Notifications
Retirer tout

Effet Kiss Cool

2 Posts
2 Utilisateurs
0 Likes
677 Vu
Folken
(@folken)
New Member
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 4
Début du sujet  

Ce post ne possède pas de solution miracle, ça me fait juste du bien de partager ma petite histoire publiquement et de façon anonyme. 😉 

Aaaahh l'amour... je l'ai croisé il y a de ça quelques années ! Un coup de foudre au premier regard, comme dans les films. Un amour inconditionnel que nous avons vécu pendant presque 5 ans ! Mais, voilà qu'en septembre dernier, j'ai encore "explosé" et je l'ai quitté du jour au lendemain.

Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, ça fait même des années, et je m'étais habitué à ces changements extrêmes.

Elle m'avait pourtant conseillé de consulter un spécialiste un an auparavant (et ce n'était pas la première), mais comme à mon habitude, j'ai complétement ignoré mon entourage proche sur le sujet. J'étais simplement persuadé que c'était ma personnalité et que c'était comme ça.

De septembre à novembre j'étais en phase "neutre" puis je suis passé en phase de dépression sévère. J'ai (encore) démissionné de mon travail en janvier, mais j'ai cette fois-ci décidé de consulter un psychiatre.

Quand j'ai été diagnostiqué bipolaire, j'ai été dans un premier temps soulagé ; je pouvais enfin mettre un mot sur mon état et je pouvais enfin accepter que j'étais malade et non pas juste "comme ça", et que ça pouvait se soigner.

Mais, après cette révélation, ça a été l'effet Kiss Cool. J'ai pris conscience que certains de mes actes et paroles n'étaient en réalité qu'un prétexte pour justifier mes phases : Celles-ci arrivent (dans mon cas en tout cas) de façon cyclique assez aléatoire, et j'ai toujours peiné à identifier quand cela allait arriver. C'est tellement déroutant et incompréhensible quand ça arrive qu'inconsciemment je m'invente des prétextes pour justifier mon état.

Dans certains cas ce n'est pas grave et je l'accepte aujourd'hui, dans d'autres cas ça m'a même été bénéfiques, cependant cette fois-ci, c'est dur  !

Je l'ai recroisé par hasard, je lui ai expliqué ce que j'avais et le traitement que je commence à suivre, elle était contente pour moi. Mais, j'aurais aimé prendre soin de moi un an auparavant. C'est la vie, néanmoins prendre conscience de tout ça m'a un peu plus enfoncé dans la dépression. Gardons le cap.

Annonce

 

Bon week end 😊


   
Citation
Grabuge
(@grabuge)
New Member
Inscription: Il y a 7 mois
Posts: 3
 

Je trouve cela difficile de se regarder avant le diagnostic car j'ignore si la maladie se déclare ou a toujours été là. En ce qui me concerne, je crois que la maladie se déclare un jour et qu'il est possible de discerner sa personnalité des sursauts bas ou hauts que la maladie induit, même si des interférences bien naturelles peuvent avoir lieu.


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce