Votre perception de...
 
Notifications
Retirer tout

Votre perception de vous-même en phase down

Page 1 / 2
 

Auberose
(@auberose)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 17
Début du sujet  

Bonjour à tous, 

 

Actuellement je traverse une grosse phase de dépression... Je ne sais pas si je suis bipolaire mais je dois rencontrer un médecin très bientôt pour un bilan. En effet, j'ai l'impression que j'alterne les phases de grand bonheur et de grosses dépressions. D'où ma venue sur ce forum pour trouver des réponses à mes questions et échanger avec des personnes qui peuvent vivre des choses similaires aux miennes.

J'ai remarqué que ma perception du monde changeait selon les périodes mais surtout ma perception de moi-même. C'est à la fois physique et mental. Par exemple il y a quelques mois je me sentais vraiment très bien et j'avais une bonne estime de moi-même (sans me survaloriser non plus). Je me sentais bien dans ma peau, dans mon corps et confiante en mes capacités intellectuelles. Je prenais plaisir à prendre part à de nouvelles activités, découvrir de nouvelles choses et de nouvelles personnes. Je prenais plaisir à m'apprêter, m'habiller, me faire belle . Même pendant le confinement quand je ne croisais personne de la journée je prenais soin de moi : maquillage et vêtements sympas même en restant  à la maison pour me faire plaisir moi-même. Sport et bonne alimentation etc ...

Maintenant que je suis en dépression c'est tout l'inverse. J'ai carrément l'impression de voir une autre personne dans le miroir. Forcément mon mal-être se voit sur mon visage mais je me trouve vraiment horrible. Je suis très mal dans ma peau et je n'ai plus envie de prendre soin de moi, donc je ne fait plus de sport , je mange mal, je fume, c'est un cercle vicieux... Je me dévalorise sans cesse, j'ai l'impression de n'avoir fait que des mauvais choix. J'ai honte de moi.

Je me demande si d'autres personnes ont également cette impression d'avoir une perception d'elle-même totalement différente selon les périodes. Et pourtant on est bien la même personne ! En apparence...

Forcément que la dévalorisation va avec la dépression mais là j'ai vraiment l'impression de me voir tout blanc ou tout noir. Même quand je vois des photos de moi par exemple où je me trouvais pas mal, maintenant j'ai l'impression que je suis horrible, pareil pour mes choix. J'ai l'impression d'avoir pris des décisions débiles toute ma vie, d'avoir fait n'importe quoi. Je remets tout en question. C'est assez flippant de n'avoir aucune certitude. 


Calmette ont aimé
Citer
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3741
 

Je ne sais pas si ma perception de moi change mais c’est vrai qu’en dépression je me trouve grosse et moche. En haut je me sens légère. Chez moi ce qui oscille le plus c’est l’énergie. Autant en haut je suis une vrai tornade avec 1000 idées et des plans de ouf, autant en dépression je suis un vrai déchet. Le moindre truc est une montagne.

bref! Je suis contente d’être presque sortie de la.


RéponseCiter
Mily
 Mily
(@mily)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 379
 

@auberose je partage pleinement ce que tu décris ! J'ai l'impression que les mots que tu as utilisés pourraient être les miens pour décrire les différentes phases. Effectivement j'ai mon aussi une vision du monde et de moi-même qui change en fonction des phases up et des phases down. Je me perçois complètement différemment. Et moi aussi j'ai fais des choix qu'il m'arrive de trouver inadaptés par la suite.

J'espère que la rencontre avec le médecin pourra t'éclairer 😊 je te le souhaite


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 355
 

Je ne participe pas souvent, j'espère ne pas dire trop de conneries. 

Je me ressent en général comme ayant trois vies, a peu près. Les ups, les socialement normaux, les downs. Les trois coïncides et se côtoient, ayant conscience les uns des autres, mais sans possibilités de vivre conjointement. 

En ups, je vis. Des conneries, mais je me sens vivante. En socialement normal, je fait les trucs habituels, m'occuper de la maison, garder mes neveux, voire ma famille. En down, je m'enterre et ne fait que le strict nécessaire  pour maintenir la vie normale. 

Je ne ressent pas ou peu de phases intermédiaires ou stables, en général. 

J'ai conscience que ça apporte peu a ce post... Désolée. 


Mily ont aimé
RéponseCiter
Mily
 Mily
(@mily)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 379
 

@lilith39 au contraire 😊 ça fait du bien ce témoignage je me sens moins seule. Merci 🍃


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 355
 

@mily 

Merci 🙂


RéponseCiter
CleaDaria
(@cleadaria)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 270
 

Et bien même chose pour moi, ça fait partie de la maladie paraît-il : en hypomanie je me trouve super intelligente (genre devin, j'ai l'impression de "lire" dans les autres), je parle aux gens dans la rue, je m'habille de façon excentrique, j'ai plein d'idées... en dépression comme en ce moment me lever est un supplice, je me trouve paresseuse et ennuyeuse, je me dis que j'ai raté ma vie, je ne vois plus personne... 

Moi aussi j'ai l'impression d'être deux 

Un truc quand même : ma première hypomanie était dingue, j'ai fait n'importe quoi car je ne me rendais pas compte ; maintenant je sens quand je suis en up, du coup je contrôle, mais ça reste quand même euphorisant comme état. Et aussi très fatigant 

En dépression maintenant, j'arrive à me dire que ce n'est pas moi le problème, mais une maladie qui s'appelle dépression. Je n'arrive pas à me convaincre pour autant... et ça reste très désagréable 

je redoute déjà le moment où il me faudra ouvrir les yeux demain matin...


Calmette ont aimé
RéponseCiter
Auberose
(@auberose)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 17
Début du sujet  

Merci pour vos réponses ça fait plaisir de ne pas se sentir seule 🙂 


RéponseCiter
Mosis
(@mosis)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 491
 

Bonjour, 

Je ressens bien le changement de perception, je me sens coupable ou je perçois très négativement mon passé et mon présent en fonction des périodes.

Je me juge et je juge ma vie à travers le filtre de mon humeur actuelle. 


Calmette ont aimé
RéponseCiter
Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 211
 

Bonsoir chers bipotes,

Pardonnez-moi si je ne m'exprime pas sur le bon sujet. Mais, à vrai dire, je ne savais où poser ma question.

Depuis quelques semaines, j'avais l'impression de remonter tout doucement de mon down (c'était loin d'être le top mais ça allait mieux).

Il a suffit d'une nuit pas terrible pour que tout dégringole. C'est comme si j'étais revenue des mois en arrière (c'est-à-dire au fond du fond). 

Est-ce que vous aussi il vous est arrivé d'avoir remonté un peu la pente et de redescendre, parfois, très bas? Je n'ai pas le souvenir d'avoir vécu cela lors de mes précédentes dépressions. Et , ça me désespère un peu.

 

 

 

 


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 355
 

@elliebipbip

Il m'arrive fréquemment qu'un événement en apparence de peu d'importance me fasse dégringoler très vite et très bas. Ca ne dure pas forcement longtemps pour moi, j'ai tendance a être plus en haut qu'en bas, mais je sens les chutes fulgurantes et qui me font descendre assez bas. 

Je ne saurais dire pourquoi j'en sors, mais c'est a peu près aussi fulgurant que les descentes, et je remonte assez haut. 

Je ne sais si ça t'aidera... 


Eliebipbip ont aimé
RéponseCiter
Serleena
(@choupie)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 261
 

@eliebipbip

Ça m'arrive oui, une bricole peut me faire basculer en down. Bien souvent c'est quand même le truc de trop après des événements plus importants qui semblaient être gérés. Mais pour le up c'est plus progressif, une accumulation progressive de choses. Je ne sais pas si c'est très clair.

 


Eliebipbip ont aimé
RéponseCiter
Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 211
 

@lilith39 

Ta réponse m'aide car tu me confirmes que je peux être redescendue mais que ça peut remonter derrière. Donc, ça redonne un peu d'espoir.

Je pense que je suis épuisée car je garde mes beaux-fils (dont un en plein crise d'ado) et la reprise du travail (je suis en congés) m'angoisse beaucoup.

 


RéponseCiter
Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 211
 

@choupie ,

Merci à toi. C'est tout à fait clair. C'est un peu décourageant mais le fait de savoir que cela arrive m'aide.

Tu es à cycle long ou rapide ?


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 355
 

@elliebipbip

L'épuisement et l'angoisse jouent pas mal je pense. Parfois il suffit juste d'un événement plus positif, ou un coup de fil d'un ami, ou un message, pour que le tout remonte. 

Courage a toi pour traverser ça. 


Eliebipbip et Serleena ont aimé
RéponseCiter
Serleena
(@choupie)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 261
 

@eliebipbip

Cycles rapides. États mixtes aussi.

J'ai été diagnostiqué tard, au bout de 25 ans, et suite à un évènement éprouvant il a y a quelques années, j'ai fait une phase maniaque puis une dépression non soignées pour ce qu'elles étaient, et tout s'est emballé. 


RéponseCiter
Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 211
 

@lilith39 

Merci!


RéponseCiter
Eliebipbip
(@eliebipbip)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 211
 

@choupie 

25 ans! Du coup, tu as vécu le diagnostic comme un "soulagement" ou de façon négative ?

Où en es-tu aujourd'hui ? As-tu trouvé une stabilité ?


RéponseCiter
Serleena
(@choupie)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 261
 

La bipolarité se serait déclarée quand j'avais 16 ans, voire même avant, mais comme j'ai très peu de souvenirs de mon enfance et adolescence à cause d'un S.S.P.T ce n'est pas certain. J'ai était diagnostiquée fin 2019. D'être prise en charge par un psy a été une délivrance. D'avoir un mot à mettre sur ce que je vivais aussi. Mais ça m'a fait peur parce que je ne sais pas vraiment qui je suis. Je sais que je suis quelqu'un de gentil, aimante, bienveillante, très tournée vers les autres, trop même, mais j'ai aussi un côté hyper irrascible, dur, méchant intransigeant et irritable. J'ai longtemps cru que j'avais une véritable double personnalité, ange et démon. Depuis 3 semaines je prends du lithium. Ça fait 1 semaine que mes proches me trouvent plus posée, plus calme, plus drôle aussi. C'est aussi comme ça que je me sens. Mes idées sont plus claires, mon cerveau moins bordélique. J'ai plus de patience, et cette patience me semble "normale". Il y a 1 mois je voulais quitter mon travail, le fuir, pour ne pas devoir y retourner. Aujourd'hui, je sais que je le reprends le moins prochain sans problème. Bon j'ai eu des petits mots adorables de mon équipe, ça a aidé aussi. On dirait que je découvre que le monde n'est pas tout noir ou tout blanc, il peut être gris aussi. Et que descendre ou monter ne veut pas dire atteindre automatiquement le fond ou le sommet. J'arrive à prendre du recul à poser mes réflexions. Est-ce que ça va durer ? Je l'espère. 


RéponseCiter
Serleena
(@choupie)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 261
 

Désolée pour les fautes 


RéponseCiter
RollerCoaster
(@rollercoaster)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 12 mois
Msg: 65
 
Posté par: @choupie

Mes idées sont plus claires, mon cerveau moins bordélique.

@choupie, Wow, je suis vraiment content que le lithium ait cet effet positif sur toi. J'ai connu des gens que cette molécule rendait confus et très ralentis. C'est formidable que ça fonctionne aussi bien pour toi.


Eliebipbip ont aimé
RéponseCiter
Page 1 / 2