Notifications
Retirer tout

Addict a la RedBull

 

Panda
(@panda)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 12
Début du sujet  

Bonjour, 

Je viens vous faire part d'une de mes addictions, la red bull. Cela peut paraitre quelque peu ridicule et pourtant. 

Si je vous en parle Aujourd'hui c'est parce que je tourne a la red bull quand je travail et jeudi je commence la saison et j'ai peur de retomber dedant. 

La saison derniere je tournais a 4 a 6 par jours, remplacant le thé matinal par une delicieuse boisson energisante. 

J'en suis plutot satisfaite me trouvant plus dynamic et cela m'aide a tenir le coup pendant des saison difficile physiquement et psychologiquement. 

Mais, si je parle d'addictions c'est parce que comme une cigarette, un petard ou un rail, quand je n'ai pas ma dose je le sens, j'y pense et mon corps a besoin d'un moment avant de revenir a la normal. 

Alors est ce vraiment un mal ? Dois je arreter ou dans le cas present lutter pour ne pas retomber dedant au quotidien ? Je me sens bien ridicule de parler de ca mais c'est un fait important dans ma vie car je reprends le travail avec une apprehension immense, le sentiment de ne pas en etre capable, de ne pas suivre le rythme intense, apres des mois sans travailler, une grosse depression et des envies suicidaires recentes. Ah et je lutte egalement contre le cannabis, ce serait trop facile sinon. Et l'alcool ... 

Bref j'ai 27 ans et je tombe facilement dans des adictions, du a ma bipolarité ? Je pense. La question est, que faire a propos de cette red bull qui meme ce matin m'appel pour me donner la force d'affronter cette journee. Besoin de prouver a mon entourage que je ne suis pax que faible et surtout besoin de reussir cette saison pour mon equilibre financier et psychologique. 

voila voila, si quelqu'un a deja lutter contre le taureau ailé je suis toute ouï !


Citer
Bulky
(@bulky)
Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 38
 
Posté par: Anne

J'en suis plutot satisfaite me trouvant plus dynamic et cela m'aide a tenir le coup pendant des saison difficile physiquement et psychologiquement. 

 

C'est peut-être dangereux pour le coeur
Si tu souhaites une alternative, tu peux prendre du Berroca, ça fonctionne et il n'y a pas de risques (comprimé effervescent, en vente libre). J'en ai pris pendant un an d'affilée à une époque, sans effets secondaires, et ça marche toujours aussi bien.


RéponseCiter
Purasana1733
(@purasana1733)
Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 33
 

Moi je suis a l eau de source 

Ça maintient ma ligne

Essai de réduire petit a petit

Tu risques d avoir des problèmes a la longue

Fais tu des analyses de sang

 

 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3055
 
Posté par: @panda

Bonjour, 

Je viens vous faire part d'une de mes addictions, la red bull. Cela peut paraitre quelque peu ridicule et pourtant. 

Si je vous en parle Aujourd'hui c'est parce que je tourne a la red bull quand je travail et jeudi je commence la saison et j'ai peur de retomber dedant. 

La saison derniere je tournais a 4 a 6 par jours, remplacant le thé matinal par une delicieuse boisson energisante. 

J'en suis plutot satisfaite me trouvant plus dynamic et cela m'aide a tenir le coup pendant des saison difficile physiquement et psychologiquement. 

Mais, si je parle d'addictions c'est parce que comme une cigarette, un petard ou un rail, quand je n'ai pas ma dose je le sens, j'y pense et mon corps a besoin d'un moment avant de revenir a la normal. 

Alors est ce vraiment un mal ? Dois je arreter ou dans le cas present lutter pour ne pas retomber dedant au quotidien ? Je me sens bien ridicule de parler de ca mais c'est un fait important dans ma vie car je reprends le travail avec une apprehension immense, le sentiment de ne pas en etre capable, de ne pas suivre le rythme intense, apres des mois sans travailler, une grosse depression et des envies suicidaires recentes. Ah et je lutte egalement contre le cannabis, ce serait trop facile sinon. Et l'alcool ... 

Bref j'ai 27 ans et je tombe facilement dans des adictions, du a ma bipolarité ? Je pense. La question est, que faire a propos de cette red bull qui meme ce matin m'appel pour me donner la force d'affronter cette journee. Besoin de prouver a mon entourage que je ne suis pax que faible et surtout besoin de reussir cette saison pour mon equilibre financier et psychologique. 

voila voila, si quelqu'un a deja lutter contre le taureau ailé je suis toute ouï !

bonjour

ça n'est rien de plus qu'une addiction à la caféine 


RéponseCiter
estelle
(@estelle13)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 6
 

Non ce n'est pas ridicule ce que tu dis. Le red bull est une addiction comme une autre. c'est mieux que de fumer des joints. Tu as un traitement pour ta bipolarité et es-tu suivi psychologiquement? 


RéponseCiter
Panda
(@panda)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 12
Début du sujet  

Bonjour, est ce que vous vous scarifier ? J’ai eu une très grosse crise aujourd’hui, ça fait un moment que ca ne va pas dans mon couple, je n’arrive pas a gerer mes “sentiments”, ma colère, la haine que j’ai envers moi. J’aimerais pouvoir parler à quelqu’un. Je me sens seule et perdu. Je me suis fait du mal et je m’en veux tellement d’être comme ça, d’en être arrivé là. Je ne supporte plus d’être moi. 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3971
 

@panda 

coucou. Moi ça m’arrive quand je ne comprends pas mes pensées, enfin je ne sais pas comment expliquer cette pulsion. Ce que je sais en revanche c’est que ça peut vite se transformer en addiction. Quand j’ai des crises comme ça, soit j’appelle mon médecin, soit j’appelle les urgences car ça peut vite déraper et finir avec des points de sutures aux urgences….et la c’est l’hôpital direct. Donc vaut mieux demander de l’aide avenant.

bon courage, ces moments peuvent être difficiles. Ne reste pas seule surtout!

n’hésite pas à venir 😉


RéponseCiter
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 9 mois
Msg: 545
 

Bonsoir,

Je pense en effet que les urgences c'est une bonne idée : pour soigner les plaies, pour parler et alléger la souffrance.


RéponseCiter