conscience pour moi, ce qu'ils n'ont pas encore retrouvé.

@modocool

Je voudrais que vous sachiez que la partie que vous avez supprimée n'était pas du tout une généralité aux personnes atteintes de cette pathologie, mais seulement par rapport à moi et à infinity, puisque nos ex se comporter pareil...

A bon entendeur !


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

Salut ? 🤔 

@lily

Vos propos prêtaient à confusion,"ces gens là" semblaient parler de toutes les personnes ADTB en général. Alors mille excuses si j'ai mal compris, mais tellement l'habitude, depuis 3 ans, de lire ici des commentaires qui englobent tous les malades, que je préfère supprimer avant que ça ne blesse trop de monde.

Il faut vraiment faire attention à ce qu'on écrit ici 😉 

Allez, sans rancune ? 😀 

Je peux remodifier votre texte : envoyez moi en MP ce que vous vouliez vraiment dire 😉 

 


   
Cham reacted
RépondreCitation
Page 2 / 5
Annonce
Annonce
Annonce