Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Je suis au plus mal  

Page 1 / 3
 

kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
2 novembre 2017 10 h 53 min  

 Bonjour

J'ai été diagnostiqué il y a un peu plus de 3 ans et suite à ce diagnostic mon mari est décédé d'une crise cardiaque me laissant seule avec ma fille. Il y a quelques mois tout allait bien en fait je devais être en phase up qui sont légère mais bon avec mon médecin on a décidé d'arrêter le traitement car je ne pensais pas être bipolaire j'avais des doutes. Mais voilà que depuis 1 mois je suis en phase down qui est violente car quand ma fille est absente je ne fais plus rien. J'ai même des idées suicidaires mais ce qui me fait peur c'est que j'imagine emmener ma fille avec moi pour ne pas la laisser seule. Là  j'ai repris le traitement mais il ne fait pas encore effet. Je suis en arrêt de travail depuis presque 3 semaines. Je ne sais plus quoi faire pour retrouver mon équilibre. Je viens de me mettre à crier toute seule dans ma salle de bain mais non ça ne change rien. Je suis mollasonne. Bref je ne vais  pas bien et je suis bipolaire.


Citer
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 907
2 novembre 2017 11 h 16 min  

Bonjour, 

Tu ne dois pas rester seule. Tu dois parler de ce que tu ressens à ton médecin, ta famille, une association. Mais parles-en, ne reste pas seule avec ta souffrance.

Courage !


letiju ont aimé
RéponseCiter
kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
2 novembre 2017 11 h 26 min  

Merci. J'ai beaucoup de mal à en parler. J'ai peur de ce que les autres vont penser. Je me sens tellement seule. Et en même temps quand on me tend la main je n'arrive pas à la saisir. Je n'arrive pas à en parler. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi je me mets dans cet état et je crois que c'est le plus dur à admettre. Encore merci de m'avoir lu


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 907
2 novembre 2017 13 h 39 min  

Je sais, enfin j'ai compris que lorsque vous êtes en phase basse, c'est difficile de communiquer. Peut-être que l'écrire à un(e) ami(e) par mail, sms, voie postale serait moins compliqué ?

Tu dois trouver une personne autour de toi qui saura t'écouter avec bienveillance, te conseiller et t'aider si besoin. Si tu n'as personne, appelles un numéro d'entraide national (SOS Amitié, Unafam, etc...). Ce serait déjà un grand pas pour toi 🙂 Et ça ne peut te faire que du bien.


RéponseCiter
kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
2 novembre 2017 14 h 02 min  

J'ai téléphoné tout à l'heure à argos2001. J'ai discuté avec quelqu'un mais je n'ai pas trouvé le réconfort que j'attendais. C'est vrai que c'est difficile pour moi de m'exprimer. Quand je dis quelque chose à ma belle mère elle me dit que non je suis quelqu'un de bien. Qu'il ne faut pas que je pense comme ça. Je sais qu'elle a raison mais je n'arrive pas à puositiver malgré tout. Je vais bien voir le traitement va agir quand même malgré ma faible dose. Merci d'être là pour moi. 


RéponseCiter
Marc ☀️
(@marco314)
Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 32
2 novembre 2017 14 h 52 min  

Kikou,
Ecoutes ta belle mère, tu es quelqu'un de bien...
Tu as tenté d'arrêter le traitement, tu as plongé, c'est normal si tu es bipolaire.
Comme tu as plongé, c'est donc que tu es vraiment bipolaire, donc tu sais maintenant que tu vas devoir prendre ton traitement à vie. Et ça c'est positif.
En ce moment, tu est en dépression. Ce que tu penses, c'est des conneries que te dictes la dépression.
La culpabilité de tes pensées... Tu ne dois pas, c'est la dépression qui te donne ces pensées. Ces pensées ne sont pas toi, tu es quelqu'un de bien  Ta belle mere te le dis, écoutes là.
Tu vois, les pensées que tu as, nous les avons toutes et tous à divers degrés.
Si tu veux je vais te dire les miennes, lorsque j'étais comme toi. J'avais arrété le traitement, mon medecin était au courant. Normal, j'allais bien, donc pas malade marco. 2 mois après, un dimanche, patatra, gros blues... Dépression à donf. Lundi il me redonne les médicaments. Les angoisses , les cauchemars continuent, une semaine passe, 2, 3... je vais le voir toutes les semaines, de toute façon je suis arrété... puis tous les jours, je prends le café en face de son cabinet et l'invite. Puis la dépression continue. Je me bagarre avec des gens pour un rien. Un jour, plus noir que d'habitude, j'ai fait très mal, hopital les gusses. je te dirai pas comment, mais c'était pas beau. La noirceur continue. Je veux flinguer à tout va. Je récupère un flingue et une arme de guerre. Facile dans les cités, Facile quand tu connais les petits et qu'ils t'écoutent, que tu leur paie parfois des tournées, que tu les emmène à la campagne, essaie de leur montrer le droit chemin, ils te respectent. Et me voilà tout délirant chez mon toubib, avec le flingue. Je lui explique calmement que cela ne peux plus continuer, que je vais tuer telle, telle et telle personne de ma famille pour qu'ils ne souffrent plus, telle telle et telle personne qui m'ont fait du mal,  etc...
Il m'a pris mon pistolet, je ne l'ai jamais revu, le pistolet, l'enfoiré 🙂
Après il m'a dit que si j'étais parti sans lui donner et que s'il ne me connaissait pas depuis longtemps, il aurait appelé la police et hôpital psy...
Voila, pas très fier de lui le Marco... pourtant avec le temps j'ai compris que ce n'étais pas moi mais la maladie qui agissait.

Choupette, c'est pareil pour toi...
Ne culpabilise pas, tu as eu beaucoup de courage dans ta vie jusqu'à présent.
Tu as eu beaucoup de courage à nous dire ton ressenti actuel.
Laisse les médicaments agir, après, je te l'assure, tu iras mieux, et tu reprendras goût à la vie, parole de bipolaire stabilisé depuis plus de 10 ans 🙂


Nath ont aimé
RéponseCiter
kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
2 novembre 2017 15 h 11 min  

Ouh ton parcours est impressionnant je n'en suis pas arrivé là heureusement je souhaite juste faire une orpheline ce n'est pas mieux. Je sais. Je ne sais pas quoi penser en ce moment je revois ma psy mardi  faut il que je reprenne le boulot peut être que cela me ferait du bien. Je travaille comme kine à  l'hôpital. Est ce que cela va m'enfoncer encore plus je ne sais pas je ne sais plus. Dur de prendre les bonnes décisions en ce moment. Difficile de faire comprendre aux autres que c'est la maladie qui s'exprime à travers moi. J'essaye de la combattre au maximum mais elle est forte. 

Je sais que je dois prendre ce traitement à vie. J'ai hâte qu'il donne ses fruits. Merci pour tes encouragements. 

 


RéponseCiter
Marc ☀️
(@marco314)
Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 32
3 novembre 2017 20 h 35 min  

Reprendre le travail: voir avec ton psy. Perso, tant que ton moral ne va pas un peu mieux, je crois qu'il te prolongera... il va te falloir un A deux mois de plus pour revenir à une certaine stabilité selon moi..

Les idées: ARRETES DE GAMBERGER. tout ce que tu penses en ce moment est incorrect, attends de revenir plus stabilisée. Surtout pas de décisions importantes en ce moment, juste le gros dos, et laisse le traitement agir 🙂


RéponseCiter
Nikita08
(@nikita08)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2
6 novembre 2017 0 h 25 min  

Courage à toi. 

Je sais combien c'est difficile de se raisonner et raisonner tout simplement dans ces moments là. 

J'ai fait des tentatives de suicide qui m'ont conduite directement à l'hôpital psy. Mon grand regret: que mes enfants ayent subi ces moments compliqués. Et je me suis sentie tellement égoïste après cela et la pire mère du monde.

J'ai compris qu'en voulant mourir, je les avais oublié et n'avais pas pensé aux conséquences désastreuses que cela aurait eu sur leurs vies...Pour toujours. J'ai moi même été traumatisée par le suicide d'un proche et j'allais faire subir la même chose à mes chéris. 

Alors voilà, même si notre vie nous paraît minable, insupportable. ... Nous avons donné la vie à des enfants qui n'ont rien demandé de plus que d'être heureux et vivre "normalement " si possible. 

Quand les idées les plus sombres viennent, pense à ta fille... Juste à elle et à la douleur de perdre sa mère. Il faut être fort (ou faire du moins semblant ) pour elle. Et son avenir. 

Je sais que c'est facile à dire.. Mais pour avoir fais beaucoup de mal aux miens, et ce n'est pas fini malheureusement je pense, on se doit de penser à eux car ils sont là. 

Prends bien ton traitement. C'est vraiment important. Il agit en 2 semaines environ suivant les médicaments et il y a parfois besoin d'ajustement des dosages ou changement de molécules. Mais il apaise et te fais revenir à des idées plus claires même si lui seul ne peut suffire. Il faut également, pas évident, essayer de parler au psy. Des fois, c'est beaucoup plus facile qu'avec son entourage. Pas de liens affectifs.

Je te souhaite beaucoup de courage et que tu t'en sorte au mieux.

 

RéponseCiter
Valeriane
(@lilyoupas)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 59
7 novembre 2017 1 h 14 min  

Bonsoir Nikita.

Ton histoire me touche comme nous tous ici car elle me parle.

Tu traverse en ce moment une période extrêmement douloureuse.

Mais dis toi que tu es forte et courageuse car chaque jour tu trouves la force de te lever pour affronter la journée qui commence.

Ne culpabilise pas de manquer d'énergie , d'avoir des idées noires cela fait partie des symptômes de la dépression et non de toi.

Nous ne nous résumons pas à une pathologie,nous avons notre personnalité avec nos défauts et nos qualités (et je suis sûre que tu en es remplie)nos joies,nos peines,nos émotions.

Dans les moments les plus durs je gardais toujours une photo de ma fille auprès de moi lorsqu'elle était absente en me répétant que je voulais la voir grandir.

Chaque jour passé est une victoire, chaque jour passé te rapproche de celui où tu iras mieux.

Courage, continue à te battre ça finit toujours par passer, toujours.

Et si tu craque, appelle un ami,un voisin,le SAMU,qui tu veux mais ne reste pas seule.

Avec tout mon soutien.

Valériane.


RéponseCiter
kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
7 novembre 2017 6 h 52 min  

Merci de tes encouragements. Lire vos réponses me font du bien.


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Jeune Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 907
7 novembre 2017 7 h 48 min  

Bonjour Kinoucath, 

Tu dis avoir téléphoné à argos2001 et ne pas avoir trouvé le réconfort souhaité. Comme avec tout le monde, le courant passe ou pas.

Moi j'ai téléphoné l'année dernière au numéro national de l'Unafam et j'en ai été frustrée parce-que ça ne m'avait apporté ni réponse, ni réconfort.

Il y a quelques semaines, j'ai renouvelé mon appel, et là, je suis tombée sur quelqu'un d'extraordinaire, qui, pour moi, m'a sauvé de la dépression dans laquelle j'étais en train de glisser. J'ai discuté 1h avec cet homme et c'est comme s'il m'avait ramené sur la berge pour m'empêcher de me noyer.

Alors ne te dis jamais que personne ne peut rien pour toi.

Courage 🙂


Marie-Claude ont aimé
RéponseCiter
Valeriane
(@lilyoupas)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 59
7 novembre 2017 11 h 52 min  

Bonjour kinoucath.

Comment te sens tu Aujourd'hui ?

Je sais qu'il est très dur de voir une amélioration au jour le jour.

As tu pensé à une hospitalisation même courte?

Je te livre mon expérience personnelle car moi cela m'avait fait du bien,plus de contraintes qui nous épuisent car nous n'en avons pas la force,course,ménage etc etc...

Je ne cherche pas à te convaincre mais juste à te dire qu'il existe cette alternative.

Avec tout mon soutien.

Valériane


RéponseCiter
kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
7 novembre 2017 14 h 08 min  

Merci de ton soutien. 

Je ne ressens pas encore les effets du traitement mais mon médecin vient de me rajouter du deroxat. Le traitement sous lithium est à faible dose et je reprend le travail lundi. On verra bien comment ça se passe. 

Pour l'hospitalisation je n'y  tiens pas car ma fille a beaucoup souffert de mon hospitalisation il y a 3 ans d'autant lus qu'un mois après ma sortie mon mari décédé d'une crise cardiaque. 

Elle souffre déjà de la situation alors je ne vais pas en rajouter car après je culpabilise et angoisse encore plus  si je la vois mal. 

Je te remercie pour ton soutien. 


RéponseCiter
Valeriane
(@lilyoupas)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 59
7 novembre 2017 14 h 26 min  

Je comprends ta culpabilité j'ai ressenti la même.

Bon courage pour ta reprise.

Dis moi le lithium va t'il être augmenté ?

Avec tout mon soutien

Valériane.


RéponseCiter
kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
7 novembre 2017 15 h 09 min  

Non apparemmnt il ne sera pas augmenté je prend juste un comprimé de 250mg. C'est un médecin spécialiste sur Paris le Dr Hantouche qui l'a préconisé. 

Je verrai bien avec les antidépresseur cela devrait aller mieux et puis de reprendre le travail cela me fera peut être du bien. Je suis kine dans un service de médecine a l'hôpital. 


RéponseCiter
Valeriane
(@lilyoupas)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 59
7 novembre 2017 15 h 25 min  

Oui je connais la réputation du docteur Hantouche.

J'imagine que c'est le meilleur schéma thérapeutique pour toi. 

Courage 

Valériane 


RéponseCiter
Valeriane
(@lilyoupas)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 59
7 novembre 2017 19 h 34 min  

Ça a vraiment sa place ici ce port ? 


RéponseCiter
kinoucath
(@kinoucath)
Bipo
Inscription: Il y a 4 ans
Msg: 25
7 novembre 2017 19 h 46 min  

Je me disais la même chose. Quel drôle de post? Pas très malin. 

 


RéponseCiter
Valeriane
(@lilyoupas)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 59
8 novembre 2017 0 h 02 min  

Non en effet !! 


RéponseCiter
Valeriane
(@lilyoupas)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 59
8 novembre 2017 8 h 40 min  

Bonjour Kinoucath

Je te souhaite que cette journée te soit un peu plus apaisée. 

Avec tout mon soutien. 

Valériane 


RéponseCiter
Page 1 / 3

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !