Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Jeune bipolaire et en étude de santé

 

Orisa
(@orisa)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1
Topic starter  

Coucou à tous,

Je ne sais pas trop ce que je fais ici, je suis bipolaire diagnostiquée depuis 1 ans, depuis 3 ans je fais des allers-retours en HP et clinique Psy. 
Je suis traitée au Lithium et à la Quetiapine après avoir tout eu, anti-dep, anxyolitique, neuroleptique notamment des atypiques, j’ai un peu été un cobail j’ai l’impression ou sinon de pas avoir été prise au sérieux. Vive les HP ou je « ne peux pas rester il y a des cas bien plus grave ça serait dangereux » je m’en tape des cas plus grave ils ont toujours été gentil et correcte avec moi... 

Je suis entrain de faire une demande à la MDPH parce que là maladie devient trop handicapante pour moi et je dois être considérée. Et puis j’ai besoin des aides pour payer mon psychiatre et ma psy j’en ai pour 400€ par mois 😅

Je vous contacte afin de savoir si quelqu’un d’entre vous a déjà entrepris des longues études en sachant qu’il ou elle était malade ? Et si vous aviez une solution non médicamenteuse contre les insomnies (somnifères et sédatifs ne sont pas du tout bien perçu par mon corps j’ai des hallucinations sous somnifères et sous sédatifs ça me sédate quand je suis endormie donc pas ouf)

Je suis en crise dépressive et je ne sais pas, je commence à me décourager alors que c’est mon rêve de faire médecine ou pharmacologie pour faire de la recherche... J’ai l’impression d’avoir tout le temps la flemme quand je veux travailler, ou d’avoir mieux à faire, ou juste de regarder Facebook. Je suis désespérante 😅
et si quelqu’un de mon âge a appris comme moi très tôt qu’il ou elle était bipolaire, comment l’avez vous vécu ? 


Citer
Topic Tags
ver00
(@ver00)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2768
 

Bonsoir,

Normalement tu dois pouvoir trouver un traitement optimal, qui ne te sédate pas trop et te permet de faire des études ;  A toi de négocier avec ton psy,  tu dois lui expliquer ce que tu ressens , les effets secondaires, afin de pouvoir ajuster et travailler . Bon courage . Tout reste possible .

 


RéponseCiter
Erreur 404
(@feenyx)
LE BIPOLAIRE
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 6246
 

Salut moi aussi je supportais pas les somnifères. Mon psy me mets quelques gouttes de loxapac si je dors vraiment pas et ça le fait. 

Pour le reste je 'e savais pas que j étais bipolaire à la fac donc je ne pourrais pas t aider. 

Bon courage 


RéponseCiter
Zelda Link
(@zelda-link)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1
 

Bonjour Orisa

Je suis bipolaire déclaré. Au fait on m’a décelé une hypomanie. Toutefois j’ai pu avoir un MSC finance et puis je suis actuellement Contrôleur de gestion. En tout j’ai plus de 7 ans de carrière en tant que cadre dans la société. Au fait, ta maladie est certes difficiles mais tu peux utiliser cela comme un tremplin pour réussir des études secondaires puis universitaires et sortir même avec le doctorat. Ce n’est pas facile, c’est même dure car on est stigmatisé par la société qui nous affiche des étiquettes. Mais ton chemin ne s'arrête pas aux diplômes, travailler dans une société avec un handicap est encore plus difficile, plus stressant et susceptible de déclencher des crises de dépression. Je te souhaite bonne chance


RéponseCiter
Jibouille762
(@jibouille762)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 33
 

Bonsoir Orisa.

J'ai 26 ans et avant d'être diagnostiqué bipolaire en 2019, j'ai été "anxio-depressif" les 4 années précédentes. 

Tout ça s'est déclenché à cause d'un stage où j'en ai pris plein la gueule. J'étais en école d'infirmiers. J'ai arrêté et c'est le meilleur choix que j'ai fais parce que j'ai préservé ma santé mentale. 

Mais mon message n'est pas de te dire de lâcher : loin de là ! Il ne faut pas renoncer à ses rêves ! Et je suis entièrement d'accord avec ce que dit Zelda Link. J'ajouterai juste que le mieux avant de s'engager dans de nouveaux parcours (ou de nouvelles étapes) est d'être dans un état stable et bien contrôlé. Cela t'apportera plus de chance de réussir. 

C'est comme ça que j'aborde les grands moments de ma vie, du moins le plus possible.

Pour ce qui concerne tes insomnies, tu peux prendre de la mélatonine, qui est une hormone sécrétée naturellement. Tu en trouves en pharmacie et ça marche plutôt bien. Ça aide pour les difficultés d'endormissement. Demande à ton psychiatre si il est d'accord avant d'en prendre par contre.

J'ai de la Quétiapine comme toi, que je prends au coucher. Cela fait office de somnifère. Si tu l'as le soir peut-être serait-ce judicieux de décaler la prise au coucher. La encore ton psychiatre pourra te dire. 

J'espère que tu pourras trouver de quoi t'aider dans ses quelques lignes.

Bien amicalement,

JB


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !