En pleine phase "up...
 
Notifications
Retirer tout

En pleine phase "up" et rien de fun

14 Posts
7 Utilisateurs
4 Likes
1,725 Vu
 Anonyme
Inscription: Il y a 54 ans
Posts: 0
Début du sujet  

Bonsoir tout le monde,

Cela fait plusieurs jours, voir à peu près 2 semaines, que je sens une phase "up" monter - Très agitée, des vibrations internes pour commencer qui se sont au fur et à mesures exteriosiées. Sauf que je ne connais pas les symptômes super bien encore, ça fait 8 mois que je suis diagnostiquée et la seulement j'ai l'impression d'avoir fait Le tour du cycle. Aucun fun dans cette phase, pas en ce moment en tout cas, peut être quelques fou rires au début avant les agitations démesurées mais c'est tout... 

Je suis pour le coup en arrêt maladie sur les conseils de ma thérapeute et je le vis très mal, comme une défaite, mais je ne pouvais vraiment pas continuer. Elle m'a dit que si je devais continuer il y aurait de fortes chances pour que je me retrouve hospitalisée et étant maman celibataire avec 2 loulous à la maison c'est pas trop envisageable!!  Je bosse à une heure de la maison, la route est simple (c'est quasiment tout droit pendant une heure) mais ces derniers temps j'avais quand même réussi à me perdre en rentrant chez moi ou en allant au boulot plus d'une fois.  

RDV chez ma thérapeute aujourd'hui: j'ai fait une grosse crise d'angoisse et/ou de dissociation et le trigger (j'en rirai un jour mais pas tout de suite donc je ne vous en veux pas si ça vous fait marrer) c'était sa main qui arrangeait les plis sur l'accoudoir de son fauteuil (il y a un genre de tissu qui le recouvre). J'ai eu peur, une peur qui me collait à la peau et dont je ne pouvais pas me débarrasser. C'était pas faute d'essayer! Même en y repensant maintenant j'ai physiquement mal à l'intérieur. J'avais juste envie de m'enfuir en courant, ou de me rouler en boule. Sauf que pour le coup, ce geste me faisait tellement sentir en danger sur je faisais une fixation dessus. Bizarrement, je n'ai rien dit sur le moment, je m'en suis rendu compte plus tard une fois rentree à la maison.  (Heureusement que j'ai une thérapeute en or qui sait gérer tout ça et sait me guider pour traverser ces putains de labyrinthes et m'aider à retrouver la sortie, sauf que bien sûr ca épuise et puise tout en l'énergie que l'on peut avoir...)

Je tremble de la tete au pied depuis plusieurs jours pendant quelques heures par jour, j'ai Le sommeil décalé, je passe les heures éveillées terracee dans mon canapé recroquevillée dans une couverture, j'ai l'impression que mon cerveau bourdonne (literallement, un brrrrrr constant de l'intérieur de mon crâne), les acouphènes qui sont de retour Et j'en peux plus. J'ai une seule envie c'est rester sous ma couette à attendre que la tempête se passe Et avoir quelqu'un me rejoindre pour apaiser ma peur et pour que je traverse pas ça toute seule. 

Cette fois ci j'en peux plus de devoir me battre contre mes pensées, contre les crises d'angoisse, contre l'irréel. J'ai juste envie de me laisser emporter histoire de pouvoir me poser, parce que je me dis que l'irréel ne peut pas être plus pire que cette putain de phase.

je me demande si je suis la seule à avoir des peurs complètement démesurées et irrationnelles, sortant de nulle part qui vous déclenchent des crises dangoisse? Et qu'est ce qui se passe si on arrête de se battre un peu trop longtemps, même une journee, si on succombe aux dissociations etc? Quel est le pire qui pourrait m'arriver?

merci d'avoir pris le temps de me lire 

Celine 

Annonce

 

 


   
Citation
Étiquettes du sujet
seb
 seb
(@seb40)
Estimable Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 225
 

Bonsoir Céline

 pas evidant tes crises d'angoisse/peur...

Ya bien quelques choses a faire

en psy ,medoc ou autres ,surement

Pourquoi ,tu ecris que le cycle est fait dans ta phase alors que cela fait que 8mois que tu es diagnostiquée?

sinon garde la peche

 

 

 

 

 


   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 54 ans
Posts: 0
Début du sujet  

Bonsoir Seb, 

Alors, si j'ai déjà un traitement de fond et un AD aussi (bien que je suis quasi sure qu'il va être changé au prochain rdv). Je suis même traitement de fond depuis le début quasi, il y a juste de dosage qui a changé de ci de là. 

Disons que j'ai l'impression d'avoir fait de tour du cycle, de la boucle, parce qu'il y a eu déjà plusieurs phases entre, mais celle ci ressemble quand même sacrément à celle de mars, avril un truc comme ça... surtout avec les épisodes de dissociation etc...

Ca t'arrive d'avoir des peurs qui te sortent de nul part? Complètement déconnectées au reste? 

Merci d'avoir répondu. Bonne soirée 🙂 


   
RépondreCitation
Yanis
(@yanis)
Estimable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 237
 
Je crois comme seb une bonne cure de medoc. Et surtout être accompagnée par un thérapeute.
Et peux être aussi par des proches.
Bon courage

   
RépondreCitation
lilierose
(@lilierose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 53
 

Bonsoir Céline,

En effet, il m'arrive encore parfois de faire d'importantes crises d'angoisses et d'avoir des terreurs incontrolables, comme un délire de persécution en quelques sortes. J'ai surtout peur des gens dehors...

Mais c'est vrai que la prise d'un bon traitement (enfin bon façon de parler bien sûr), pourquoi pas un antipsychotique, peut aider au bout de quelques jours après la première prise. Quel est ton traitement ?

Sinon il faut essayer de se dire qu'on a pas de raison d'avoir peur finalement, mais je vois ce que tu veux dire, c'est incontrôlable, comme si le danger existait bel et bien pour nous. Il faut dire qu'on intériorise tellement de choses, qu'il faut bien que la pression ressorte de nous d'une façon ou d'une autre.

J'ai découvert une méthode qui m'aide beaucoup, il s'agit d'écouter des sons apaisants quand cela survient. Des bruis d'eau qui coule, par exemple, ça fonctionne bien pour moi, le son d'un cascade et du chant des oiseaux autour...

Finalement nous disposons de tout un arsenal de méthode pour se calmer, sans forcément parler des médicaments, mais on ne les connait pas tous c'est vrai.

L'écriture, la pensée positive, la marche dans la campagne, partager des discussions sur des forums comme celui-ci entre personnes qui se comprennent aussi, je trouve que ça fonctionne plutôt bien pour avoir moins d'angoisses.

Bon courage pour la suite.

 


   
RépondreCitation
Laurent
(@lo9761)
Noble Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 1813
 

Appelle moi ce sera plus simple à comprendre, je suis en couple avec une bipolaire type 1 comme toi et moi. 0663148606

Sana et Laurent, 27 et 42 ans.😊 


   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 54 ans
Posts: 0
Début du sujet  

Bonjour LiliRose, 

Je m'excuse que cela m'ai pris autan de temps à te répondre. C'etait le brouhaha constant dans la ma tête, et j'avais du mal à me concentrer sur quoique ce soit. Tellement que un jour j'étais à deux doigts d'aller à l'hôpital d'urgence. Mais vraiment ça ne me branche pas. J'ai du mal à me défaire et la stigmatisation de cette maladie, ou des maladie emntale en règle générale. J'espère pouvoir y ariver un jour, mais pour le moment, j'en suis bien loin. J'ai l'imporession de gâcher l'enfance de mes garcons, et ça me pèse plus que tout, donc si en plus je devais me faire hospitaliser, les petites vois dans ma tête auraient nu vrai festin et s'en prendraient à coeur joie...

Pour le coup, grace aux calmants mes peurs sont parties, ou tout du moins gérables. Et oui, je pense que des fois comme toi ce sont des délires de persécutions, même lorsque je suis en présence de personne bienveillante. *Et oui, c'est tout à fait ça. Mes peurs s'extériorisent surtout en présence de ma thérapeute parce que je lui fais une confiance totale et pour le cou c'est un endroit où je me sens capable de me laisser aller (pas volontairement bien sur! je n'ai pas choisi d'avoir peur et d'en suite de faire une fixation sur sa main qui arrangeait les plis du fauteuil) mais je rien que savoir qu'elle saurait gérer mes "états d'ames", au moins, ca me donne un endroit serein, où je n'ai pas à tirer sur la corde pour porter ce putain de masque que je fais sinon au quotidien, pour que le monde extéieur ne se rende pas compte à quel point il y a des moments où je suis complètement délurée. 

Et pour me calmer dans ces grands moments de crises je peins, ou j'écris en anglais (ça me vient plus naturellement)... les deux me posent énormément, me donne un échapatoire pendant quelque temps et j'écoute de la musique, la même, en boucle, le même CD depuis des mois en boucle. Ca m'aide à me créer un environment familier, un genre de cocon et le tout m'apaise parfois - pas tout le temps, mais souvent. 

Je te remercie en tout cas de ta réponse, et te souhaite de bonnes fêtes. 

Celine 


   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 54 ans
Posts: 0
Début du sujet  

Bonjour Laurent, 

JE ne suis pas contr pouvoir prendre le téléphone et en parler, mais pour le moment parler à quelqu'un que je ne connais pas, ça va m'être plutôt compliqué! Donc pour le moment je ne préfère pas... 

Au cas où tu me vois de nouveau pété un cable ou partir en cacahuete la dessus, n'hésite pas à me reproposer, si ça se trouve je serait plus capable cette fois si! C'est ton jamais (oui, j'ai de gros problème de confiance... le pire peu arrivé à tout instant...) 

Merci en tout cas 🙂 


   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 54 ans
Posts: 0
Début du sujet  

Bonjour Lucie, 

Déjà désolée d'avoir arrêtée de parler sur l'autre sujet... Je commencais à ne pas aller bien et je ne savais plus quoi dire tellement tout était le brouahah et confu dans ma tête. Vraiment, je m'excuse. Quand j'ai été chez le généraliste pour me faire arrêter, elle m'avait donné des calmants, mais pour le coup j'avais peur de les prendre. J'ai du les prendre une fois, mais tout s'était tellement ralenti, que j'ai eu peur que ça continue de ralentir et qu'au final tout s'arrête. Il a fallu mon RDV chez ma psy pour m'expliquer l'importance des calmants en fait pour que je puisse les prendre régulièrement en premier lieu. Pour le moment, j'ai fini mon traitement pour me stabiliser et puis on verra ce que ça donne! 

Pour les peurs ça peut vraiement être tout et n'importe quoi. De la chose la plus banale à des scénarios incongrus (mais néanmoins probables même si infinement) que je me construis dans ma tête. C'est lourd. Le tout est lourd. C'est lourd à accepter surtout en ce moment, mais bon, j'ai un nouveau traitement, fini les AD parce que jusqu'à présent ils me faisaient surtout tourbiller en phase up au bout de quelques semaines à chaque fois et on va voir ce que ce nouveau traitement peu donné! 

Merci de ton email en tout cas. J'espère que ça va un peu mieux de ton coté. 

Celine 


   
RépondreCitation
 Anonyme
Inscription: Il y a 54 ans
Posts: 0
Début du sujet  

Bonjour Yanis, 

La bonne cure de médoc je la prends religieusement - sauf que ma psy n'a pas encore trouvé la bonne combinaison pour me délivrer . ET je vais voir ma thérapeute toute les semaines (quasi) deouis un an. Elle est au top et m'a vraiment aidé à tout point de vu! Cst uste que parfois mes humeurs changent tellement dans une semaine ou même dans une même journée qu'il y a des semaines où je pourrais la voir tous les jours! 

Bref, merci en tout cas de te réponse 

Celine 


   
Vous reacted
RépondreCitation
Emmanuelle
(@emma135)
Estimable Member
Inscription: Il y a 6 ans
Posts: 157
 

Bonjour Céline,

 

Bien sur il y a les médocs, moi quietapine lithium un peu de seresta et zopiclone . pour moi ce qui me sauve c'est la marche en pleine nature à un rythme soutenu pendant au moins 45 mn tous les jours, pour ma part 1.30. Ça marche mieux que les Benzo et ça procure en plus du bien être. Bien sur il faut avoir de la volonté mais notre corps a besoin de s'aérer et de s'équilibrer. J'en profite à la belle saison pour terminer par 10 mn de méditation. Essaye , enfile tes baskets et tu m'en diras des nouvelles! Bonnes fêtes !

Bises


   
seb and reacted
RépondreCitation
lilierose
(@lilierose)
Trusted Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 53
 

Bonsoir Céline,

J'espère que tu vas bien ne ce soir de réveillon. Je t'ai déjà répondu dans un autre sujet, mais c'est vrai qu'en relisant les post sur celui-ci, je me sens très proche de ce que tu ressens au niveau de ses peurs incontrôlables qui peuvent paraître aux autres fondées sur du vent, alors que pour nous le cheminement des réflexions qui nous a fait atteindre ses peurs est bel et bien réel et souvent possible même si ça reste parfois déluré comme tu le dis.

C'est donc dur d'expliquer aux autres ce que l'on ressent. On a d'autant plus peur, que certains peuvent vraiment devenir interrogatifs à nous entendre. Je pense qu'on ne peut de toute façon pas s'épancher auprès de tout le monde, tu fais bien de privilégier la psy et ce forum. Le monde ordinaire n'est finalement pas vraiment le notre.

Joyeux Noël en tous cas.

J'ai une pensée pour toi en ce soir du 24 décembre.

 


   
Vous reacted
RépondreCitation
ju2
 ju2
(@ju2)
New Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2
 

lucie, je comprend tout a fait, j'ai essayer de changer beaucoup de chose parti a la campagne et bien isolé, mais chéri qui joue avec ma bipol (quelqu'un de très manipulateur) a pas trouver mieux que de faire un terrain de squatte de notre nouvel maison acheter recement. 6mois que je passe de depression a up, j'ai l'impression que j'aurais plus jamais de phase maniac pourtant j'aimais ma crativit débordant,  aujourd'hui pas sorti depui 5 jours et donc loupé les fetes de noel bien entandu. et bien sur une belle famille qui croi que je chipotte depuis 8 ans car cheri leur a dit ca va aller, ca passe assait vite. lol


   
RépondreCitation
ju2
 ju2
(@ju2)
New Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2
 

lucie, je comprend tout a fait, j'ai essayer de changer beaucoup de chose parti a la campagne et bien isolé, mais chéri qui joue avec ma bipol (quelqu'un de très manipulateur) a pas trouver mieux que de faire un terrain de squatte de notre nouvel maison acheter recement. 6mois que je passe de depression a up, j'ai l'impression que j'aurais plus jamais de phase maniac pourtant j'aimais ma crativit débordant,  aujourd'hui pas sorti depui 5 jours et donc loupé les fetes de noel bien entandu. et bien sur une belle famille qui croi que je chipotte depuis 8 ans car cheri leur a dit ca va aller, ca passe assait vite. lol


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce