Notifications
Retirer tout

Demande de conseil Arrêt de formation

 

Asngels
(@asn77)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 10
Début du sujet  

Salut tout le monde,

je suis inscrit ici depuis 1 ans et je ne participe pas beaucoup au forum... je suis beaucoup trop dans mon monde et je ne viens que quand je suis dans un état lamentable..., depuis le mois de aout je suis une psychologue et je pensais allez bien, et on me disait stabilisé avec :

Theralite 400 *4, Lamictal 1

et j'ai tenté de reprendre ma formation d'éducateur spécialisé que j'avais arrêté il y a deux ans, mais j'oubliai de temps en temps de prendre le Lamictal, Mais je l'ai repris de manière régulière

depuis le début de mon stage en début novembre, j'ai une boule au ventre et je n'arrive plus à me projeter en tant qu'éducateur spécialisé. Les cours, les devoir a rendre, et les devoirs sur table. Je commence à vouloir totalement lâcher ma formation

en sachant que j'ai emménagé chez mon frère sur paris, pour me rapprocher de mon stage, donc changement d'environnement totale.

J'aimerai avoir vos avis sur le fait de continuer ou non ma formation…

j'ai peur d'avoir perdu 5 ans de ma vie dans cette formation.

j'ai également peur de reprendre une autre formation, si jamais je fait encore un burnout…( formation dans l'informatique, ce que j'ai toujours voulu faire)

Merci a vous de tout mon coeur de me donner vos avis et vos conseil! même si je ne le mérite pas..

Gros merci!


Citation
Étiquettes du sujet
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 310
 

Le tout c'est de comprendre pourquoi tu n'as plus envie de suivre cette formation ? Est-ce que tu n'as plus envie de faire ce boulot ? Est-ce que le problème est plus profond lié à un trop long éloignement avec le monde du travail et les autres ? Après, on a tous des moments de passage à vide qui peuvent durer plus ou moins longtemps, et qui passent quand on s'accroche un peu au truc.


RépondreCitation
Asngels
(@asn77)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@zorglub Merci de ta réponse.

En fait c'est un peu de tout ça, cette formation je l'ai faite parce que je pensais que celà me convenais le mieux, pendant ma 1 année de formation, j'avais fait 2 stage et ça me convenait bien, mais le problème c'est que je n'était pas stabiliser à ce moment là je jonglais entre les longue phase dépressive et les petites phase ou j'était un peu boosté par ma manie.

Donc maintenant que je suis stabiliser, je n'ai pas la même vision des choses, et le même ressentie ( je pense que je suis un peu plus sensible).

Je me sens de moins en moins investie dans la formation, et le temps à vide ressemble beaucoup à une grosse boule au ventre et a une petite déprime, ajouter à de l'angoisse pour les exams et les oraux.

car je me dénigre continuellement et celà est inscrit dans mon fonctionnement et ça a un impact sur toute ma vie 

J'ai perdu la sensation d'envie sur tout les sujets et les points cruciaux de ma vie.

Donc mon point de vue est fossé sur ma vie entière 

et pour l'instant  j'ai envie de lacher l'affaire parceque je ne pense pas psychologiquement pouvoir faire face à ce métier longtemps. Mais également que cette formations est dure pour moi

bien entendu, Cette vision est sans doute faussé par mon indéniable envie de fuir les souffrances donc les difficultés qui paraisse pour moi insurmontable


RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 310
 

J'ai vécu un passage similaire l'an dernier, lors d'une réorg au boulot, j'ai été replacée sur un poste qui ne me faisait pas forcément envie, mais surtout, dans un moment compliqué car 2020 a été une année particulièrement difficile pour moi car j'ai dû faire face au décès de mon père à la sortie du premier confinement. Je me suis accrochée quand même parce que je le seul autre choix qui s'offrait à moi était de chercher un autre poste, et que compte-tenu de mon moral au plus bas je préférais avoir l'esprit occupé par un boulot qui certes ne me plaisait pas, mais au moins, justement, me permettait de m'occuper l'esprit, plutôt que de me retrouver à ne pas savoir quoi faire de mes journées. Je te dis ça parce que ça pourra peut-être t'aider dans tes réflexions. Un an plus tard, c'est un peu mieux, et le moral s'en ressent positivement.


RépondreCitation
Asngels
(@asn77)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@zorglub Merci de ta réponse et surtout d'avoir parler de toi.

J'en suis à un moment où tout ce que je ressent c'est du stress et de l'angoisse et de vouloir complétement fuir la situation et quand je suis en stage je suis complètement presque en larme 


RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 310
 

Je connais ça, c'est exactement ce que j'ai éprouvé il y a un an de ça. 

La fuite, c'est pas forcément bien, parce qu'on peut être amené à prendre des décisions juste pour fuir, dans l'urgence, et pas vraiment par choix réfléchi.

Après tout, il n'y a pas d'urgence : pour l'instant tu es "au chaud" dans une formation. Essaie de détricoter cette émotion : que fuis-tu, pourquoi es-tu en stress ? Et aller plus loin : si tu termines cette formation, ne peux-tu pas rebondir en l'utilisant ce que tu y auras appris, mais pour faire autre chose ? 

N'hésites pas à poser les choses, ici si tu veux 🙂 Bon courage ! 


RépondreCitation
Asngels
(@asn77)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@zorglub Merci , j'ai eu aujourd'hui un rdv avec ma responsable de formation, elle ma fait comprendre que je devais arrêter... mais effectivement comme tu la dit, il faut que j'essayer de trouver un autre moyen.

j'ai décider de changer de stage qui était avec des enfants et adolescents polyhandicapé car il était trops endurant physiquement et psychologiquement.

j'ai deux semaine pour trouver un stage gratifier sinon la formation est terminer.

Autant dire mission impossible...

Mais je pense vouloir faire une autre formation, dans l'informatique, j'ai toujours voulu en faire. Mais entre le papier et la réalité à voir.

Je vois ma psy Vendredi donc, je mettrait a jours les nouvelles d'ici là.

MERCI !!

  


RépondreCitation
Hello
(@hello)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 56
 

Je ne comprends pas pourquoi ta responsable de formation t a dit d arrêter. Lui as-tu soumis tes doutes ou bien est-ce qu elle t a fait des reproches ?

Comme dit plus haut il n'y a pas d urgence, même si tu en ressens une. Tu n'as peut-être pas à prendre de décision tout de suite. 

J'ai connu des périodes similaires pendant ma formation. Parfois, j ai dû prendre plus de temps que les autres, mais ça ne m'a pas empêché de faire mon chemin. Et puis, on a le droit de ne pas réussir ou de se tromper, de prendre son temps... Et de réussir quelque chose qui parfois n était pas ce qu'on avait prévu. 


 


RépondreCitation
Asngels
(@asn77)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@hello Salut, non dsl pour cette réponse tardive, je suis repartie vers petite dépression, et un renfermement sur moi même et non je ne lui ai soumis que mes doutes, ce que je ressentais. Elle m'a répondu qu'effectivement, il serait préférable pour moi d'arrêter, je pense que je lui ai plus monter une démotivation chez moi et surtout un manque d'investissement.

j'ai sans doute mal choisi la population avec la quelle je pouvais accompagné : les polyhandicapé.

j'hésite à vouloir repartir travaillez sans diplôme d'éducateur spécialisé ou à faire une formation d'informatique.

C'est un choix qui me bloque, et je commence à m'enfermer dans mon cocon, et à ne vouloir plus en sortir...

Merci pour vos conseil, en tout cas, sa me permet de voir les choses autrement.

Qu'est ce que vous me conseillez?, me relancer dans le social, ou partir vers une autre formation comme l'informatique dans lequel ne n'ai aucune idée si cela pourrait me plaire : mais j'aime être sur mon pc XD !!!!.


RépondreCitation
Hello
(@hello)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 9 mois
Posts: 56
 

Personne ne pourra te fournir LA réponse mais voici quelques éléments de réflexion :

Mets toi dans une situation où tu ne seras pas trop en difficulté dans cette période délicate.

Pense aux différents intérêts des 2 options, tu peux les noter dans un tableau si ça t aide

Le travail d educ implique un contact social plus important. Ça évite l isolement mais c'est parfois coûteux aussi de gérer les relations humaines

Pour l informatique tu peux risquer de t isoler mais selon ta personnalité ça peut aussi te correspondre

Tu peux travailler sans le diplôme d educ spe mais le faire en vad plus tard donc rien n est perdu. Le principal est de te mettre dans une situation confortable émotionnellement quitte à prendre ton temps. 


RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 53 ans
Posts: 0
 

@asn77

Le travail social, que ce soit éduc, AS, CESF, implique quand on le pratique en tant que tel un contact avec un public fort souvent en difficulté. On apprend a se blinder un peu, pas toujours, parce que sinon les situations des personnes te retournent (et je dit bien les situations, et je parle de personnes, pas de "cas"). Le lieu de travail peut jouer, les fonctions que tu choisi d'occuper dans ce domaine aussi. 

Je n'ai pas notion de ta situation, mais se faire accompagner par la mission locale, pôle emploi si tu es inscrit, ça permet de faire un bilan de compétences et de déblayer le terrain de ce qu'on veut, peut faire, comment et a quel moment. 

Bon courage. 


RépondreCitation
Asngels
(@asn77)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 10
Début du sujet  

Merci de vos avis, je vais y réfléchir et faire le nécessaire.


RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 310
 

@asn77 

L'informatique, c'est large, depuis le codage aux infrastructures réseaux en passant par les pc de bureau... Et en plus, c'est un secteur qui recrute. Donc oui, si c'est un secteur qui t'attire, vas-y, tu trouveras forcément une branche susceptible de t'intéresser. Pour bosser dans un service informatique depuis une quinzaine d'années, je te dirai qu'en plus l'ambiance y est plutôt bonne !


Ada aime
RépondreCitation
Ada
 Ada
(@adaarborardorgmail-com)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 45
 

Je conseillerai parce que je suis une têtue de finir ta formation parce que là, c'est la maladie qui te guide et pas réellement ta volonté. Tu parles des polyhandicapés comme des personnes : mais what the fuck, tu as l'humanité qu'il faut.

Si c'est trop dur, arrête avant de faire un burn out mais mon petit frère qui a fait infirmier était dans un état catastrophique vers la fin de sa formation. On lui a conseillé à lui aussi de faire autre chose. Il a continué, il a obtenu son diplôme et il a pris du temps ensuite pour lui pour se ressourcer. Il est aujourd'hui infirmier et content de l'être et à la différence des autres, il a appris à se ménager (il a fait la première vague covid, il s'est recasé ailleurs pour ne plus subir ça).

Sinon l'informatique c'est bien. Les recruteurs sont comme des clodos qui te demandent l'aumône. 


RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce