Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Le sport, comment s'y remettre?

Page 2 / 3
 

Cham
 Cham
(@cham)
Moyen Bipolaire
Joined: 12 months ago
Msg: 174
 

Tu te démasque enfin et t'a menace encore en sous-entendu serais tu lâche en plus de manipulateur bon vent 


RéponseCiter
Minimax
(@minimax)
Grand Bipolaire
Joined: 12 months ago
Msg: 318
 

En parcourant ce fil, j'ai cru lire un complotiste qui dédaignait à qui veut bien l'entendre ... d'un ton hautain et sarcastique que "certains penseraient que la terre serait plate".

Il se trouve que par ma mère, je me nomme Galilée."Et pourtant elle est ronde", c'est lui ... c'est un de mes ancêtre n'en déplaise, et c'est pas le hasard si je vis en orbite. D'ici, ma lunette n'a pas a supporter la pollution atmosphérique qui émane de certains hérétiques en vérité, qui pratiquent l'inversion de façon bien navrante. 

Mais on est dans la rubrique sport ... recadrage ... et à chacun sa discipline. Puisque untel témoigne sur un post de ce site, qu'il est tout à fait sain que de se taper jusqu'à 6 branlettes par jour ... en mâtant vidéos porno. En espagnol, s'astiquer la courge se dit "écharsé un polvo" "s'envoyer une poussière". "On naît poussière et l'on retournera poussière" Autant pour moi, le branleur est un philosophe ...

Mon record à moi est de 4 en 12 heures au bilboquet en apesanteur. Je vous apprends pas que ce jeu consiste à ce que le bilboquet pénètre une boule... les deux étant reliés par un lien. Est-ce le bilboquet qui va vers la boule ? Ou bien le contraire? C'est aléatoire, la symbiose opère quand les deux se trouvent comme spontanément. Tout ça en apesanteur, ce qui permet toutes les positions dans l'espace, à condition bien entendu d'être subtile dans le maniement et le doigté ... finesse. 

Ben oui, contrairement à ce que pensent les lourdeaux, c'est le poids qui anéanti l'homme. Galant, j’épargne les femmes ... ce qui tue le mâle, c'est le poids.

Je reste pédagogique, et je vous invite à la légèreté ...


rafiot ont aimé
RéponseCiter
Cham
 Cham
(@cham)
Moyen Bipolaire
Joined: 12 months ago
Msg: 174
 

@minimax Quesque je t'es mis mon pauvre vieux Un animal pris au piège est méchant j'étais pris au piège il fallait que sa sorte et c'est toi qui a pris je suis heureux je m'excuse pas je sais que sa te rend aussi heureux de m'avoir permis d'être a nouveaux moi grâce a toi merci

 


RéponseCiter
Fantomette
(@fantomette)
Super Bipote
Joined: 1 year ago
Msg: 1993
 

ça fait plaisir de lire autant de solidarité ❤️ 


Minimax ont aimé
RéponseCiter
Minimax
(@minimax)
Grand Bipolaire
Joined: 12 months ago
Msg: 318
 
Posté par: @cham

@minimax Quesque je t'es mis mon pauvre vieux Un animal pris au piège est méchant j'étais pris au piège il fallait que sa sorte et c'est toi qui a pris je suis heureux je m'excuse pas je sais que sa te rend aussi heureux de m'avoir permis d'être a nouveaux moi grâce a toi merci

 

" Pendant que les camps brûlent, j'attends que mes larmes viennent.                          Et quand la plaine ondule, que jamais rien ne m’atteigne ..."

J'ai vu que tu as aimé le commentaire où figure le lien de cette chanson de l'époque de ma jeunesse. Niagara et sa chanteuse Murielle Moréno-Miam ... oui, elle a un nom composé, 3M ça colle... je ne cite le reste des paroles, le mystère est préservé ...

Cette citation en rouge et vert, ces phases devraient parler à bien des bipotes ici.

Je suis gaffeur, alors je m’efforce de bien lire les messages avant d'y répondre. Parfois il m'arrive de m'offusquer à la première lecture ... est-ce du premier? Du deuxième? Voire du troisième degrés?... Alors je relis, je décrypte et tente de comprendre. Une chose est sûre cependant. C'est que si ce message a été formulé par un ami bienveillant avec lequel j'entretien une relation de confiance ... c'est qu'il est impossible que ce dernier ait été malveillant. 

Parce-que la confiance ne s'acquière qu'avec le temps et que la fiabilité se forge... (c'est bien de "l’écrouissage"pour durcir en métaphore? Puis du "recuit" et ça devient mou. Pour les lecteurs éventuels, ce sont deux termes de traitement des métaux.)

Alors moi je banni personne ici. Dans la vie des soi-disant équilibrés c'est une seule erreur que j'accorde. Mais comme on est un peu allumés de la cafetière ici, c'est pas deux mais trois accrochages qui me feront tout simplement passer mon chemin.

C'est par ailleurs le point de vue que je livre aux conjoints de bipolaires qui sont en détresse et qui viennent nous consulter sur notre site ... j'ai bien dit "notre".

Et puis je te répète que tu es judicieux quand tu n'es pas aveuglé et excité. Quand je suis down ou up, j'ai acquis la discipline de me réfugier dans ce que j'appelle "ma grotte". Parce-que je sais qu'il n'y a rien de plus chiant qu'un bipo dans les phases citées. J'aime pas avoir honte et j'aime pas m'excuser. Tu as donc bien vu, c'est pas ce que j'attendais de toi. Laurent Blanc disait de Serge Aurier quand il s'était fait traiter de "tafiole" par ce dernier sur instagram ..."qu'il ferait mieux d'anticiper au lieu de se répandre en excuses après coup"

Voilà tout Topo ... à suivre ...

 

  


Cham ont aimé
RéponseCiter
Cham
 Cham
(@cham)
Moyen Bipolaire
Joined: 12 months ago
Msg: 174
 

J'ai demander pardon a mon fil de 21 ans ( sa maman est au ciel) Il a subit mes prises de tête pars rapport au boulot J'avais trop de pression Étant de la DASS abonné par mes géniteurs a 18 mois Je me suis battu sur tous les fronts pour  élever mon fiston le décès de sa maman, travail, école ,logement, maladie ,mème les punaises de lit burn out total j'ai pas lâché  c'est normale je suis son père et il n'a que moi. Je ne pouvais supporter qu'il vive ce que j'ai vécu  dans les familles d'accueils ... ( que des torninolles aucune affection ni tendresse) maintenant mon fils travail dans l'informatique. J'ai pu faire soigner mon hépatite C que j'avais mise de côté  et je suis guérit ;  Maintenant je vais m'occuper du pervers narcisse qui m'a pourri la vie au boulot il m'a manipulé ,  il a joué avec mon manque d'affectif  Je m'en suis rendu compte hier , j'ai décollé comme une fusée beaucoup de mal a me contrôler mais cette fois j'ai repris les commandes pas comme a la première ou j'avais atterri direct en HO, Donc j'ai appelé un ami qui m'a aidé a relativiser   et après quelque larmes je me suis poser doucement la boule de feu à l'estomac j'avais inconsciemment  besoin d'un sparring  partners de l'espace je n'avais que toi encore m'a bonne étoile . Voilà ma solide vielle branche , pantin c'était moi au pied du cerisier et au fond de la vigne a l'age de 5 ans placer là comme un épouvantail pour effrayer les oiseaux putain je m'en souviendrais toujours sa  a blessé mon âme d'enfant j'en guérirais jamais j'ai transformé ma haine en compassion pour avancer J'avais besoin de l'exprimer  ici 


RéponseCiter
Cham
 Cham
(@cham)
Moyen Bipolaire
Joined: 12 months ago
Msg: 174
 

allo

 


RéponseCiter
FEU
 FEU
(@feu)
Micro Bipo
Joined: 7 months ago
Msg: 1
 
Posté par: @loic279

Tout est dans le titre du sujet. Il y a 4 ans j'avais arrêté mon traitement, j'avais maigris et repris le sport, j'étais devenu svelte avant de finir par rechuter les 6 mois suivants l'arrêt du traitement. Le problème c'est que je n'arrive pas à me remettre au sport sous traitement, il fait prendre du poids, et donne moins envie de faire du sport, on devient amorphe et apathique, comment s'y remettre? Vous avez des solutions?

Salut,

J'ai connu les mêmes difficultés quand je suis sorti la première fois de l'hopital et sous médicament, il m'était très difficile de pratiquer la musculation. Aucune énergie et je mangeais beaucoup trop (les médecins me disaient que ça n'avait aucun lien avec le médicament, que ça ne faisait qu'ouvrir l'appétit! Tiens donc...) 

Ces médicaments de type olanzapine "bloquent les nerfs" donc on ne sent plus rien et on manque de force. J'ai quand même continué à m'entraîner puis j'en ai parlé à mon thérapeute/psy qui a accepté de progressivement réduire le dosage de mon traitement. De toute façon, même en journée et au travail je n'avais aucune énergie, donc il a jugé que le dosage était trop fort.

C'est la seule solution qui me vient en tête. Je n'ai pas discuté avec d'autres personnes sportives avec ce genre de symptômes, et les médecins comprennent rarement les sensations (ils encouragent le sport pourtant).

Donc, dans mon cas, j'ai serré les dents, jusqu'au jour ou j'ai fais le choix il y a 2 ans de mettre de côté les médicaments et de laisser libre cours à ma passion pour le sport, qui m'a permis de récupérer de multiples crises maniaques. En retour, je me force à méditer, à lire et à me reposer le plus possible.

Attention: je ne te conseille pas d'arrêter les médicaments toute de suite, mais de le faire progressivement avec ton médecin. Ensuite, à toi de voir si tu peux faire du sport et avoir une vie normale avec le dosage qu'on te donne. Je sais qu'il existe plusieurs type de traitement, mais je n'aurai jamais accepté de devenir un cobaye pour la médecine. J'en avais déjà fait les frais avec la dermatologie, vraie arnaque.

Ce qui m'a poussé à arrêter, c'est mes deux dernières crises, mais à l'étranger cette fois. Les médecins m'ont demandé pourquoi je prenais ces médicaments (lithium) et m'ont prescrit des médicaments contre l'anxiété... Donc je me suis dis que tout était dans la tête et que je devais m'occuper l'esprit le plus possible pour éviter une nouvelle crise.

J'espère que cela pourra t'aider à prendre ta décision. Si le sport est important pour toi, même faire quelques pompes chez toi deux, trois fois par semaine et marcher le plus possible c'est une excellent routine.

 


RéponseCiter
Loïc
(@loic279)
Bipo
Joined: 2 years ago
Msg: 41
Topic starter  

Merci pour cette réponse FEU.

Pour ma part, je prendrais avec des pincettes le conseil sur l’arrêt de traitement, mais je pense que tu as raison en grande partie sur le pourquoi de cette apathie.

Pour le moment en tout cas je fais avec!

Merci encore, à plus!


RéponseCiter
Philippe
(@philippe)
Mini Bipo
Joined: 7 months ago
Msg: 8
 
Posté par: @loic279

Tout est dans le titre du sujet. Il y a 4 ans j'avais arrêté mon traitement, j'avais maigris et repris le sport, j'étais devenu svelte avant de finir par rechuter les 6 mois suivants l'arrêt du traitement. Le problème c'est que je n'arrive pas à me remettre au sport sous traitement, il fait prendre du poids, et donne moins envie de faire du sport, on devient amorphe et apathique, comment s'y remettre? Vous avez des solutions?

Bonjour,

J'étais à 80kgs pour 1m68,

Je suis à 68kgs et mon poids n'est pas encore stabilisé.

Je cours 10km deux ou trois fois par semaine et j'ai une alimentation adaptée (pauvre en sucre et graisse, riche en fibre) et aucune boisson sucré ni alcool (j'ai picolé pendant des années)

Je pratique également la boxe thaïlandaise, que je considère être thérapeutique dans mon cas. Mais je ne peux pas la conseiller, ça ne convient pas à tout le monde. 

Le sport m'apporte énormément, même si je suis obligé d'adapter mon traitement par rapport aux entraînements, afin de garder du tonus musculaire pendant ces entraînements. 

Je conseille le sport à tous, c'est une source de bien-être extraordinaire. 

La course à pieds c'est facile, pour débuter j'ai de bons conseils si ça vous dit. 

Bonne journée 

Philippe. 


RéponseCiter
michael
(@michael)
Micro Bipo
Joined: 5 months ago
Msg: 1
 
Posté par: @loic279

Vous avez des solutions?

Réponse un peu tardive ...

Par chez moi il y a le CMP (Centre Médico Psychologique) qui propose des activités sportives adaptés. Du coup il y a possibilité de faire du sport en groupe avec des patients et ancien patients. Par exemple : gym (vélo d'intérieur, exercices de gym), sport collectif (foot, basket, ping-pong ...), randonnées. Perso ça m'aide beaucoup car sans ça je ne ferais pas de sport ;).

Je viens aussi de découvrir les GEM (Groupe d'Entraide Mutuelle) qui peuvent proposés des activités semblables.


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 381
 

Le sport est la pièce qu'il manquait à mon traitement. Commet s'y mettre? Trouver un sport qu'on aime, le faire ne sera pas un effort mais un loisir qui fait vraiment du bien. Avec tout ce qui existe, y a moyen d'en trouver un qui convient. Moi c'est la nage, j'y vais deux fois par semaine, ça revient pas super cher et c'est génial. Je recommande à tout le monde de se mettre au sport.


marlasinger ont aimé
RéponseCiter
Jerem
(@doctor1)
Mini Bipo
Joined: 3 years ago
Msg: 13
 

@michael

pourquoi toujours se rapprocher des structures psychiatriques quand on est bipolaire???

si tu veux faire du sport fait du sport, aérée toi l’esprit, sort de ce contexte médical et hospitalier... et connais tes propres limites... il n’est nullement nécessaire de faire du sport dans le cadre du centre médico psychologique! Au contraire, va dans une salle de sport ou dans une piscine, avec des garçons et de filles beaux et belles et en bonne santé... ca sera plus ressourçant que de resté entouré de gens malades et diminués par le traitement 


RéponseCiter
Jerem
(@doctor1)
Mini Bipo
Joined: 3 years ago
Msg: 13
 

@feu

 

c très beau 

pour ma part je considère que si tu as réussi a vivre deux ans sans médicaments, c’est que tu gères bien la situation par toi meme et que le traitement est superflu.

Moi aussi il fut un temps ou j’étais extrêmement sportif, je courrais 10kilometres cinq fois par semaine plus une heure de piscine tous les jours, et tout ca avec 3x 400 mg de teralithe LP par jour. 

On me disait aussi tu n’as plus rien de bipolaire, tu va bien ca se voit... je my suis cru, j’ai arrêté les médicaments sur une durée de six mois, et un mois après j’ai fait une crise maniaque délirante comme je n’avais jamais vu... était ce a cause de la maladie ou était ce plutôt la dépendance au lithium et leffet du sevrage... je ne sais pas trop


RéponseCiter
rafiot
(@rafiot)
Mini Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 15
 

@fantomette...le retour. Je suis fan de tes tweets. As-tu trouvé l'espace adéquat pour exprimer ta créativité?


RéponseCiter
Elis
 Elis
(@elis)
Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 32
 

Je vais à un cours de yoga. C’est du hata et c’est bien chill. Ça ne me mets pas en up et je ne pete pas un plomb après. 
assez naturellement, j’ai toujours fait de la rando mais là ça n’est pas toujours bon. J’en fait avec mon compagnon et là c’est bénéfique.

j’ai pris 12 kilos en 5 ans du coup je vais tenter la kettlbell ( je trouve ça rigolo 😊). Mais là aussi je crains les phases up. Je vais essayer de pas faire de grandes séances, ça devrait aider.

C’est insupportable de devoir toujours tout contrôler !


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 2934
 

Le sport ça up?


RéponseCiter
Elis
 Elis
(@elis)
Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 32
 

Chez moi oui mais pas que hein, la musique, un mec qui me fait les yeux doux, une remarque déplacée... Donc vu le débat que c’est tenu plus haut, on doit pouvoir dire que ça dépend des gens. Mais je fais attention 😅


RéponseCiter
Elis
 Elis
(@elis)
Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 32
 

Disons que je me sens un peu bête après. Bien excitée, chez moi, alors que c’est la nuit que pour moi, c’est plutôt le moment de me poser. 
j’ai envie de faire la night alors que c’est pas ma personnalité. 
Du coup ça fini par me déprimer, puis j’arrête le sport.


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 2934
 

Arf c ´est nul ça. Peut très dés sports plus doux : la marche le pilote le tai chi ?


RéponseCiter
Elis
 Elis
(@elis)
Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 32
 

Alors les arts martiaux en général... disons que beaucoup de profs on du mal à se tenir avec leurs élèves. Yen a sûrement des bien mais je n’en n’ai pas rencontré et ça m’en a dégoûtée. 

la marche je sais pas pourquoi mais ça me up bien quand je la fais seule. 

oui c’est dommage, je vais en parler avec ma psy.

tu pratiques un sport? 🙂


RéponseCiter
Page 2 / 3

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !