Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Après la tempête le calme

 

Gossentq
(@gossentq)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 26
Topic starter  

Bonjour chers bipotes,

J'avais écrit il y a de cela quelques mois sur le forum et avais été très satisfait de l'aide apportée.

Je m'appelle Quentin, je suis bipolaire de type 2. J'ai 27 ans, diagnostiqué à 19 ans, j'ai fait 6 hospitalisations depuis 2012. Résultat Bac+5 Sciences Po, travailleur intérimaire au SMIC avec une épargne de 7K (et j'en suis heureux, je n'en avais pas du tout il y a 6 mois) et suis toujours chez mes parents.

Passionné par les relations internationales, je suis entré à Sciences Po. J'ai eu de nombreuses difficultés personnelles + consommation cannabis, résultat lors de ma 3e année qui aurait dû être à l'étranger, j'ai viré en hypomanie et mon cauchemar a commencé.

Rapatrié sanitairement, le traitement que j'avais alors et ce pendant les 5 années qui ont suivi me donnait l'impression d'être lobotomisé. J'ai abandonné mon rêve de faire des relations internationales ne m'en sentant pas capable et ai opté pour un master en communication. Dès lors, j'ai perdu le crédit de la valeur de mon Ecole qui si elle est une référence en relations internationales, est en communication à l'ombre de bien d'autres. Dans un tel désespoir, je ne voulais pas même continuer cette Ecole, sur conseil de mes proches et avec il faut bien le dire un esprit très faible, je me suis laissé embrigadé par un "tuteur" qui m'a fait poursuivre et m'a trouvé un stage en journalisme chez Canal+. Vous avez bien lu, en journalisme et non pas en communication.

En 2018, j'ai été diplômé d'un master com Sciences Po Paris. Il y a de cela un an, j'ai enfin arrêté de prendre la lourde médication que j'avais et ai retrouvé mes capacités cognitives. Je me suis stabilisé. Dès lors j'ai commencé à travailler en intérim. Le problème est le suivant, sans avoir des rêves de grandeur comme avant, je ne veux pas rester toute ma vie au SMIC en intérim. Cependant, si je recherche un emploi en Communication, et me sens aujourd'hui tout à fait capable et ai un Linkedin, un CV et tout tout beau tout propre. Je ne suis pas d'une Ecole de com', je n'ai aucune expérience pro à défendre et je suis dans l'impossibilité de faire un stage. J'en suis à 200 candidatures et pas même un entretien. Alors Covid, je veux bien mais je pense qu'il n'y a pas que cela.

J'essaie d'être aigre au moins possible, je me suis mis comme plan de continuer à travailler en intérim (j'ai enfin une mission stable) jusqu'en Octobre prochain et de candidater quand même en parallèle pour la com (bien que je n'y crois pas), dans ce même temps je songe à trancher pour une formation quelle quelle soit (pendant laquelle je pourrai toucher mes droits Pôle Emploi), qui m'intéresserait un minimum, aurait une rémunération décente et déboucherait facilement sur l'emploi.

Qu'en pensez-vous ? Auriez-vous d'autres idées de ce que je pourrais faire ? Pensez-vous que j'ai des chances dans ma recherche en communication aux vues de ce que je vous ai dit. Si oui, en faisant quoi svp? Je suis désespéré. D'autres solutions peut-être ? Des formations à conseiller ? Idées alternatives ? 

Il y a moins d'un an j'écrivais ici en détresse. Lorsque je lis les posts de certains de nombreux mauvais souvenirs surgissent. Je suis conscient d'être en réalité un chanceux à l'heure actuelle et me souhaite que ça continue. Cette maladie a complètement bouffé ma vie ces dix dernières années. Ce qui est bizarre c'est que je vais tellement mieux aujourd'hui, que du coup je réfléchis comme quelqu'un qui ne serait pas atteint par la bipolarité. Et du coup, il est tout de même difficile de n'être pas aigre. D'autant plus que j'ai la sensation de m'être tapé 7 ans d'études à Sciences Po qui m'ont mis sous une pression considérable et affecté psychologiquement, m'ont empêché de glaner des revenus pendant ce temps... pour strictement RIEN. 

Help me please.

 

Merci beaucoup pour votre lecture.

 


Citer
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 393
 

Bonsoir,

Regardes le réseau des anciens étudiants, quelqu'un du domaine qui pourrait te conseiller  (un ancien prof, maître de stage ou étudiant de ton école) ? Fouilles le LinkedIn des anciens, fait une recherche de leurs formations, emplois et profil actuel. Entres en contact avec des recruteurs pour voir quels profils ils recherchent. Fais un inventaire des formations courtes disponibles pour toi, puis evalues ta motivation et le potentiel. 

Quelles sont les ressources sociales dont tu disposent dans le domaine ? Peux-tu en créer de nouvelles avec les amis d'amis ? 

PS: Tu mets beaucoup de détails perso, attention à ne pas être identifié. 


RéponseCiter
Pampa
(@pampa)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 10
 

Bonjour @Grossentq, 

Je suis Consultante en gestion de Carrière (et ex-conjointe d'un bipo, d'où ma présence ici). Plusieurs points me viennent à l'esprit en te lisant : 

1. Je suis ravie pour toi que tu sois en phase d'euthymie et stabilisé, c'est une bonne chose ce qui te donne des perspectives pour ton avenir pro

2. Tu es diplômé de Science Po. Grande institution, et tu as fait ta spécialisation en communication : 

- quels types de postes recherches-tu exactement ? car, en sortant de Sciences Po tu ne peux pas postuler aux postes des tout venants (les personnes ayant fait un master de com' classique) => les recruteurs pourraient ne pas comprendre pourquoi qqn de si diplômé cherche un poste de Chargé de Communication en entreprise par exemple. Si tu axes ta recherche d'emploi vers les postes de ce type , c'est normal que les recruteurs ne te rappelle pas, tu es SURQUALIFIE a leurs yeux (même sans expérience)

3. Quel est le domaine de la communication qui te plait le plus ? tu as mentionné que tu aurais aimé travailler dans les relations internationales, as-tu essayé de postuler au seins d'institutions ou d'organisations internationales ou européennes , tu pourrais gérer la com' pour eux ? 

4. Faire une enquête : auprès de tes ex camarades en com' Sciences Po, où travaillent -ils ? dans quelle type de boîte/ organisation? A quel poste, quand ont-il commencé ? 

5. Que mets tu sur ton CV pour la période 2018-2020 où tu n'as pas eu forcément de poste en lien avec ton Master ? ce point est important aux yeux des recruteurs. 

6. Fais toi confiance ! peut-être que tu ne vises pas les bons postes VS ton profil comme mentionné plus haut, il faut te mettre en valeur et surtout avoir une bonne estime de toi qui transparait sur CV, LinkedIn etc.. 

Si tu le souhaites je peux regarder ton CV si tu m'envoie en MP. 

Je te souhaite un agréable week-end, 


Melo ont aimé
RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !