Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Impact du cannabis sur le trouble bipolaire?

Page 3 / 5
 

Esteban (Plouf18)
(@plouf18)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 22
 

Salut,

Perso les addictions je les connaient bien (Canna, huile, coke, exta, taz, champi, etc...) pendant 25 ans mais jamais d'éro. C'est certain, c'est pas glorieux mais effectivement je rejoins l'ensemble de la communauté en te disant que c'est de la merde, celà te rends parano et va à l'encontre de ton traitement et de toutes façon à part cracher de la tune, te détruire et te mettre en danger ainsi que les autres il n'y a rien qui va atténuer ton mal être. Surtout ne plonge pas non plus dans l'alcool et essaie de réduire ton nombre de bédos jusu'à arrêter progressivement mais sûrement comme tu l'as déjà fait. Nous sommes tous là pour t'aider, je pense, mais c'est perso. Les addictions vont pratiquement toujours de pairs avec les syndrômes bipo ou autres. Perso je n'ai eu aucun mal à stopper ces merdes mais je dois être une exception car du jour au lendemain plus rien et aucune envie de continuer. Je te souhaites de réussir et de tenir bon sur la longueur. Si tu as des potes qui smokent alors essaies de réduire ces fréquentations ou demande leurs de ne pas fumer chez toi ou chez eux celà t'aideras à surmonter les tentations.

Bonne chance et crois en toi, en nous !


RéponseCiter
Lulubrindacier
(@lulubrindacier)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 7 mois
Msg: 4
 

Merci pour ta réponse, en fait j'écris pour mon fils qui est addict au cannabis et qui pète vite les plombs quand il n'en a pas, comme si sa vie en dépendait,j'essaie de lui dire de diminuer peu à peu, mais apparemment c'est très difficile pour lui. Je suis perdue et triste pour lui ne sachant vraiment pas quoi faire pour lui, il a 30 ans et toute sa vie devant lui, mais cette merde l'a rendu associal, il ne travaille pas et passe ses journées à lire ou sur sa console. Mais merci du soutien cela me fait un peu de bien. Courage à toi pour la suite. Catherine


RéponseCiter
Esteban (Plouf18)
(@plouf18)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 22
 

@lulubrindacier

Effectivement celà aussi est typique des jeunes et des moins jeunes. Je supposes que celà fait des années qu'il s'adonne à ce "plaisir" mais ce n'est pas en lui faisant des remontrances que tu arriveras à tes fins. Essaie de voir avec un CMP ou une association "sérieuse" voire le ministère de la santé, je crois qu'ils ont un N° de tel spécial pour une écoute et des méthodes pour t'aider et essayer de résoudre son problème. Les sautes d'humeurs ne sont pas forcément dues à un syndrôme bipolaire du moins tant qu'il n'a pas été diagnostiqué par un spécialiste. Il existe des psy spécialisés dans les addictions si il veux bien se faire hospitalisé (ce qui m'étonnerai mais on ne sait jamais... tente le coup après en avoir discuté avec des professionnels). Il faudrait qu'il prenne conscience de son problême et reprenne sa vie en main car je suppose qu'il doit être à un minima social (ASS, RSA...) et tu ne peux pas forcément assurer les tâches multiples d'une vie de famille classique et financière (?). Dans le même sens, il faudrait qu'il entreprenne une formation ou qu'il s'inscrive en intérim je ne sais pas. Pour la console la aussi c'est une addiction et là aussi il te faudrait l'avis d'un spécialiste comme cité plus haut.

 

Courage et ne perd pas espoir !


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 393
 
Posté par: @plouf18

@lulubrindacier

Effectivement celà aussi est typique des jeunes et des moins jeunes. Je supposes que celà fait des années qu'il s'adonne à ce "plaisir" mais ce n'est pas en lui faisant des remontrances que tu arriveras à tes fins. Essaie de voir avec un CMP ou une association "sérieuse" voire le ministère de la santé, je crois qu'ils ont un N° de tel spécial pour une écoute et des méthodes pour t'aider et essayer de résoudre son problème. Les sautes d'humeurs ne sont pas forcément dues à un syndrôme bipolaire du moins tant qu'il n'a pas été diagnostiqué par un spécialiste. Il existe des psy spécialisés dans les addictions si il veux bien se faire hospitalisé (ce qui m'étonnerai mais on ne sait jamais... tente le coup après en avoir discuté avec des professionnels). Il faudrait qu'il prenne conscience de son problême et reprenne sa vie en main car je suppose qu'il doit être à un minima social (ASS, RSA...) et tu ne peux pas forcément assurer les tâches multiples d'une vie de famille classique et financière (?). Dans le même sens, il faudrait qu'il entreprenne une formation ou qu'il s'inscrive en intérim je ne sais pas. Pour la console la aussi c'est une addiction et là aussi il te faudrait l'avis d'un spécialiste comme cité plus haut.

 

Courage et ne perd pas espoir !

Drogue infos services. Ils ont des écoutant disponibles par chat ou téléphone et peuvent donner un conseil spécifique à la situation. Sinon, il faut prendre RDV dans un CSAPA, certains reçoivent l'entourage.

@lulubrindacier

Il a déjà parlé d'arrêter ou s'est plaint des conséquences de sa consommation ? 

 


RéponseCiter
ghano
(@ghano)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 75
 

@mosis-7bonjour

 

je sais pas comment ca marche ici

 

je veux bien discute de ve vois avec des bipolaires comme moi

 

voila  mon no

 

0613292718

 

au plaisir


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 97
 

en ce qui me concerne je reconnais que le cannabis m'évite énormément de médicaments comme type de régulateurs de l'humeur et neuroleptique ainsi que somnifères et hypnotiques mon traitement se limite à 2 effexor par jour un antidépresseur et 3 xanax 0,50 par jour c'est tout le reste est substitué par le cannabis le soir et la nuit bref je ne suis pas un exemple un prosélyte cela marche sur moi d'autres considèrent que c'est très mauvais et je l'entend je le comprend il n'y a pas de règles concernant la bipolarité bien à vous yann vous pouvez me répondre voir m'invectiver cela ne me dérange pas je sais écouter en lisant malgré tout

 


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 97
 

en ce qui me concerne je reconnais que le cannabis m'évite énormément de médicaments comme type de régulateurs de l'humeur et neuroleptique ainsi que somnifères et hypnotiques mon traitement se limite à 2 effexor par jour un antidépresseur et 3 xanax 0,50 par jour c'est tout le reste est substitué par le cannabis le soir et la nuit bref je ne suis pas un exemple un prosélyte cela marche sur moi d'autres considèrent que c'est très mauvais et je l'entend je le comprend il n'y a pas de règles concernant la bipolarité bien à vous yann vous pouvez me répondre voir m'invectiver cela ne me dérange pas je sais écouter en lisant malgré tout

 


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 325
 

@yannounnet1973

Salut yann le Coz !

J'avais répondu à un de tes vieux posts qui m'avait touché, sur l'ancien compte. T'avais un chat blanc/roux en photo.

Sinon, côté fume, t'as jamais eu de crise de parano ou de panique ? Je ne parle pas d'un bad-trip, mais plutôt un truc sérieux où tu te retrouves en position fœtale sur ton lit, à attendre que ça cesse et tu pries que personne ne rentre, car tu ne sais pas du tout ce que tu ferais si c'était le cas. Ça sent un peu le vécu dis-moi...

Bon retour parmi nous

 


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 97
 

non je dois te dire qu'uniquemenet me concernant aucun bad tripe que du plaisir du bonheur et un effet anxiolytique et somnifère même en micro dosage ce que je pratique récemment c'est à dire quelques miettes avec de quoi faire 3 joints lght je fais 6 jints micro dosé au niveau du gout on sent rien mais il y a quand même un effet avec les prohibitif liés au COVID fremeture des frontières les prix ont explosés du coup j'ai mons de quantité et je teste le micro dosage en joint c'est vraiment ridicule un fumeur de base me diarait que je suis radin et qu''on ne sent rien avec cela mais je ne suis pas d'accord bref me concernant ce dont tu parles comme bad trip je ne connais pas

This post was modified Il y a 4 mois by yannounnet1973

RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 325
 

@yannounnet1973

C'est sûr que c'est un peu la pénurie avec le Covid. J'en avais pris pas mal il  a 6 mois, mais dans l'idée d'arrêter ensuite.

Quand je parlais de bad trip, je pensais au moment où j'avais commencé, quand ça me tapait encore. Aujourd'hui, les effets sont super limités. Je me faisais aussi des micro-stick qui me donnais la "bonne" conscience de fumer "utile", avant la décompensation. Par contre je ne fumais jamais au boulot ou avant, uniquement le soir. Depuis mon arrêt brutal de la clope, je le fume en pipe désormais (de la résine, ça donne).

Mes problèmes cardiaques auront raison de ce plaisir qui n'en est plus vraiment un. Depuis que je fume sans tabac, les effets sont différents, moins puissants je trouve, sauf pour les bronches, au début. Le corps s'adapte à beaucoup de choses.

La crise de panique, je l'ai eu au retour de l'HP, ce qui m'avait fait arrêter 2 mois séance tenante, tellement la crise fut puissance et surprenante. Je la redoute maintenant, je n'ose même pas imaginer si ça m'étais arrivé dans la rue...

Comme le chantait Tryo : "L'hymne de nos campagnes"

"Plus rien n'agite tes neurones
Pas même le shit que tu mets dans tes cônes"

Aujourd'hui, il n'agite plus grand chose chez moi, et ne m'aide pas dans la petite dép que je traverse depuis fin d'année.

On verra si je resterais abstinent suite à 25 ans d'habitude. Réponse dans 2 mois, ma limite psychologique.

NooN

 

 

 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3178
 

15 ans e grosse fumette. En arrêté depuis 8ans. Parfois je recule mais ça me fait angoisser à mort du coup je fume plus.

15 ans l’alcool et en arrêt depuis presque 2 ans. Je bois un verre ou deux pour les fêtes 🙂


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 325
 

@malette

Salut,

Je fume depuis mes 18 ans mais je me tape mes 20g/mois depuis 15 ans, après le taf. Ce n'est pas la quantité qui fait l'addiction, mais j'ai souvenir que je buvais des trucs dégueulasses de mes parents quand pénurie, quand j'avais justement 18 ans. A cette époque j'avais pas les moyens pour prendre plus (heureusement) et mon père n'était pas un tendre sur la fume en général. Je n'aurais même pas imaginé s'il m'avait choppé.

J'ai tenté deux passages en addicto où ils me conseillent de l'hospit. Ils ont peur que je décompense. Je suis d'accord, surtout depuis jeudi où j'ai pleuré devant un collègue.

@malette Quels ont été tes plus grosses difficultés à l'arrêt ? Tes rituels ? Ton sommeil ? Le sens de la vie ?

Le shit ne va pas me poser de problème physique, tout va se passer dans la tête (à part le "hit" dans la gorge).

Entre mon sevrage imminent, mon supérieur qui me dit de me mettre off car ma petite dép  devient criante, ça va être difficile bientôt.

A+


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3178
 

Je pense que le plus dur pour moi a été l’effet defonce et anxiolytiques. Si non j’ai pas eu trop de mal. Je pense aussi avoir compensé avec la bouffe surtout le soir...j’ai remplacé bedo / bière pas tisane gâteau 😭 

apres moi j'ai arrête suite à mes grossesses rapprochées. J’ai pas eu le temps de reprendre et j’ai pas eu envie. Peur de la défronce avec les p’tits, peur de pas les entendre le soir ou peur d’être trop moule pour m’en occuper.

c’était ma soupape et depuis que j’ai arrête les crises sont plus voyantes.


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 325
 

@malette

Posté par: @malette

c’était ma soupape et depuis que j’ai arrête les crises sont plus voyantes.

Bonne nouvelle dis-moi...

 

J'ai plus l'effet défonce, encore moins la résine à la pipe sans tabac, étrangement.

Tes enfants ont eu raison de ton addiction ! Pas les miennes  🙁    D'un côté je suis un mec, ce qui explique cette traditionnelle propension à laisser les gosses à la mère. Un vrai branlos en somme. Par contre, sur la vaisselle et le repassage, personne ne me colle ! Putain, quel héros de la maison. Si ma femme lisait ça 😉   Hi hi hi.

Bravo pour toi en tout cas.


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 325
 

@malette

J'oubliais, y'a pas de honte de prendre une petite "nuit tranquille", et un ch'tit morceau de gâteau, mais un petit hein ?

 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3178
 

Bah écoute par rapport à mon poids avant grossesse j’ai pris 10kg à cause de ça. C pas bien grave. Je dois juste faire attention c’est tout


RéponseCiter
Lyleith
(@lyleith)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 215
 

C'est marrant, avant j'avais l'impression d'être accro, de ne pas pouvoir passer une soirée sans fumer. Une soirée "sans" était une soirée gâchée. J'avais peur de flipper, de ruminer, de ne pas réussir à dormir.

Et puis je suis partie en vacances sans rien prendre avec moi, ultra stressée, en me demandant à quoi allaient ressembler mes soirées. Et c'était bien! Ça m'a fait plaisir d'avoir mes neurones avec moi.

En rentrant, j'ai fumé le premier soir, et là je n'ai pas supporté de ne pas être en possession de mes moyens. J'ai flippé, je me suis dit que s'il se passait quelque chose de grave, je ne serais pas en mesure de réagir. Maintenant, tous les soirs, j'ai cette envie de fumer, mais je pense que c'est la nicotine qui me manque (j'ai arrêté la cigarette il y a presque un an). Chaque fois que je fume, je flippe, je regrette immédiatement et j'attends que les effets s'estompent avec impatience.

Quand je fumais tous les jours, j'avais le sentiment de prendre un médicament naturel. Maintenant, je me dis que c'est une sacrée merde.

Yann, je ne te fais aucun reproche mais j'ai une question: tu dis que le cannabis te stabilise, mais tu dis que tu fais souvent des phases maniaques assez hard et des dépressions tout aussi hard. Alors, en quoi le cannabis te stabilise-t-il? C'est une question sincère, je suppose qu'il y a une réponse. Quand tu es zen le soir grâce à la fumette, à quoi ressemblent tes journées et ton moral une fois que tu es sobre? Les idées stressantes ne t'envahissent pas?


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 97
 

me concernat il me stabilise limite ma quantité de consommation de médicaments il me calme légèrement en état manique stable il me détend en dépression il m'occupe je fume beaucoup et je le sens très pau bref si non anxiolytique hypnotique somnifère bref pour moi c'est bon mais c'est pas du tout le cas de tout le monde cela dépen du contexte de la pathologie et de toi de ton ressenti en fonction de quoi tu prend une décision adapté si tu peux

 


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 97
 

cannabis capitalisme,firmes,industrie et spéculations!!!!!

ça y est nous y somme la légalisation mondiale du cannabis est en marche,vous messieurs les contempteurs vous

n'y pouvez rien ajouté à cela l'effet de la mondialisation et vous obtenez une marche mondiale capitaliste vers l'industrialisation et le commerce d'une plante millénaire,la guerre à la drogue est en bout de course pour de vulgaires raisons qui tiennent au pragmatisme financier plus qu'autre chose.

Et oui messieurs plutôt de l'emploi des taxes une relance de l'activité commerciale plutôt qu'une pseudo guerre perdu d'avance.

Bref nous y sommes via les USA que se soit une légalisation thérapeutique ,récréative peu importe le mode les financiers et autres traders made in USA sont dors et déjà sur le pont des investissements.

Et oui car tout nouveau revenu doit passer par la case investissements et spéculation par conséquent dors et déjà

une première chaîne de vente de matériel de culture avec lampes etc va bientôt rentrer en bourse donc la spéculation commence bien tôt les taux d'intérêts feront flamber le prix de la plante.

Par ailleurs comme toute firme digne de ce nom l'hydre s'adapte et forme une OPA gigantesque sur les appellations de graînes certifiées en posant des brevets sur toutes les variétés en gérant à la fois les graines ,l'engrais,le système de culture 

et enfin la récolte.

mais vous me direz quelles sont tes preuves et bien la gigantesque OPA de bayer sur monsanto deux firmes alliant la culture et l'industrie pharmaceutique et chimique quelle géant idéal de la commercialisation mondiale du cannabis en s'appropriant

les dons de la nature.

Et bien je vous dirais quelle cynisme c'est ça le pragmatisme capitaliste même dans ce cas

This post was modified Il y a 4 mois by yannounnet1973

RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 393
 
Posté par: @noon

@malette

Salut,

Je fume depuis mes 18 ans mais je me tape mes 20g/mois depuis 15 ans, après le taf. Ce n'est pas la quantité qui fait l'addiction, mais j'ai souvenir que je buvais des trucs dégueulasses de mes parents quand pénurie, quand j'avais justement 18 ans. A cette époque j'avais pas les moyens pour prendre plus (heureusement) et mon père n'était pas un tendre sur la fume en général. Je n'aurais même pas imaginé s'il m'avait choppé.

J'ai tenté deux passages en addicto où ils me conseillent de l'hospit. Ils ont peur que je décompense. Je suis d'accord, surtout depuis jeudi où j'ai pleuré devant un collègue.

@malette Quels ont été tes plus grosses difficultés à l'arrêt ? Tes rituels ? Ton sommeil ? Le sens de la vie ?

Le shit ne va pas me poser de problème physique, tout va se passer dans la tête (à part le "hit" dans la gorge).

Entre mon sevrage imminent, mon supérieur qui me dit de me mettre off car ma petite dép  devient criante, ça va être difficile bientôt.

A+

Le problème physique c'est que c'est un genre de sevrage d'un anxiolytique, donc tout ce que tu prennais cool "voir méga cool selon les doses" devient un problème potentiellement anxiogène. Il y a forcément un retentissement physique derrière, rien qu'au niveaux du sommeil qui est perturbé pendant le sevrage, le corps devient fatigué et stressé. L'autre truc c'est quand tu fume depuis des années le cerveau s'est habitué a l'etat décontracté, et il revient dans un état anxieux à cause de la pathologie : ça fait un choc à certains. 


RéponseCiter
yannounnet1973
(@yannounnet1973)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 97
 

@lulubrindacierfranchement tout cela n'a rien avoir avec le cannabis c'est sa pathologie si vous êtes sur ce forum c'est bien qu'il doit être  bipolaire or le cannabis est une plante qui aide certains bipolaire quand à lre jouer à la console c'est plutôt s'isoler à cause de sa pathologie le cannabis n'a strictement rien avoir la dedans bon je dois reconnaître que me concernant j'ais 47 ans ceola fait environ 23 ans que je fume du cannabis tout les jours pour éviter un traitement médicamenteux trop lourd et qui défonse bien plus que le cannabis comme les régulateurs de l'humeur les neuroleptiques ou les benzo et les hypnotiques ou même somnifère ne bloquez pas sur le cannabis c'est léger bien sur si il fume 20 joints par jour là c'est trop mais à ce moment là il a l"s moyens 20 joints par jour de cannabis faut compter 600 euro par mois enfin bref croyez moi ou non bien à vous bipolaire usager de cannabis de 47 ans bon je fume 4 joints par nuit 5 quand je suis en état manique ce qui n'est pas si souvent 1 ou 2 fois par an pendant 15 jours me cocernant plutôt la dépression qui peut durer de 1 à 6 mois mais là aussi pour me détendre je fume du cannabis tout les soirs j'éévite la journée car cela rend légèrement apathique bien à vous yann


RéponseCiter
Page 3 / 5

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !