Notifications
Retirer tout

Besoin de témoigner

2 Posts
2 Utilisateurs
0 Likes
1,437 Vu
Aurore
(@crespy58)
New Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 1
Début du sujet  

Bonjour,

J'ai 35 ans, bientôt 36, et je suis diagnostiqué bipolaire de type 2 depuis 2009.

Le 18 mai 2017 cela faisait env. 3 ou 4 mois que j'avais arrêter de boire.

Depuis le décès de mon père, j'étais le messager entre ma mère et mon ex-mari, pour l'emmener (ma mère) au resto, magasins, bref dépenser des sous. Il faut donc dire que depuis un an mon ex n'avait aucun week-end à lui.

Jusqu'au jour ou j'invite mon ex à venir boire un café en  matinée, il ne me parle pas beaucoup et se m'est à jouer à la console de jeux vidéos.

Ma mère m'appelle et me demande si je peux demander (comme d'habitude) à Jimmy (mon ex) si il peut l'emmener chez Chau (à 35 km d'ici).

Il bougonne contre moi car je lui parle alors qu'il est concentrer sur son jeux.

Du coup, je sors prendre l'air, un peu triste par la réaction de mon ex, et vais rejoindre ma mère et l'un de mes petits frères au bureau de tabac pour avoir un peu de discussion voir de compassion. 

Mais ma mère et mon frère sont accrocs aux jeux de grattages et ne lèvent pas leur tête, sauf pour me faire la bise.

Annonce

Je leur raconte la réaction de Jimmy et...ils rient. Aucuns mots pour moi.

Du coup je me lève, leur dis que je part, et là, ma mère lève sa tête et me regarde et me dit "Tu n'oublie pas de nous tenir au courant pour le resto de ce soir".

Les larmes me sont montées aux yeux et je lui ai dis tristement : "Je préfère que tu lui demande directement à lui, j'en ai assez d'être le messager".

Là, avec ça bouche, elle fait des mimiques et aucuns sons ne sortent de sa bouche.

Je rentre chez moi, et pour la première fois depuis ces petits mois, je m'arrêtes juste avant, dans un bar et je commande en tout 2 rosé cerise.

Donc une fois chez moi je demande à mon ex de partir, que je suis seule. Et que je veux qu'il parte.

Il est partit à Auxerre, peut-être 200 km de chez moi.

Et là c'est le trou noir, je me suis réveillée en réa à 35 km de chez moi, ils n'avaient pas le matériel dans ma ville. On m'a retrouvé le dimanche soir alors que j'aurais pris une forte dose de baclofène le samedi soir. Les pompiers ont essayés de me maintenir en vie, j'ai été intubé et go en réa.

J'ai eu de fortes hallucinations, on voulait me faire des électro choques, j'entendais mon frères et ma mères me renier, vouloir me faire enfermer.

Puis je fut transférer dans une clinique psychiatrique ou j'ai encore beaucoup plus hallucinées (oditivement puis olfactivement), j'étais en chambre d'isolation quelques jours.

Depuis ma sortie, plus rien ne va, j'en veux beaucoup à ma famille et à mon ex.

Ils m'ont détruite non pas pour une si petite chose mais pour une accumulation de boulot de messager. Les pompiers ont dis que cela c'était joué à une heure près.

Je suis seule, fâchée avec ma maman et mon petit frère et mon ex, à qui je ne leur pardonne pas.

Car j'avais réussi ; j'entretenais mon appartement, je ne buvais plus, j'avais donc perdu du poids, je me sentais si bien. Mais ils m'ont tous pris : je re-bois, je suis seule, et demain j'ai un rdv avec une avocate pour mon dossier de surendettement. Je n'irais pas. Saoul et plus du tout la force de me battre.

Je suis tout de même une psychothérapie, et je dois voir un neurologue car j'ai fais apparemment une forte crise d'épilepsie.

Comment faire pour mon dossier de surendettement ? je ne sais pas ? mon ex ne s'en occupe pas, pire il a fait faire un crédit à sa sœur pour s'acheter une nouvelle voiture : 12000 euros !

Je me sens tellement triste et abandonnée. Juste parce que je n'ai plus voulu être le petit messager.

Mais ma combativité et ma motivation en toutes choses ont disparues.

Mais je n'ai pas l'intention de faire de "bêtise".

Je bois et dors don toute la journée.

Voilà, merci de m'avoir lu.

 

 

 

 

 

 


   
Citation
HippocampeCalcine
(@hippocampecalcine)
Trusted Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 69
 

Bonjour Aurore,

Tu n'a pas l'intention de faire de bêtise et tu as bien raison ^^

Mais ton message est clairement un SOS outre le fait qu'il soit un défouloir.

Il faut absolument que tu échanges avec quelqu'un, que tu sois écouté que tu vide ton sac, comme tu viens de le faire à l'écrit. C'est libérateur et on peut passer à autre chose après.

Sache que tu n'es pas la seule à avoir ce type de problème.

J’espère sincèrement que tu pourra trouver quelqu'un à qui tout déballer et pas seulement un psy.

Et sans déconner ne fuis pas ton problème de surendettement c'est idiot, va voir cette avocate, tu sera content d'avoir au moins fait quelque chose.

N'est pas honte de ta situation. Les séjour en clinique ou hôpital psy peuvent être très déstabilisant voir être vécu comme de véritable traumatisme.

Ne reste pas totalement léthargique, fais quelque chose, ne te laisse pas aller stp.

Je te souhaite de trouver la force de te battre, parfois on se croit seul alors qu'on ne l'est pas réellement.

 


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce