Forum des bipotes

Petites questions entre amis..  

 

Charly
(@llottie)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois 
Msg: 19
14/09/2018 12:32  

Comment font les hypersensibles pour vivre dans un monde qui ne l'est pas ? 

Quels sont vos "astuces" face à ce monde/cette vie parfois trop difficile ?

Seuls les robots n'ont aucune émotions


seb ont aimé
RéponseCiter
 Annonce

olivier
(@pistolstar)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 1 année 
Msg: 233
14/09/2018 12:58  

Salut, relativité, nonchalance, abnégation, humour, résignation, discutions quand c'est possible, oublie, tolérance, magie du monde.
La tout accompagné de mes meilleurs amis.

Olivier


Nath ont aimé
RéponseCiter
mikael
(@mika)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois 
Msg: 171
14/09/2018 8:55  

déjà faut avoir des amis , c'est un sacré bonus !! 

Apres pour les hyper sensibles , se forger une put++ de carapace , être plus fort que les lions qui nous entourent . 

Si c'était à refaire , je n'aurai jamais montré mes faiblesses aux gens qui peuvent prendre l'ascendant sur nous . 

Mais Charly , ta question est bonne et moi même me la suis posée tellement de fois . 

 

En fait faudrait trouver le truc qui nous rende pas hyper sensible. 


RéponseCiter
mikael
(@mika)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois 
Msg: 171
14/09/2018 9:05  

en fait desolé charly , y a que en phase up que j'ai du répondant et que je ne me laisse pas faire . Sinon j'ai pas d'astuces. 

Aceptation , abnegation , resignation quand il s'agit d'un taf ou autre . Je crois que y a pas le choix , si tu veux pas ramener tes ruminations le soir avec toi , après le boulot , chez toi et passer une soirée de merde . 


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Bébé Bipote Moderator
Inscription: Il y a 1 année 
Msg: 544
15/09/2018 12:42  
Posté par: Charly

Comment font les hypersensibles pour vivre dans un monde qui ne l'est pas ? 

Quels sont vos "astuces" face à ce monde/cette vie parfois trop difficile ?

Les hypersensibles, bipo ou pas, revêtent leur armure avant de sortir de chez eux, pour éviter de se faire envahir par les émotions de tout le monde 🙂


RéponseCiter
Cachette
(@cachette)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 4 mois 
Msg: 526
16/09/2018 7:46  
Posté par: Charly

Comment font les hypersensibles pour vivre dans un monde qui ne l'est pas ? 

Quels sont vos "astuces" face à ce monde/cette vie parfois trop difficile ?

C'est une question complexe et qui mériterait une réponse complexe, à commencer par définir ce qu'est "hypersensible" d'ailleurs et ce que toi tu entends par là dans ta question... Car j'ai bien l'impression que chacun a sa propre définition...

Mes astuces : je cherche toujours 😄, c'est un drame 😉

D'un point de vue général, suivant les agressions et les moments, éteindre la TV, m'éloigner de toutes sortes d'infos (le problème étant que comme je m'intéresse à tout, du mal à tenir très longtemps), m'isoler (allez, autant le reconnaitre, mon réflexe c'est la fuite presque toujours), m'éloigner des stimuli déplaisants (bruits, odeurs, ambiances...) d'une manière ou d'une autre (sortir au moins un moment sous n'importe quel prétexte),

d'un point de vue strictement personnel idem, la fuite du facteur "perturbant" et "blessant", la mise en oeuvre de pratiques "réconfortantes" (dans mon cas sport, peinture, musique, relaxation, méditation,...), et si vraiment ça ne suffit pas, passser en mode "guerrier" (ce qui me fatigue et me demande de l'énergie que je trouve plus utile de dépenser ailleurs, mais bon...) et endosser l'armure de "maintenant ça suffit, si c'est toi ou moi et si c'est ce que tu veux, je défendrai chèrement ma peau" 😄. (ce qui ne donne pas l'assurance de "gagner", on est bien d'accord, le boulot a fini par avoir ma peau ou presque d'ailleurs...)

L'humour et une auto-dérision gentille dans "l'hypersensibilité personnelle" (je ne sais pas comment dire "égotiste" ?) sont bien utiles aussi, ça j'utilise beaucoup 🙂 Par contre, dans tout ce qui touche à la globalité du monde où nous vivons, j'ai beaucoup plus de mal ... J'ai essayé de toucher à la politique pour "changer" un peu le monde, mais oups... ça le fait pas, même pas à petite échelle.... Alors je fais ce que je peux au quotidien et dans de petites associations et à petit niveau et ça m'amène un peu de baume au coeur.

Quant à l'armure, j'ai essayé, j'ai pas trouvé le juste milieu (ou j'ai eu peur de ne pas le trouve, possible), un jour je me suis posé la question : soit je prenais le risque de passer en mode "cuirassé" et de ne plus rien laisser passer et j'ai clairement refusé de prendre ce risque (trop vu des gens comme ça autour de moi, je préfère encore souffrir que de devenir "vide" et sèche), soit je continue cahin-caha, depuis je boite et je fuis mais tant pis... 😉

Je ne sais pas ce que tu cherchais exactement comme réponse, Charly, j'espère ne pas être "trop à côté" de ta question


seb et Sylvie ont aimé
RéponseCiter
Adrien
(@adriou69)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois 
Msg: 68
26/09/2018 2:22  

étant moi même hypersensible je capte énormément les émotions des gens qu'elles soient positives ou négatives.

 

Avant mon traitement, j'ai appris à laisser de côté mes mauvaises attitudes en partant toujours du principe que l'homme est bon et qu'au final il ne cherche pas à faire du mal mais à se faire du bien. Du coup cela permet d'accepter plus faciler ce qui se passe de négatifs autour de soi.

 

Depuis mon traitement, j'ai ma perception du monde qui a été modifié. J'ai mon oreille interne qui ne siffle plus. Il en est de même pour mes vertiges avec la difficulté très grande que j'avais à gravir le vide. Du coup cette perception du monde est atténuée mais j'accorde toujours autant de crédit à la bonté de l'homme. 

Et parfois l'homme pour être heureux à besoin de rendre malheureux les autres. C'est le cas par exemple des ruptures amoureuses. Le premier but recherché est son propre bonheur et non le malheur de l'autre.


RéponseCiter
hopefull
(@onething)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 1 mois 
Msg: 55
08/11/2018 1:37  

Bonsoir à tous,

Je suis moi aussi hypersensibles. J'ai beaucoup de mal à gérer mes propres émotions. Je ressens beaucoup celles de ceux qui m'entourent (joie, tristesse, colère) comme si elles me concernaient directement. Je ne sais pas si ça vous le fait aussi ?? 

Je fuis aussi les situations où je suis mal à l'aise. Au travail c'est assez compliqué dès que j'ai l'impression de ne plus trouver ma place. Je finis en arrêt. 

Et le pire c'est refuser qqchose à qq'un ou désapprouver une situation. Je fais mine de rien. J'encaisse et je ça me rends pas bien. Le pire c'est que je rumine certaines choses depuis des dizaines d'années. C'est horrible.

J'avoue que j'aimerais bien trouver le remède miracle lol


RéponseCiter
Fleuve
(@fleuve)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois 
Msg: 8
08/11/2018 4:40  

En voilà une question, qu'elle est bonne !

J'ai longtemps revêtu un masque rigide, apparemment froid qui avait pour effet d'impressionner autrui. Je ne laissais rien paraître pour ne pas m'effondrer.

Je commence à présent à plus accepter cette partie comme véritablement intégrante à ma personne. Et à l'affirmer publiquement. Ce qui me vaut bien sûr des remarques désobligeantes, l'éloignement de certains, des moqueries à coup de "mais t'es bien trop fragile, toi" etc... Mais je ne me mens plus. Ce n'est pas encore gagné, mais je travaille à ce que cela devienne automatique.

Ultra réceptive aux émotions des autres, j'ai tendance à me créer une bulle de protection : musicale, physique, sportive etc pour ne pas me laisser envahir et trimballer des maux qui ne sont pas les miens ! Je m'éloigne aussi de toutes sources d'informations déprimantes, sachant pertinemment que ces dernières teintent notre monde, malheureusement... 

Avoir des amis chers qui nous acceptent et nous aident à combler ce qui nous fait défaut, qui usent de beaucoup d'humour, aide à nous remplir de bonnes énergies !

L'émotionnel impacte grandement tous les autres domaines de ma vie, j'essaie de filer droit, mais pffiou, souvent besoin de me ressourcer, au risque sinon de sombrer.

 


RéponseCiter
Charly
(@llottie)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois 
Msg: 19
24/11/2018 4:07  
Posté par: Cachette
Posté par: Charly

Comment font les hypersensibles pour vivre dans un monde qui ne l'est pas ? 

Quels sont vos "astuces" face à ce monde/cette vie parfois trop difficile ?

C'est une question complexe et qui mériterait une réponse complexe, à commencer par définir ce qu'est "hypersensible" d'ailleurs et ce que toi tu entends par là dans ta question... Car j'ai bien l'impression que chacun a sa propre définition...

Mes astuces : je cherche toujours 😄, c'est un drame 😉

D'un point de vue général, suivant les agressions et les moments, éteindre la TV, m'éloigner de toutes sortes d'infos (le problème étant que comme je m'intéresse à tout, du mal à tenir très longtemps), m'isoler (allez, autant le reconnaitre, mon réflexe c'est la fuite presque toujours), m'éloigner des stimuli déplaisants (bruits, odeurs, ambiances...) d'une manière ou d'une autre (sortir au moins un moment sous n'importe quel prétexte),

d'un point de vue strictement personnel idem, la fuite du facteur "perturbant" et "blessant", la mise en oeuvre de pratiques "réconfortantes" (dans mon cas sport, peinture, musique, relaxation, méditation,...), et si vraiment ça ne suffit pas, passser en mode "guerrier" (ce qui me fatigue et me demande de l'énergie que je trouve plus utile de dépenser ailleurs, mais bon...) et endosser l'armure de "maintenant ça suffit, si c'est toi ou moi et si c'est ce que tu veux, je défendrai chèrement ma peau" 😄. (ce qui ne donne pas l'assurance de "gagner", on est bien d'accord, le boulot a fini par avoir ma peau ou presque d'ailleurs...)

L'humour et une auto-dérision gentille dans "l'hypersensibilité personnelle" (je ne sais pas comment dire "égotiste" ?) sont bien utiles aussi, ça j'utilise beaucoup 🙂 Par contre, dans tout ce qui touche à la globalité du monde où nous vivons, j'ai beaucoup plus de mal ... J'ai essayé de toucher à la politique pour "changer" un peu le monde, mais oups... ça le fait pas, même pas à petite échelle.... Alors je fais ce que je peux au quotidien et dans de petites associations et à petit niveau et ça m'amène un peu de baume au coeur.

Quant à l'armure, j'ai essayé, j'ai pas trouvé le juste milieu (ou j'ai eu peur de ne pas le trouve, possible), un jour je me suis posé la question : soit je prenais le risque de passer en mode "cuirassé" et de ne plus rien laisser passer et j'ai clairement refusé de prendre ce risque (trop vu des gens comme ça autour de moi, je préfère encore souffrir que de devenir "vide" et sèche), soit je continue cahin-caha, depuis je boite et je fuis mais tant pis... 😉

Je ne sais pas ce que tu cherchais exactement comme réponse, Charly, j'espère ne pas être "trop à côté" de ta question

merci pour ta réponse elle est compléte 🙂

Seuls les robots n'ont aucune émotions


RéponseCiter
Charly
(@llottie)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 mois 
Msg: 19
24/11/2018 4:11  
Posté par: Fleuve

En voilà une question, qu'elle est bonne !

J'ai longtemps revêtu un masque rigide, apparemment froid qui avait pour effet d'impressionner autrui. Je ne laissais rien paraître pour ne pas m'effondrer.

Je commence à présent à plus accepter cette partie comme véritablement intégrante à ma personne. Et à l'affirmer publiquement. Ce qui me vaut bien sûr des remarques désobligeantes, l'éloignement de certains, des moqueries à coup de "mais t'es bien trop fragile, toi" etc... Mais je ne me mens plus. Ce n'est pas encore gagné, mais je travaille à ce que cela devienne automatique.

Ultra réceptive aux émotions des autres, j'ai tendance à me créer une bulle de protection : musicale, physique, sportive etc pour ne pas me laisser envahir et trimballer des maux qui ne sont pas les miens ! Je m'éloigne aussi de toutes sources d'informations déprimantes, sachant pertinemment que ces dernières teintent notre monde, malheureusement... 

Avoir des amis chers qui nous acceptent et nous aident à combler ce qui nous fait défaut, qui usent de beaucoup d'humour, aide à nous remplir de bonnes énergies !

L'émotionnel impacte grandement tous les autres domaines de ma vie, j'essaie de filer droit, mais pffiou, souvent besoin de me ressourcer, au risque sinon de sombrer.

 

C'est exactement mon cas, au début de ma vie j'étais une " Soldat", aucun sentiment, j'avais un cotée assez dur , rigide.Puis j'ai fais tomber le masque il y a quelques années, depuis j'ai l'impression d'être une fragile constamment. Et c'est seulement le regard de l'autre envers moi qui me fais avoir un problème avec moi même... Alors qu'au fond nous sommes tous ( bipolaire ou non ) différent, nous les bipolaire pouvont parfois supporter beaucoup plus que de simple gens...

Seuls les robots n'ont aucune émotions


RéponseCiter
Fleuve
(@fleuve)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 1 mois 
Msg: 8
26/11/2018 1:29  

Charly,

Je pense qu'il faut qu'on se protège, non pas en masquant cette hypersensibilité, mais au contraire en renouant avec elle. Bien entendu qu'elle nous rend plus vulnérables mais elle nous amène au plus près de nos besoins à l'instant T, à l'atmosphère dans laquelle nous plonge notre entourage, notre environnement. Tant de stimuli épuise, déconcerte, fait vriller, saturer. Capter parfois un souffle chez l'autre alors que lui-même n'a pas eu le temps de le conscientiser peut conduire à des difficultés relationnelles... Pouvons-nous exprimer notre ressenti s'il n'est pas compris ? Nous percevons parfois des choses chez autrui qu'il n'est pas prêt à entendre... La sur adaptation a un coût. C'est pourquoi je reste persuadée que nous pouvons laisser parler vraiment notre être, tout dépend la personne que nous avons en face, son degré d'empathie, de compréhension, d'ouverture. Lorsque nous fonctionnons différemment que la majorité, aidons-nous en nous acceptant déjà nous-mêmes. D'autres suivront le mouvement. 


Charly et Sebastien ont aimé
RéponseCiter
Le M.
(@lem)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 4 semaines 
Msg: 19
26/11/2018 5:49  
Posté par: Charly

Comment font les hypersensibles pour vivre dans un monde qui ne l'est pas ? 

Quels sont vos "astuces" face à ce monde/cette vie parfois trop difficile ?

Salut Charly!

L'art. Ça me fait souvent du mal à partager directement mes émotions et mes idées qui se bousculent en moi avec les gens car je me sens incompris. Du coup je me sers des "outils": photo, poésie, musique. Surtout la musique. J'imagine pas ma vie sans créer mes petits morceaux)


Charly ont aimé
RéponseCiter

Bienvenue sur le nouveau forum des bipotes au sujet de la maladie bipolaire . Un espace d’échange et de convivialité sur ce forum d’entraide bipolaire et autres maladies s’y rapprochant . Découvrez toutes les informations concernant les troubles bipolaires au travers d’articles et posts des autres membres via notre forum bipolaire . Conseils, soutien et témoignages sur les diverses solutions de traitements, les symptômes ainsi que la vie de l’entourage, les proches de la personne souffrant du syndrome de bipolarité .

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

a35986c03b43629d9a56da1cdc5c18eeKK
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription