Notifications
Retirer tout

Bipolarité et chirurgie bariatrique

 

Lemisanthrope
(@lemisanthrope)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 16
Début du sujet  

Bonjour tout le monde,

Après des années de prise de poids (liée au traitement et à l'addiction qui en découle sous forme d'hyperphagie), puis de psycho-éducation, de thérapie comportementale et enfin de réflexion, j'ai décidé d'avoir recours à la chirurgie bariatrique. Mon obésité m'empêche en effet de vivre sur tous les points.

Après discussion avec mon psychiatre, celui-ci m'a conseillé l'opération en la justifiant ainsi : "elle pourrait vous sauver la vie."

J'ai donc commencé ce parcours du combattant que représente ce protocole chirurgical il y a des mois et ai eu un premier rendez-vous hier avec le chirurgien spécialisé (il y en a très peu dans ma région ce qui réduit le champ des possibles).

Ce rendez-vous s'est mal passé puisque le chirurgien y a mis un terme au bout de six minutes au moment où (trop honnête que je suis !) je lui ai parlé de mon trouble bipolaire stabilisé. Il s'est de suite figé et m'a dit, avant de me raccompagner à la porte sans m'avoir auscultée : "Ah c'est carrément un trouble bipolaire ça ! Vous savez, on est très réticents à opérer des personnes aux troubles psy".

Je vous avoue que j'ai (un peu) crié à la discrimination basée sur le handicap. Après réflexion, je ne comprends pas sa décision qui remet en cause tout mon parcours de vie. J'estime que toute obésité est nécessairement liée à un trouble, à une fragilité, à une hypersensibilité... bref à quelque chose ayant déréglé le métabolisme, donc à un dérèglement psychologique et/ou physique.

Alors je souhaiterais savoir si l'un ou l'une d'entre vous a réussi à convaincre un chirurgien de l'opérer ? Si c'est le cas, quel a été le parcours de soins en question ? Quel a été l'avis du conseil pluridisciplinaire ? Est-ce que la sécurité sociale étudie au moins les dossiers, sans préjugés, avant de donner son (dés)accord ?


Citer
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 310
 

Bonjour,

Pour expliquer (si je peux) sa décision, j'ai un collègue qui a fait cette chirurgie il y a quelques années. Il a perdu 30 kilos... et les a tous repris. Quand il y a un trouble du comportement alimentaire, la chirurgie ne sert à rien si on ne résout pas le trouble.

Pour autant, je suis d'accord avec toi, le chirurgien a été un peu expéditif - mais un chirurgien ce n'est pas un psy. Si le tien est sûr de ta motivation, il peut faire un courrier pour appuyer ta décision.

Bon courage 🙂


RéponseCiter