Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Un seul cachet magique ?

Page 1 / 2
 

Agathe2403
(@agathe2403)
Micro Bipo
Joined: 10 months ago
Msg: 3
Topic starter  

Bonsoir à tous,

J'ai 26 ans et ai  fait une BDA en octobre dernier, pas d'hallucinations auditives ni visuelles. Mais de la "surinterprétation" sur chaque chose que j'entendais ou voyais. Traversée par un flot de pensées (films, livres, connaissances) Je n'ai jamais vécu un épisode aussi violent. J'ai manqué de sauter par la fenêtre.

Suite à cela j'ai été hospitalisée pendant 15jours, avec un traitement de cheval qui j'imagine était nécessaire.

Je ne supportais pas les cachets, à ma sortie j'ai donc baissé la dose moi même, je suis actuellement sous abilify 5mg un jour sur deux, ce qui fait du 2.5 par jour.

Ce traitement a été validé par le psychiatre que j'ai eu suite à cette hospitalisation, pas d’antidépresseur et au début du séresta pour dormir. Je n'ai pas voulu prendre du xanax, j'ai fait la guerre à tous mes cachets. Ne sachant pas ce qui s'était passé.

Pendant les mois qui ont suivi, j'ai eu des sortes "d'absences" mon psychologue et ma psychiatre ont qualifié ça de "grosses crises d'angoisse". Je n'avais jamais vécu ça. Comme un sentiment de devenir un fantôme, de me dématérialiser, de ne plus être là. Avec des ruminations obsessionnelles, un ralentissement de la pensée, difficultés de concentration, un repli sur moi, et des envies de suicide.

Aujourd'hui cela fait plus de deux mois que je n'ai pas vécu un tel épisode. Je prends mon traitement et me demande s'il sera suffisant.

Le psychiatre ne se prononce pas, et la psychologue pense à la bipolarité.

Et moi dans tout cela je suis complètement perdue. Quel type ? suis-je actuellement en phase "normale". si oui pour combien de temps.. des réponses que je ne trouverai évidemment pas sur ce forum mais que j'avais besoin de partager. 

Je travaille avec mon psychologue sur le comportement que j'ai eu avant la BDA, comme les insomnies, peu dormir et ne pas être fatiguée, l'impulsivité, les achats avec frénésies, les pensées qui défilent etc.

L'idée est que je sois apte à voir si je repars en phase haute.

Ma grande question est là. L'abilify que je prends, et la thérapie, peuvent-ils aider à canaliser ces phases hautes et donc réduire les phases basses ? ou vais-je devoir prendre nécessairement un autre cachet.

J'aimerais poser ces questions à mon psychiatre mais mon prochain RDV est dans longtemps. Alors je me suis dit que je pourrais potentiellement avoir quelques éclaircis par ici !  

Merci pour vos réponses et bonne soirée 🙂 

 

 


Citer
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Joined: 4 years ago
Msg: 2794
 

Ca n existe plus les BDA

 

2,5mg d abilify seul chez la majorité des patients ça ne sert à rien

Autant prendre des dragibus


RéponseCiter
Agathe2403
(@agathe2403)
Micro Bipo
Joined: 10 months ago
Msg: 3
Topic starter  

@kust 

Pourtant on m'a répété à tout va , bouffée délirante aïgue, ça serait donc ?

 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Joined: 4 years ago
Msg: 2794
 
Posté par: @agathe2403

@kust 

Pourtant on m'a répété à tout va , bouffée délirante aïgue, ça serait donc ?

 

Aucune idée, je n étais pas là et le diagnostic de BDA a été revisité car tellement imprécis que ça ne servait à rien


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 
Posté par: @agathe2403

Bonsoir à tous,

J'ai 26 ans et ai  fait une BDA en octobre dernier, pas d'hallucinations auditives ni visuelles. Mais de la "surinterprétation" sur chaque chose que j'entendais ou voyais. Traversée par un flot de pensées (films, livres, connaissances) Je n'ai jamais vécu un épisode aussi violent. J'ai manqué de sauter par la fenêtre.

Suite à cela j'ai été hospitalisée pendant 15jours, avec un traitement de cheval qui j'imagine était nécessaire.

Je ne supportais pas les cachets, à ma sortie j'ai donc baissé la dose moi même, je suis actuellement sous abilify 5mg un jour sur deux, ce qui fait du 2.5 par jour.

Ce traitement a été validé par le psychiatre que j'ai eu suite à cette hospitalisation, pas d’antidépresseur et au début du séresta pour dormir. Je n'ai pas voulu prendre du xanax, j'ai fait la guerre à tous mes cachets. Ne sachant pas ce qui s'était passé.

Pendant les mois qui ont suivi, j'ai eu des sortes "d'absences" mon psychologue et ma psychiatre ont qualifié ça de "grosses crises d'angoisse". Je n'avais jamais vécu ça. Comme un sentiment de devenir un fantôme, de me dématérialiser, de ne plus être là. Avec des ruminations obsessionnelles, un ralentissement de la pensée, difficultés de concentration, un repli sur moi, et des envies de suicide.

Aujourd'hui cela fait plus de deux mois que je n'ai pas vécu un tel épisode. Je prends mon traitement et me demande s'il sera suffisant.

Le psychiatre ne se prononce pas, et la psychologue pense à la bipolarité.

Et moi dans tout cela je suis complètement perdue. Quel type ? suis-je actuellement en phase "normale". si oui pour combien de temps.. des réponses que je ne trouverai évidemment pas sur ce forum mais que j'avais besoin de partager. 

Je travaille avec mon psychologue sur le comportement que j'ai eu avant la BDA, comme les insomnies, peu dormir et ne pas être fatiguée, l'impulsivité, les achats avec frénésies, les pensées qui défilent etc.

L'idée est que je sois apte à voir si je repars en phase haute.

Ma grande question est là. L'abilify que je prends, et la thérapie, peuvent-ils aider à canaliser ces phases hautes et donc réduire les phases basses ? ou vais-je devoir prendre nécessairement un autre cachet.

J'aimerais poser ces questions à mon psychiatre mais mon prochain RDV est dans longtemps. Alors je me suis dit que je pourrais potentiellement avoir quelques éclaircis par ici !  

Merci pour vos réponses et bonne soirée 🙂 

 

 

Bonsoir,

 

Je peux parler de mon vécu, j'ai longtemps pris 5 mg d'abilify , à cette dose là, il ne faut pas l'oublier, je n'avais plus de manies mais j'étais un peu haute et ça tracassait ma fille pharmacienne . Elle me disait que la dose thérapeutique était de 7,5 mg . Je suis donc passée à 10 mg pour la tranquilliser, je lui devais bien ça, j'ai assez gâché son adolescence avec ma bipolarité . Voilà, tout ce que je peux dire .

 


Agathe2403 ont aimé
RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 

C'est possible, moi , j'ai mon cachet magique, je pourrais prendre moins encore, mais je préfère assurer le coup et surtout, je veux tranquilliser ma fille . L'abilify est miraculeux pour moi . Je le prends avec envie, c'est ce qui compte . Je reste persuadée que si l'on prend un médicament avec joie, il n'a pas d'effet nocebo, ce n'est que mon avis . Tout ceci est un travail de longue échéance avec son psy . C'est pour moi l'avenir de la psychiatrie, un compromis psychiatre , malade pour un résultat optimum . Un psy. et un malade satisfait .


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Joined: 4 years ago
Msg: 2794
 
Posté par: @ver00

C'est possible, moi , j'ai mon cachet magique, je pourrais prendre moins encore, mais je préfère assurer le coup et surtout, je veux tranquilliser ma fille . L'abilify est miraculeux pour moi . Je le prends avec envie, c'est ce qui compte . Je reste persuadée que si l'on prend un médicament avec joie, il n'a pas d'effet nocebo, ce n'est que mon avis . Tout ceci est un travail de longue échéance avec son psy . C'est pour moi l'avenir de la psychiatrie, un compromis psychiatre , malade pour un résultat optimum . Un psy. et un malade satisfait .

J ai rien compris à l'histoire de l effet nocebo : p


RéponseCiter
Agathe2403
(@agathe2403)
Micro Bipo
Joined: 10 months ago
Msg: 3
Topic starter  

@ver00

 

Merci pour ta réponse !

a ce que j'ai compris il n'y a pas qu'une seule bipolarité et chacun gère son traitement.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un simple bonbon comme mentionné précédemment.

Ma psychiatre m'a fait comprendre qu'elle s'adaptait à chacun et que si pour moi être bien , sans pour autant être très haute, ça se limitait à cette petite dose alors j'ose espérer que ça durera.

Et je pense tout comme toi, que le travail avec un psychologue est essentiel. 

 


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 

C'est normal, kust, t'es pas assez intelligent .


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 

Lol, bah, ça va surement te faire bondir, mais je crois que si l'on prend un médicament de bon cœur, on a moins d'effets indésirables . Ce n'est que mon idée . Tu as raison, ça n'a rien à voir avec l'effet nocebo, puisque si je me souviens bien , ce sont des effets indésirables ressentis alors qu'on prend un placebo .


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 
Posté par: @agathe2403

@ver00

 

Merci pour ta réponse !

a ce que j'ai compris il n'y a pas qu'une seule bipolarité et chacun gère son traitement.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un simple bonbon comme mentionné précédemment.

Ma psychiatre m'a fait comprendre qu'elle s'adaptait à chacun et que si pour moi être bien , sans pour autant être très haute, ça se limitait à cette petite dose alors j'ose espérer que ça durera.

Et je pense tout comme toi, que le travail avec un psychologue est essentiel. 

 

Je n'ai pas dit ça , ce n'est pas la tendance actuelle, en général, tout le monde se fie à son psychiatre, mais moi, j'ai négocié, et j'aimerais que ce soit pour tout le monde pareil . mais ça dépend des psy et des malades .


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Joined: 4 years ago
Msg: 2794
 
Posté par: @ver00

Lol, bah, ça va surement te faire bondir, mais je crois que si l'on prend un médicament de bon cœur, on a moins d'effets indésirables . Ce n'est que mon idée . Tu as raison, ça n'a rien à voir avec l'effet nocebo, puisque si je me souviens bien , ce sont des effets indésirables ressentis alors qu'on prend un placebo .

1) l effet nocebo n a effectivement rien à voir

2) genre si on a une insuffisance rénale sous lithium si on l aurait pas eu si on l avait pris "de bon coeur" ?

J ai bien compris?


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 
Posté par: @kust
Posté par: @ver00

Lol, bah, ça va surement te faire bondir, mais je crois que si l'on prend un médicament de bon cœur, on a moins d'effets indésirables . Ce n'est que mon idée . Tu as raison, ça n'a rien à voir avec l'effet nocebo, puisque si je me souviens bien , ce sont des effets indésirables ressentis alors qu'on prend un placebo .

1) l effet nocebo n a effectivement rien à voir

2) genre si on a une insuffisance rénale sous lithium si on l aurait pas eu si on l avait pris "de bon coeur" ?

J ai bien compris?

Oui, je dis des conneries . En fait, je parlais des effets indésirables psy .Heureusement que tu es là, pour remettre les choses en place .

 


RéponseCiter
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Joined: 11 months ago
Msg: 363
 

"L'effet nocébo, pour des raisons éthiques, est bien moins étudié que l'effet placébo. Il fonctionne selon les mêmes principes, sauf qu'au lieu d'améliorer la santé d'une personne par la force de suggestion, on la dégrade du fait de la persuasion des effets secondaires qu'une substance peut engendrer."

"L'effet nocébo est l'alter-égo néfaste de l'effet placébo. Du latin « je nuirai », il est de nature psychologique. Il a été démontré que certains patients consommant des produits inertes qu'ils pensaient être des médicaments actifs ressentaient des effets secondaires indésirables. L'effet nocébo est donc le fruit de la conviction qu'une substance ou qu'une pratique médicale peut être nuisible. Il existerait aussi dans le monde animal."

J'ai trouvé ça sur le net

 


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 

J'ai tout mélangé, en fait, je pense qu'on peut avoir des effets indésirables psy. du genre hypersomnie , fatigue,dépression mais ça ne vaut pas pour des maladies physiques . Et, en plus, ce n'est que mon idée au vu de mon vécu . Quand j'ai pris mon traitement " de bon cœur " , tout a été mieux .


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 

Et puis, je me lâche, dans mon blog, je parle de tout ça, mais pas ici . C'est trop innovant, trop incertain . Le rapport entre maladie psy et physique? Ça fera un livre, si tout va bien .

 
What do you want to do ?

New mail


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 
Posté par: @ver00

Et puis, je me lâche, dans mon blog, je parle de tout ça, mais pas ici . C'est trop innovant, trop incertain . Le rapport entre maladie psy et physique? Ça fera un livre, si tout va bien .

 
What do you want to do ?

New mail

Après tout, on entend tellement de conneries ! Moi, je ne fais qu'émettre des hypothèses . Je ne dis pas qu'elles sont vraies . Je réfléchis .

 


RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 

Je voyage au fil de mes pensées, les plus solides s'organisent à me broder un esprit critique, tandis que les autres tissent la toile fragile de mes rêves qui cherchent pourtant à régner .


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Joined: 4 years ago
Msg: 2794
 

J ai rien compris mais ok


ver00 ont aimé
RéponseCiter
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Joined: 3 years ago
Msg: 2601
 

Arrête, j'ai fait mon mea culpa .


RéponseCiter
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Joined: 11 months ago
Msg: 363
 

@kust

Tu manques beaucoup d'imagination alors, et d'empathie,... Mon dieu, quelle froideur, quelle étroitesse d'esprit.
Avec tout mon respect bien sûr, on est chacun comme on est. 

 


RéponseCiter
Page 1 / 2

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !