Forum des bipotes

Hospitalisation  

Page 1 / 2
 

Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
04/01/2019 1:07  

bonjour à tous et à toutes, help svp je cherche des témoignages ou des avis concernant les hospitalisations des bipolaires, encore mieux à la citadelle de Liege, je dois y entrer ce 9 janvier de mon choix mais j ai peur... mon traitement ne me convient pas, vont ils l arrêter et repartir à 0 ? Peut on avoir son gsm? Sommes nous mélangés aux pathologies plus lourdes ? Est ce que ça vous a aidé ? Le personnel sympa ? Merci de vos réponses 


Citer
seb
 seb
(@seb40)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 2 années
Msg: 203
04/01/2019 2:18  

Bonjour Laeticia et bravo pour ta prise en charge volontaire

liège en Belgique?

j'espere que tu va trouver un bipote qui connait la bas...

mais t'en fait pas plus que ca,tkt ,la cure est un moment ou tu peux te poser,t'apaiser et trouver,tester  un traitement adequat sur le moyen terme

et meme si tu es melangé vec des ouf, tu sera proteger par d'autres

c souvent une enorme therapie de groupe

moi ca m'a apporter et j'ai rebondi,diagnostiqué


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
04/01/2019 3:21  
  • Merci beaucoup à toi, j espère pouvoir trouver des témoignages... tant de questions lol et oui ça fait peur, je ne sais pas comment ça se passe, combien de temps ils essaient un medoc avant de décider si ça va ou pas 

RéponseCiter
Nayani
(@nayani)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 32
12/01/2019 10:36  

Bonjour Laetitia, bonjour Seb,

Laetitia, j'espère que ton hospitalisation se passe bien. Tu es bien installée? Tu as accès au Net ?

Juste par curiosité qu'entends-tu par ce mélange aux "pathologies plus lourdes" ?

Et Seb, par "des ouf" que tu sous-entends dangereux puisque Laetitia sera "protégé par d'autres"?

Juste histoire d'être sûre d'avoir bien compris...

Bien à vous,

Nayani

This post was modified Il y a 5 mois by Nayani

Nayani


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
12/01/2019 11:40  

Bonsoir a toi non ca ne va pas bien ce service n est pas du tout adapté pour moi, le suivi est casi nul, je suis en pathologie légère avec des personnes dépendantes à l alcool donc même pour me calmer on ne me donne rien, finalement j aurai plus ma place avec les oufs, je me suis scarifié et j ai bu d être mal et personne n à rien vu, je vais chercher un service plus spécialisé, j ai dis à l infirmière que je n arrivais pas à dormir et elle réponds il m y a pas que les médicaments, prenez une tisane ! Êtes vous sûr de connaître la maladie mdr sans traitement on ne va pas loin nous les bipot 


RéponseCiter
virginie
(@virginie)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 79
13/01/2019 12:01  

Bonsoir Laetitia,

tu n'as toujours pas de traitement depuis ton arrivée?

L'encadrement ne semble pas efficace, tu es en hopital ou clinique. Je vois que tu as affaire à une infirmière à l'écoute.... il y en a comme ça, on se demande ce qu'elles font dans ce type de service? parles en avec le psychiatre de changer de service, voir d'établissement, et surtout un traitement qui t'aide.

Bon courage et bonne...(tisane) Nuit

 


RéponseCiter
Eureka
(@eureka)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 64
13/01/2019 10:20  

Bonjour Laetitia,

je suis atterrée par ce que tu nous racontes de ton début d’hospitalisation. Peut-être attendent ils que tu sois sevrée de ton ancien traitement avant d’en commencer un autre ? J’en sais rien. Tu n’as pas vu un psychiatre depuis ton arrivée ? C’est fou qu’on te laisse comme ça sans rien engager. Avec des difficultés à dormir en plus, quand on connaît les dégâts que cela occasionne sur notre équilibre...

Tiens le coup !


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
14/01/2019 8:59  

Bonjour si j ai vu le paychiatre 5 min après 2 jours d hospi qui me dit ne pas savoir quoi me donner, j étais choquée, j ai entendu dire plus tard par les infirmières: il faut lui laisser le temps ok est nouveau.. génial ! Je suis enchantée ! Il a gardé le lambipol et à ajouter du zyprexa et un demi comprimé dont je ne connais pas le nom pour dormir paraît il, si je ne posais pas la question, je n aurai même pas eu d explications sur le traitement ! Avec ce traitement je suis à morve la moitié de la journée puis je deviens speed et le soir pas moyen de dormir, je vois le psychiatre ce matin, je vais lui dire ma façon de penser ! 


seb ont aimé
RéponseCiter
Eureka
(@eureka)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 64
14/01/2019 10:58  

Clair !


RéponseCiter
Nayani
(@nayani)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 32
14/01/2019 11:48  

Bonjour Laetitia

Désolée pour cette désagréable expérience. C'est ta première hospitalisation ? Hélas, ça arrive dans l’institution psychiatrique : manque de communication, indifférence, négligence, déni de l’individualité et de l’humanité du patient qui peut aller parfois jusqu’à la maltraitance, tout comme dans certains EHPAD ou dans d’autres institutions un peu « cachées » des regards de la société. Il existe aussi, heureusement, des personnes bienveillantes, et notamment des infirmier(e)s qui m’ont apporté plus de réconfort et de pistes de réflexion qu’un psychiatre !

J’ai dû être hospitalisée une huitaine de fois entre 2015 et début 2018 dans différents établissemnts, j’ai toujours vu le docteur dans l’après-midi ou la soirée suivant mon admission. Il me semble que c'est l’usage, mais pas sûre.

Les médocs… Le Zyprexa est un neuroleptique qui peut apporter de bons résultats, il donne très faim à certains par contre ! Les somnifères traitent, comme l’ensemble des médicaments, les symptômes. C’est vrai que l’urgence en cas d’insomnies est de restaurer le sommeil, mais si la cause de ces troubles sont autres que contextuels, les médocs n’aideront pas beaucoup. S’agit-il de difficultés d’endormissement, de réveils nocturnes, les deux ? J’ai revu ma vision des somnifères récemment. En fait, j’étais déjà réticente auparavant parce qu’appartenant à la famille des benzo, à haute dose et à long terme, ils altèrent un peu la mémoire. Ensuite, j’ai compris qu’il fallait chercher la cause, autant que faire se peut. J’ai vécu un trauma très important fin 2017 et j’en ai perdu le sommeil. Je ne dormais que 4 h par nuit, réveillée en sursaut toutes les 1 h et demi. Ceci pendant un an… je ne sais pas comment j’ai tenu, sans sieste la journée, et sans décompenser gravement. J’ai été gavée d’Imovane + Théralène pendant 10 mois et j’ai arrêté, ça ne servait à rien. J’ai découvert le Circadin, de la mélatonine sur ordonnance en LP, l’hormone du sommeil qui favorise l’endormissement et régule les cycles du sommeil. Traitement 100% naturel. C’était un peu moins pire, vraiment, je me rendormais plus facilement puisque je réintégrais l’un de ces « cycles ». Quand j’ai suspecté le mensonge de mon docteur au sujet de l’origine de mon trauma, j’ai commencé à faire des recherches approfondies sur Internet. J’ai dénoué des fils et des fils durant des nuits, découvert l’effroyable vérité. Mais c’est paradoxalement cette horrible prise de conscience qui a résolu un mécanisme inconscient : j’ai recommencé à faire mes nuits ! Une sorte de reconnaissance, de réparation. La psyché humaine est tellement complexe !

Voilà pour la 1èrepartie de mon message. J’aurai d’autres choses à te dire plus tard.

Bon courage Laetitia!

Nayani

This post was modified Il y a 5 mois by Nayani

Nayani


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
14/01/2019 12:11  
Bonjour et merci à toi pour ton témoignage , mes problèmes de sommeil c est constant depuis des années autant la difficulté à m endormir que la qualité du sommeil, je parle pendant mes nuits où je m éveillé en me faisant des doudouces sur les bras mdr jusqu à la vrai crise de somnambulisme, le lambipol me mettant en up casi constant ne m aide pas non plus, je suis rassurée après avoir vu mon psychiatre ce sont les infirmières qui n ont rien compris de ce qui a été mis en place, j avais droit en cas de nécessité à du xanax et elles n ont jamais daigné me le donner, je crois qu elles vont se faire tirer les oreilles mdr, j ai fais un eeg pour l épilepsie et voir les tendances du cerveau, dépression ou autre, demain je passe un nouveau test de personnalité, j ainaussi une fiche pour écrire et d’écrire mes émotions, je suis contente enfin ça avance, j ai aussi un rdv avec le psychologue mercredi car j ai aussi demandé un suivi psy

RéponseCiter
Nayani
(@nayani)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 32
14/01/2019 9:07  

Re-bonjour Laetitia,

Contente que les choses se mettent doucement en place, c'est toujours rassurant d'avoir des examens cliniques concrets. J'espère que tu disposes aussi d'activités créatives et physiques pour occuper tes journées.

Tout à l'heure, je te disais que je reviendrais vers toi pour te parler d'autre chose.

C’est la bienveillance qui anime chacun de nous sur ce forum et c’est sans animosité que j’aimerais m'interroger sur certaines expressions que tu utilises plus haut. J’avais déjà posé la question, mais elle a été ignorée. Peut-être suis-je trop susceptible ces derniers temps et que je chipote sur les mots ? Les mots ont un sens, même quand ils ne sont pas méchants ou qu’ils sont humoristiques, passés dans le langage courant. Le problème, c’est que rien n’est jamais méchant mais que « mal nommer les choses (ou les gens), c’est contribuer au malheur du monde » (Camus). Or notre malheur est suffisamment grand, je pense.

Je crois naïvement – à tort ? – que les personnes bipolaires appartiennent à la même grande famille que les autres malades psychiques. Je ne fais pas de distinction.

Quand je lis ta question « Sommes nous mélangés aux pathologies plus lourdes ? », je trouve ça légitime, mais je  me demande aussi : 

1) Mélangés ? D’autres pathologies, plus "lourdes", seraient donc à éviter ?  Il est vrai que les hôpitaux effectuent souvent des répartitions en différentes sections pour des raisons d'organisation, j'imagine. Et sûrement pour que les patients moins "atteints" puissent se reposer sans être importunés.

2) Mais qu’est-ce donc qu’une pathologie "lourde" ? Quels sont les critères de définition ? Une pathologie lourde est-elle celle qui implique un traitement hyper lourd ? Des symptômes lourds avec des manifestations visibles et lourdes ? Un grand nombre d’hospitalisations lourdes ? Une déconnexion lourde et permanente avec le réel ?

Pour rappel, nous, bipolaires, ne présentons pas tous le même degré d’atteinte par notre maladie. Je présente par exemple une forme complexe et « sévère » de bipolarité qui m’a menée très loin. Mon handicap reconnu à un taux compris entre 50 et 79% par la MDPH me fait penser que ma pathologie est lourde.

Un internaute bipolaire du forum répond à ta crainte :

« si tu es melangé vec des ouf, tu sera proteger par d'autres ».

Qu’est-ce qu’un ouf ? Je reformuler à l’endroit : un fou.

Protégé ? C’est supposer que le fou est méchant, dangereux, peut-être criminel, et qu’il faut s’en protéger. Bref, le cliché et les préjugés que véhiculent les médias, la société. Des clichés similaires, d’un autre ordre, dont nous souffrons aussi, nous, bipolaires... Peut-être a-t-on toujours besoin d’un plus fou que soit pour se rassurer, en oubliant que nous appartenons à la même famille ? En moins « dégénéré », tu me diras. J’en étais là de mes réflexions, à me dire que je manquais de recul, ou que je lisais de travers. J’ai sollicité l’avis neutre de mon conjoint qui s’en fiche pas mal de ce que je fabrique sur les forums. Il a jeté un œil, haussé les épaules et a juste répondu : « C’est bizarre que des malade psychiques disent ça d’autres malades psychiques. »

Ensuite, ta réponse :

« je suis en pathologie légère,  j aurai plus ma place avec les oufs. »

Ouf, une option de décloisonnement ! Les fous, nous avons bien compris, sont : les gros psychotiques, les perchés permanents, les grands schizophrènes. Or, comment s’appelait la psychose maniaco-dépressive au 19 ème siècle : « la folie circulaire ». Oui, oui…

N’en déplaise, souvenons-nous aussi que la bipolarité et la schizophrénie, par exemple, sont des maladies cousines et présentent un gène commun. Et souvent, des médicaments communs, prescrits à des posologies différentes, certes : Solian, Abilify, Xeroquel, Risperdal, Zyprexa et j’en passe.

Il est désagréable d’être mélangés aux cas lourds. En HP, ça peut être le zoo, en effet. En clinique, en général, c’est mieux… les cas légèrement lourds à lourds y sont tolérés à condition qu’ils soient bien élevés, acceptables, qu’ils s’arrangent avec leurs voix et hallucinations pour ne pas trop déranger. D’ailleurs, un schizophrène ne subit pas en permanence de voix, ni d’hallucinations auditives et encore moins de dédoublement de personnalité. Il peut parfois travailler, fonder une famille, combien même cela reste compliqué. Là aussi, différents degrés de lourdeur.

C’est peut-être ma dernière intervention sur ce forum, du fait de l'éternelle et extrême longueur de mes messages, et surtout de cette prise de position nette et tranchée. Peu importe.

Voilà, Laetitia, mes quelques réflexions sur des mots qui signifient beaucoup pour moi. Il n'y a pas de souci autrement et je te souhaite un bon rétablissement.

Amitiés

Nayani

 

This post was modified Il y a 5 mois by Nayani

Nayani


RéponseCiter
Eureka
(@eureka)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 64
14/01/2019 9:23  

Nayani 

Voici une prise de position à laquelle j’adhère totalement ! 

Ce serait dommage, voire dommageable, que tu quittes ce forum. Il faut que chacun puisse s’exprimer librement, et la diversité de nos opinions rend ces échanges riches et constructifs. 

Continuons à partager nos idées,  construisons ensemble cet édifice aux briques multicolores ! C’est là notre force. On n’avance pas dans un discours consensuel... 

Reviens vite !

 

 

 


seb ont aimé
RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipote
Inscription: Il y a 11 mois
Msg: 1144
14/01/2019 10:28  

Bonsoir,

 

Très intéressant ton post, Nayani !

 

Moi je revendique ma folie dans mon blog, mon cas a été particulièrement lourd, mais je m'en sors avec 40 kgs de plus ; c'est pas le plus lourd !

J'ai grandi et il me fallait bien ça; une bonne grosse bipolarité !

 

Aujourd'hui, j'ai eu beaucoup de chance, je travaille encore malgré de multiples délires . La vie est pleine de surprises , bonnes ou moins bonnes, peu importe, je ne crains plus rien sauf la mort de mes enfants . Mais je ne regrette pas celle que je suis devenue , peut être un peu trop cash .... mais tellement moi . 

 

J'espère te revoir parmi nous .

Bipolaire et fière d'y être.


RéponseCiter
Clapipolou
(@clapipolou)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 87
15/01/2019 12:25  

Nayani,

Il serait dommage de faire éteindre tes mots qui soulagent nos maux.

La longueur de tes messages est toujours pleine de bon sens et te lire fait du bien. J'espère que tu n'arrêteras pas de poster.....


RéponseCiter
romuald
(@romuald)
Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 42
15/01/2019 1:27  

bonsoir Nayani 😉

je rejoindrait absolument tout le monde ,pour te dire que sa fait extrêmement du bien de te lire,pour ma part j'apprend beaucoup de chose et j'ai été ému,à plus d'1 de tes poste ,comme une chose qui ma marquer dont j'ignorai ou que j'ai du oublier (la longévité de notre vie réduite),pour ma part,j'ai oublier énormément de chose,sur le sujet bipolaire,mon diagnostique personnel et le jargon médicale,la correspondance des médicament lier au traitement et leur effet etc...

de plus tu est essentielle à notre communauté,pas que d'autre membres ne soit pas,mais vous avez cette capacité,par votre expérience personnelle et dans vos recherche .

Vous avez cette capacité de comprendre et de nous le faire comprendre,se qu'il n'est pas toujours facile en soit,(petite aparté),c'est pour cela entre autre que je me suis rapprocher de mon CMP,pour connaître à la fois l'historique médicale qui me concerne,je suis incapable aujourd'hui quel est ma bipolarité,je expliquer se que j'ai vécu et comment je lès ressentie ,mais pas dans la précision de mon traitement et ses dosages !!!

Désolé je me suis un peu recentrer sur moi même et dévier le sujet!!!

Ont à besoin nous bipotes de vous !!!je connais pas toutes les personnes inscrite sur le sites ,mais une chose est sur!!!!

j'ai appris beaucoup et je continu de le faire ,à travers vos messages et nos échanges et qu'ils soit long bien au contraire ,sa permet la compréhension du détail et tu sais comme moi Nayani ,que c'est important !!!

ne soit pas gêner des textes longs,parce que dans se cas ,je devrai penser pareil pour moi ,regardes mes postes et leur longueur  😉 ont ne peut pas parler de chose si complexe,sans donner de détail,confronter nos expériences bipo !!!avec nos mots à notre manières et nos compréhension.

J'ai parler avec bon nombres d'entre nous Eureka,Nath,Yanis,clapipolou et bien d'autre 😉

Et se que j'en ressort de ces échanges ,grâce à vous  tous !!!ont comprend mieux ,les aspect ,les causes,la médication etc...

Ont prend de l'assurance à venir témoigner ,sans jugement ,fait de bienveillance,de respect entre tous!!!!

Alors reste parmi nous ,une pointe d'humour  j'achète (la fameuse phrase dans danse avec les stars)  😋 

Cordialement Romuald et bonne soirée a Vous et votre homme Nayani

Au plaisir de vous lire et d'échanger !!!! 🙂 


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote Moderator
Inscription: Il y a 2 années
Msg: 907
15/01/2019 10:00  

Alors moi je vais faire court, ça fera une moyenne avec vos longs posts  😋 

Avec cette hypersensibilité qu'on ressent souvent ici et parfois des commentaires maladroits, certains propos peuvent paraître blessants. Mais depuis plus d'un an que je suis ici, on n'y ressent principalement que de la bienveillance. Alors Nayani, ne prenez pas pour de la méchanceté ce qui n'est que de la maladresse.  😉 

Vos interventions sont intéressantes, ce serait dommage que vous partiez  🙂 


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
21/01/2019 7:31  

Bonsoir mais au final tu as entièrement raison et loin de moi l idée d être péjorative, en effet je suis une pathologie lourde, je m en suis rendue compte ici entourée de gens qui n ont aucun problème psy ni maladie mentale, je ne suis pas en hp en réalité mais en médecine, moi aussi j entends des voix parfois ici je suis juste avec des personnes non encadrées qui viennent se sevrer de l alcool et j avoue ne rien avoir à faire ici, j ai bu un jour sur 2, j ai pleuré, tape dans les murs, me suis scarifiée par désespoir total et personne n à rien vu ni entendu, personne en 15 jours n a pris la peine de me demander comment j allais quand je déambulais à n importe quelle heure les écouteurs aux oreilles avec le visage tu me parle t es mort MDR, je leur ai hurlé dessus à propos de mon traitement j ai envoyé chier tous le monde et personne ne s est inquiète de moi, je m ai tjs pas de traitement convenable et d après le psychiatre qui m a vu 3x5 minutes Je ne suis pas bipolaire je suis tout à fait normale et je dois rentrer chez moi, éjectée de l hosto parce que j ai du caractère qui me permets de garder mes émotions à l intérieur de moi tant et si fort que j en suis devenue une maniaque du contrôle de tout mdr donc me voilà dehors livrée à moi même avec une diminution de moitié du lambipol (lamictal) je suis désespérée et envie de mourrir 


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
21/01/2019 7:32  

Et ne quitte surtout pas le forum justement c est pour les longs messages qu on est là et toi au moins tu m à aide même si j en ai pris conscience avant de te répondre 😜


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
21/01/2019 7:33  

😍 bien vrai 


RéponseCiter
Laetitia
(@chattons6716)
Bipo
Inscription: Il y a 8 mois
Msg: 27
21/01/2019 7:37  

Je pense même avoir envie si c est réciproque de plus d échange entre nous, j aime ton point de vue 


RéponseCiter
Page 1 / 2

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription