Notifications
Retirer tout

Quel est votre type de bipolarité ?

119 Posts
40 Utilisateurs
17 Likes
14.7 {numéro}K Vu
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 

Lol, ou essaie un non-malade imaginaire.


   
RépondreCitation
Mamat
(@mamat39)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 19
 

😒 je confirme qu'il n'est pas facile d'échanger avec toi. Bref , je crois que perd mon temps.


   
RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1813
 

Non je rigole, moi ma première manie voir les 2 premières étaient délirantes, la premiere je me suis foutu à poils dans la rue car je pensais que cela allait débloquer un truc et que j’allais enfin dormir, dernier mais vraiment dernier espoir, en vain.

A chacune de mes 4 manies (plutot 3/4), j’etais résistant aux médicaments ce qui m’a valu des sismothérapies, pour mes 4 manies, 3 mois d’hospitalisation chacune.

En revanche, pas de dépression.

et autrement on la connaît la solution miracle:

-medocs pour éviter les crises (up ou down)

-pas de toxiques ou d’excitants

-psychothérapie qui est le vrai seul traitement pour arrêter les toxiques et se connaître sans se mentir.

Annonce

 


   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

Je ne sais pas pourquoi le Bipolaire veut connaitre notre type de bipolarité, mais je trouve que ce site est très intéressant pour les psychiatres qui désirent mieux connaitre la bipolarité et mieux comprendre leur patient . Ici, ils sont sans l'effet blouse blanche ! Il devrait y avoir des interactions entre le net,  les psy et les malades via ce genre de site, on tombe les rideaux .


   
RépondreCitation
bats
 bats
(@bats)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 90
 

Type 1 pour moi: délires, hallucinations visuelles et auditives, comportement dangereux avec 4/5 hospit.... Arrêt des medocs ya presque 2 ans et rechute cause année 2018 merdique mais là dans la dep', décompensation il y a 3 semaines et autoprise en main urgence 2 h du mat, arrêt de travail pour la journée, psy du cmp le soir même arrêt de travail pdt 3 jours, reprise du travail....J'essaye de remonter et ça peut aller même si c'est pas évident tous les jours, bref on va essayer de stabiliser tout ça

Ce message a été modifié Il y a 4 ans parbats

   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: Laurent

Quelqu’un de cyclothymique (tempérament), variera entre hyperthymie (excitation) et dysthymie (léthargie) mais sans pic (dépression ou manie).

S’il y avait un « pic » , on pourrait parler de trouble.

Un hyperthymique est excité mais stable.

juste pour préciser

dysthimie c'est un trouble dépressif persistant pendant 2 ans, ça n'a rien à voir

cyclothymie c'est un trouble à part entière


   
RépondreCitation
thierry
(@thierry)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 13
 

Bon, puisqu'on décrit ici les ennuis qu'on a - ce qui me semble un peu narcissique, par ailleurs… - je contribue. Classé cyclothymique à 18 ans, bipolaire type 2 à 25 ans, et enfin bipolaire type 1 à 33 ans. Comme que le diagnostic est évolutif! Quelques passages maniaques bien caractérisés, heureusement atténués par mon entourage et mes amis - le trait typique de ces moments, c'était l'impression d'avoir, en gros, "tout compris", de pouvoir tout voir et prévoir - comme je dis en plaisantant parfois, j'ai eu le privilège de "voir Dieu", à deux reprises - plus hallucinations "intéressantes", qui me sont d'ailleurs un peu revenues il y a quelques années. Deux hospitalisations, plutôt versant dépressif: le revers de la sensibilité et de penser qu'on peut "sauver" le monde, c'est quand on se rend compte qu'on ne le fera pas… Ma vie privée, c'était de l'hyperactivité mais inefficace, et une hypersexualité assez typique.

Avec le temps, sachant que je suis bien stabilisé par le lithium, je me suis bien clamé, mais au prix de pas mal de tristesse continue, et de pénibles périodes d'anxiété intense - de type TSPT (stress post-traumatique, m'a dit mon médecin - alors que je n'ai pas fait la guerre, ni subi de sévices, juste eu une enfance angoissée auprès de parents eux-mêmes malades - et pas soignés). Ce que je vis durement, c'est des "phases mixtes" (désir éperdu d'agir, mais sans savoir quoi faire), qui sont physiquement douloureuses.

Pour conclure, si l'état présent est désagréable et qu'on ne "guérit" pas vraiment, je trouve que je m'en suis pas trop mal sorti, parce que la situation d'il y a 10-15 ans était franchement limite. Je dis cela pour ceux du forum qui se demandent si leur état peut évoluer ou restera fixe: dans mon cas, il y a eu évolution, au total quand même en mieux.


   
Vous reacted
RépondreCitation
thierry
(@thierry)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 13
 
Posté par: Lucie

Bonjour,

La bipolarité pas soigné augmente avec les années, mais changé de cyclothymie à bipolaire type 1, aïe.

Le spécialiste m avais dit qu on change rarement de type. On peut aussi faire une seule crise maniaque en étant bipolaire type 2.

Il y a eu quelques choses qui a déclenché tes crises maniaques ?

Le passage de type 1 à type 2 est-il possible aussi ?  Je pense.

Je pense que le diagnostic a évolué aussi parce qu'il y avait "sous-diagnostic" au début - jusqu'à l'hospitalisation, qui au moins pose les choses: pour moi cela s'étend sur 30 ans, et quand j'étais plus jeune la bipolarité était sans doute moins "à la mode" - vous voyez ce que je veux dire, les médecins étaient moins sensibilisés… (je pense que la génération de mes parents par exemple, dans les 60-70's, était globalement non-diagnostiquée: suffit de voir le nombre de romanciers/èes actuels qui racontent la vie difficile d'un père ou d'une mère bipolaire).

De plus les catégories sont paraît-il moyennement bien établies - à la limite, par moi-même je me mettrais plutôt en 2 (on peut dire que, plus jeune, j'ai connu des très longues phases d'hypomanie…). Et j'ai également connu un épisode qui semble de type 3 (crise induite par un antidépresseur, il y a longtemps). Mais bon, pour mon médecin qui me suit depuis 15 ans, c'est du type 1 - peut-être se couvre-t-il, peut-être a-t-il raison.

Alors oui, certaines crises maniaques (ou dépressives) ont été "déclenchées" - ennuis de santé, sentimentaux, familiaux… Il y a toujours par ailleurs, au quotidien, la menace du "déclencheur" - j'ai vu que plusieurs ici décrivent cela: c'est comme un interrupteur mental qui passe de "off" à "on", d'un coup, au détour d'une phrase, d'un détail, d'une image, d'un souvenir - c'est imprévisible (quoique les "déclencheurs" soient un peu les mêmes), systématique, fatigant. Le tout sur fond "mixte" (d'irritation, de suractivité et d'anxiété continue) assez permanent - mon épouse me dit que, de toutes les choses que je ne sais pas faire, c'est d'abord me reposer - au moins ne me dit-on plus que je suis comme "une grenade dégoupillée" (cet aspect s'est calmé), mais je sais un certain nombre d'activités que je ne peux plus m'autoriser, parce que ce serait "risqué", ou alors avec prudence.

Voilà.


   
RépondreCitation
Roald
(@amundsen)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 77
 

Il me semble qu'il y a une grande diversité parmi les personnes diagnostiquées BP1. Si j'étais psytruc j’essaierais de faire des sous classements. 


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: Roald

Il me semble qu'il y a une grande diversité parmi les personnes diagnostiquées BP1. Si j'étais psytruc j’essaierais de faire des sous classements. 

Il y a plusieurs autres types de bipolarité qui couvrent ce dont vous parlez 🙂


   
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
 

Ma question est sûrement un peu concon mais comment sait-on quel "type" de bipolarité on est ..? 


   
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
 

Autre question con alors.. ça veut dire quoi AD ..? 

Il y a des tests ou des moyens de savoir notre "type" ? 

Ce message a été modifié Il y a 4 ans parSha

   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 

Le type 3 c est qu une question de classification 

De la même façon il y a des types 2 qui vont évoluer en type 1 sans soucis, c est loin d être exact


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3055
 
Posté par: Sha

Autre question con alors.. ça veut dire quoi AD ..? 

Il y a des tests ou des moyens de savoir notre "type" ? 

Les tests sur le trouble bipolaires sont tous inutiles 

 
Ceux accessibles sur ce site du moins

   
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
 

Je ne savais pas qu'il y avait autant de "type".. J'espère être une bébé bipolaire alors.. J'en parlerai avec mon psychiatre mercredi ! Merci en tout cas pour vos réponses. Je vous souhaite une bonne nuit. 🙂 


   
Vous reacted
RépondreCitation
Sha
 Sha
(@sha)
Eminent Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 25
 
Posté par: mike
Posté par: Sha

Autre question con alors.. ça veut dire quoi AD ..? 

Il y a des tests ou des moyens de savoir notre "type" ? 

Les tests sur le trouble bipolaires sont tous inutiles 

 
Ceux accessibles sur ce site du moins

Ah, ok. 😉 

M

   
RépondreCitation
Violette60
(@violette60)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 185
 

Bonjour à tous,

@eloossh 

"le type 2 est moins invalidant y a pas vraiment de délire."

Dire que le type 2 est moins invalidant, je ne suis pas d'accord avec toi. Dans chaque type de bipolarité il y a des phases difficiles. Le type 2 est dépressif, jusqu'à vouloir en finir avec la vie.....

Bonne journée à tous


   
Vous reacted
RépondreCitation
Violette60
(@violette60)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 185
 

Je ne suis pas froissée... Il ne faudrait pas minimiser car Sha, ne sait pas de quel type elle est...

Tu vas bien?


   
Vous reacted
RépondreCitation
Violette60
(@violette60)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 185
 

Comme nous tous ici ou presque.

On se fait chier, on ne sait pas quoi faire, on tourne en rond ou bien on fait plein de choses puis plus rien. C'est compliqué lorsque nous sommes en décalés avec les autres qui travaillent....


   
Vous and reacted
RépondreCitation
Violette60
(@violette60)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 185
 

Tu es pris en charge à 100% pour ta maladie?

Tu as vu ton psychiatre? pour lui parler de ta situation? il ne peut pas te mettre en arrêt?


   
RépondreCitation
Violette60
(@violette60)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 185
 

Tu es diagnostiquée Bipolaire? par un psychiatre?


   
RépondreCitation
Page 2 / 6
Annonce
Annonce
Annonce