Notifications
Retirer tout

médicaments pour bipolaires

208 Posts
25 Utilisateurs
46 Likes
13 {numéro}K Vu
Lyleith
(@lyleith)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 342
 

Etre bipolaire, ce n'est pas être un type de personne. Il y a des personnes atteintes de bipolarité qui dorment normalement, d'autres qui gèrent parfaitement leur budget. Certaines ont une vie sociale tout à fait équilibrée, travaillent 35 heures par semaine; certaines ne souffrent pas forcément d'anxiété; enfin, de rares personnes profitent de tout cela tout en étant pourtant bipolaires, et jonglent malgré tout entre état tout à fait stable, courtes phases maniaques aiguës et dépressions, en continuant à vivre et en ne détruisant pas ce qu'elles ont construit.

Souvent j'ai l'impression que certains, sur ce forum, dans la vie courante ou à la télévision, considèrent l'intégralité des personnes bipolaires (j'évite de dire "un bipolaire"... on n'est pas notre pathologie) comme des personnes totalement déséquilibrées, qui sont endettées de 30000 euros, qui maltraitent leur conjoint (les fameux méchants-bipolaires qui quittent, reviennent, trompent, quittent et qui sont forcément des gros pervers narcissiques), qui sont des handicapés de la vie et qui sont toujours sur le point de surréagir ou de péter un câble en public, quitte à se mettre à poil ou à envoyer des nudes à tout leur répertoire, patron compris.

Je suis atteinte par cette pathologie depuis ma petite enfance et j'ai été suffisamment hospitalisée pour rencontrer un tas de personnes "malades". En réalité, j'en ai vu de ces tarés, mais pas tant que ça. Je connais des personnes bipolaires qui ont une vie de famille heureuse, d'autres qui ont toujours bien dormi à part la veille d'examens et d'autres qui sont calmes, posées et douées d'empathie. Pour moi, on n'a pas de traits de personnalité bipolaire. On est des personnes différentes touchées par le même spectre pathologique, ça ne fait pas de nous le même type de personne, et ça ne nous donne pas les mêmes symptômes.


   
Mosis, Jibouille762, Serleena and 2 people reacted
RépondreCitation
elena24
(@elena24)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 64
Début du sujet  

@mosis-7 D'après tout ce que j'avais lu ,j'ai retrouvé à chaque fois ce problème de sommeil .Donc si vous affirmez ce c'est marqué nulle part ,,et bien je n'essayerai pas de vous prouver le contraire .

Trop souvent ,nous les bipolaires ,voulons avoir raison et nous lançons dans des joutes oratoires stériles ...


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Je suis assez d’accord avec ce que tu dis. Nous avons notre personnalité avec nos qualités et nos défauts, et là dessus se greffe la maladie. En rien elle fait partie de notre personnalité.


   
Lyleith and NooN reacted
RépondreCitation
elena24
(@elena24)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 64
Début du sujet  

@lyleithEn fait ce qui m'ennuie sur ce site ,que j'apprécie également ,c'est le fait que l'on cherche à expliquer à l'autre ce qu'il sait déjà .Ou l'on réfute subjectivement (argument d'autorité ,généralisation etc)...

Il est évident que l'on ne doit pas s'enfermer dans des catégories ,qu'il n'y a pas qu'une sorte de bipolaire etc etc ,mais étant sur un site où s'expriment les bipolaires ...

Bref ,je prends conscience là aussi que c'est la maladie qui me pousse à vous répondre là à l'instant au lieu de rester centrée .

Annonce

   
RépondreCitation
Jibouille762
(@jibouille762)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 51
 

@lyleith On ne peut pas faire mieux : tout est dit ! 😁👍👏


   
RépondreCitation
Lyleith
(@lyleith)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 342
 

Je réagissais à ce "à moins que vous ne le soyez pas", qui semble mettre en doute la bipolarité des personnes qui dorment bien; mais aussi au fait d'avancer que toutes les personnes bipolaires aient tendance à "réagir", alors que chacun est différent, et enfin, au passage, à ces multiples sujets qui dénoncent les conjoints forcément bipolaires qui sont violents/infidèles/pervers/jaloux et qu'il faut quitter pour se sauver.

Nous sommes sur un forum et je me permets donc de donner mon avis au cours d'une conversation, et comme je suis fatiguée, ces derniers temps, de voir les gens faire des généralités blessantes, ici ou ailleurs (documentaires et talk shows...) sur "les bipolaires", ces grands forcenés qui sont prêts à vous poignarder au moment où vous ne vous y att... bon ok, je ne finis pas ma phrase, je suis juste fatiguée de lire et voir tout ça, et ce sujet était une occasion d'en parler. Ça ne veut pas dire que j'en sais plus que toi ni que je veux t'apprendre la vie. Je partage mon point de vue, c'est tout.


   
Jibouille762 reacted
RépondreCitation
elena24
(@elena24)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 64
Début du sujet  

@mosis-7Lisez ce qui est dit à propos des troubles du sommeil chez les bipolaires : Hypersomnie et/ou insomnie...

Là encore j'ai conscience de lâcher quelques minutes mon activité afin de revenir écrire sur ce site ...

 


   
RépondreCitation
elena24
(@elena24)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 64
Début du sujet  

@maletteOui on peut être dans le déni et penser que cette maladie" En rien elle fait partie de notre personnalité".

On peut affirmer ce qu'on veut .Tout dire et son contraire ...

Allez ,je dois me discipliner et focus sur mon activité ...Cela fait près de 2h que je vais et viens sur ce site .C'est la maladie ,j'en ai conscience .Bon après il y aura bien quelqu'un pour m'expliquer que ce n'est pas spécifique aux bipolaires ...


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

Non ce n’est pas spécifique au bipolaire mais bien une caractéristique humaine.

ce site est addictif pour bcp de gens y compris moi. Certain plus que d’autre, mais je ne pense pas que ça soit un trait de la maladie, c’est plutôt un trait social humain.


   
RépondreCitation
Lyleith
(@lyleith)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 342
 

Quand je vois à quel point mes amis (IRL) et moi, tous bipolaires, sommes différents, certains calmes, d'autres toujours excités et d'autres variables, on ne viendra pas me convaincre que nous avons des traits bipolaires. Comme j'ai du temps aujourd'hui, j'ai ouvert trois livres sur la bipolarité. Les trois utilisent le même jargon pour traiter le sujet du sommeil: "une personne bipolaire PEUT être insomniaque..." ou "a fréquemment" des problèmes de sommeil. C'est fréquent, pas obligatoire. On dit souvent qu'en manie, on fait des dépenses inconsidérées. J'ai fait plusieurs manies assez gratinées qui ont mené à l'hospitalisation mais je n'ai jamais vidé mon compte. Si je n'ai pas ce symptôme, je ne suis donc pas bipolaire? 

J'ai toujours eu des problèmes de sommeil. J'étais insomniaque et ça m'a gâché dix à quinze ans de vie. Aujourd'hui, sous traitement efficace, je dors, et comme un bébé: 8 à 9 heures par nuit. Je ne suis plus bipolaire? Si, mais bien régulée, comme beaucoup de patients. Un bon traitement peut régler les problèmes causés par la maladie, on dort bien, mais on reste bipolaires.


   
RépondreCitation
Jibouille762
(@jibouille762)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 51
 
Posté par: @lyleith

Quand je vois à quel point mes amis (IRL) et moi, tous bipolaires, sommes différents, certains calmes, d'autres toujours excités et d'autres variables, on ne viendra pas me convaincre que nous avons des traits bipolaires. Comme j'ai du temps aujourd'hui, j'ai ouvert trois livres sur la bipolarité. Les trois utilisent le même jargon pour traiter le sujet du sommeil: "une personne bipolaire PEUT être insomniaque..." ou "a fréquemment" des problèmes de sommeil. C'est fréquent, pas obligatoire. On dit souvent qu'en manie, on fait des dépenses inconsidérées. J'ai fait plusieurs manies assez gratinées qui ont mené à l'hospitalisation mais je n'ai jamais vidé mon compte. Si je n'ai pas ce symptôme, je ne suis donc pas bipolaire? 

J'ai toujours eu des problèmes de sommeil. J'étais insomniaque et ça m'a gâché dix à quinze ans de vie. Aujourd'hui, sous traitement efficace, je dors, et comme un bébé: 8 à 9 heures par nuit. Je ne suis plus bipolaire? Si, mais bien régulée, comme beaucoup de patients. Un bon traitement peut régler les problèmes causés par la maladie, on dort bien, mais on reste bipolaires.

Les problèmes de sommeil sont assez récurrents chez les personnes atteintes de troubles psychiatriques. 

Au décours de mes hospitalisations, j'ai pu voir que des personnes dépressives, bipolaires ou schizo avaient recours aux hypnotiques. A contrario, quelqu'un avec qui je m'entendais bien et qui venait de faire une TS médicamenteuse n'avait aucun traitement pour dormir.

Tout dépend de la personne mais ses traitements sont nécessaires pour avoir une bonne qualité de sommeil.

Personnellement, je réduis ma Quétiapine du coucher pour la passer à 0. Ainsi j'aurais un sommeil ''non-therapeutique'' (désolé je ne savais pas comment le nommer) et associé avec ma thymie stable. Mais si besoin, j'ai de l'Imovane que je peux utiliser ☺


   
RépondreCitation
Lyleith
(@lyleith)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 342
 

Super, j'espère que tu arriveras à dormir sans. Je me demande comment serait mon sommeil sans le coup de pouce de la Quétiapine, mais je ne le saurai pas de sitôt. Tu l'arrêtes pour avoir un traitement minimum?


   
Jibouille762 reacted
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

Je viens juste troller un peu, ça détend...

Posté par: @elena24

@mosis-7Lisez ce qui est dit à propos des troubles du sommeil chez les bipolaires : Hypersomnie et/ou insomnie...

De ce que j'ai pu lire, et comme beaucoup, je m'en suis fadé des sites et des bouquins, l'hypersomnie et l'insomnie sont apparemment typiques/caractéristiques des phases critiques.

La dépression étant le top, on grossit trop, on maigrit trop, on dort trop, ou pas trop.

Je dors bien en phase inter-critique. Dernièrement, il a fallu qu'on m'annonce une merde pour que je perde le sommeil en deux jours. Il m'avait fallu des mois pour m'en remettre la première fois car la phase hypo avait un peu trop trainé.

Notre cerveau passe son temps à cataloguer ce qu'il voit (ou croit voir). En psy, les chercheurs, ceux qui savent, et qui font le DSM ou le CIM, s'amusent à ça. Laissons les faire si ça leur plait.

Il y a autant de bipolarités qu'il y a de bipolaires. C'est tellement vrai...


   
RépondreCitation
elena24
(@elena24)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 64
Début du sujet  

@maletteA partir du moment où c'est addictif (et chronophage pour les réseaux sociaux ) ,c'est maladif ...

Je m'inclus bien sûr .Tous les psychiatres (Ex Christophe André ) et thérapeutes nous expliquent que cette addiction aux réseaux sociaux peut être préjudiciable à forte dose .Moi je constate ,en ce qui me concerne ,que cela peut me procurer un certain plaisir à échanger de la sorte ,mais c'est une sorte de dérivatif. Et au lieu de rester centrée sur des exercices de développement personnel,ou sur l'activité en cours (si je suis chez moi),je me mets à nouveau à écrire et à lire sur ce réseau social depuis que je me suis inscrite .

Je remercie toutefois l'équipe  qui a crée ce site qui est bien fait ,ainsi que les personnes qui me répondent .


   
RépondreCitation
NooN
 NooN
(@noon)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 895
 

@elena24

Posté par: @elena24

Je remercie toutefois l'équipe  qui a crée ce site qui est bien fait ,ainsi que les personnes qui me répondent .

Merci à toi de faire partie des personnes qui répondent à d'autres, qui permettent l'échange qui fait vivre un forum. Que ce soit dans la zone de confort de chacun ou en dehors. Le nouveau dogme étant de sortir de cette fameuse zone, à tout prix. La fameuse putain d'expérience. Je ne supporte plus ce mot complètement galvaudé. Conduire une BMW/Merco est une expérience... C'est une bagnole, pas un rafale !!

Pour les réseaux sociaux, on passe beaucoup de temps à se faire "plaisir", à faire partie "d'un monde", alors qu'on en a déjà un vrai, avec des conséquences concrètes. Tout ça nous détourne d'informations que l'on pourrait penser comme plus "intelligentes". Entre guillemets car il n'y a pas non plus d'intérêt de connaitre la production de blé de la Russie entre 1953 et 1968. Tout est une question d'équilibre, de point de vue. Mais en effet, l'addiction peut être au coin de la rue.

Pour l'addiction chimique, la vraie, celle de liée à la Dopamine, il y a ça :

https://www.arte.tv/fr/videos/085801-002-A/dopamine/

Une chose est sûre, ces Rézo détruisent l'ennui, accélèrent le temps et réduisent l'espace. En un mot comme en cent, on ne peut même plus réfléchir au chiottes. Qu'aurait fait Emmett Brown alors, la DeLorean n'aurait peut-être jamais existé ?

Petite pensée sans queue ni tête, qui m'aura pris le temps que j'aurais pu passer à jouer avec mes fill... euh mon chat.


   
RépondreCitation
Jibouille762
(@jibouille762)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 51
 

@lyleith C'est aussi dans cette optique. 🙂 


   
RépondreCitation
elena24
(@elena24)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 64
Début du sujet  

@noon;Bonsoir .

Je te remercie pour ton message et pour le lien que tu as pris la peine de partager .Je ne trouve pas que ton message soit sans queue ni tête car il traduit clairement ton anticonformisme .

Merci également de m'avoir permis de découvrir plus amplement sur Wikipédia  Emmett Brown .Son utilisation en tant que héros positif en fait un personnage assez atypique du cinéma...

Déjà trop accro à l'ordi à la maison ,je conserve le même vieux tel port à touches sans internet toujours sur vibreur .

Sur ce site ,au moins ,on peut échanger autrement .

J'ai lu plus haut :"Je dors bien en phase inter-critique. Dernièrement, il a fallu qu'on m'annonce une merde pour que je perde le sommeil en deux jours. Il m'avait fallu des mois pour m'en remettre la première fois car la phase hypo avait un peu trop trainé."

C'est cash ,direct ,sympathique et sans fioriture ...

 

 

 

 

 

 

 


   
RépondreCitation
Mosis
(@mosis)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 495
 
Posté par: @jbpls76

Au décours de mes hospitalisations, j'ai pu voir que des personnes dépressives, bipolaires ou schizo avaient recours aux hypnotiques. A contrario, quelqu'un avec qui je m'entendais bien et qui venait de faire une TS médicamenteuse n'avait aucun traitement pour dormir.

Les hospitalisations sont quand même le moment où les gens vont le plus mal, c'est à ce moment qu'ils risquent d'avoir le plus de problèmes (et traitements dont hypnotique et benzo). C'est pas forcément représentatif de leur état le reste du temps. 

Concernant les insomnies/hypersomnies cela peut aussi être des symptômes de phases Hypo/maniaques ou depressives uniquement. Je vais me renseigner. 

On a tous tendance à généraliser en fonction de notre expérience personnelle, c'est un biais humain. Je pense cela ne doit pas amener à remettre en question un diagnostic posé par un pro ou à diagnostiquer les autres. 


   
Jibouille762 and Lyleith reacted
RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Reputable Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 310
 
Posté par: @mosis-7
P

Concernant les insomnies/hypersomnies cela peut aussi être des symptômes de phases Hypo/maniaques ou depressives uniquement. Je vais me renseigner. 

 

Oui, c'est le cas, et ça peut également être un signe avant-coureur d'une crise à venir. En psycho-éducation on appelle ça des "prodromes".


   
Jibouille762 reacted
RépondreCitation
Jibouille762
(@jibouille762)
Trusted Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 51
 
Posté par: @mosis-7
Posté par: @jbpls76

Au décours de mes hospitalisations, j'ai pu voir que des personnes dépressives, bipolaires ou schizo avaient recours aux hypnotiques. A contrario, quelqu'un avec qui je m'entendais bien et qui venait de faire une TS médicamenteuse n'avait aucun traitement pour dormir.

Les hospitalisations sont quand même le moment où les gens vont le plus mal, c'est à ce moment qu'ils risquent d'avoir le plus de problèmes (et traitements dont hypnotique et benzo). C'est pas forcément représentatif de leur état le reste du temps. 

Concernant les insomnies/hypersomnies cela peut aussi être des symptômes de phases Hypo/maniaques ou depressives uniquement. Je vais me renseigner. 

On a tous tendance à généraliser en fonction de notre expérience personnelle, c'est un biais humain. Je pense cela ne doit pas amener à remettre en question un diagnostic posé par un pro ou à diagnostiquer les autres. 

Salut Mosis,

Je suis tout à fait d'accord avec toi.

J'aurais dû être un peu plus être précis sur mon post.

C'est quand tu discutes avec ses personnes que tu te rends compte que les traitements hypnotiques sont récurrents.

En hospitalisation quand je peux échanger, j'aime discuter avec les personnes capables qui sont dans la même unité. Notamment quand on m'a diagnostiqué bipolaire et encore plus sur les thérapeutiques.

Encore désolé pour ce complément d'informations qui a brillé par son absence. 🤣

Je regarde, en parallèle, l'utilisation des hypnotiques sur les maladies psychiatriques. 

Très bonne journée à vous.

Bip-Amicalement,

Jb


   
RépondreCitation
elena24
(@elena24)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 64
Début du sujet  

@zorglub Salut .

J'ai appris un mot nouveau :prodome...

Mais je m'interroge un peu sur la perte de connaissance .

Parfois certains mouvements de yoga me font "presque" perdre connaissance .

Je me retrouve ,suite à un enchainement spécifique ,dans un état second ,avec une perte de la conscience durant quelques secondes .

Il m'est arrivé de m 'évanouir suite à d' intenses surmenages (en phase up),ou de grandes peurs (pour ce 2eme cas ,je n'ai plus eu çà depuis l'adolescence) ,et de me réveiller avec des personnes autour de moi .On sort d'un rêve profond à regret ...En sport aussi ,on peut pousser tellement à fond ,que l'on se sent proche de l'évanouissement .Mais une infirmière m'a dit que c'était absurde et dangereux !

Bref ,je reviens à ce mot prodome .Les signes annonciateurs d'une crise .Je les surveille car si on loupe le coche ,cela prend un temps fou pour se rétablir ...


   
RépondreCitation
Page 2 / 10
Annonce
Annonce
Annonce