Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Depamide

 

Mimi59
(@mimi59)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
Topic starter  

Bonjour, c'est avec peur de votre jugement que je me decide apres mures refexions de me confier à  vous. Voilà,  je suis infirmière,  jai 49 ans et on m,a diagnostiquée  probable bipolaire  type 3. J'avais une vie des plus normale. Juste des problèmes  d'insomnies liees à  mes cycles de travail. A ma sortie  dhospi je resortie avec depamide 1200. Tres vites mes cheveux tombaient par poignées. J'en ai parlé  à  mon psy qui a diminué  la dose. Mes rien à  changé.  Disons que j'ai les cheveux longs et que les 3 quarts sont tombés  malgres tous les produits qu'on a pu me vendre en pharmacie. Je reprends le travail a mi temps thérapeutique  fin juin et je ne me vois pas aller travailler chauve!!! Je pleure chaque fois que je me brosse les cheveux et je vous laisse imaginer quand je les lave. Comme il n'a pas voulu changer mon ttaitement. J'ai décidé  d'arreter le traitement de façon  tres progressive.  De toutes façon  ça  ne peut plus durer comme ça. 

Merci de m'avoir lue

 

 

 

 

 

 

 


Citer
Zorglub
(@zorglub)
Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 48
 

Bonjour Mimi

Arrêter le traitement, c'est s'exposer à une rechute dans les mois à venir, avec des conséquences qui peuvent être graves. Mais je comprends, j'ai eu moi-même des effets secondaires similaires avec la même molécule, et perdre ses cheveux, pour une femme, peut être traumatisant. Je vous invite à continuer à aller voir votre psy, continuer le traitement, et à chercher un autre psychiatre qui saura entendre votre désarroi et pourra vous proposer de tester un autre thymorégulateur. Mais j'insiste, attention à l'arrêt du traitement qui peut être dangereux.

 

Sur la chute des cheveux, plus particulièrement : c'est peut-être le moment d'opter pour un joli carré, qui redonnera un peu de peps, et d'essayer la levure de bière, en paillettes, mélangée à un yaourt. Suite à un épisode de stress important, ma soeur avait perdu bcp de cheveux, et elle s'était fait poser des extensions, pour éviter le sur-stress psychologique de se voir avec moins de cheveux dans le miroir. Bon courage ! 


RéponseCiter
Lilith39
(@lilith39)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 142
 

Bonjour, 

Ici personne ne portera de jugement, si ça peut te rassurer. D'après ce que j'ai lu ici et là sur la Depamide, la chute de cheveux semble être réversible. Là ou je pourrais te mettre en garde, c'est sur le fait d'arrêter un traitement de toi même; je pense que ça peut être fait, mais sous surveillance médicale, parce que comment savoir de quelle dose diminuer, et quand? Ca peut être risqué. 

Ton médecin a refusé d'arrêter le traitement, de le diminuer, ou de le changer? Pour quelle raison a tu été hospitalisée a la base? Parce qu'une hospit, ça me paraît sérieux. 

Bien sûr, je comprends tout a fait les effets sur ton moral des effets secondaires des médicaments. Mon petit mot n'est destiné qu'a t'inviter a faire attention a toi, et si tu veut arrêter un médicament, fait le accompagnée. Prends soin de toi. 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3433
 
Posté par: @mimi59

Bonjour, c'est avec peur de votre jugement que je me decide apres mures refexions de me confier à  vous. Voilà,  je suis infirmière,  jai 49 ans et on m,a diagnostiquée  probable bipolaire  type 3. J'avais une vie des plus normale. Juste des problèmes  d'insomnies liees à  mes cycles de travail. A ma sortie  dhospi je resortie avec depamide 1200. Tres vites mes cheveux tombaient par poignées. J'en ai parlé  à  mon psy qui a diminué  la dose. Mes rien à  changé.  Disons que j'ai les cheveux longs et que les 3 quarts sont tombés  malgres tous les produits qu'on a pu me vendre en pharmacie. Je reprends le travail a mi temps thérapeutique  fin juin et je ne me vois pas aller travailler chauve!!! Je pleure chaque fois que je me brosse les cheveux et je vous laisse imaginer quand je les lave. Comme il n'a pas voulu changer mon ttaitement. J'ai décidé  d'arreter le traitement de façon  tres progressive.  De toutes façon  ça  ne peut plus durer comme ça. 

Merci de m'avoir lue

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour mimi.

pas de jugement ici.

et comme ça a été dit il ne vaut mieux pas arrêter son traitement comme ça sans en parler à ton médecin.

celui ci doit en revanche accepter ton envie de changer ton traitement dû à effet secondaire qui ne te convient pas.

je te conseille soit de lui dire de changer sinon tu arrêtes, soit de changer de médecin pour quelqu’un de plus à l’écoute.

j’ai eu le même effet secondaire que toi avec le lithium. J’ai arrêté ( pas a cause de ça) et tout est rentré dans l’ordre.

courage à toi!


NooN ont aimé
RéponseCiter
Mimi59
(@mimi59)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
Topic starter  

J'ai etee hospitalisée suite à  une prise d'antepresseur que mon medecin  m'avait prescrit pour burnout. C'est â  j7 de mon traitement  d'antidepresseur  que je ne dormais plus du tout et que j'etais devenue une boule de feu, ce que vous qualifiez  de virage manique. J'en avais  jamais eu. Et je ne pense pas non plus etre depressive. J'avais 1200mg, il m' a diminué  à 600 et aucun changement  depuis 15 jour. Je baisse ce soir à  300 et je me laisse un mois.

 


RéponseCiter
Mimi59
(@mimi59)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
Topic starter  

@malette, c'est tellement  la pénurie  que je n'ai pas trouvé  d'autre psy. 


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 3433
 

Vous avez essayé les cmp de votre ville?


RéponseCiter
Lyleith
(@lyleith)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 265
 

Salut @mimi59,

Quand j'étais sous Dépakote, j'ai perdu mes cheveux par poignées aussi. Je n'osais plus faire de shampooings parce que c'était traumatisant et j'ai bouché ma douche deux fois. En un passage, ma brosse était saturée. La SEULE chose que j'aie toujours appréciée chez moi, ce sont mes cheveux, à une époque ils mesuraient 95 centimètres et étaient bien épais, lisses et brillants. C'était ma seule fierté. Après quelques mois de Dépakote, il m'en restait une vague moitié, terne, fragile, cassante. Ça donne des envies de meurtre, ou de suicide. La levure de bière n'y faisait rien et le zinc me faisait vomir à chaque prise. 

Je suis certaine que cette chute a cessé bien avant que je ne stoppe ce traitement. Depuis que je l'ai arrêté, tout repousse, et mes cheveux sont devenus frisés. Je ne vais pas me plaindre, je n'ai plus besoin de dormir sur des bigoudis inconfortables. J'espère te rassurer un peu.

Pour l'arrêt, je te comprends bien sûr, je l'ai arrêté pour plusieurs raisons (le poids, les tremblements...) mais arrêter seule peut être dangereux et exposer à de mauvaises surprises. Si tu ne peux pas changer de psy, tu ne peux vraiment pas le convaincre de te donner une autre molécule? Il y en a tellement!

Sois prudente et fais attention à toi.

 


RéponseCiter
Mimi59
(@mimi59)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
Topic starter  

@malette oui,  j,en ai appeler plus de 15, aucun ne prend de nouveaux  patients. Je suis désespérée 


RéponseCiter
Mimi59
(@mimi59)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
Topic starter  

@lyleith merci pour ton temoignage qûi me réconforte.  Moi aussi ma plus grande fierté  etaient mes cheveux, tres longs, epais et brillants sans aucune fourches. La j'ai meme plus envie de les laver. Au dol on se croirait  dans un salon de coiffure.  Maintenant je fais un chignon avec une mousse en dessous. Dans mes cauchemars  je me vois avec une perruque. Je suis allé  voir mon parrain quu etait mon medecin  traitant  mais qui est maintenant  à  la retraite. Il a téléphoné  plusieurs  fois à  mon psy qui a refuser de lui parler au telephone. Si il etait toujours en activité  il m'aurait prescit du lithium  mais bon il ne peut plus prescrire. Me voyant dans une grande détresse  il valide ma diminution  progressive á 300 mg et s'engage à  me surveiller de près  une fois par semaine. Çà  me permet  d'avoir un garde fou si je puis me permettre.  Encore merci à  toi. Tu prends quoi comme traitement ?


RéponseCiter
Lyleith
(@lyleith)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 265
 

@mimi59

J'ai aussi pensé que je finirais avec une perruque. Aujourd'hui mes cheveux sont plus fins, mais comme ils ont bouclé ça crée du volume autrement. Garde confiance, tu risques d'avoir une nouvelle texture de cheveux mais tu auras de nouveau le crâne bien couvert. Les compléments alimentaires peuvent être utiles si tu les supportes.

Aujourd'hui j'ai du Téralithe LP à 1000 mg et de la Quétiapine à 350 (et Lévothyrox).

C'est rassurant que tu aies le suivi de ton parrain, c'est toujours ça, il peut surveiller ton sevrage mais ce serait bien qu'on puisse te proposer un nouveau traitement. Quels sont les arguments de ton psy pour s'obstiner à te faire prendre cette molécule et rien d'autre? Il touche une commission? J'ai eu plusieurs psychiatres et aucun ne m'a jamais forcée à rien. A partir du moment où un effet secondaire devient trop handicapant, on réfléchit à changer de traitement, sinon on accumule les pathologies ou on se déteste. Si on est déjà sujet à la dépression et qu'on se retrouve chauve et obèse, on n'a plus qu'à chercher une corde.


RéponseCiter
Mimi59
(@mimi59)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
Topic starter  

@lyleith merci pour ton temoignage qûi me réconforte.  Moi aussi ma plus grande fierté  etaient mes cheveux, tres longs, epais et brillants sans aucune fourches. La j'ai meme plus envie de les laver. Au dol on se croirait  dans un salon de coiffure.  Maintenant je fais un chignon avec une mousse en dessous. Dans mes cauchemars  je me vois avec une perruque. Je suis allé  voir mon parrain quu etait mon medecin  traitant  mais qui est maintenant  à  la retraite. Il a téléphoné  plusieurs  fois à  mon psy qui a refuser de lui parler au telephone. Si il etait toujours en activité  il m'aurait prescit du lithium  mais bon il ne peut plus prescrire. Me voyant dans une grande détresse  il valide ma diminution  progressive á 300 mg et s'engage à  me surveiller de près  une fois par semaine. Çà  me permet  d'avoir un garde fou si je puis me permettre.  Encore merci à  toi. Tu prends quoi comme traitement ?


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !