Notifications
Retirer tout

Congé Longue Maladie ou Congé Longue Durée ?

 

TheCueillise
(@thecueillise)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 7 mois
Posts: 1
Début du sujet  

Bonjour à tous.
Je suis en arrêt de travail depuis 1 an et demi (je suis orthophoniste en pédopsychiatrie) et le diagnostic de bipolarité a été fait il y a environ 1 an.
J'ai fait une grosse dépression du post-partum et les épisodes maniaques sont survenus quelques mois après avoir commencé les antidépresseurs. Ce n'est pas encore totalement gagné mais le thymorégulateur a calmé ces épisodes-là (je prends 2×3 lamictal par jour, entre autres).
J'ai fait une demande de Congé Longue Maladie. Aujourd'hui le conseil départemental me demande de choisir entre le CLM (3 ans max, salaire maintenu un an puis à 50%) et le Congé de longue durée (un seul autorisé pour une pathologie donnée sur l'ensemble de la carrière, rémunération complète pendant 3 ans puis 50% pendant 2 ans).
Je ne sais vraiment pas quelle option prendre.
Le CLM a l'avantage de pouvoir être réutilisé plus tard si je me retrouve en grande difficulté ; mais 3 ans c'est quand même pas mal si suite à un CLD je dois de nouveau m'arrêter plus tard, et on arrive à bricoler à peu près pour le moment avec mon demi-salaire.
L'avantage du CLD c'est sa durée, qui me débarrasserait pour le moment des inquiétudes quant au retour au travail, nous soulagerait financièrement, et laisserait le temps pour trouver une stabilité dans le traitement, avancer dans la psychothérapie et me sortir de marécages dans lesquels je suis depuis ma toute petite enfance. Le problème c'est qu'on ne peut l'utiliser qu'une fois.
Cet argument me bloque parce que je ne sais pas ce que sera ma maladie dans les années à venir. Avec quand même de quoi être positive parce qu'il semble qu'on est sur une bonne pente avec le ttt même si ce n'est pas parfait bien sûr.
Mon compagnon aurait tendance à me dire de foncer pour ne pas passer à côté. Et clairement plus tard on pourra plus se permettre une perte de salaire !
J'hésite franchement. Mon CLM a été prescrit par l'expert psychiatre jusqu'au 30 juin mais à vrai dire l'idée de reprendre me fait déjà mal au ventre.

Bref, quels sont avis, vos expériences sur le sujet ?

Merci d'avance pour vos réponses !


Citation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 11 mois
Posts: 548
 

La question est, si je résume, allez-vous pouvoir tenir avec un demi traitement ?

 

Durant ma carrière dans la fonction publique, je n'ai pas utilisé le CLD, plusieurs fois un CLM. Mais je n'avais eu qu'un arrêt supérieur à un an, donc financièrement, pas de problème.

 

Mon arrêt long a été pendant que je travaillais dans le privé, et a débouché sur une invalidité. Actuellement, je ne travaille plus, je n'ai pas fait mon deuil, et souhaite toujours pouvoir reprendre le travail un jour.


RépondreCitation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 11 mois
Posts: 548
 

Quand j'ai décompensé à la naissance de mon fils, j'étais étudiante, donc je me suis arrêtée un peu plus d'un an, sans revenus (merci les parents). J'ai eu 1 an et demi d'hôpital de jour mère-bébé, puis une prise en charge pour moi, et une pour mon fils. J'avais repris mon doctorat, c'était un peu sportif comme emploi du temps, mais j'ai tenu.

Toute ma carrière mon travail a été super important dans mes décisions, car je ne concevais pas d'arrêter. Je pense qu'il est important pour vous d'interroger votre relation à votre emploi.

 

Sinon, concrètement, juin, c'est super loin 😉 vous avez le temps de voir venir et de demander prolongation si nécessaire.


RépondreCitation
Lyleith
(@lyleith)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 342
 

Salut,

Théoriquement, dans la fonction publique du moins, tu peux te mettre en CLM, puis, si l'arrêt se prolonge, passer en CLD et profiter des avantages salariaux. C'est ce qui m'était arrivé, mon CLM s'était transformé en CLD de manière quasi automatique.


RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce