Forum des bipotes

Ma vie depuis un an...
 

Ma vie depuis un an et demi  

Page 1 / 2
 

Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
21/07/2019 5:22  

Bonjour, première fois inscrite ici en début d'année, je n'ai plus fréquenté ce forum, je pense par peur des mots, de la vérité. 

"Suspectée " atteinte de bipolarité en 2007, un séjour en hp en mai de cette année à confirmé le diagnostic de type 1.

J'ai commencé une phase up en janvier 2018 qui s'est terminée en février 2019. Là je suis tombée direct en dépression.

Depuis je ne m'en sors pas. Si je devais noter ma "douleur" mentale au quotidien, j'oscille entre 8/9/10.

Alors voilà je me disais que raconter mon histoire, ce qu'il s'est passé pendant ces 1 an et demi pourrait m'apaiser. Avoir vos conseils de bipotes et de conjoint, puisque cette histoire elle est compliquée. Et qu'aujourd'hui je n'arrive pas à remonter la pente. 

Je ne veux surtout pas être jugée. 

Merci de m'avoir lu. 


Citer
Elo
 Elo
(@eloossh)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 2848
21/07/2019 5:25  

Salut! Ici on est tous dans le même bateau tu ne seras pas jugé. Tu peux nous raconter ton histoire on fera ce qu’on peut pour t’aider.

tu es suivi par un psy, tu as un traitement ?

a bientôt.

On vit avec un coeur trop plein dans un monde trop vide. Et sans avoir usé de rien, on est désabusés de tout


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
21/07/2019 5:51  

Merci Elo, je vais d'abord faire le tri dans ma tête car il s'est passé beaucoup de choses !

Oui j'ai un suivi psychiatre et psychologue ainsi qu'un traitement mais j'ai l'impression de ne pas avancer. 


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
21/07/2019 9:48  

Voilà, j'ai fait un brouillon sur papier avant, c'était tellement fouillis dans ma tête... 

Donc j'étais mère au foyer jusqu'à décembre 2017. 2 enfants et un conjoint artisan qui passait beaucoup de temps au travail. Les finances n'étant pas au beau fixe, je m'inscris en intérim et on me propose de suite un boulot dans une usine près de chez moi. Travail très stressant car période de grosse demande dans cette usine autour de Noël. On sait que le stress chez les bipo, ça ne fait pas bon ménage, et avec le recul je me demande si ça n'a pas été l'élément déclencheur de ma période d'euthymie. Sans m'en rendre compte, je commence à plus sortir, à boire de plus en plus... Mon conjoint m'en parle parce qu'on a déjà vécu ça 10 ans plus tôt. Mais moi me sentant super bien, je n'écoute pas. J'arrête l'usine, trop stressant. La vie de famille devient intenable. Mon conjoint se sent impuissant. Je fais partie d'une chorale, je passe beaucoup de temps en répétition et pas à la maison, puis je sors après les repet. Je rentre très tard et alcoolisée.

Je rencontre quelqu'un d'autre dans la chorale... Moi j'étais claire dans ma tête, j'étais en couplé, mais l'autre a insisté et j'ai été faible. J'ai craqué et commence à avoir une sexualité débridée. Cela a duré 4 mois jusqu'à ce que mon conjoint découvre mon infidélité. J'ai essayé de rattraper les choses mais pour lui c'était beaucoup trop douloureux. Je suis partie chez ma mère et j'ai continué avec l'autre quand je n'avais pas les enfants. Ce n'était rien de plus qu'un sexfriend. Je n'avais aucune envie de m'embarquer dans une relation durable. Mais j'étais bien avec lui, il ne me jugeait pas, on sortait, restos, une princesse quoi. 

Pendant ce temps le papa de mes enfants était extrêmement malheureux, mais à cette époque il n'y avait que ma petite personne qui m'intéressait.

En juillet, j'entame une formation pour être peintre en bâtiment. Et la j'ai un véritable flash pour un des stagiaires. Lors d'une soirée, je le lui fait comprendre. Moi qui suis d'un naturel timide, je n' ai plus aucune difficulté à aller vers les gens. 

S'en est donc fini avec mon sexfriend et j'entame une vrai relation avec mon nouveau copain. Je revis, je me dis que c'est le bon ! Malheureusement cette relation fut un véritable drame pour ma stabilité, alliant alcool (ma consommation à encore augmenté), drogues et clash tous les 3 jours. C'est comme si il avait une emprise sur moi, impossible de m'en détacher. Je ne sais pas si cela venait de ma bipo ou s'il était manipulateur sur les bords. Il a réussi à faire le vide autour de moi, je n'ai plus aucun ami. Ma mère me ramassait à la petite cuillère à chaque clash. Et moi je revenais vers lui à chaque fois...

En février 2019,ma formation s'est terminée et du jour au lendemain j'ai basculé lentement vers la dépression. J'avais perdu tous mes collègues, j'étais comme perdue.

Je me suis éloignée de mon copain, il ne comprenait absolument pas mon état, il était dans le jugement et ses paroles envers moi étaient très dures. 

Je suis descendue si bas qu'un séjour en HP s'est imposé au mois de mai. 

Mon ex conjoint s'est occupé de tout: enfants, papiers...

Ma bipolarité de type 1 à été confirmee et un traitement mis en place:

Depakine en solution buvable 1750 mg/j, effexor 75 mg/j, seresta 50 1/2 le soir et 1/2 au coucher et noctamide 1mg (qui ne sert à rien soit dit en passant...)

Je suis rentrée chez moi mais depuis je suis extrêmement fatiguable, je n'ai envie de rien faire de mes journées. 

J'habite un appartement que je ne supporte pas... 

Je suis suivie par une psychiatre tous les 3 mois (vue 1 fois pour l'instant) et une psychologue tous les 15 jours.

Mon séjour en HP m'a ouvert les yeux sur ma relation avec mon copain et j'ai enfin pu l'arrêter. 

J'ai appris à vivre seule, pas sans mal, mais chose que je ne savais pas faire.

 C'est la que ça se compliqué. Je me suis rendue compte avec le temps, de ce que j'avais perdu. Que j'étais toujours amoureuse du papa de mes enfants. (mon copain devait combler un vide). Aujourd'hui, lui, à rencontré quelqu'un. D'après lui ce n'est pas solide, mais que ce n'est pas pour ça qu'il reviendra vers moi. Je lui ai fait trop de mal. Bien sûr je comprend. Mais je suis extrêmement malheureuse. Dès que je le vois, je pleure. Il est très affectueux avec moi, me prend dans ses bras, me dit que je serai toujours importante dans sa vie, me caresse... Mais que ce n'est plus possible pour lui à l'heure actuelle. 

 

Je n'arrive pas à dépasser tout ça, à me réconstruire. Je suis au fond du trou, je n'avance pas dans ma tête, je pense même au suicide. Je suis comme ça depuis février, je n'en peux plus, je suis épuisée de cette tristesse. 

 

Excusez moi d'avoir été si longue. 

Ça me fait du bien d'écrire tout ça. Et désolée si je suis fouillis. 


RéponseCiter
Elo
 Elo
(@eloossh)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 2848
21/07/2019 10:04  

Non tu n’es pas fouilli du tout. C très dur ce que tu as vécu. Le conseil que je peux te donner c que justement tu as enduré des choses difficile et tu es sorti d’en l’hp Que depuis deux mois. Tu dois te reconstruire maintenant et ça peut être très long. Pour ton ami il faut aussi vous donner du tout pour vous reconstruire une relation. Je pense que de voir un psy une fois tous les 3 mois n’est pas assez si tu peux rapprocher les rendez vous c pas mal surtout pour lui parler de tes idées noires. J’ai eu un peu le même traitement que toi je crois. Depakote et fluoxetine. Je suis maintenant en mono thérapie depakote et je suis stabilisée. C un psy libérale ou en cmp que tu vois?

On vit avec un coeur trop plein dans un monde trop vide. Et sans avoir usé de rien, on est désabusés de tout


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
21/07/2019 10:04  

Épargnez moi les "c'est l'arroseur arrosé" 😉

Il y a ici des bipo qui ont connu la sexualité débridée, les achats compulsifs, les comportements addictifs...

Ainsi que des conjoints qui ont vécu ces douloureux moments. 

Je cherche juste des conseils, des actions... 

😉


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
21/07/2019 10:08  

Merci Elo. 

Oui, je sais qu'il faudra du temps. 

Mais je sens aussi ce lien inébranlable avec le papa de mes enfants. 

Je pensais finir ma vie avec lui mais cette p****** de maladie à refait surface.

Ah oui, j'en suis au stade où je mets tout sur le dos de la maladie, je suis très en colère contre elle lol. 

Oui je suis suivie en cmp, voilà le pourquoi des delais


RéponseCiter
esmeeweatherwax
(@esmee)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 1273
21/07/2019 10:24  

bonsoir noiram

qu'est ce que tu attends de nous en terme de conseil ?

et il n'y en effet aucune raisons qu'on te juge, tu sais 😉


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1623
21/07/2019 10:27  

il n y a aucune raison pour que vous ayez 50mg de Seresta au vu de votre antécédent avec les drogues

il n'y a aucune raison pour que vous ayez de l'Effexor qui est un ISRna au vu de votre diagnostic de trouble bipolaire

bon courage, le temps est effectivement un élément incompressible dont vous avez besoin

Healthy Boy


RéponseCiter
Elo
 Elo
(@eloossh)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 2848
21/07/2019 10:27  

Le lien que tu ressens avec le père de tes filles est normal je dirais peut être qu’avec le temps vous vous remettrez ensemble je ne sais pas. Il faut garder espoir en;)

tu penses pouvoir essayer d’avoir un rendez vous plus tôt avec ton psychiatre tu dois pas rester avec ces idées noires.

 

On vit avec un coeur trop plein dans un monde trop vide. Et sans avoir usé de rien, on est désabusés de tout


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1623
21/07/2019 10:45  
Posté par: kust

il n y a aucune raison pour que vous ayez 50mg de Seresta au vu de votre antécédent avec les drogues

il n'y a aucune raison pour que vous ayez de l'Effexor qui est un ISRna au vu de votre diagnostic de trouble bipolaire

bon courage, le temps est effectivement un élément incompressible dont vous avez besoin

Pareil pour le noctamide, j avais mal lu

Bon courage 

Healthy Boy


RéponseCiter
Laurent
(@lo9761)
Super Bipote
Inscription: Il y a 12 mois
Msg: 1664
21/07/2019 10:51  

Sinon, pour ton ex , faut lui trouver une solide histoire à lui raconter, pas juste « en phase maniaque , hyper sexualité... », tu trouveras des idées chez ta psychologue, j’espère qu’il saura pardonner sinon, il n’etait pas si bien que ça au final.

Lo


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
21/07/2019 11:33  

Kust, il me semble que le seresta m'ai été prescrit par rapport à une grande anxiété et à l'alcool. 

J'ai toujours des périodes d'anxiété mais l'alcool c'est terminé depuis l'hp. 

Et pourquoi l'effexor ne serait pas le bon AD ? En fait le médecin me l'a prescrit car c'est celui ci que j'avais eu après ma 1ere phase d'euthymie suivie d'une dépression sévère il y a 12 ans.

Le noctamide, de toute façon il ne sert à rien, je ne dors pas avec... 

Elo, oui peut être qu'on se remettra ensemble, malgré tout je ne peux pas être sans cesse dans l'espoir qu'il me revienne. 

Laurent, le père de mes enfants m'a déjà pardonné. C'est quelqu'un de merveilleux, je ne trouverai jamais mieux que lui. Cela faisait 16 ans qu'on était ensemble. Il me connaît par cœur. Il était mon amour, mon ami, mon pilier.

On sait ce qu'on perd... 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1623
22/07/2019 12:15  
Posté par: Noiram

Kust, il me semble que le seresta m'ai été prescrit par rapport à une grande anxiété et à l'alcool. 

J'ai toujours des périodes d'anxiété mais l'alcool c'est terminé depuis l'hp. 

Et pourquoi l'effexor ne serait pas le bon AD ? En fait le médecin me l'a prescrit car c'est celui ci que j'avais eu après ma 1ere phase d'euthymie suivie d'une dépression sévère il y a 12 ans.

Le noctamide, de toute façon il ne sert à rien, je ne dors pas avec... 

Elo, oui peut être qu'on se remettra ensemble, malgré tout je ne peux pas être sans cesse dans l'espoir qu'il me revienne. 

Laurent, le père de mes enfants m'a déjà pardonné. C'est quelqu'un de merveilleux, je ne trouverai jamais mieux que lui. Cela faisait 16 ans qu'on était ensemble. Il me connaît par cœur. Il était mon amour, mon ami, mon pilier.

On sait ce qu'on perd... 

la durée maximale de prescription du Seresta c'est 12 semaines

celle du noctamide 4 semaines

à mon avis vous avez explosé la durée maximale, et donc non seulement ça ne sert à rien mais ça n'est pas dénué d'effets secondaires - quand je dis vous je parle de votre psychiatre

l'Effexor fait partie des IrsNA et donc au même titre que les tricycliques ne doit être utilisé chez le bipolaire qu'en dernière intention devant le risque d'induction de cycles rapides et de virage

Healthy Boy


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
22/07/2019 12:25  

Bouh c'est compliqué tous ces médicaments. Il me reste encore beaucoup à apprendre. 

D'après mes souvenirs, l'effexor m'a été prescrit à dose minime pour faire effet sur la dépression sans pour autant redeclencher une phase up. 

 

Comment en parler à son médecin quand on n'y connaît rien !!! 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1623
22/07/2019 12:29  

Demandez lui de vous expliquer :p

Healthy Boy


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
22/07/2019 12:31  

C'est pas faux 😁


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
22/07/2019 12:33  

Ah autre question, je suis en Ald, j'ai de petits moyens. Je sais que le médecin traitant est prit en charge à 100%, est ce aussi le cas du psychiatre ? Merci


RéponseCiter
Noush
(@feenyx)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 3059
22/07/2019 12:36  

Bonsoir oui tous les soignants de ta pathologies sont pris en charge sauf le chaman qui soigne avec de l herbe hein

Non mais déjà de base j étais câblée à l envers. Alors comprenez...


RéponseCiter
Noiram
(@noiram)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 34
22/07/2019 12:45  

Alors ça c'est plutôt une bonne nouvelle parce que les cmp... 

Un chaman... J'y avais pas pensé pour récupérer mon ex 😂


RéponseCiter
Noush
(@feenyx)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 3059
22/07/2019 12:48  
Posté par: Noiram

Alors ça c'est plutôt une bonne nouvelle parce que les cmp... 

Un chaman... J'y avais pas pensé pour récupérer mon ex 😂

Je suis suivie en cmp ça se passe super bien je suis même stabilisée. Depuis 2 ans. 

Pour récupérer un ex :bonne bouffe un peu d alcool et dessous sympa ça marche a tous les coups 

Non mais déjà de base j étais câblée à l envers. Alors comprenez...


RéponseCiter
Page 1 / 2

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription