Notifications
Retirer tout

Bonjour

 

Martin
(@moderathos)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3
Début du sujet  

Bonjour, je ne sais pas vraiment par où, ou par quoi commencer. 

Je m'appelle Martin, j'ai 20 ans et je suis maniaco-dépressif. 
Mon historique avec cette maladie est plus ancien que mon propre cas, mon père est lui-même bipolaire et l'instabilité de son comportement a grandement impacté mon existence et celle de ma famille, jusqu'à ce qu'il nous abandonne, en 2004.
Enfant à haut potentiel, j'avais déjà des soucis d'angoisse, de dépression et divers dérèglements, alimentaires ou bien liés au sommeil. J'ai été diagnostiqué en début d'année dernière mais je me doutais déjà très bien de ce qui m'attendait. 

Aujourd'hui je viens m'inscrire ici afin de mieux comprendre comment gérer ma maladie et comment protéger mon entourage de ces changements d'humeur.


alice ont aimé
Citer
David
(@alien)
Super Bipote
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 2099
 

Bonjour Martin

Bienvenue parmi les bipots,j’espère que tu trouveras les réponses a tes question .

bon courage!


RéponseCiter
Denis
(@denis)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 4
 

Bonjour Martin,

Bienvenue !

Votre récit m'interpelle. Mon père était "malade des nerfs" (je n'en sais pas plus) et a lui aussi choisi de partir plutôt que de se soigner et, refusant d'être interné. J'ai mis près de 40 ans à chercher à comprendre pourquoi. La question de toute une vie.

Le Bipolaire n'existait pas. Cela ne guérit pas forcément mais, permet de mettre des réponses à des questions obsessionnelles. Ce qui vous évitera de passer toute votre existence à chercher.

Bon courage !

Denis


RéponseCiter
Denis
(@denis)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 4
 

Ajout : "Surtout lorsque le sujet est tabou dans la famille, qui sait mais se tait..."

A 20 ans, vous avez beaucoup à vivre et, le site peut vous apporter un appui qui vous permettra je vous le souhaite, de poursuivre votre parcours.


Marie ont aimé
RéponseCiter
Karla
(@moonlightshewolf)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 13
 

Bonjour Martin! Je t'avais écrit un roman mais étant nouvelle sur ce site, j'ai fait une fausse manip et... plantage. Ce que je voudrais te dire, c'est que comme il n'y a pas deux êtres humains identiques, il n'y a pas deux maniaco-dépressifs qui souffrent de symptômes identiques. C'est pour cela que je te conseille de documenter ta vie. J'ai 22 ans et j'ai fait ma première crise à l'âge de 11 ans. Comme je venais d'avoir mes premières règles, on pensait que c'était une banale "crise d'adolescence" mais je sentais bien que quelque chose avait changé. J'étais en colère, en permanence et agressive avec mes proches. Et puis c'est passé. J'ai refait une crise il y a 3 ans. Mêmes symptômes suivis d'une grave dépression. J'ai été diagnostiquée cette année. Le fait d'écrire des journaux, de vider mon sac, de dire toute la colère et les doutes que je ressens sur papier, ça me permet de protéger mes proches. Il y a toujours des râtés car nous sommes des êtres-humains avant d'être des bipolaires mais comme me dit si sagement mon psychiatre (sans qui je ne serai pas verticale aujourd'hui), le tout, c'est d'apprendre une leçon à chaque fois que l'on tombe et de faire attention à ne pas y laisser trop de plumes. Le trouble bipolaire est en effet une maladie genetique et il y a de nombreux cas dans ma famille et même chez mes ancêtres mais je vis dans un milieu, comme trop d'entre nous, où c'est tabou. Je suis la première de ma famille à l'accepter, à l'assumer et à me battre pour mon bonheur. J'ai la chance d'être suivie par un excellent psychiatre. J'ai la chance d'être proche des miens et même si je les saoule, je leur explique pourquoi parfois je ne peux pas sortir du lit pendant un mois. Ils commencent juste à voir et à comprendre que ce n'est pas une maladie qui se guérit. Mais cela se stabilise. Trouve un bon psy, trouve le thymoregulateur qui te convient et implique toi sincèrement. Si déjà tu as tout ça, tu es sur la bonne voie . Parfois c'est quand même mieux de s'éloigner un moment quand on sent qu'on peut blesser quelqu'un de cher. C'est tout un équilibre à trouver. Je ne te dirais pas que c'est simple, ni rapide mais je peux te dire que ça en vaut vraiment la peine. Je te souhaite une excellente soirée Martin et j'espère avoir pu t'aider un peu. Carole


CLARA ont aimé
RéponseCiter
Caroline
(@flawen27)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 1
 

Bonjour à tous

Je suis contente d'avoir trouvé un forum consacré à cette maladie car peu de gens comprennent notre situation.  

Je m'appelle Caroline, j'ai 46 ans et j'ai été diagnostiquée il y a 10 ans, assez tard je pense.  Il est vrai qu'en général la bipolarité est génétique mais elle peut aussi être du à un traumatisme,  ce qui pourrait être mon cas. Abandonnée à la naissance par mon géniteur, élevée par une mère alcoolique et dépressive (peut-être même bipolaire),  adoptée par son 1er mari qui s'est révélé incestueux et battue par le second, j'ai toujours senti que quelque chose n'allait pas chez moi, que j'étais différente. Mais ce n'est qu'au décès de ma mère, il y a 10 ans que j'ai complètement pété les plombs,  j'ai du aller en maison de repos 3 mois laissant enfants et mari et j'ai été diagnostiquee. 

J'ai bien failli tout perdre mais avec l'aide de mon psy et l'amour de mes proches, j'ai pu récupérer ceux que j'avais perdu

Aujourd'hui et malgré un bon traitement qui m'a plutôt stabiliser,  je suis en phase dépressive.

Merci de votre accueil et merci pour ce forum (et dsl pour la longueur de ma présentation) 


alice ont aimé
RéponseCiter
Jean-Claude Breil
(@nitiobroges)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 1
 

Bonjour à tous et merci pour m'avoir accepté.

J'ai était diagnostiqué bipolaire type II suite à des tentatives de suicide multiples.

J'ai était hospitalisé en psychiatrie à Agen trois fois depuis janvier.

Je suis né en 1966 dans le 46, et ma mère à fait une hémiplégie à la suite. Donc j'ai était placé en nourrice puis élevé par des soeurs à mon père.

J'ai eu des problèmes cardiaques à 18ans et un ulcère perforé à 20ans.

Ma soeur de 13 mois mon aînée, s'est donné un coup de fusil devant moi(j'avais 22ans). Je n'ait pas était suivi après par des spécialistes.

Mon grand-père maternel à fait la même chose, et un oncle à mon père s'est jeté d'un rocher.

En 2013 j'ai eu l'ablation de la thyroïde.

Je suis homosexuel et mon compagnon, avec qui je vivait depuis 20 ans est décédé en 2014 des suites d'un cancer colorectal et du sida . mon père est aussi décédé d'un cancer en 2008.

Lors de ma tentative de suicide de janvier, je  suis resté dans le coma 3 jours et en soins continues 10 jours.

Je suis asthmatique, épileptique et atteint de la maladie de Lyme.

Voilà je suis sous paroxetine xanax et oxcarbazepine +tercian.

Je ne sait pas si on peut sortir indemne de cette maladie ?


RéponseCiter